Oreye - Page 5

  • Les provinces de Liège et du Limbourg en alerte orange ce dimanche!

    Des averses intenses accompagnées d’orages et de grêle pouvant conduire à des cumuls de précipitations importants en peu de temps continueront en effet à se développer localement dimanche après-midi et en soirée, précise l’IRM.

    Si l’est et le nord-est du pays devront composer avec les précipitations les plus marquées, l’ouest du pays devrait être épargné par les fortes averses, ajoute encore l’IRM.

    L’alerte orange restera en vigueur jusque 19h00 tandis que le code jaune s’appliquera jusque 22h00.

  • 200 personnes réunies ce samedi pour le premier repas du groupe "Ensemble"

    60361843_2487538937946934_8250334452778008576_n.jpg

    Ce samedi 18 mai avait lieu le premier repas organisé par le groupe "Ensemble". C'était l'occasion pour 200 convives de se retrouver à la salle du patro pour profiter d'un barbecue préparé par le comité.

    61012886_2487538877946940_5667697092148068352_n.jpg

    60350725_2487538884613606_646703984651796480_n.jpg

  • Les propriétaires de petites remorques sont dans l’obligation de déclarer ou de révoquer celles-ci auprès du Service public de Wallonie.

    60636502_1166789500191611_3647547666717474816_n.jpg

    Les propriétaires de petites remorques sont dans l’obligation de déclarer ou de révoquer celles-ci auprès du Service public de Wallonie.

    Vous êtes propriétaire d’une remorque ? Quelles sont vos obligations envers l’administration fiscale ? (SPW-Fiscalité).

    Les remorques sont classées en 2 catégories en fonction de la « Masse maximale autorisée » (MMA), à savoir :

    • Cat. 1 : une MMA de maximum 750kg
    • Cat. 2 : une MMA comprise entre 751 et 3.500kg

    En fonction de la catégorie, nous vous invitons à consulter l’explicatif disponible sur le site wallonie.be (dans la rubrique fiscalité) afin de savoir quelles sont les démarches à effectuer.

    Plus d'informations

    SPW – Fiscalité : fiscalite.wallonie@spw.wallonie.be - 081 33 00 01

  • Les travaux rue des Combattants à Oreye, c'est terminé! (+photos)

    60185206_448302535742324_8146172150001172480_n.jpg

    Les travaux de la rue des Combattants à Oreye, c'est du passé! Le chantier entamé en 2017 se clôture pour le bonheur des riverains et autres citoyens.
     
    Il reste environ 100 mètres de voirie a asphalter avant d'arriver à Otrange pour que le chantier soit définitivement terminé. Le passage est néanmoins possible.
     
    Ces travaux portaient sur l’égouttage et le renouvellement des conduites d’eau.
     
    Après la découverte de terres polluées, c’est un affaissement des trottoirs qui a expliqué l’arrêt des travaux pendant de longs mois. Le blocage trouvait son origine dans le coût supplémentaire que nécessite cet effondrement (un coût de 120.000 euros).
     
    La SPGE et Proximus ont également profité de l’ouverture de la voirie pour remplacer leur matériel installé en sous-sol.
     
    DSC_1068.JPGEn mai 2018, pompiers, commune, riverains, privé, protection civile… Tous sont à pied d’œuvre pour évacuer la boue et nettoyer les routes touchées par les intempéries.  C’est en effet 30 à 50cm d’eau et de boue selon les endroits dont la rue des Combattants. (article ici). C'est également suite à cette crue que la "chaise à papy" a fait le buzz (vidéo ici)
     
    Depuis ce 15 mai, les bus des TEC ont repris leur itinéraire normal par la rue des Combattants.

    60069301_412072389348336_5574263866784743424_n.jpg

    60211988_2280028935410317_1829683839354535936_n.jpg

    fête.jpg

  • Journée d'actions ce 14 mai : perturbations sur le réseau TEC.

    Capture.JPGCe mardi 14 mai, une journée nationale d'actions visant à augmenter le pouvoir d'achat sera organisée par la FGTB. Cette journée d'actions est couverte par un préavis de grève. Des perturbations sont attendues.

    Par conséquent, des perturbations seront à prévoir sur le réseau TEC de la Direction Liège-Verviers. La situation estimée par dépôt est la suivante :

    • Bassenge : 0% des services assurés ;
    • Eupen : 96% des services assurés ;
    • Jemeppe : 30% des services assurés ;
    • Omal : 58% des services assurés ;
    • Oreye : 25% des services assurés ;
    • Robermont : 50% des services assurés ;
    • Rocourt : 24% des services assurés ;
    • Verlaine : 86% des services assurés ;
    • Verviers : 50% des services assurés ;
    • Wanze : 17% des services assurés ;
    • Warzée : 26% des services assurés.


    Pour connaître le dépôt dont dépend votre ligne, consultez notre liste.

    Nous invitons donc la clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu durant cette journée et à se tenir informée via cette page ou via infotec.be, laquelle sera régulièrement mise à jour.

    Tous les services seront à nouveau assurés normalement le mercredi 15 mai.

    Le TEC présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

  • Portes ouvertes le vendredi 17 mai à l'école Immaculée Conception de Lens-sur-Geer (Oreye).

    Capture.JPG

    (Un clic sur l'image pour agrandir)

    À cette occasion, les élèves de P1 et P2 vous présenteront leur exposition sur le thème du château.


    Bienvenue à tous!

  • Judiciaire: un Orétois risquait 10 ans de prison pour une tentative d’assassinat, il est acquitté!

    trib.JPGLe tribunal correctionnel de Liège a acquitté mercredi un habitant d’Oreye âgé de 46 ans, suspecté d’avoir commis une tentative d’assassinat. L’affaire aurait pour cadre un règlement de compte dans le milieu de la prostitution après une bagarre. Une simple déclaration de culpabilité a été prononcée à son encontre pour des coups et blessures avec incapacité, dans un bar de Crisnée.
     
    Le tribunal a estimé que la prévention de tentative d’assassinat, le 10 novembre 2012, n’est pas établie et l’a donc acquitté. L’acquittement concerne aussi des préventions de port d’arme et de coups et blessures au café Mad Murphy’s, à Crisnée, le 9 novembre 2012.
     
    La prévention de coups et blessures avec incapacité, portés le 17 septembre 2012 à un homme au bar le Lady’s Night, également à Crisnée, est elle établie, a jugé le tribunal, qui a prononcé une simple déclaration de culpabilité.
     
    Les faits avaient été dénoncés plus de 10 jours après la date à laquelle ils étaient censés s’être déroulés.
    La victime, un agent de gardiennage qui effectuait une mission de garde du corps, avait affirmé avoir été la cible d’un tir par balle. Sa blessure avait été attestée par un médecin qui avait confirmé qu’il avait reçu un projectile. Celui-ci avait pénétré le flanc et était ressorti par la fesse, sans causer de lésion grave.
     
    Selon la victime, une bagarre avait opposé le soir du 9 novembre 2012 le prévenu et un rival amoureux dans le milieu de la prostitution. Le rival était accompagné de son garde du corps. Plusieurs scènes de bagarre s’étaient déroulées. La nuit du 10 novembre 2012, le garde du corps avait emprunté le véhicule de son protégé lorsqu’il était passé devant le bar de prostitution géré par le prévenu. L’homme avait affirmé qu’il avait été pourchassé et immobilisé par le prévenu avant d’essuyer un coup de feu.
     
    Le parquet avait requis 10 ans de prison début avril.
     
    Le prévenu avait quant à lui sollicité son acquittement en raison de l’absence d’indice matériel permettant de le confondre.
     
    Son conseil avait aussi évoqué le dépassement du délai raisonnable, ce qui a été retenu.

  • Nouveau commerce à Bergilers: le "Hashtag Salad" ouvert depuis le 1er mai, Ancienne Chaussée Romaine.

    Depuis le 1er mai, un nouveau commerce à ouvert Ancienne Chaussée Romaine à Bergilers.

    Il s'agit d'un bar à salade.

    Félicitations aux commerçants!

    57004927_436095000292538_6643993577149956096_n.jpg

    57555478_436095003625871_6848876818682871808_n.jpg

    Un clic sur l'image pour agrandir

  • Un mariage un peu particulier s’est déroulé ce samedi à Oreye. Le bourgmestre a marié... sa fille.

    Capture.JPGC’est un mariage un peu particulier qui s’est déroulé ce samedi à Oreye. Le bourgmestre de la commune, Jean-Marc Daerden mariait en effet… sa fille.
     
    Vêtue d’une jolie robe en dentelle, Manon 28 ans a dit oui à Mathieu Fastré, 31 ans, sous le regard ému de son papa. « Pour moi qui suis nouveau bourgmestre, marier ma fille, ce n’est pas commun a glissé Jean-Marc Daerden. J’ai déjà procédé à 3 ou 4 mariages, mais clairement pour celui de ma fille, je suis plus stressé… » D’autant plus ému que le bourgmestre mariait sa petite dernière, celle née quelques années après ses triplés.
     
    Comme le mentionne une loi de 1803, le mayeur n’a pas pu prononcer l’acte officiel de mariage. C’est l’échevine de l’instruction, Magali de Leeuw qui s’est chargée de lire aux époux leurs droits et devoirs. Le bourgmestre-papa a cependant accueilli les mariés. Une présence qui a rassuré Manon : « C’est un bonheur pour nous d’être entourés par toutes nos connaissances, qu’elles se trouvent parmi les invités ou parmi les représentants officiels de la commune ! Avec Mathieu, nous nous sommes rencontrés il y a quatre ans. C’est une amie commune qui nous a présenté lors d’une soirée. À l’époque, nous ne pensions pas du tout au mariage, Mathieu me trouvait trop jeune !, et jamais je n’aurai imaginé que ce serait mon papa qui nous unirait… » La vie réserve parfois de belles surprises ! (Article La Meuse du jour A.BT.)