la poste

  • Dès janvier 2021: une sonnette défectueuse ? Le facteur laissera une carte.

    Capture.JPGAvec le rush actuel, certains ont l’impression que le facteur ne prend parfois plus le temps de sonner pour délivrer son colis et préfère repartir en laissant une carte avertissant de son passage. Interpellée à la Chambre, Petra De Sutter, la ministre fédérale en charge de bpost, a rappelé que « la consigne est pourtant de commencer par sonner à la porte ».
    « Nous n’enregistrons pas une explosion de plaintes à ce sujet. Nous sommes dans le taux habituel qui très faible au vu du nombre de paquets », précise Fanny Charpentier, porte-parole de bpost. Une fois l’effervescence actuelle retombée, bpost va mener une campagne d’information auprès de ses facteurs pour leur rappeler les règles mais aussi auprès des Belges pour faciliter la réception des envois.
    « L’agent n’est pas forcément de mauvaise foi. La sonnette ne fonctionne pas toujours ou il n’y a pas de nom dessus alors que plusieurs personnes habitent dans l’immeuble », précise Fanny Charpentier. Face à ces situations, bpost est en train d’imprimer de petites cartes signalant les problèmes rencontrés au moment de la livraison. Ces cartes commenceront à être utilisées dans le courant du mois de janvier.
     
    Mettre son nom
    Pour rappel, la loi impose que le numéro de maison soit visible depuis l’endroit où se trouve la boîte aux lettres. Si ce n’est pas le cas, la boîte doit aussi afficher le numéro.
    « Même si ce n’est pas obligatoire, il est vivement conseillé d’indiquer le nom de tous les habitants sur la boîte aux lettres », préconise Fanny Charpentier, rappelant que l’on peut indiquer, sur le site de bpost, ses préférences pour laisser le colis sur place en cas d’absence, par exemple en le confiant à un voisin.
    « Quoi qu’il en soit, lorsque nous avons une plainte de ce type, nous avons toujours un contact avec le facteur concerné pour comprendre ce qui s’est passé et le cas échéant rappeler les règles. Nous sommes bien conscients qu’il est encore possible de s’améliorer », conclut notre interlocutrice.

  • Le prix des timbres augmentera dès l’an prochain!

    Capture2.JPGLe prix des timbres poste va augmenter à partir de l’année prochaine. Le timbre Prior va passer à 1,21 euro alors que les non prioritaires passent à 1,01 euro.

    Les timbres-poste seront plus chers à partir du 1er janvier 2020, annoncent bpost et l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT). Le timbre prior sera vendu au prix unitaire de 1,21 euro, soit une hausse de 21% par rapport à 2019 et de 53,2% par rapport à 2017. Le timbre non prior passera lui à 1,01 euro (+6,32%).

    Cette adaptation des tarifs doit compenser partiellement l’augmentation des frais fixes causée par la forte diminution du courrier, précise bpost. En moins de 10 ans, l’entreprise postale a perdu un tiers de ses volumes de correspondance.

  • Vous n'avez pas reçu votre courrier ce mardi ? Voici les explications...

    1835978807_B97433837Z.1_20130507122836_000_GVFOQHVU.1-0.jpgLes postiers de Waremme ont débrayé ce mardi matin à la suite du refus de la direction de la plateforme de Waremme «de faire accompagner six des sept agents qui se plaignaient des nouvelles modalités touchant leur service et ce après la réorganisation du bureau», avance-t-on de source syndicale.

    La plateforme de Waremme a connu il y a quelques semaines une réorganisation de la charge de travail. Les agents avaient obtenu l’assurance que l’organisation des tâches serait rapidement évaluée et il était convenu que les agents pourraient obtenir un accompagnement en cas de dépassement horaire.

    Au total, sept des 57 agents que compte la plateforme se sont plaints mais un seul d’entre eux a finalement obtenu l’accompagnement par un responsable du bureau. La direction de la plateforme de Waremme a refusé ledit accompagnement pour les six autres plaignants.

    Le personnel a donc débrayé ce mardi matin pour une durée de 24 heures. Quarante-sept des cinquante-sept agents se croisent les bras. La distribution du courrier a dès lors fortement perturbée à Waremme, Braives, Hannut, Crisnée et Oreye.

  • Le bureau de poste d'Oreye déménage

    DSC_0308.JPGDSC_0309.JPG

    Après 40 ans d'existence, la Poste orétoise de la rue des Combattants déménagera ce 17 avril vers le nouveau bureau de la Grand'Route 59. (en face du dépôt de bus TEC)

    Heures d'ouverture:

    Du mardi au vendredi: de 9h00 à 12h30 & de 13h30 à 17h00

    Le lundi du 10h00 à 12h30 & de 13h30 à 18h00

    >> Durant la période de transition, le bureau de Poste de Crisnée (Grand'Route 60) est ouvert du lundi au vendredi de 14h00 à 17h00.

  • La journée des compliments de Bpost

    Bpost, la poste, journée des complimentsLe 1er mars, c'est la Journée Mondiale des Compliments. À cette occasion, bpost vous offre la possibilité, grâce à l'action « bpositive » d'envoyer gratuitement un compliment à qui vous le voulez. Nous espérons ainsi apporter un peu de joie et d'optimisme autour de vous.

    Le 27 et le 28 février, environ 4,4 millions de familles trouveront une carte de bpost dans leur boîte aux lettres. Le côté droit sera préaffranchi et découpable. Cette carte permettra d'envoyer un compliment gratuitement.

    Si, le 29 février, la carte a été postée avant la dernière levée, bpost veillera à ce qu'elle soit distribuée le 1er mars, Journée des Compliments.

    Ceux qui souhaitent envoyer plus de compliments peuvent se rendre sur www.journeedescompliments.be de Change Think Positive, l'organisateur de la Journée des Compliments.

    Johnny Thijs, CEO de bpost, soutient pleinement l'idée de la Journée des Compliments : « En ces temps difficiles, la société a bien besoin d'un peu de chaleur. Un compliment ou un mot positif permet d'adoucir le climat pessimiste. Espérons que ce projet « bpositive » enverra des ondes positives. »...