Oreye - Page 16

  • Travaux dès le 18 mars: mise sur 4 voies de l’autoroute entre Alleur et Loncin.

    Ces travaux permettront de placer de nouveaux poteaux d’éclairage et de les équiper de lampes LED. Des travaux d’aménagement entre l’échangeur et l’autoroute seront également réalisés. Voici les perturbations auxquelles s’attendre.

    En direction d’Aachen, dès ce lundi 18 mars jusqu’au vendredi 29 mars : de nuit (de 20H30 à 6H), la voie de droite et la bande d’arrêt d’urgence seront neutralisées.

    Les usagers circulant sur l’A602 ne pourront plus gagner l’E40/A3 vers Aachen, ils devront emprunter une déviation via la sortie « Awans » de l’A602.

    En journée par contre, seule la bande d’arrêt d’urgence restera impactée.

    En direction de Bruxelles, sous réserve de conditions météorologiques favorables, les nuits (de 21H à 6H30) du mercredi 20 mars au samedi 23 mars et du lundi 25 mars au mardi 26 mars : les voies de droite et du milieu seront fermées pour procéder à des réhabilitations de revêtement pour permettre d’accueillir la charge de trafic pendant le chantier.

    Pendant la première nuit de fermeture, les usagers circulant sur l’E40/A3 depuis Aachen ne pourront plus emprunter l’échangeur de Loncin vers Bruxelles (E40/A3) et vers Namur (E42/A15) entre 22H et 5H. Ils devront emprunter une déviation mise en place via l’A602 et la sortie « Bonne fortune ».

    Pendant les nuits suivantes, l’accès et la sortie « Alleur » de l’E40/A3 seront fermés pour permettre d’élargir la bande d’accélération de l’accès à l’autoroute et la bande de décélération de la sortie. Une déviation sera mise en place via l’échangeur de Rocourt.

    Démarrage effectif du chantier le 31 mars

    Le week-end du 30 et 31 mars prochain, la signalisation sera mise en place pour le démarrage effectif du chantier en lui-même (sous réserve de conditions météorologiques favorables).

    Pendant tout le chantier, trois voies de circulation rétrécies et déviées seront maintenues dans chaque sens avec une vitesse limitée à 50 km/h. Les opérations nécessitant la soustraction de voie de circulation seront effectuées de nuit.

    Pendant cette première phase, qui devrait durer jusqu’au début du mois de juillet prochain, la circulation sera écartée au maximum de la berme centrale où se concentreront les travaux. La voie de gauche sera donc fermée. Les usagers circuleront sur trois voies rétrécies grâce à la bande d’arrêt d’urgence et à un îlot strié.

    Travaux terminés pour l’été 2020

    Pour rappel, ce chantier vise à réhabiliter cette portion de 2,6 kilomètres d’autoroute dans les deux sens et en profondeur (en ce compris la fondation) ; à doter les deux sens de circulation d’une bande supplémentaire dans chaque sens (en supprimant la berme centrale ; le trafic étant à terme séparé par un new jersey en béton).

    Cette voie s’avère nécessaire suite à la présence de l’échangeur de Loncin et aux croisements de flux de trafic. Ce chantier permettra donc de mieux sécuriser cette zone qui est fréquentée quotidiennement en moyenne par plus de 100.000 véhicules pour les deux sens cumulés.

    Ce chantier devrait être terminé pour l’été 2020 et représente un budget de près de 17.000.000 d’€ HTVA financé par la SOFICO.

  • Job: la société Bénéo Orafti recherche un électricien pour compléter son équipe à Oreye.

    53233369_307998823247813_7163826727548878848_n.jpgDescription de fonction

    En tant qu'électricien votre rôle principal est de travailler sur les améliorations et modifications importantes de fonctionnalité des installations. A côté de cela, vous êtes également un support pour l'électricien de dépannage en pause.

    En d'autres termes, vos tâches sont:
    •Amélioration ou modification des installations électriques
    •Entretien et maintenance électrique et en instrumentation
    •Opération de consignation
    •Montage, démontage et réglage des installations et appareils
    •Rédaction de comptes rendus d'intervention
    •Rédaction, modification et interprétation des schémas électriques
    •Respect des mesures de sécurité, qualité et hygiène

    Profil

    Pour exercer cette mission d'électricien, nous cherchons quelqu'un ayant:
    •Bachelier en électromécanique ou en électricité
    •Une expérience probante de 3 ans dans un poste similaire
    •Bonnes connaissances de l'électricité, la régulation et l'instrumentation
    •Lecture de plan
    •Des connaissances en haute tension et le brevet cariste/nacelle sont des atouts
    •Une bonne connaissance de l'anglais technique est également un atout

    Pour ce poste, nous cherchons une personne:
    •Autonome
    •Résistante au stress
    •Minutieuse
    •Ayant un bon esprit d'équipe
    •Sachant prendre des initiatives
    •Ayant un bon sens de la communication
    •Flexible et disponible

    Offre

    En tant qu'électricien, nous vous offrons:
    •Un poste en vue d'engagement
    •Des perspectives d'avenir
    •Un poste dans une entreprise stable

     

    Horaires :
    •En jour 7H30 - 16H10, durant la basse saison (Janvier à Août)
    •En feu continu (3 pauses, travail le wk et les JF), durant la haute saison (Septembre à Janvier) et en cas de remplacement en basse saison

    Un package salarial très attractif:
    •Salaire négociable en fonction de l'expérience
    •Primes de pauses
    •Chèques-repas de 8 € par jour
    •A l'engagement, d'autres avantages : assurance hospitalisation; épargne pension

    Information

    BENEO fait partie du groupe Südzucker, l'un des principaux producteurs d'aliments en Europe BENEO Orafti Oreye compte plus de 200 travailleurs, il s'agit d'une entreprise à taille humaine, leader dans son domaine, et soucieuse de ses travailleurs.

    Formé en 2007, BENEO est actuellement représenté dans plus de 75 pays à travers le monde. Le groupe BENEO compte sept bureaux et cinq sites de production, situés en Belgique, en Allemagne, en Italie et au Chili.

    L’objectif de BENEO : prendre soin d’une meilleure nutrition dans le monde entier! Chaque année BENEO-Orafti transforme plusieurs centaines de milliers de tonnes de chicorées en inuline et oligofructose, qui sont des ingrédients alimentaires (et non des additifs) à valeur ajoutée, utiles dans presque toutes les applications alimentaires et boissons. 70% de la production mondiale d’inuline est produite par BENEO Orafti.

  • Ce petit chat, très calme et gentil aborde depuis quelques jours, une habitation de la rue de Saint-Trond à Oreye.

    53500029_2259116441014018_6355746519345266688_n.jpg

    Ce petit chat, très calme et gentil aborde depuis quelques jours, une habitation de la rue de Saint-Trond à Oreye.

    Si son propriétaire le reconnait, merci de contacter le blog d'Oreye.53233369_307998823247813_7163826727548878848_n.jpg

    Le reconnaissez-vous?

  • Renouvellement de la CCATM à Oreye. Vous avez jusqu'au lundi 11 mars pour poser votre candidature!

    ad9d24dd-9eb4-49a2-883f-f1fb98304419.jpeg

    Aménagement du territoire  - Urbanisme – Mobilité –
    Projets – Débat – Avis – Implication – Partage –
    Architecture – Mode doux – Environnement 

    Ce sont des thèmes qui vous parlent ?

    Alors, n’hésitez plus et inscrivez-vous pour participer à la 2ème Commission communale d’Aménagement du Territoire, d’Urbanisme et de Mobilité (CCATM).


    Pour plus d’informations et poser votre candidature, rendez-vous sur le site Internet de la commune ou prenez contact avec Bénédicte MONFORT, service urbanisme (benedicte.monfort@oreye.be).


    Pour vous donner un aperçu du travail accompli par la 1ère CCATM, consultez la charte d’urbanisme communale sur www.oreye.be. Ce document, utilisé au quotidien dans la gestion de l’aménagement du territoire orétois a été rédigé par les citoyens impliqués dans la CCATM !

    Téléchargez le formulaire de candidature ici

  • Le salon du vin de Bergilers fête ses 20 ans. Organisé par le CLAP, l’événement a lieu les 22, 23 et 24 mars.

    Capture.JPGLa vingtième édition du salon du Vin et de la Gastronomie de Bergilers se prépare. Le concept évolue et le Comité Local d’Animation et de Promotion (CLAP) du village reste à la manœuvre.  
     
    L’événement se déroule les 22, 23 et 24 mars et les organisateurs mettent encore une fois les petits plats dans les grands. « Historiquement, le comité a simplement souhaité fêter dignement son dixième anniversaire en tant qu’ASBL. Il a fallu trouver une idée originale pour célébrer l’événement et remercier par la même occasion la cinquantaine de bénévoles qui aident l’association », raconte Monique Kallen, présidente. Le CLAP se montre actif tout au long de l’année avec des manifestations diverses allant de la chasse aux œufs au théâtre dialectal en passant par les festivités de la Saint-Christophe, la distribution gratuite de sapins ou encore la balade gourmande.
     
    Déjà présidente, Monique Kallen revient sur la première : « C’est Jules Bairin qui était à la manœuvre. Il avait sélectionné avec soin quatorze viticulteurs pour organiser le tour de France du nectar des dieux. Un chapiteau dressé servait de restaurant tandis que la salle Saint-Christophe le jouxtant était transformée pour l’occasion en un immense caveau où les amateurs et autres connaisseurs déambulaient en toute tranquillité. »
     
    À l’occasion du dixième anniversaire, le salon s’est agrandi et a pris place dans un chapiteau installé sur le terrain en face de la salle. « Pour la vingtième édition, nous avons loué un chapiteau plus grand encore qui intègre également le bar à bières. Nous ne souhaitons plus grandir, car ce qui différencie le salon de Bergilers des autres est la convivialité. Les viticulteurs et les visiteurs sont unanimes sur cet aspect », souligne la présidente du CLAP.
     
    Les viticulteurs logent d’ailleurs dans le village, chez l’habitant. « Les viticulteurs sont devenus nos amis. D’année en année, nous réservons les emplacements pour les exposants venus l’année précédente. Trois vignerons de cette prochaine édition étaient déjà présents lors de la première. D’autres les ont rejoints dès la seconde édition. Le renouvellement d’année en année est très faible, maximum 10 %, preuve que les visiteurs et les vignerons semblent très satisfaits. »
     
    Le CLAP gâte ses visiteurs : « Nous proposons un salon dans la continuité, des prix démocratiques, plusieurs tombolas gratuites, un verre personnalisé, des concours gratuits avec le journal La Meuse et sur place. Les nombreux bénévoles rendent possible cette organisation en consacrant leur temps avant, pendant et après la manifestation. C’est une fierté qui démontre le dynamisme de l’association depuis bientôt trente ans », conclut Monique Kallen.
     
    Concours dans le journal La Meuse du jour

  • Ramassage des branchages en mars 2019 dans la commune d'Oreye. Inscription obligatoire!

    branchage, ramassage branchage, oreye, Comme chaque année, la commune d'Oreye vous propose un service gratuit de ramassage de vos branchages.

    Quelques règles à respecter:

    • Déposer les branche chaque premier jour de la semaine retenue.
    • Evitez les branches de plus de 15 centimètres de diamètre. Pour ce type de branchages, adressez-vous aux citoyens qui utilisent le chauffage au bois !
    • Ne déposez pas de branches avec des clous.
    • Ne déposez pas de feuilles mortes, fleurs ou petites branches de sapins (les pointes)
    • Un maximum de 3m³ sera autorisé.

    Calendrier 2019 à respecter:

    • Oreye & Otrange: du lundi 18 mars au vendredi 22 mars 2019
    • Bergilers: du lundi 25 mars au vendredi 29 mars 2019
    • Lens-sur-Geer & Grandville: du lundi 11 mars au vendredi 15 mars 2019

    Grandville n'est pas mentionné sur le toute-boîte.

    Inscription préalable OBLIGATOIRE: Marc PINT, responsable de la voirie, 0486/67 64 95 ou marc.pint@oreye.be

    Dans l'intervalle, le parc à conteneurs vous accueille du mardi au vendredi (9h à 12h30 et de 13h à 17h) et le samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

    Vous souhaitez récupérer vos copeaux ? Pas de problème, signalez-le aux agents.

  • Une nouvelle maison communale au budget. Des investissements à hauteur d’1,17 million d’euros.

    high_d-20120710-W5R0KQ.jpgLa construction d’une nouvelle maison communale, l’achat de camionnettes au gaz, des aménagements scolaires et des rénovations de voiries : la majorité Ensemble dévoile son premier budget avec 1,17 million d’euros d’investissements.  

    La majorité Ensemble dévoile son premier budget. En charge des finances, Bernard de Sart estime le boni cumulé à 1,1 million d’euros (680.000 à l’exercice propre). Plusieurs recettes évoluent favorablement selon le président du CPAS orétois : « Le fonds des communes augmente de 58.440 euros et le complément du Plan Marshall s’élève à 51.815 euros. »
     
    Bernard de Sart poursuit avec les dépenses extraordinaires : «Comme la situation de la commune s’est améliorée, des investissements sont envisagés. Le boni des exercices antérieurs a permis un prélèvement de 710.000 euros pour des dépenses incompressibles comme les parts de l’AIDE pour les travaux d’égouttage des rues du Geer, des Fontaines, de Thys, Général Lens, ainsi que ruelle Elisabeth et Blise Voie. » Plusieurs projets figurent au menu de l’exercice : la rénovation du bureau mayoral (8.000€), le dépôt de voirie (40.000€), la lutte contre les inondations (55.000€), l’acquisition de deux camionnettes propulsées au gaz (45.000€ et subsidiée à 60%), les éclairages du terrain de football (50.000€) et du hall omnisports (30.000€), 41.000 euros dans les écoles, 20.000 euros pour la salle de Grandville ou encore la réparation du chemin de Nomérange à Otrange (50.000€). Les deux postes les plus conséquents concernent la rénovation de la rue du Ruisseau (144.500 euros dont 86.700 de subsides) et les honoraires d’architecte pour la construction d’une nouvelle maison communale : 120.000 euros. « Les locaux deviennent exigus. Le bâtiment se révèle très énergivore (20000 litres de mazout par an). On étudie les possibilités de construction d’un bâtiment fonctionnel et énergétiquement performant », précise Bernard de Sart.
    (article J.M)
     
    Découvrez le reste de l'article dans le journal papier ou sur le site web de la Meuse.

  • Crash à Waremme: l’hélicoptère médicalisé se pose rue Saint-Eloi. Un orétois est impliqué dans l'accident.

    Capture2.JPG

    Ce mercredi, en début d’après-midi, un accident de la route s’est produit à Waremme, devant la station Lukoil. La rue Saint-Eloi a été fermée pour permettre à l’hélicoptère médicalisé de se poser.

    Capture.JPGDeux voitures sont entrées en collision rue Saint-Eloi à Waremme, juste devant la station Lukoil. L'accident s'est produit suite à la sortie d'un véhicule se trouvant à la station, sans voir la Hyundai circulant rue Saint-Eloi.

    Un des chauffeurs avait d’intenses douleurs dorsales. Le SMUR de Waremme et de Tongres étant occupés sur d’autres interventions, c’est l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne qui a été appelé. Il s’est posé au milieu de la rue Saint-Eloi.

    Mais la personne blessée a finalement été transportée en ambulance dans une clinique waremmienne. L’hélicoptère est reparti à vide.