jbc waremme

  • Le JBC de Waremme va fermer ses portes. La fermeture du magasin est programmée pour le 31 décembre.

    Capture.JPGLa chaîne JBC a décidé de fermer son commerce de la chaussée Romaine à Waremme. La fermeture est programmée pour le 31 décembre. Un coup dur pour les quatre employés. Le magasin d’Andenne subira le même sort. 
     
    Les temps sont durs pour les commerçants. Comme les petits indépendants, les grandes enseignes ne sont pas épargnées par la concurrence du commerce en ligne. Le JBC de Waremme, établit depuis de nombreuses années sur la chaussée Romaine fermera ses portes le 31 décembre. La décision a été prise voici quelques mois par la direction de la chaîne. Le JBC d’Andenne, installé rue de la Papeterie, vit, lui aussi ses dernières semaines.
    Depuis le 17 octobre, en vue de la fermeture, le JBC de Waremme vend ses vêtements à prix cassés, sous forme d’outlet. Une manière d’évacuer la marchandise jusqu’à la fin de l’année. L’enseigne de Waremme compte quatre employés.
     
    Pour Michel Hardenne, président des commerçants de l’Union waremienne, la fermeture du JBC est regrettable. « C’est dommage qu’un tel établissement disparaisse. Il était là depuis de nombreuses années. Ses responsables étaient très agréables. »
     
    Identifier précisément la raison de cette fermeture n’est pas aisé pour le président des commerçants. Il ne pense pas que la localisation de la chaussée de Romaine soit à mettre en cause, mais évoque plutôt un contexte global. « JBC était l’une des premières enseignes à proposer des vêtements à prix très démocratiques. Aujourd’hui, elles se sont multipliées et en outre, il y a la concurrence des achats en ligne. Pour un T-shirt à 15 euros, les consommateurs se tournent plutôt vers le net, pour un costume plus cher, qu’ils préféreront essayer, ils font encore parfois le déplacement jusqu’à la boutique » conclut-il.