Oreye - Page 5

  • BE-Alert: 11 communes manquent à l’appel dont Oreye.

    Capture.JPGDans la région de Huy, la présence de la centrale nucléaire de Tihange rend cruciale l’efficacité et la diffusion du système d’alerte BE-Alert. Or, à la différence des communes autour de Doel, Mossel-Dessel ou encore Borssele, où toutes les communes ont adhéré à BE-Alert, ce n’est étonnamment toujours pas le cas pour onze communes aux alentours de la centrale de Tihange. Comme l’a confirmé l’ex-ministre de l’intérieur Pieter De Crem au député Samuel Cogolati, 11 communes proches de Tihange n’ont toujours pas adhéré au système. Il s’agit de Modave, Oreye, Crisnée, Donceel, Remicourt, Geer, Neupré, Esneux, Awans, Saint-Nicolas et Hamoir.
     
    De quoi interpeller le député fédéral Samuel Cogolati, qui s’étonne « non seulement que ces communes manquent à l’appel, mais également qu’aucun rappel ne leur ait été adressé afin qu’elles se joignent au mouvement. »
     
    « Une plus grande mobilisation »
    Outre ces communes proches de Tihange qui manquent à l’appel, l’ex-Ministre indique par ailleurs que seuls 1.609 citoyens de Huy sont abonnés au système de BE-Alert. « Sur une population de 21.000 habitants qui sont des riverains directs d’un établissement de classe 1, ce n’est pas énorme », estime Samuel Cogolati, qui reconnaît toutefois une progression : « C’est un peu plus du double par rapport à il y a deux ans, mais il reste du travail à réaliser, notamment dans le chef de la Ville, en matière de communication et de publicité. Idéalement, il faudrait que chaque habitant puisse s’inscrire au système. »
     
    Le député Cogolati rappelle que « les anciennes sirènes Seveso auraient pu venir en complément du système d’alerte par SMS. Durant la nuit, les téléphones sont en effet éteints. Ce faisant, on ne peut pas être alerté par SMS, comme on peut l’être par une sirène Seveso qui donne l’alerte de manière tonitruante dans toute la région. » Qui plus est, il semblerait, à en croire les réactions sur les réseaux sociaux, que Samuel Cogolati ne soit pas le seul à ne pas avoir reçu l’alerte lors du test du 1er octobre autour de Tihange…
    Au-delà de ça, le député fédéral hutois appelle surtout à une plus grande mobilisation. Une alerte réussie étant une alerte qui touche le plus de monde possible.

  • Oreye : la commune veut construire un nouveau bâtiment pour les services de voirie.

    Lors du prochain conseil communal d’Oreye (24 septembre), les élus locaux se pencheront sur la rénovation du local des ouvriers du service voirie. La majorité veut en effet créer une annexe au bâtiment déjà existant (situé rue Louis Maréchal), avec de nouveaux vestiaires, des douches, une cuisine, un bureau et une salle de réunion.

    Un dossier « important » aux yeux du mayeur Jean-Marc Daerden (MR). « Quand je suis devenu bourgmestre, j’ai fait le tour des bâtiments et j’ai été stupéfait par le local de la voirie : les vestiaires côtoient la cuisine, il n’y a qu’un seul WC… Bref, ce n’était pas tolérable et la médecine du travail a déjà fait des remarques. Je suis conseiller en prévention et la question du bien-être au travail me touche particulièrement ».

    Un investissement de 200.000€

    Au total, ce dossier représente un investissement d’environ 200.000€. Jeudi prochain, les conseillers pourront voir les premiers plans et se prononceront sur l’avant-projet. Convaincu du bien-fondé du dossier, le premier citoyen orétois espère récolter l’unanimité sur ce point.

    Notons également que les autorités communales ont récemment acheté un stock de nouvelles tenues « jaune flash » pour les ouvriers de l’entité. De son côté, le personnel administratif a aussi été gâté, avec du nouveau matériel informatique.

    Ro.Ma.

  • Athlétisme: Florence De Cock (WACO) vice-championne de Belgique sur 10.000m!

    C’était dimanche, en soirée. Temps pluvieux sur Braine l’Alleud. Assez froid. Un 10.000 féminin avec 41 ( !) athlètes au départ, mêlant les seniores et les masters. Au final, un écart énorme entre la première et la dernière classées (34.29 et 56.38). D’où une course où il fallait être attentive pour éviter un faux pas et pour réussir ses dépassements. « Dès le départ, j’ai failli chuter une nouvelle fois », nous explique Florence De Cock, l’athlète du Waremme Athletic Club Oreye (WACO), originaire de Thisnes et entraînée par Roger Igo. « Il y avait beaucoup trop de monde. Heureusement, il ne m’est pas arrivé la même chose que voici un mois lors du National sur 5.000 m (chute de tout son long). Après m’être très vite repositionnée dans la foulée des meilleures, j’ai suivi un petit groupe de trois qui a pris le large. Le rythme était confortable et j’étais bien dans ma tête. Je m’étais fixée le top 6 comme objectif, tout en espérant secrètement un podium et un chrono sous les 35 minutes, donc tout roulait bien. Sur la fin, on n’était plus que trois. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre et j’ai attaqué à 600 mètres de l’arrivée. Hanne Verbruggen (victoire en 34 : 39.98) ne m’a dépassée qu’à l’entrée de la dernière ligne droite… »

    « Plus de vélo pendant l’été »

    Qu’importe, finalement. Pour son premier 10.000 mètres sur piste, la demoiselle enlevait sa première médaille nationale en toutes catégories, après plusieurs titres de championne de Belgique de course de montagne en catégories d’âge et un titre de championne LBFA du 10 km sur routes conquis l’an dernier. « C’est toujours chouette de voir que le travail paie », sourit-elle encore. « Sortir s’entraîner après le boulot, dans la pluie ou le froid, ce n’est en effet pas toujours une partie de plaisir. Mais on le fait pour avoir ce genre de résultat, ce genre de joie en montant sur le podium. Je suis passée au 5000 dans un chrono inférieur à mon record personnel sur 5000 mètres. Mon entourage savait que j’allais bien. On me parlait d’un chrono possible sous les 35’, voire 34’40 pour ces championnats. Là, c’est encore mieux. Le travail a bien payé. Pendant l’été, j’ai fait plus de vélo. Et aussi plus de qualitatif à l’entraînement. Cela a marché et j’en suis hyper-heureuse… »

    La suite ? Le championnat de Belgique du 10 km sur routes dans deux semaines à Lokeren, en présence d’un plateau bien relevé (Diane Van Es, Nina Lauwaert, Hanne Verbruggen, Alexandra Tondeur, et Amelie Saussez seront là).

    Puis, après un petit repos, reprise traditionnelle sur les cross, avec éventuellement un 10 km relevé en fin d’année pour la nouvelle vice-championne de Belgique.

  • Enquête publique: Aléa d'inondation

    e3aedb99-5115-4844-b0c7-4718036d05fa.jpeg

    Un clic pour agrandir

  • Politique: l’opposition PS veut des chèques pour tous les habitants.

    Capture.JPGL’opposition socialiste orétoise (rebaptisée « Oreye 2024 ») aimerait faire « comme à Waremme » (ou Hannut).
    « J’ai proposé que la commune mette en place un chèque de 30€ par adulte et 15€ par enfant, à utiliser dans les commerces du coin. Histoire de faire un geste pour la population et les commerces locaux touchés par la crise », explique le conseiller d’opposition Michel Masset (PS), qui a amené le sujet sur la table du dernier conseil.
    « La commune n’a pas fait assez. Des chèques permettraient vraiment d’aider les commerces orétois, comme l’Horeca ou les salons de coiffure. De plus, la commune dispose d’un beau bas de laine et cette mesure est parfaitement finançable », souligne la conseillère Chloé Happart.
     
    « Démagogie et populisme »
    Désormais habitué aux piques de l’opposition socialiste, le bourgmestre Jean-Marc Daerden (MR) considère que ce système de chèques pour tous les habitants « ne se justifie pas dans un petit village avec quelques commerces ».
     
    « Dans les villes comme Hannut, Waremme et Huy, c’est plus pertinent. Les commerçants ont souffert : il n’y a pas de doute là-dessus. Mais il y a trop peu de commerces sur la commune pour mettre en place des chèques ».
    Le mayeur n’exclut cependant pas de nouvelles aides pour les Orétois, mais plus ciblées. « Les problèmes et les répercussions de l’épidémie vont arriver et il y aura un manque à gagner pour la commune. On aura aussi peut-être plus de gens au CPAS… Je préfère cibler les personnes dans le besoin ».
     
    Le mandataire libéral regrette d’ailleurs cette sortie de l’opposition, et dénonce la « démagogie » et le « populisme » du groupe Oreye 2024. « C’est de la récupération politique ». (Ro.Ma)

  • P3A – Kévin Wanson apporte son expérience à la jeunesse orétoise.

    Le nouveau gardien, Kévin Wanson, n’y est peut-être pas étranger. « Je souhaite surtout mettre en avant nos deux défenseurs axiaux, que sont Légaz et Salami. Ils réalisent un fameux travail, et à trois, on se complète vraiment bien. »

    Un succès mérité, qui pourrait lancer la saison des Orétois, après un 1/6 initial. « C’est clairement notre match référence », narre Kévin Wanson. « Selon moi, on réalise un bon début de saison. Désormais, on doit absolument l’emporter à Flémalle, lanterne rouge aux côtés de Warnant, avant d’affronter les ténors. Face aux gros, j’en suis certains, on ne fera pas un 0/9, car on peut embêter tout le monde. »

    L’ancien portier de Jehay, formé à Liège et à Visé, évoluait l’an dernier en P1, à La Calamine. « Mais je n’y ai pas beaucoup joué. » Le joueur âgé de 28 ans souhaitait donc retrouver du temps de jeu, et malgré des offres en P1 et en P2, il a opté pour Oreye. « J’ai reçu de nombreuses propositions, mais j’avais envie d’arriver dans un club où on me connaît, pour la confiance. »

    Lire la suite de l'article: ICI

  • Depuis quelques jours, c'est la nouvelle saison des chicorées à l'usine Bénéo-Orafti d'Oreye.

    Capture.JPGDepuis quelques jours, l'usine tourne à plein régime suite à la traditionnelle "campagne". Vous avez certainement eu l'occasion de croiser les camions de chicorées se diriger vers la raffinerie Bénéo-Orafti. 


    L’usine s’est spécialisée au cours des années 90 dans la production d’oligofructose à partir de racines de chicorée. Les substances ainsi produites possèdent une valeur diététique remarquable, ce qui assure leur succès.

     

    Nous souhaitons un bon travail au personnel de l'entreprise ainsi qu'aux camionneurs!

  • Judiciaire: les transports Verjans doivent rembourser 4,6 millions d’euros à l’ONSS

    Capture.JPGLe clan Verjans, des ex-transporteurs routiers installés à Oreye, a été reconnu comme une organisation criminelle dans le cadre d’une gigantesque fraude sociale pour plus de 180 chauffeurs. Tous les chauffeurs étaient déclarés en Slovaquie afin de payer moins de cotisations. La prévention est grave car elle met en péril la sécurité sociale belge.

    Douze ans de prison et 2 millions d’euros étaient réclamés à l’encontre de Guillaume Verjans, le père, Guy Verjans, le fils, et Monique, l’ex-épouse de Guillaume et la maman de Guy. Le triumvirat risquait gros et, lundi dernier, il a été lourdement condamné à 5 ans et 10 mois de prison et à rembourser 4.605.682,10 € pour les cotisations sociales éludées. En marge de l’organisation criminelle, le tribunal correctionnel a retenu les préventions de faux, faux contrats de travail, absence de Dimona et non déclaration des travailleurs à l’ONSS.

    Suite de l'article complet sur le site: La Meuse.be

    Article rédigé par Arnaud Bisschop

  • TEC: Manifestation nationale ce 28 septembre - Possibles perturbations sur le réseau TEC.

    signe-symbole-cambriolage.jpgCe lundi 28 septembre, les organisations syndicales participeront à une manifestation nationale dans différentes villes du pays. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront.

     

    Des informations plus précises sur les parcours supprimés seront disponibles sur le site www.letec.be au plus tard ce samedi 26 septembre. Ces informations seront régulièrement mises à jour durant la journée du 28 septembre.

     

    Les voyageurs pourront également s'informer sur l’état du réseau ce lundi 28 septembre dès 6h30 via la page Facebook du TEC.

  • Le Conseil communal se tiendra ce jeudi 24 septembre 2020 à 20h00 à la maison communale.

    conseil communal, oreye, Le Collège communal porte à la connaissance de la population qu'une séance du Conseil communal se tiendra le jeudi 24 septembre 2020 à la maison communale à 20 heures.

    L'ordre du jour est le suivant:

    • Approbation du projet de SOL – ZACC derrière la cour.
    • Réseau de lecture publique des bibliothèques communales – convention, document de reconnaissance et catégorie demandée – ratification.
    • Construction de sanitaires et de vestiaires pour le dépôt communal – approbation avant-projet.
    • Budget de la FE de Bergilers pour l’année 2021.
    • Budget de la FE de Grandville pour l’année 2021.
    • Budget de la FE d’Oreye pour l’année 2021.
    • Budget de la FE d’Otrange pour l’année 2021.
    • Règlement d’octroi des subsides aux clubs sportifs.
    • Communication de la vérification de la caisse du receveur au 31/03/2020.
    • Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS :

    • Ratifications désignations institutrices maternelles temporaires.
    • Ratifications désignations instituteurs primaires temporaires.
    • Ratifications désignation maître éducation physique et psychomotricité temporaire.
    • Ratification désignation maître religion catholique temporaire.
    • Ratification désignation maître religion islamique temporaire.
    • Ratification désignation maître de morale temporaire.
    • Ratifications désignations maîtres de philosophie et citoyenneté temporaires.
    • Mise en disponibilité pour cause de maladie – institutrice primaire.
    • Demande de congé pour prestations réduites – institutrice primaire.
  • La commune délivre une prime communale pour les abonnements de bus.

    Capture.JPGLa subvention sera accordée aux conditions suivantes :

    - l’abonnement de bus doit être délivré au nom d’un enfant âgé de 12 à 18 ans dont un des parents au moins est domicilié sur le territoire de la commune d’Oreye,

    - l’abonnement doit être valable au plus tôt à partir du 1er septembre 2020.

    La prime communale est fixée à 50% du prix d’achat de l’abonnement avec un maximum de 40 € par an, par enfant.

    La demande de liquidation de la prime doit être introduite auprès de l'administration communale au plus tard le 15 février de l’année qui suit.

    Les documents suivants doivent être annexés à la demande de liquidation :

    -    Une copie de l’abonnement

    -    La preuve de paiement

    -    Le numéro de compte sur lequel sera versée l’intervention communale avec indication du nom de la personne auquel il appartient.

    le formulaire de demande

  • La commune veut construire un nouveau bâtiment pour les services de voirie.

    Lors du prochain conseil communal d’Oreye (24 septembre), les élus locaux se pencheront sur la rénovation du local des ouvriers du service voirie. La majorité veut en effet créer une annexe au bâtiment déjà existant (situé rue Louis Maréchal), avec de nouveaux vestiaires, des douches, une cuisine, un bureau et une salle de réunion.

    Un dossier « important » aux yeux du mayeur Jean-Marc Daerden (MR). « Quand je suis devenu bourgmestre, j’ai fait le tour des bâtiments et j’ai été stupéfait par le local de la voirie : les vestiaires côtoient la cuisine, il n’y a qu’un seul WC… Bref, ce n’était pas tolérable et la médecine du travail a déjà fait des remarques. Je suis conseiller en prévention et la question du bien-être au travail me touche particulièrement ».

    Un investissement de 200.000€

    Au total, ce dossier représente un investissement d’environ 200.000€. Jeudi prochain, les conseillers pourront voir les premiers plans et se prononceront sur l’avant-projet. Convaincu du bien-fondé du dossier, le premier citoyen orétois espère récolter l’unanimité sur ce point.

    Notons également que les autorités communales ont récemment acheté un stock de nouvelles tenues « jaune flash » pour les ouvriers de l’entité. De son côté, le personnel administratif a aussi été gâté, avec du nouveau matériel informatique.

    Article complet: ICI

    Ro.Ma.

  • Une voiture fait plusieurs tonneaux rue de Hodeige à Oreye

    Vers deux heures du matin, un conducteur a perdu le contrôle de sa voiture, qui a fini sa course en faisant plusieurs tonneaux sur la route.

    Les deux personnes présentes à l’intérieur du véhicule sont parvenues à s’extirper par elles-mêmes du véhicule et à contacté les pompiers de la Zone de Secours Hesbaye. Ils ont tous les deux été transportés à l'hôpital. Les gravités de leurs blessures ne sont pas connues.

    La voiture est seule en cause dans l’accident.

    (Photo d'illustration)

  • Le permis de conduire gratuit pour 4000 chercheurs d’emploi.

    Le gouvernement wallon a donné son feu vert pour les premiers « passeports drive », des permis de conduire gratuits pour les personnes en recherche d’emploi, écrit vendredi La Dernière Heure. Huit millions d’euros viennent ainsi d’être dégagés pour permettre à 4.000 chercheurs et chercheuses d’emploi de passer leur permis de conduire gratuitement.

    En juillet dernier, l’exécutif wallon avait dégagé une enveloppe financière pour soutenir plusieurs mesures de relances économiques. Parmi celles-ci, ce projet pilote, proposé par la ministre de l’Emploi Christie Morreale (PS), pour financer la formation au permis de conduire pour des personnes en recherche d’emploi.

    En d’autres termes, la Région wallonne subventionnera les cours et les examens du permis de conduire et plus particulièrement 30 heures d’auto-école et le passage de l’examen théorique et pratique.

    La suite de l'article sur le site de la Meuse.be

  • Décès de Monsieur Félix Deglin ce 16 septembre 2020 à l'âge de 95 ans, époux de Joséphine Roloux.

    Madame Joséphine ROLOUX,

    son épouse;

    Claudy et Anne-Marie KEYEN-DEGLIN,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Benoît et Martine DAWAGNE-DEGLIN,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Jules et Geneviève BOLLINNE-DEGLIN,
            leurs enfants et petits-enfants,
    Henri et Cathy FAITE-DEGLIN,
            leurs enfants et petits-enfants,

    ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants;

    Ses cousins et cousines,

    Les familles DEGLIN-YANS, ROLOUX-GUSTIN et apparentées

    félix deglin, nécrologie oreye, décès oreye,

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Monsieur

    Félix DEGLIN

    Epoux de Joséphine ROLOUX

    né à Bergilers le 6 août 1925
    et y décédé ce 16 septembre 2020.

    Le défunt repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    rue des Prés, 140 à Waremme où la famille sera présente
    à partir du jeudi 17 septembre de 17 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation
    dans le caveau de la famille au cimetière de Bergilers,
    sera célébrée en l'église Saint-Servais à Grandville,
    le samedi 19 septembre 2020 à 10 heures 30.

    Réunion à l'église.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net