Oreye - Page 13

  • Du changement dans votre boîte aux lettres depuis début mars.

    Capture241.JPGDepuis le 1er mars, comme annoncé précédemment, Bpost ne distribue plus que deux fois par semaine le courrier « non prioritaire ». L’entreprise postale entamera cette distribution alternée avec les brochures publicitaires.

    Bpost ne livrera dès lors plus le courrier non prioritaire que le lundi et le mercredi, ou le mardi et le jeudi. L’entreprise postale s’aligne ainsi sur la réalité actuelle et les attentes du client : de moins en moins de lettres sont envoyées. « Nous commençons le 2 mars avec les dépliants publicitaires, et à la mi-mars, le reste du courrier non-prioritaire suivra ».

    Mais la poste sera encore bien présente dans les rues durant une bonne partie de la semaine. Si la distribution des colis aura bien lieu 7 jours sur 7, les autres produits seront pour leur part livrés tous les jours ouvrables de la semaine ainsi que le samedi pour les journaux, assure l’entreprise.

    Bpost teste cette nouvelle distribution depuis quelques mois dans plusieurs communes, « et ça marche très bien », souligne une porte-parole de la société.poste.JPG

  • Ramassage des branchages dans la commune d'Oreye. Il s'agit d'un service gratuit mais une inscription est obligatoire.

    Capture2.JPGComme chaque année, la commune d'Oreye vous propose un service gratuit de ramassage de vos branchages.

    Quelques règles à respecter:

    • Déposer les branche chaque premier jour de la semaine retenue.
    • Evitez les branches de plus de 15 centimètres de diamètre. Pour ce type de branchages, adressez-vous aux citoyens qui utilisent le chauffage au bois !
    • Ne déposez pas de branches avec des clous.
    • Ne déposez pas de feuilles mortes, fleurs ou petites branches de sapins (les pointes)
    • Un maximum de 3m³ sera autorisé.

    Calendrier 2020 à respecter:

    • Oreye & Otrange: du lundi 23 au 27 mars
    • Bergilers: du lundi 9 au 13 mars
    • Lens-sur-Geer & Grandville: du lundi 16 au 20 mars

    Inscription préalable OBLIGATOIRE: Marc PINT, responsable de la voirie, 0486/67 64 95 ou marc.pint@oreye.be

    Dans l'intervalle, le parc à conteneurs vous accueille du mardi au vendredi (9h à 12h30 et de 13h à 17h) et le samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

    Vous souhaitez récupérer vos copeaux ? Pas de problème, signalez-le aux agents.

  • L’immobilier flambe à Huy-Waremme  Le prix des maisons augmente dans l’arrondissement. 

    82583917_10221822331376516_4360406469988843520_n.jpgLa Fédération du Notariat a publié un rapport sur l’évolution des prix de l’immobilier en 2019. De manière générale, les prix augmentent à Huy-Waremme. Mais il y a de grandes différences entre les communes. 
     
    En voyant les chiffres publiés par la Fédération du Notariat dans le cadre de la « semaine de l’immobilier », on peut faire ce constat : l’immobilier de l’arrondissement de Huy-Waremme se porte bien. Les prix augmentent de manière générale (parfois même sévèrement), mais restent encore loin des montants exorbitants de l’immobilier du Brabant Wallon ou de Bruxelles.
     
    Le prix médian pour une maison dans la province de Liège est de 174.900€, un montant assez proche de la moyenne régionale (172.000€). Les chiffres de Huy-Waremme sont supérieurs à cette moyenne provinciale : 210.000€ pour une maison dans l’arrondissement de Waremme à proprement parler, et 180.500€ dans l’arrondissement de Huy. Pourtant, derrière ces chiffres se cachent des réalités très diverses en fonction des communes.
     
    De manière générale, les communes proches des grands axes routiers sont plus chères. « La zone géographique reste un élément essentiel. Les axes autoroutiers demeurent importants dans le cœur des Belges », explique Renaud Grégoire, porte-parole de la fédération des notaires. Ainsi, Verlaine a un prix médian de 292.500€, Héron de 220.000€, Nandrin de 284.147€, Fexhe-le-Haut-Clocher de 227.625€…
    La commune de Hannut fait également face à une forte demande (prix médian de 230.000€). Une attractivité qui peut s’expliquer par la proximité avec la Flandre et la Jeune Province. Toutefois, le député-bourgmestre hannutois, Manu Douette, reste attentif à l’augmentation des prix : « On aimerait que ça se stabilise, car on ne veut pas d’envolée. Nous aimerions que les gens de la région puissent rester dans le coin. On a d’ailleurs mis des règles en vigueur pour maîtriser la démographie ».
     
    La commune de Waremme s’est aussi beaucoup développée et commence à être saturée (avec un prix médian de 208.500€). Les autres communes autour de la Capitale de Hesbaye sont de plus en plus séduisantes pour les nouveaux acheteurs. Ainsi, à titre d’exemple, les prix augmentent dans les communes de Berloz (+20,4%) et de Remicourt (+4,7%).
     
    Notons également que certaines communes ne sont pas représentées dans le classement. La raison est purement technique : les données dans ces localités n’étaient pas suffisantes pour tirer des conclusions pertinentes.

  • Environnement: achat de 5.000 verres réutilisables à la commune d'Oreye.

    gobelets.JPGOn voit la démarche dans beaucoup de secteurs. Les plastiques à usage unique disparaissent peu à peu et sont remplacés par des alternatives réutilisables. Cette fois-ci, c’est au tour de la commune d’Oreye de faire ainsi un petit geste pour l’environnement. Les autorités communales viennent en effet d’acquérir 5.000 gobelets réutilisables.
     
    Sur les récipients, on peut lire « Objectif zéro déchet » et « Je suis un gobelet réutilisable, ne me jetez pas ». Une manière de concrétiser davantage les objectifs environnementaux de la commune. « On avait déjà exprimé notre souhait de supprimer les plastiques à usage unique au niveau de l’administration communale. Cette initiative est donc dans la continuité », explique le bourgmestre d’Oreye, Jean-Marc Daerden.
    La commune a offert ces gobelets aux écoles de son territoire, tous les réseaux confondus. Ces récipients pourront également être prêtés pour différents événements publics.
     
    L’idée vient du collège communal et de l’administration, mais ce projet a pu être rendu possible grâce au soutien de Beneo. Le bourgmestre a en effet contacté la raffinerie pour un sponsoring, et l’entreprise a été séduite au point de financer l’entièreté du projet. Cette initiative est donc budgétairement neutre pour la commune. On peut d’ailleurs lire sur les gobelets : « Une initiative de la commune d’Oreye avec le soutien de Beneo ».
     
    La commune d’Oreye n’est pas un cas isolé dans notre région. Plusieurs communes, comme Donceel ou Waremme, ont commencé à utiliser des gobelets réutilisables. Récemment, la commune voisine d’Oreye, Crisnée, a également franchi le pas du recyclable. « On a 200 gobelets pour un usage interne à la commune », explique Alain Materne, le bourgmestre ff de Crisnée, qui assure que l’extension à d’autres services est actuellement à l’étude.

  • Un chat attend son propriétaire depuis plusieurs jours, rue Louis Maréchal à Bergilers.

    88225240_209047796877858_8879913281834188800_n.jpg

    Ce petit chat semble perdu depuis plusieurs jours, rue Louis Maréchal à Bergilers. Il se trouve chaque jour au niveau de la place/pizzéria à Bergilers.

    Il a un oeil vert et l'autre bleu.

    Il attend son propriétaire impatiemment !

  • Le radar fixe de la Grand'Route à Oreye est hors d'usage suite à un accident de la circulation.

    87760881_818369815329190_783791102992842752_n.jpg

    Ce samedi en début d'après-midi, un véhicule circulant vers Oreye a heurté le radar fixe situé sur la Grand'Route.

    Le véhicule, hors d'usage a été dépanné. L'état du conducteur est inconnu à l'heure actuel.

    Le radar fixe, hors d'usage, surveillera désormais la vitesse des avions...

  • La salle des fêtes de Grandville se dote d'un règlement et d'une gestion communale.

    Capture.JPGDepuis un an, la gestion de la salle de Grandville échoit à la commune. La majorité Ensemble a édicté les conditions : « La règlementation est fixée en fonction des locaux souhaités et du type d’occupant.

    La location de la salle s’élève à 180 euros pour la petite partie et 250 euros pour la grande. Ces tarifs passent à 50 et 75 euros pour le clubs et associations d’Oreye pour une location maximum par an. Une caution de 150 euros est prévue. Pour un décès, la location est établie à 90 euros. Quant aux activités de coqs le mercredi, le forfait est de 100 euros par mois », énonce Jean-Marc Daerden.

    L'ancienne bourgmestre (PS) a interrogé les critères, car le collège se dit seul juge dans certains cas. « La question se pose uniquement dans des cas spécifiques comme le Télévie, sinon on se base sur les membres, etc. » Le bourgmestre J-M Daerden conclut sur l’état de la salle : « L’électricité est rénovée, une nouvelle hotte est commandée, des frigos et un lave-vaisselle sont achetés et l’achat de vaisselle est prévu.

    En un an, la salle a rapporté 7.090 euros à la commune. »

  • Taika, ce Husky a disparu ce 27 février à 18h30 de son domicile à Grandville. L'avez-vous vu?

    Chien retrouvé! Merci pour vos partages.

    87945418_201635977616400_2793352768318865408_n.jpg

    Taika, ce Husky a disparu ce 27 février à 18h30 de son domicile à Grandville. L'avez-vous vu?

    Taïka est très gentille pour les personnes qui pourraient la croise.

    Contact: blog d'Oreye