Oreye - Page 5

  • Des producteurs belges à l’honneur au salon du vin. Le 20e salon du vin et de la gastronomie ce week-end à Bergilers.

    Capture.JPGBergilers accueille la vingtième édition du salon du vin et de la gastronomie ces vendredi, samedi et dimanche. Le comité organisateur met à l’honneur ses plus fidèles vignerons, mais l’événement fait aussi la part belle aux producteurs belges. Il n’y a d’ailleurs pas que du vin…  

    Le Comité Local d’Animation et de Promotion (CLAP) de Bergilers organise la vingtième édition du salon du vin et de la gastronomie. L’événement se déroule ces vendredi 22, samedi 23 et dimanche 24 mars à Oreye. Le CLAP invite ses plus fidèles vignerons et, chaque année, les organisateurs orétois apportent une nouvelle touche de fraîcheur à cette manifestation incontournable. Des vins belges apparaissent, ainsi que de nouveaux produits. Des producteurs locaux figurent à l’affiche de ce vingtième salon. « Le comité soutient quelques producteurs belges depuis leur lancement. On se réjouit de leur présence cette année encore », indique le CLAP.
     
    Les spiritueux de la distillerie du Docteur Clyde confirment leur présence. « Cette distillerie pas comme les autres participe au salon depuis 2016. Les Dr. Clyde’ Spirits marquent les esprits. Pierre-Yves Smits défend avec modestie les méthodes traditionnelles et artisanales de la production d’alcool. La production se révèle aussi familiale. Après plusieurs années à Seraing, la distillerie se trouve à Trois-Ponts depuis l’année passée. »
    Dr. Clyde Distillery propose une gamme de rhums, une gamme Old Clyde, ainsi qu’une gamme Herbals avec le gin, l’absinthe et l’élixir.
     
    Les fromages de Louise reviennent également à Bergilers. Pour la deuxième année consécutive, la jeune fromagère prépare des fromages et yaourts de chèvre, mais aussi de la maquée. Enfin, le Clos des Ramiers participe aussi. C’est une Crisnéenne qui gère des vins issus de vignes plantées à Borgloon.

  • Bergilers: un vin belge parmi les trois nouveaux les 22, 23 et 24 mars au Salon du Vin & de la Gastronomie.

    Capture.JPGLe salon du vin et de la gastronomie de Bergilers en est à sa vingtième édition. Le Comité Local d’Animation et de Promotion (CLAP) de Bergilers prépare l’événement qui se tient les 22, 23 et 24 mars dans le village orétois.
     
    Trois nouveaux exposants rejoignent les nombreux fidèles. Le Clos Les Ramiers entre dans le salon orétois.
    Carole Vandionant produit des vins belges. La participation d’une vigneronne belge constitue une première à Bergilers, d’autant que les vignes se situent non loin d’Oreye: «Carole Vandionant exploite le domaine viticole Clos Les Ramiers, à Borgloon et plus précisément Gotem entre Saint-Trond et Tongres», souligne Monique Kallen, la présidente du CLAP.
     
    Carole Vandionant habite d’ailleurs Crisnée. Après une formation de chef d’entreprise en arboriculture, la Crisnéenne reprend l’exploitation fruitière de son père.
    En 2012, Carole Vandionant plante quarante ares de Chardonnay. L’année suivante, c’est 1,2 hectare de cépages classiques et interspécifiques.
     
    «En mai 2018, Carole remplace 1,5 hectare de pommes par du Cabernet et du Chardonnay. Les vignes deviennent sa grande passion. Carole est vigneronne et fruiticultrice», complète la présidente du CLAP.
    Le Clos les Ramiers compte deux médailles d’or et une médaille d’argent des meilleurs vins belges en 2016 et 2017.
     
    Bergilers offre aussi aux visiteurs la présence du Domaine du Perat. La famille Barribaud propose du Cognac et du pineau des Charentes.
     
    Des poivres rares
    Enfin, le salon voyage aussi grâce à Olivier Lancel et ses épices du monde. «Il y a des poivres rares, des sels et sucres du monde, des herbes aromatiques, ainsi que des papayes en importation directe du Chili. C’est une caverne d’Ali Baba et un très large choix de produits naturels», conclut le CLAP.

  • Oreye: une collision entre un véhicule de police et 2 voitures (+photos)

    Selon les premières constatations, une équipe de la zone de police de Ans/Saint-Nicolas partait en intervention lorsque une des deux voitures lui aurait coupé la route.

    La zone de secours de Hesbaye a été envoyée sur place. Elle a reçu des renforts de Tongres. Des collègues de la zone de police de Ans-St-Nicolas et de Hesbaye sont également venus en renfort sur les lieux de l’accident.

    Une personne, la passagère d’un des deux véhicules, a dû être désincarcérée. Blessée, elle a été emmenée en ambulance à l’hôpital ainsi que deux autres personnes.

    La porte d’entrée d’un immeuble a été endommagée par un projectile provenant d’une des trois voitures impliquées dans ce spectaculaire accident.

    Les secours sont toujours sur place.

    53845631_2148949021849457_8761145792443449344_n.jpg

    Article de MC.G. sur la Meuse.be

  • Week-end bien-être ce 16 et 17 mars à Oreye. Entrée gratuite!

    52446274_363325787585713_4446028601539690496_n.jpg

    52089390_440986989775838_1806620474860371968_n.jpg

    Retrouvez les activités du week-end à l’institut (rue des Combattants 7)

    et à la bibliothèque communale (rue du Tilleul 32) 

    Un clic sur chaque image pour agrandir

  • Décès de Monsieur Marcel Tihon le jeudi 14 mars 2019.

    ensemble.JPG

    Monsieur

    Marcel TIHON

    né à Rocourt le 22 août 1937 et endormi dans la Paix du Christ à Vinalmont, réconforté par le sacrement des malades et entouré de l'affection des siens.

    Vous en font part avec tristesse :

    Carine TIHON
            et ses enfants,
    Isabelle TIHON,

    ses filles;

    Lucien (†) et Nicole (†) RÉQUILÉ-TIHON,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Raymond et Edith TIHON-CREYF,
            leurs enfants et petite-fille,
    Marcel et Marie-Thérèse VANHOVE-TIHON,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Jean-Claude (†) et Jeannine GRAUWEN-TIHON,
            leurs enfans et petits-enfants,
    Freddy et Elisabeth TIHON-GEURTEN
            et leurs enfants,
    Michel et Mijée BAMPS-TIHON,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Armand (†) et Marie-Josée TIHON-PAQUAY,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Joseph TIHON (†),
            ses enfants et petits-enfants,
    Jean et Odile DELHAMENDE-TIHON,
            leurs enfants et petits-enfants,

    ses frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs, neveux et nièces;

    Les familles TIHON-JAMAER et apparentées.

    Le défunt repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    Chaussée Verte, 86 à Crisnée où la famille sera présente
    à partir du vendredi 15 mars de 17 heures à 19 heures.

    L'eucharistie des funérailles, suivie de l'inhumation
    dans la concession de la famille, sera célébrée
    en l'église Saint-Clément à Oreye,
    le lundi 18 mars 2019 à 10 heures 30.

    Réunion à l'église.

    La veillée de prières aura lieu au funérarium,
    le dimanche 17 mars à 18 heures 30.

    Avec grande reconnaissance, la famille tient encore
    à remercier pour la disponibilité, la gentillesse
    et les soins prodigués la direction et le personnel
    de la maison de repos "Les Crépalles" à Vinalmont.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

  • Travaux dès le 18 mars: mise sur 4 voies de l’autoroute entre Alleur et Loncin.

    Ces travaux permettront de placer de nouveaux poteaux d’éclairage et de les équiper de lampes LED. Des travaux d’aménagement entre l’échangeur et l’autoroute seront également réalisés. Voici les perturbations auxquelles s’attendre.

    En direction d’Aachen, dès ce lundi 18 mars jusqu’au vendredi 29 mars : de nuit (de 20H30 à 6H), la voie de droite et la bande d’arrêt d’urgence seront neutralisées.

    Les usagers circulant sur l’A602 ne pourront plus gagner l’E40/A3 vers Aachen, ils devront emprunter une déviation via la sortie « Awans » de l’A602.

    En journée par contre, seule la bande d’arrêt d’urgence restera impactée.

    En direction de Bruxelles, sous réserve de conditions météorologiques favorables, les nuits (de 21H à 6H30) du mercredi 20 mars au samedi 23 mars et du lundi 25 mars au mardi 26 mars : les voies de droite et du milieu seront fermées pour procéder à des réhabilitations de revêtement pour permettre d’accueillir la charge de trafic pendant le chantier.

    Pendant la première nuit de fermeture, les usagers circulant sur l’E40/A3 depuis Aachen ne pourront plus emprunter l’échangeur de Loncin vers Bruxelles (E40/A3) et vers Namur (E42/A15) entre 22H et 5H. Ils devront emprunter une déviation mise en place via l’A602 et la sortie « Bonne fortune ».

    Pendant les nuits suivantes, l’accès et la sortie « Alleur » de l’E40/A3 seront fermés pour permettre d’élargir la bande d’accélération de l’accès à l’autoroute et la bande de décélération de la sortie. Une déviation sera mise en place via l’échangeur de Rocourt.

    Démarrage effectif du chantier le 31 mars

    Le week-end du 30 et 31 mars prochain, la signalisation sera mise en place pour le démarrage effectif du chantier en lui-même (sous réserve de conditions météorologiques favorables).

    Pendant tout le chantier, trois voies de circulation rétrécies et déviées seront maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 50 km/h. Les opérations nécessitant la soustraction de voie de circulation seront effectuées de nuit.

    Pendant cette première phase, qui devrait durer jusqu’au début du mois de juillet prochain, la circulation sera écartée au maximum de la berme centrale où se concentreront les travaux. La voie de gauche sera donc fermée. Les usagers circuleront sur trois voies rétrécies grâce à la bande d’arrêt d’urgence et à un îlot strié.

    Travaux terminés pour l’été 2020

    Pour rappel, ce chantier vise à réhabiliter cette portion de 2,6 kilomètres d’autoroute dans les deux sens et en profondeur (en ce compris la fondation) ; à doter les deux sens de circulation d’une bande supplémentaire dans chaque sens (en supprimant la berme centrale ; le trafic étant à terme séparé par un new jersey en béton).

    Cette voie s’avère nécessaire suite à la présence de l’échangeur de Loncin et aux croisements de flux de trafic. Ce chantier permettra donc de mieux sécuriser cette zone qui est fréquentée quotidiennement en moyenne par plus de 100.000 véhicules pour les deux sens cumulés.

    Ce chantier devrait être terminé pour l’été 2020 et représente un budget de près de 17.000.000 d’€ HTVA financé par la SOFICO.