grève

  • Une journée de grève nationale annoncée le 13 février à travers tout le pays.

    Il était déjà apparu lundi que les négociations salariales entamées la semaine dernière pour aboutir à une nouvelle norme salariale et un accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020 étaient laborieuses. La marge maximale d’évolution des salaires, de 0,8% hors indexation, qu’a définie le rapport du Conseil central de l’Économie (CCE) rend en effet les discussions difficiles, les syndicats l’estimant insuffisante tandis que les patrons n’entendent pas la dépasser.

    Après des réunions jeudi, vendredi et lundi, les partenaires devaient se retrouver mercredi à 14h, avec pour objectif d’aboutir à un accord dans ce délai. «Les discussions sont toujours en cours et nous irons plus loin mercredi», avait commenté Bernard Gilliot, président de la Fédération des entreprises de Belgique, soulignant «l’atmosphère constructive» des échanges.

    Les syndicats avaient toutefois prévu de consulter leurs instances ce mardi. Tant la CSC que la FGTB et la CGSLB constatent que les négociations «sont dans l’impasse» et qu’il est impossible de poursuivre les négociations. Les syndicats dénoncent «la maigre marge salariale», qui est la conséquence des réformes de la loi en la matière du gouvernement actuel. Les représentants des travailleurs dénoncent aussi la «rigidité sur le banc des employeurs» en matière de flexibilité, de fin de carrière et de salaires minimums.

    «C’est pourquoi les syndicats prennent leurs responsabilités et tirent la sonnette d’alarme en organisant une action sur le terrain», ont-ils fait savoir mardi. Les trois formations organiseront une grève nationale le 13 février dans tous les secteurs et à travers tout le pays.

    La balle est désormais dans le camp des employeurs et des autorités, selon les syndicats, qui exigent davantage de pouvoir d’achat. «Poursuivre de cette manière n’a pas de sens», selon Miranda Ulens, la numéro 2 de la FGTB. La fin de la concertation sociale n’est toutefois pas définitive. Des négociations pourraient encore avoir lieu mais elles deviendront très difficiles si les employeurs maintiennent leur position de «la loi est la loi», prévient le syndicat socialiste. L’action de grève du 13 février est, elle, bien définitive.

    Un désaccord final entre les employeurs et les syndicats sur la norme salariale déboucherait sur une grande incertitude. Normalement, c’est au gouvernement fédéral qu’il reviendrait de trancher mais l’exécutif actuel est minoritaire et en affaires courantes.

  • La CGSP dépose un préavis de grève pour l'ensemble du groupe TEC les 30 novembre et 1er décembre!

    Capture.JPGLa CGSP dépose un préavis de grève au TEC pour deux jours! Découvrez le préavis ci-dessous...

    "Objet: PRÉAVIS CGSP/TBM

    Madame la Présidente
    Monsieur l'Administrateur Général
    Monsieur l'Administrateur Général Adjoint

    Suite à l’échec du Bureau de Conciliation Régional du 6 novembre 2017, à l’inquiétude grandissante du personnel du groupe TEC et comme le prévoit la CCT Amédis,
    la CGSP/TBM dépose un préavis de grève générale pour l’ensemble du groupe TEC d’une durée de 48 heures couvrant les journées du jeudi 30 novembre 2017 et du vendredi 1er décembre 2017.
    La CGSP/TBM couvrira toutes les actions qui se dérouleront lors de cette grève générale. Elle se réserve le droit de déposer un nouveau préavis si la situation n’évoluait pas dans les 3 dossiers conflictuels.

    Contre la fusion des 5 TEC, de l'imposition du service minimum, ainsi que des sanctions financières et disciplinaires pour les agents qui ne respectent pas les procédures AMEDIS"

    Plus amples informations dans les prochains jours...

  • Manifestation nationale ce jeudi 29 septembre 2016 - risque de perturbations au TEC Liège-Verviers !

    Ce jeudi 29 septembre, les 3 syndicats (CSC – CGSLB - FGTB) organisent à Bruxelles une manifestation nationale, tous secteurs confondus.

    480240499_ID6316249_tec_214717_H33AW9_0.JPGIl ne s’agit donc pas d’une grève des agents du TEC mais bien d’une manifestation nationale pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui iront manifester.

    Les conducteurs du Groupe TEC assureront leur service, à l’exception de ceux qui participeront à la manifestation.

    Toutes les informations disponibles concernant ces perturbations sont accessibles via les liens ci-dessous et seront actualisées régulièrement en fonction de l'évolution de la situation : TEC Liège-Verviers

    Information du site infotec.be

  • Intradel en grève: le ramassage des déchets est incertain et les parcs à conteneurs sont fermés !

    Capture.JPGSuite à un mouvement syndical au sein du personnel d'Intradel, les conteneurs à puce ne seront pas vidés ce mardi sur le territoire waremmien. Dès lors, les autorités invite la population à ne pas sortir ses poubelles.

    Les recyparcs seront également fermés et la direction d’Intradel conseille à ses usagers de reporter d’une semaine les dépôts prévus. Elle invite aussi les citoyens à vérifier sur son site et sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) l’évolution de la situation. En effet, chaque jour la délégation syndicale tiendra une assemblée générale afin de décider de continuer ou stopper le mouvement. L’une ou l’autre décision aura bien entendu une implication tant sur l’accessibilité des recyparcs que sur les collectes.

    Plus amples informations dans les prochains jours concernant le ramassage de ce jeudi à Oreye...

  • Situation sur la manifestation en province de Liège et plus particulièrement dans la commune d'Oreye.

    Grvee.jpgQuelques points de la situation sur la manifestation en province de Liège et plus particulièrement dans notre commune d'Oreye:

    TEC:

    En raison de la grève tournante organisée par les délégations syndicales en région liégeoise, le réseau du TEC Liège-Verviers est très fortement perturbé ce lundi 1er décembre.

    En raison des piquets de grève implantés aux abords des dépôts, les bus n'ont pas pu sortir pour effectuer leurs services. Les firmes privées sont également touchées par le mouvement.
    En détail :

    • Les dépôts de Robermont, Jemeppe, Rocourt, Bassenge, Warzée, Oreye, Omal et Wanze sont à l'arrêt.
    • Les firmes privéesTCM, Atlas cars, SADAR, Autobus Bertrand, Garage du Perron et Autobus Gohy n'ont pas pu assurer leurs services.
    • Le personnel de l'Infotec n'a pas pu accéder à ses bureaux; il ne nous sera donc pas possible de fournir de renseignements téléphoniques.

    Ecoles:

    • Immaculée Conception: Fermée
    • Ecole communale Oreye: Ouverte sans soucis

    Usine Bénéo-Orafti: Ouverte sans soucis mais peu de camions suite aux différents blocages sur les routes.

    Magasins Carrefour Market, Aveve et Station Welcome: Ouverts sans soucis

    Banques: Ouvertes

    Pharmacie: Ouverte

    Voirie communale: En grève

    Administration communale: Ouverte jusqu'à 19h00

    Hall omnisports: Fermé car les ouvriers de la voirie sont indisponibles pour le rangement de la Saint-Nicolas

    Les routes de la commune d'Oreye: Ouvertes et pas de piquet de grève

  • Nouvelle déviation concernant la ligne 75 via Kemexhe du TEC Oreye !

    bus.jpg

    Odeur, Grand Route : travaux routiers
    Déviation des lignes 75, 375 et 475

    A partir de ce mardi 17 décembre et jusqu'au jeudi 19 décembre, les autobus seront déviés, dans les deux sens de circulation, comme suit :

    Lignes 75 (via Villers – Odeur) et 475
    Entre les arrêts « Route de Villers » et « Rue Petit Roua ».

    L’arrêt « Route de Fooz » sera reporté à l’arrêt « Route de Villers ».
    L’arrêt « Rue N. Lenoir » sera reporté à l’arrêt « Rue Petit Roua ».
    L’arrêt « Monument » sera reporté à l’arrêt du même nom de la ligne 175.
    L’arrêt  « Route de Kemexhe » sera reporté à l’arrêt « Chaussée Verte ».

    Ligne 75 (via Kemexhe – Fize)
    Entre les arrêts « Route de Villers » et « Cité 50 ».

    Les arrêts  « Route de Fooz » et « N. Ledouble » seront reportés à l’arrêt « Route de Villers ».
    L’arrêt « Au Buisson » sera reporté à l’arrêt « Cité 50 ».

    Ligne 375
    Entre les arrêts « Route de Fooz » et « Cabine Electrique ».

    Les arrêts « Cité 50 », « Cité Daniels », « R. Driesmans » et « Eglise »  seront reportés à l’arrêt « Cabine Electrique ».

    Le TEC Liège-Verviers rappelle également à sa clientèle que les horaires suivants seront d’application durant les vacances de Noël :

    • Du lundi 23 décembre au vendredi 3 janvier : horaire « non scolaire » ;
    • Les mercredis 25 décembre et 1er janvier : horaire « dimanche et jours fériés ».

    L’horaire « scolaire » sera à nouveau d’application, dès le lundi 6 janvier.

  • Le TEC Liège-Verviers sera bien en grève ce mercredi 14 novembre: prenez vos précautions

    bus.JPGLe syndicat CGSP, majoritaire au TEC Liège-Verviers, a décidé de se mettre en grève mercredi prochain, le 14 novembre. Il enclenche ainsi l’action déjà programmée de la SNCB et de la FGTB Métal. La CSC n’appelle pas à la grève mais elle respectera les piquets.