Oreye - Page 2

  • Ses 3 chats morts dans d’étranges circonstances au clos Marchal. L’Orétoise soupçonne un empoisonnement.

    Capture.JPGQue se passe-t-il au clos Marchal à Oreye? Mardi dernier, Béatrice Colson, 38 ans, une maman de deux petites filles a retrouvé 3 de ses 5 chats morts. Elle soupçonne un empoisonnement. Elle a déposé plainte à la police de Waremme.  

    Béatrice Colson a emménagé au Clos Marchal à Oreye voici un an. Elle y vit seule avec ses deux petites filles et ses 5 chats dont 3 viennent de décéder dans des circonstances mystérieuses qui n’ont pas encore été élucidées à ce jour.
     
    Les faits remontent à une semaine. Encore secouée, l’Orétoise nous raconte: « Je suis aide-ménagère. Mardi dernier, j’étais chez un client lorsqu’une de mes filles m’a appelée pour me prévenir que notre petite Poppy était en train de mourir. »
     
    En arrivant chez elle, Béatrice Colson découvre sa petite chatte de 6 mois en train d’agoniser sous la table du salon où elle s’était réfugiée. « Elle était prise de convulsion et de la bave blanche sortait de sa bouche », explique-t-elle.
     
    Deux heures plus tard, en se rendant à la cave, elle est confrontée à un second décès, celui de Duchesse. Sa belle femelle blanche âgée d’à peine un an gît sans vie sur une des marches de la cave. En fin de journée, c’est sa chatte Lilou qu’elle découvre à l’extérieur, à proximité de son domicile, sans vie, elle aussi.
    Trois morts inexpliquées en une journée. Elle ne se connaît pas d’ennemis et affirme s’entendre bien avec tous les gens du quartier.
     
    L’Orétoise soupçonne néanmoins un empoisonnement. Pour en avoir la confirmation, elle a sollicité une autopsie auprès la clinique universitaire de Liège. Elle attend les résultats qui hier, lundi, n’avaient toujours pas été communiqués à son vétérinaire. En attendant, elle a déposé plainte contre X à la police de Waremme.

  • Un cambriolage a eu lieu dans une habitation de la rue des Combattants à Otrange.

    46503869_321707251760169_247077945141624832_n.jpgUn cambriolage a eu lieu ce mardi 30 avril entre 16h45 et 18h15 dans une habitation de la rue des Combattants à Otrange (Oreye).

    Le préjudice n'est pas connu à l'heure actuelle.

    Ouvrez l'oeil et composez le 101 si vous voyez un comportement suspect!

  • Aménagements sur le site de la maison communale: la majorité vote la fin. Découvrez les autres sujets du conseil communal.

    Capture.JPGLe Conseil communal d’Oreye s’est réuni jeudi soir. Si l’attention s’est d’abord concentrée sur le règlement de comptes entre le PS local et son ex-élu Olivier Jeuris (édition de ce samedi), les conseillers ont débattu d’autres points.
     
    La majorité Ensemble a proposé la fin de la mission d’architecte relative à l’aménagement des bâtiments situés à l’arrière de la maison communale. « Le marché est résilié. L’architecte est prévenu et indemnisé. Ce choix est recommandé en raison du projet de nouvelle administration communale », explique Jean-Marc Daerden (Ensemble). Le programme, voté en 2012, est abandonné : la transformation de l’ancienne bibliothèque, occupée par l’ALEM, en salle des mariages, tout comme la démolition et la construction d’un nouveau bâtiment, ainsi que l’installation de bureaux de l’actuelle salle du Conseil communal. « Nos projets ne sont plus rencontrés par ce marché. Le Collège a estimé plus rationnel le choix d’un bâtiment neuf aux dernières normes. Des déménagements, et par conséquents des changements organisationnels des services communaux, sont ainsi évités », souligne le bourgmestre. Isabelle Albert (PS) a regretté le coût élevé de cette fin de mission. « Des avantages sont conférés par un bâtiment neuf, concède-t-elle, mais pourquoi ne pas poursuivre la réflexion relative à l’aménagement du site actuellement toujours occupé par l’administration ? » L’échevin Jean-Pierre Radoux rappelle que « tant les montants que les marchés sont différents. » Les cinq socialistes se sont abstenus.
     
    Moins de plastique
    Le Conseil a approuvé le plan PIC 2019-2021. Au programme : la deuxième phase de la rue du ruisseau en 2019 (144.500 euros, dont 86.900 de subsides), la rénovation du mur de l’église de Lens-sur-Geer en 2020 (120.000 euros subsidiés à 60 %) et la rue Louis Maréchal en 2021 (61.400 euros comprenant un solde d’intervention de 29.900 euros). Les élus ont aussi unanimement approuvé la suppression de l’usage des plastiques non-réutilisables au sein des services communaux : « C’est une volonté de transition vers un fonctionnement plus durable », conclut le bourgmestre. (JUMA)

  • Le PS règle ses comptes avec leur ancien conseiller, O. Jeuris lors du Conseil communal.

    Le public est venu nombreux jeudi soir au Conseil communal d’Oreye. La salle est remplie et des spectateurs sont restés debout. La séance s’est ouverte sur la récente décision d’Olivier Jeuris de démissionner du PS pour siéger en tant que conseiller indépendant.

    Vanessa Charlier (PS) est intervenue : « Je me suis battue pour éteindre la mèche d’une bombe allumée par Olivier Jeuris au lendemain des élections. Cette bombe a explosé et le bilan du sinistre nous est apparu : un soulagement pour les colistiers, l’équipe orétoise du PS et les vrais socialistes de la commune », assène l’ex-échevine. Cette dernière reconnaît le choc qu’a constitué la défaite électorale : « Certains ont perdu l’investissement et les sacrifices de la moitié de leur vie. Le groupe s’est réuni, mais Olivier Jeuris a d’emblée accusé Isabelle Albert et Joseph Maniscalco d’être responsables de cet échec, alors que lui-même n’a rien réalisé pour les citoyens orétois. Le démissionnaire a tenté de désolidariser le groupe. Olivier a quitté le navire dès le début de la tempête, seuls les rats agissent ainsi », assène-t-elle.

    L’opposition socialiste a critiqué la proximité de l’élu avec le nouveau bourgmestre, lui aussi membre démissionnaire du PS orétois. « Tu as causé des problèmes partout où tu es passé », lance Michel Masset, l’ex-échevin, qui a offert une boîte de cirage à Olivier Jeuris en référence à l’entente du néo-conseiller indépendant avec Jean-Marc Daerden, le bourgmestre. Le PS a reproché à Olivier Jeuris de cirer les pompes de Jean-Marc Daerden, ancien membre socialiste élu bourgmestre sur la liste d’opposition Ensemble.

    « Le PS mérite mieux »

    Olivier Jeuris a répliqué : « Les méthodes n’ont pas changé et les pseudo-leaders du PS orétois ont envoyé leurs soldats. L’ancienne bourgmestre a épuisé deux présidents d’USC, dont un est devenu bourgmestre depuis, mais aussi une échevine qui a rejoint l’opposition (Sigrid Delvaux, NDLR). Certains ne se sont pas remis en question après le naufrage électoral. Le PS mérite mieux que ce spectacle. » Olivier Jeuris a évoqué des pressions du PS orétois sur la fédération socialiste de l’arrondissement en vue d’une exclusion. « Le PS d’Oreye n’est pas le Parti Socialiste », estime Olivier Jeuris en guise de conclusion de ces règlements de comptes.

    Un spectacle public également contemplé par une majorité Ensemble silencieuse. Plusieurs points ont suivi cette prise d’acte. La fracture entre Olivier Jeuris et ses anciens colistiers est même apparue au moment des votes. Quand le PS a choisi l’abstention ou l’opposition, l’élu indépendant s’est rallié à la majorité. (Juma 26/04/19)

  • La boucherie Dufrais à Oreye, c'est terminé! Retour à la boucherie traditionnelle du Carrefour Market dès le 29 avril.

    Capture.JPGDepuis 3 ans, le Carrefour Market situé sur la Grand'route à Oreye dispose d'une boucherie gérée par l'entreprise Dufrais. Cette semaine, vous pouvez constater que le rayon des viandes est totalement vide. La boucherie Dufrais à Oreye, c'est terminé!

    Dès lundi, la boucherie sera reprise par le gérant du magasin, Alain Cloesen et son équipe afin de revenir à la "boucherie traditionnelle" que connaissent les clients du Carrefour Market.

    Ouverture dès lundi 29 avril avec une nouvelle équipe au rayon boucherie!

  • Ordre du jour du Conseil communal du 25 avril 2019 à 20h00 dans les locaux de l'administration.

    Avast.JPGCe jeudi 25 avril 2019 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    1.   Décision d’un conseiller communal de siéger en tant qu’indépendant – prise d’acte.

    2.   Budget communal 2019 – communication de l’approbation par la tutelle.

    3.   Compte Fabrique d’Eglise d’Oreye pour l’exercice 2018.

    4.   Compte Fabrique d’Eglise d’Otrange pour l’exercice 2018.

    5.   Compte Fabrique d’Eglise de Bergilers pour l’exercice 2018.

    6.   Compte Fabrique d’Eglise de Grandville pour l’exercice 2018.

    7.   Marchés publics – délégations de compétences.

    8.   Plan PIC 2019-2021.

    9.   Travaux de rénovation de la toiture de la menuiserie du dépôt de la voirie communale.

    10. Aménagement bâtiments arrière Maison communale – marché de service d’architecture – fin de mission.

    11. Désignation délégué assemblée générale Meuse Controz Hesbaye asbl.

    12. GIG asbl – désignation représentant de la commune.

    13. Suppression de l’usage des plastiques non réutilisables au sein des services communaux.

    14. Règlement complémentaire sur la police de la sécurité routière – N3 – avis.

    15. Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS :

    16. Ratifications désignations institutrices maternelles.

    17. Ratifications désignations institutrices primaires.

    18. Ratification désignation maître de religion catholique.

    19. Ratification désignations maîtres d’éducation physique temporaires.

    20. Personnel enseignant – nomination à titre définitif.

    21. Evaluation directrice d’école - Prolongation de stage.

  • Jobs à Oreye: l’entreprise Balaes recrute des ouvriers.

    Voici l’annonce de l’entreprise :

    >Description de la fonction :

    • Pose d’éléments linéaires (bordures, bandes, filet d’eau,…)

    • Pose de canalisations d’égouttage de différents diamètres (PVC, béton,…)

    • Pose d’éléments de soutènement (L, rondins, gabions,…)

    • Réalisation de petits travaux de maçonnerie (remise à niveau de trapillons ou autres accessoires de voirie,…)

    • Respecter les niveaux imposés (lors du terrassement, ou de la pose d’une fondation par exemple)

    • Pose de tarmac manuel et compactage

    • Pose complète de pavés de béton (de la chape au sciage)

    • Pose béton taloché

    • Utilisation de petit matériel : tronçonneuse thermique, carotteuse, laser rotatif, pilonneuse,…

    Le profil :

    • Vous savez travailler en équipe et référer à un supérieur hiérarchique.

    • Polyvalent, vous savez vous adapter aux circonstances et à l’évolution des différents chantiers.

    • Vous possédez le permis B au minimum

    • Vous savez respecter le matériel mis à votre disposition

    • Vous travaillez dans le plus grand respect des normes de sécurité

    • Vous êtes motivé, dynamique, clairvoyant et fièr de votre travail.

    Les avantages :

    • Un salaire payé sans retard.

    • Une taille d’entreprise permettant des travaux très variés. Nous réalisons de gros travaux de voiries comme des aménagements particuliers. Les travaux en industrie sont également notre cheval de bataille.

    • La proximité de nos chantiers : en province de Liège principalement.

    • Notre niveau d’équipement permet d’être quasi autonome sur nos chantiers.

    • Une entreprise familiale où les patrons sont toujours prêts à vous écouter.

    • CP124 - construction