changement d'heure

  • Le changement d'heure, c'est la nuit du 26 au 27 octobre 2019. On recule d'une heure!

    75095588_534382170729678_919004649225191424_n.jpg

    Dans la nuit de samedi à dimanche, la Belgique passera à l’heure d’hiver, ce qui signifie qu’à trois heures du matin, les aiguilles reculeront d’une heure. Il sera donc deux heures. En d’autres termes, on pourra se prélasser 60 minutes de plus sous la couette, mais la nuit tombera plus tôt.

    La Belgique, comme le reste de l’Europe, passera ce dimanche à l’heure d’hiver, qui intervient chaque année le dernier week-end du mois d’octobre. Celle-ci sera effective jusqu’au week-end du 28-29 mars 2020.

    Mais le changement d’heure saisonnier, ce ne devait pas être terminé? Remettons brièvement les pendules à l’heure.

    Après avoir mené une consultation publique, la Commission européenne avait recommandé en septembre 2018 d’abolir le changement d’heure saisonnier dès 2019. Tant les États membres que le Parlement avaient toutefois jugé ce délai trop court, reportant la fin du changement d’heure dans l’Union européenne à 2021. La mesure laisse à chaque pays le choix de rester à l’heure d’hiver ou à l’heure d’été. Ainsi, si la Belgique opte pour l’heure d’été, elle connaîtra encore quatre changements d’heure tandis que si le royaume privilégie l’heure d’hiver, les citoyens devront encore se soucier d’ajuster leurs montres à trois reprises.

    Le changement d’heure saisonnier a été instauré dans les années ’70 dans le but de limiter la consommation d’éclairage artificiel et donc réaliser des économies d’énergie. Il est cependant aujourd’hui de plus en plus critiqué. On lui prête notamment des effets négatifs sur la santé, à l’instar de mini «jetlags» (syndrome du décalage horaire) dont pâtissent en particulier les enfants et les personnes âgées. Ses détracteurs citent aussi un nombre d’accidents de la circulation accru en raison des conditions de visibilité moindres et de la fatigue.

  • On change les heures ce week-end... Vous dormirez une heure de moins !

    horloge.jpgAttention, comme chaque année, ce week-end on change d'heure. Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mars, à 2h du matin, il sera 3h. Vous devez donc avancer d'une heure vos horloges. Cette nuit, vous dormirez 60 minutes en moins !

    Mais au fait, pourquoi changer d'heure deux fois par an ?

    Face à la flambée des prix du pétrole depuis le "choc pétrolier" de 1973, Valéry Giscard d'Estaing, président de la République Française entre 1974 et 1981, décide en 1975 que la France changerait désormais d'heure deux fois par an. L'objectif était simple: des économies d'énergie. Le moyen d'y parvenir n'est pas moins simple: reculer ou avancer les horloges pour faire correspondre au mieux les heures d'activités avec les heures où il fait jour.

  • On change les heures aussi à Oreye !

    horloge.jpgAttention, comme chaque année, ce week-end on change d'heure. Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, à 2h du matin, il sera 3h. Vous devez donc avancer d'une heure vos horloges. Cette nuit, vous dormirez 60 minutes en moins !

    Mais au fait, pourquoi changer d'heure deux fois par an ?

    Face à la flambée des prix du pétrole depuis le "choc pétrolier" de 1973, Valéry Giscard d'Estaing, président de la République Française entre 1974 et 1981, décide en 1975 que la France changerait désormais d'heure deux fois par an. L'objectif était simple: des économies d'énergie. Le moyen d'y parvenir n'est pas moins simple: reculer ou avancer les horloges pour faire correspondre au mieux les heures d'activités avec les heures où il fait jour.