Oreye - Page 14

  • Vol par ruse en Hesbaye: méfiez-vous des faux toituriers !

    Vol par ruse : méfiez-vous des faux toituriers !

    Capture.JPGLa zone de police de Hesbaye a constaté ces dernières semaines la réapparition d’une forme de vol par ruse, celle des faux toituriers. Les auteurs repèrent une personne âgée et vont sonner chez elle. Ils expliquent que le toit de la maison présente des dégâts et qu’il convient de réparer ceux-ci très vite. Ils proposent de faire le travail à fort bas prix. Si les personnes acceptent, les toituriers effectuent les soi-disant réparations, mais pour un prix nettement plus élevé et, parfois, profitent de l’occasion pour voler de l’argent ou des objets de valeur dans la maison.

    Si des personnes se présentent chez vous en disant que votre toit doit être réparé, surtout ne les laissez pas entrer et prévenez la zone de police de Hesbaye au 019 33 93 10 (discrétion assurée). N’hésitez pas, si possible, à relever le numéro de plaque de leur véhicule.

    Information de la police de Hesbaye.

  • Décès de Madame Juliette Gielen ce 2 avril 2019, veuve de Lucien Pinte.

    Vechmaal

    Après plus de 70 ans de vie commune,
    je vais rejoindre celui que j'aime et qui m'attend.

    La famille et les proches

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Madame

    Juliette GIELEN

    Veuve de Lucien PINTE

    née à Vechmaal le 3 août 1925
    et décédée à Waremme ce 2 avril 2019.

    La défunte repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    rue des Prés, 140 à Waremme où la famille sera présente
    à partir du jeudi 4 avril de 17 heures à 19 heures.

    L'eucharistie des funérailles, suivie de l'inhumation
    dans le caveau de la famille, sera célébrée
    en l'église Saint-Clément à Oreye,
    le samedi 6 avril 2019 à 10 heures 30.

    Réunion à l'église.

    Un remerciement particulier à la direction
    et au personnel de la maison de repos
    "Les Heures Paisibles" à Waremme.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

  • Judiciaire: Les transports Verjans suspectés d’organisation criminelle. Le procès a débuté ce lundi à Liège.

    55692824_1299682323519470_4237099526583746560_n.jpgLa société de transport Verjans, installée à Oreye, parcourait tout le Benelux avec ses camions. Ses chauffeurs signaient de faux contrats pour payer des cotisations sociales en Slovaquie, au détriment de la Belgique. L’auditorat suspecte une organisation criminelle.  

    Débutait ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Liège, le procès Verjans. Un gigantesque dossier visant une société de transports par camions dont les responsables sont suspectés d’avoir mis en place une stratégie afin d’éviter de payer des cotisations sociales en Belgique pour leurs 183 chauffeurs.
     
    Tous étaient employés, non pas par la société Verjans installée à Oreye, mais par trois sociétés slovaques, toutes gérées au départ de la Belgique. Tous les contrats de travail étaient établis au nom de ces sociétés basées en Slovaquie et les assujettissements étaient calculés en fonction de la législation slovaque. En clair, les responsables de la société Verjans payaient moins de cotisations que si leurs chauffeurs dépendaient de sociétés belges. Cette technique laisse penser au dumping social.
     
    En marge des préventions sociales, l’auditorat du travail a visé deux autres préventions, moins évidentes mais extrêmement graves : la traite des êtres humains (TEH) et l’organisation criminelle. Des préventions qui peuvent déboucher sur des peines de prison.
     
    Un blessé grave
    En novembre 2014, un chauffeur de camion de la société Verjans avait été blessé lors d’un accident de travail. Ses employeurs sont suspectés de lui avoir demandé de continuer à rouler puis, plus tard, ils l’ont laissé dans un canapé installé dans un des containers dans lesquels les travailleurs pouvaient dormir.
    Enfin, ils ont décidé de faire soigner leur employé mais ils sont suspectés d’avoir « bidouillé » la déclaration d’accident. La blessure était pourtant qualifiée de grave, le chauffeur souffrait d’une fracture du pied.
    Quatre personnes physiques sont poursuivies devant le tribunal correctionnel : Guillaume Verjans, le père, Guy Verjans, le fils, Monique, l’épouse de Guillaume, et Geneviève, une secrétaire.
     
    De 2009 à 2016
    La période infractionnelle visée par l’auditorat du travail est longue puisqu’elle est comprise entre le mois de janvier 2009, soit au moment de la création de la première société slovaque, et décembre 2016.
    L’auditorat suspecte que les trois sociétés créées en Slovaquie étaient fictives puisque entièrement gérées au départ de la Belgique. La seule finalité de ces sociétés était d’obtenir une boîte aux lettres pour permettre de ne payer que des cotisations sociales slovaques, beaucoup moins chères que les cotisations belges. Le dossier avait été mis à l’instruction en 2015.
     
    La construction du groupe Verjans, avec trois sociétés slovaques qui emploient les 183 chauffeurs, laisse penser à une organisation criminelle. Une prévention que l’auditorat défendra, probablement lors de ses réquisitions.
     
    En marge de la TEH et de l’organisation criminelle, l’auditorat visera aussi des préventions sociales plus habituelles lors des faits de dumping social : faux contrats de travail, non-déclaration des travailleurs à l’ONSS belge.

  • Intradel et votre commune distribuent gratuitement des sacs à vrac!

    SEMAINE-VRAC_ACTU_listing-vertical_309_250_crop.jpgLa "Semaine du Vrac" organisée par Intradel (jusqu'à rupture des stocks), les citoyens des 66 communes participantes peuvent se procurer un duo de sacs à vrac (un petite et un grande taille).

    Oreye fait partie des communes participantes. Vous pourrez vous procurer des sacs lors du week-end de l'artisan organisé à Oreye le 1er week-end de juin.

    Infos sur Intradel.be

  • Décès de Monsieur Joseph Herten le 29 mars à l'âge de 103 ans, veuf de Josephine Tibo.

    Oreye.

    Dans le cœur de ceux qui t'aiment,
    tu vivras toujours.

    Ghislain et Monique HERTEN-PLUMIER,
    Joseph et Rosine (†) TIBO-HERTEN,
    Hubert HERTEN (†),
    Richard et Francine HERTEN-CLAJOT,
    Jean et Marie-Jeanne RASIR-HERTEN,
    Henri et Danielle HERTEN-LEFEVRE,
    Lucie HERTEN,
    Fernand et Bernadette LACROIX-HERTEN,
    Guy et Patricia HERTEN-MOERMANS,
    Christian et Cherryl HERTEN-BAWIN,

    ses enfants;

    Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants,

    Ses neveux, nièces, cousins et cousines,

    Julia JOHANIK,

    sa compagne;

    Marie-Rose GILSON-TIBO,
    Jean et Francine HUSTINGS-MISSOTEN,

    Les familles HERTEN-LEBURTON, TIBO-PETERMAN et apparentées,

    Philippe GARIN,

    son médecin dévoué;

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Monsieur
    Joseph HERTEN
    Ancien Combattant
    Veuf de Josephine TIBO

    né à Oreye le 19 mars 1916 et décédé à Momalle ce 29 mars 2019.

    Le défunt repose au funérarium Jean FRANCOIS Chaussée Verte, 86 à Crisnée où la famille sera présente à partir du dimanche 31 mars de 17 heures à 19 heures.
    L'eucharistie des funérailles, suivie de l'inhumation dans le caveau de la famille, sera célébrée en l'église Saint-Clément
    à Oreye, le mercredi 3 avril 2019 à 10 heures 30.

    Réunion à l'église.

    La veillée de prières aura lieu au funérarium
    le mardi 2 avril à 18 heures 30.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

  • On change les heures ce week-end... Vous dormirez une heure de moins!

    horloge.jpgAttention, comme chaque année, ce week-end on change d'heure. Dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 mars, à 2h du matin, il sera 3h. Vous devez donc avancer d'une heure vos horloges. Cette nuit, vous dormirez 60 minutes en moins !

    Mais au fait, pourquoi changer d'heure deux fois par an ?

    Face à la flambée des prix du pétrole depuis le "choc pétrolier" de 1973, Valéry Giscard d'Estaing, président de la République Française entre 1974 et 1981, décide en 1975 que la France changerait désormais d'heure deux fois par an. L'objectif était simple: des économies d'énergie. Le moyen d'y parvenir n'est pas moins simple: reculer ou avancer les horloges pour faire correspondre au mieux les heures d'activités avec les heures où il fait jour.