Conseils et astuces

  • 15 astuces pour réduire votre facture de chauffage !

    Capture2.JPGLe chauffage représente 60% de la facture énergétique des ménages wallons. Voici 15 conseils pratiques pour limiter votre consommation d’énergie en hiver.

    1 Par temps froid, profitez des apports solaires pour chauffer naturellement votre logement (fenêtres, portes vitrées, fenêtres de toit, coupoles). Ouvrez les tentures dès le matin.

    2 Surveillez le thermomètre et réduisez la température ambiante à 19-20°C : c’est souvent suffisant pour assurer le confort de l’habitation. Portez un vêtement chaud à l’intérieur plutôt que d’augmenter la température inutilement dans tout l’habitat !

    3 Utilisez des vannes thermostatiques qui vont garantir la température de confort pièce par pièce, sans jamais la dépasser.

    4 Optez pour un thermostat d’ambiance à horloge qui régule le chauffage la nuit et pendant les périodes d’absence. Une sonde extérieure régulera la température de la chaudière en fonction de la température extérieure.

    5 La nuit (protégés par la couette !) ou la journée quand la maison est vide, une température de 16-17°C suffit amplement.

    6 De même, dans les pièces souvent inoccupées, il est inutile de dépasser une température de 16-17°C.

    Capture.JPG7 Fermez bien les portes des locaux peu ou non chauffés afin de ne pas diffuser le froid dans les autres pièces. De même, fermez toujours bien les portes entre les lieux de vie et les couloirs.

    8 Faites entretenir votre chaudière au gaz tous les trois ans ou votre chaudière au mazout ou au bois tous les ans. C’est une obligation légale.

    9 Dépoussiérez les radiateurs et convecteurs, de manière à ne pas réduire le rendement d’émission de chaleur.

    10 Si votre chaudière a plus de 15 ans, elle est très certainement surdimensionnée et beaucoup moins efficace que les appareils actuels. Faites faire un audit et, si nécessaire, remplacez-la.

    11 Choisissez de préférence un appareil en fonction de sa classe énergétique (classe A, B ou C) pour le mazout ou le gaz, un appareil labellisé «Der blaue Engel» ou «Flamme verte» pour la biomasse. Ces labels fournissent une garantie de performance minimale de l’appareil.

    12 Optez pour une chaudière au dimensionnement optimal pour l’habitat. Une évaluation peut être menée par un Guichet Énergie Wallonie.

    13 Optez pour des radiateurs légèrement surdimensionnés afin de garantir des relances rapides de chauffage qui augmentent le confort sans surconsommation d’énergie.

    14 Evitez de surchauffer votre habitation, sachant qu’un seul petit degré en trop fait grimper votre facture de chauffage de 7 à 8%

    15 N’oubliez pas la production d’eau chaude sanitaire : couplée ou indépendante de la chaudière ? Si la distance entre la chaufferie et la salle de bains est supérieure à 8 mètres, le découplage est conseillé.

    Capture.JPG

    Capture2.JPG

  • Lutter contre les araignées chez vous... Quelques conseils !

    12480201-araignee-sur-le-web-pour-le-tatouage-vector-illustration.jpg

    En pleine saison d'automne, les araignées montrent le bout de leurs pattes chez nous, provoquant quelques frayeurs chez certains ! Voici quelques astuces, quelques trucs naturels pour vous aider à préserver votre maison des araignées… plutôt que de les tuer.

    Nous sommes nombreux à avoir une sainte horreur des araignées. Non pas que nous nions l’utilité que ces petites bêtes peuvent avoir dans notre maison (nous débarrasser des moustiques et des mouches notamment), mais la vue d’une arachnide nous donne des frissons dans le dos et en tétanise plus d’un !

    En ce mois d'octobre, les araignées réapparaissent dans nos maisons, se logent dans un coin du mur. Si les arachnides vous font peur, ou si vous voulez simplement épargner votre maison des araignées, voici quelques conseils.

    Pour l’araignée, pensez aux marrons ou aux châtaigniers !

    Puisque les araignées s’invitent dans nos maisons au moment où les températures extérieures diminuent et au moment où les marronniers perdent leurs fruits, allez donc faire un tour à l’extérieur pour y ramasser quelques marrons encore munis de leur coquille verte.

    Coupez les fruits en deux et disposez-les dans les coins de votre maison, une astuce de grand-mère veut que le marron fasse fuir les araignées.

    l-araignee.jpgLe châtaignier dégagerait également une substance dont les araignées ont horreur ! Grâce à cette information, vous pouvez :

    • choisir une charpente en châtaignier si vous avez pour projet de faire construire prochainement
    • planter des châtaigniers dans votre jardin, plus ou moins à proximité des fenêtres
    • disposer sur les bords de votre fenêtre des branches de châtaigniers

    L’huile essentielle de marronnier d’Inde

    L’huile essentielle de marronnier d’Inde est également connue et reconnue comme étant un répulsif à araignées.

    Disposez quelques gouttes d’huile essentielle sur les cadres de porte, le tour des fenêtres pour éloigner les arachnides. En effet, l’odeur d’huile essentielle de marronnier d’Inde les fait fuir !

    Ainsi, un autre truc de grand-mère anti-araignée serait de semer un peu partout chez soi des feuilles de tomates pour éviter que les araignées n’entrent à l’intérieur de son domicile.

    Si vous disposez de pieds de tomates, ou lorsque vous achetez des tomates, prélevez quelques feuilles et quelques branches et formez des bouquets. Disposez ces derniers près des ouvertures (portes, fenêtres) ou près d’un radiateur afin que l’odeur se diffuse.

    Les feuilles sèchent assez vite, veillez donc à les changer régulièrement…

  • Retirez les documents de vos voitures: Plusieurs vols en Hesbaye !

    210_4053049_tcm116-9493.jpgLa police de Hesbaye a remarqué une recrudescence des vols dans les voitures ces derniers jours. Les communes les plus touchées sont Berloz et Crisnée. Des larcins de ce type ont été signalés aussi à Waremme, mais dans une moindre mesure pour le moment.

    Selon la police, le mode opératoire serait toujours le même. Les voleurs fracassent une vitre du véhicule et fouillent la boîte à gants. Ils cherchent quasiment uniquement les papiers de la voiture et repartent une fois qu’ils ont trouvé ce qu’ils voulaient.

    La police conseille donc aux habitants de ces communes de retirer les papiers des boîtes à gant la nuit. Si cela n’évitera peut-être pas le bris de vitre, la mesure de prudence pourrait vous sauver de biens des tracasseries administratives.

  • Appels téléphoniques intempestifs, que faire ? Toutes les infos ici !

    téléphonie-illimitée©-IKO-Fotolia.com_.jpgDepuis un certain temps, les habitants de l'entité d'Oreye sont gênés par des appels téléphoniques intempestifs venant d'un numéro commençant par 0044 ou simplement par un numéro masqué.

    Si vous êtes confrontés à ce problème, vous devez savoir qu'il vous est possible d'introduire une plainte au Service de médiation pour les télécommunications. Voici la marche à suivre pour introduire une telle plainte.

    1. Télécharger le formulaire ci-joint
    2. Le compléter et ne pas oublier de le signer.
    3. L'envoyer soit :
    - par courrier à l'attention Monsieur Jean-Marc Vekeman, Service de Médiation pour les télécommunications : Place des Barricades, 1 à 1000 Bruxelles
    - par fax au 02/219.77.88
    - par mail : plaintes@mediateurtelecom.be

    La procédure peut, bien sûr, être appliquée pour toutes formes d'appels intempestifs (même ceux venant d'un numéro masqué).

  • L'incinération des déchets à domicile est interdit par la loi !

    1.jpgL'incinération des déchets à domicile se classe en 3ème position des infractions environnementales ! En Wallonie, on distingue les déchets végétaux et les déchets ménagers. Vous pouvez, sous certaines conditions, brûler les déchets végétaux dans le jardin. Vous devez alors respecter une distance d'au moins 100 m par rapport aux maisons. Par contre, il est interdit de brûler des déchets ménagers.

    Quelles sont les effets de ces gestes sur la santé et l’environnement?                                    Les déchets brûlés libèrent des dioxines, des métaux lourds et d’autres molécules dangereuses qui peuvent provoquer des cancers, des infections respiratoires, une baisse du système immunitaire,… L’incinération dégage des fumées malodorantes, irritantes et toxiques. Les cendres se déposent sur le sol et sur les végétaux, contaminant ainsi la chaîne alimentaire, notamment via les produits du potager et du poulailler. 1 kg de déchets incinérés au jardin produit autant de dioxines que 10 tonnes de déchets brûlés dans un incinérateur qui répond aux normes.

    Qu’en est-il du voisinage ?
    Les fumées ne s’arrêtent pas à la clôture du jardin. Vos voisins subissent également les désagréments causés par l’incinération de vos déchets en respirant les émanations et en accueillant les cendres toxiques dans leur jardin.

    Quelles solutions ?
    Evitons d’acheter nos déchets ! Préférons les emballages réutilisables, les produits peu emballés,
    les grands conditionnements, les produits concentrés. Donnons une seconde vie à nos objets ! Ne jetons plus nos appareils électroménagers, meubles, vêtements, jouets, matériaux de construction,…
    certaines entreprises leur donnent une seconde vie. Trions, compostons et utilisons un maximum les recyparcs !

    En cas de non respect de la règlementation, vous pouvez être sanctionné par une amende et en cas de départ d'incendie, vous vous exposez à des sanctions beaucoup plus graves.

    Le parc à conteneurs de Remicourt est ouvert chaque jour (sauf le dimanche et lundi) pour y déposer vos déchets de jardin !

  • Téléphone, GSM, internet, TV : osez comparer ce lundi à Oreye !

    SKY20121211043537lemirea.jpg

    50 % des Belges ont un abonnement mal adapté à leurs vrais besoins. Même pour un GSM fonctionnant avec une carte prépayée, on peut trouver moins cher. Pourquoi pas vous ?

     

    Le CPAS, en synergie avec la commune, vous aide à comparer les offres des différents opérateurs de votre région de sorte que vous puissiez faire votre choix selon vos besoins.

     

    Une campagne d’information ? Pour qui ?

    • Vous ne comparez pas les différents opérateurs ?
    • Vous utilisez le même abonnement ou la même carte prépayée depuis longtemps ?
    • Vous ne connaissez pas vos besoins réels pour l’utilisation de votre téléphone fixe, de votre GSM, de votre connexion internet et de votre TV numérique ?
    • Vous n’avez pas accès à internet ou vous ne savez pas comment utiliser les outils de comparaison mis à votre disposition sur internet ?

     

    Venez à la permanence qui se déroulera dans les locaux de votre commune, une équipe vous aidera à faire cette comparaison !  Ensuite, vous ferez votre choix en toute connaissance de cause.

     

    Une campagne ? Où et quand ? Venez à la permanence qui se déroulera, sur rendez-vous (tel au 019/67.77.15), dans les locaux du CPAS le 25 novembre 2013 de 14h à 19h.

     

    Munissez-vous, si possible, des dernières factures mensuelles de votre opérateur et une équipe vous aidera à effectuer la simulation et à comparer les différentes options ! 

    Attention ! Le but de cette entrevue est de vous aider à réaliser cette simulation, de vous donner les renseignements exacts vous permettant d’obtenir l’abonnement qui correspond à votre vraie utilisation.

     

    Nous ne pourrons pas répondre à toutes vos questions concernant les problèmes que vous rencontrez en matière de télécommunications. Si tel est le cas, nous essaierons cependant de vous aider en vous communiquant les coordonnées des services les plus à même de vous porter assistance.    

     

    ·         Pour plus d’informations : http://economie.fgov.be

    ·         Comparateur de tarif : http://www.meilleurtarif.be/

  • Faire son plein de carburant intelligemment à Oreye!

    pompe-essence.jpg

    Voici quelques trucs pour avoir plus de carburant pour votre argent…

    Faites le plein de votre auto tôt le matin, quand la température de la terre est plus froide.

    Toutes les stations d'essence ont leurs cuves enfouies dans le sol. La terre étant plus froide, la densité de l'essence ou du gazole est moins grande. Par contre, durant la journée, la terre se réchauffe, donc les carburants se dilatent. Si vous faites le plein l'après midi ou en soirée, votre litre n'équivaut donc pas à un litre exact. Dans l'industrie du pétrole, la masse spécifique (densité volumique) et la température jouent un rôle très important.

    Lorsque vous faites le plein, n'engagez pas la manette de pistolet au mode maximum. La manette ayant trois positions de vitesses (lente, moyenne et rapide), toujours choisir le mode le plus lent, vous en aurez plus pour votre argent. Si nous appliquons cette règle lorsque l'on fait le plein, nous minimisons les vapeurs créées pendant le remplissage.

    Tous les tuyaux de raccordement aux pompes ont un retour de vapeur dans la cuve enterrée. Si vous faites le plein et que la manette est à sa plus haute vitesse, un certain pourcentage du précieux liquide qui entre dans le réservoir de l'auto se vaporisera : les vapeurs ainsi formées retourneront vers la cuve enterrée, avec comme conséquence que vous en aurez moins pour votre argent…

    Un truc très important, c'est de faire le plein de votre réservoir lorsqu'il est encore à moitié plein.

    Plus le réservoir est plein, moins il reste d'air. Le carburant s'évapore plus vite que vous ne le pensez. Les grands réservoirs des citernes en raffinerie sont dotés de plafonds flottants à l'intérieur. Il n'y a donc pas d'air entre le carburant et l'atmosphère. L'évaporation est ainsi minimisée.

    Si vous arrivez à la station pour faire le plein et qu'il y ait un camion-citerne en train de remplir les réservoirs du poste d'essence, ne faites pas le plein à cette station car l'action de remplir les gros réservoirs provoque un brassage dans ceux-ci : si vous le faites, vous risquez de ramasser des saletés dans le carburant !

    Vous trouvez l'article intéressant ? Un clic ici !

  • 37 degrés: ce vendredi sera la journée la plus chaude de l'année ! Quelques conseils pour vous aider..

    DSC_0133.JPGVendredi, la journée sera à nouveau tropicale. Le soleil brillera et l’intérieur du pays fondra sous des températures de 33 à localement 36/37 degrés. Une température encore jamais atteinte depuis l’an 2000.

    A la Côte, où le vent arrivera de la mer, amenant des nuages, le mercure restera à 27 degrés environ. Le vent modéré soufflera de secteur sud. Vendredi soir, on aura un risque d’orage à l’ouest du pays et des averses éparses pourraient éclater un peu partout.

    Samedi matin, les averses s’évacueront vers l’Allemagne. Il fera ensuite ensoleillé à partir de l’ouest, avec des températures de 21 à 26 degrés. Dimanche, il fera sec avec de larges périodes de soleil et 22 à 27 degrés. Après le week-end, il fera encore un peu plus chaud, mais le risque d’averses augmentera progressivement. Dans la seconde partie de la semaine, il fera à nouveau moins chaud.

    L'été, certains gestes simples peuvent permettre de lutter efficacement contre les effets de fortes chaleurs. Voici quelques conseils à appliquer en cas de fortes chaleurs :

    - boire régulièrement des boissons fraîches (pas glacées), de préférence de l'eau et manger normalement

    - maintenir votre habitation à l'abri de la chaleur (fermeture des volets...)

    - éviter de sortir aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h)

    - éviter les efforts physiques intenses

    - porter des vêtements amples et légers, de préférence en coton

    - prendre et/ou donner des nouvelles auprès de l'entourage

    - Chaque jour de forte chaleur, les services du CPAS contacteront par téléphone les personnes d'Oreye qui s'estiment en danger durant cette période.

    Si tel est votre cas, le CPAS vous invite à faire la demande d'appel en téléphonant au 019/67 77 15.

  • 10 conseils du blog Sudpresse d'Oreye pour éviter un cambriolage chez vous !

    voleur.jpgPour éviter à nouveau une série de cambriolages sur la commune d’Oreye, le blog Sudpresse d’Oreye vous donne 10 conseils pour protéger votre domicile !

    Opter pour un système d'alarme : La  méthode a fait ses preuves. Pourtant, seulement  9% des français déclarent avoir un système d'alarme. Si ça n'est pas votre cas, il peut donc être intéressant de penser à investir,  notamment pour les maisons individuelles, souvent plus vulnérables que les appartements. Vous trouverez pour cela des systèmes d'alarme de toutes sortes et à tous les prix. Systèmes sonores, transmission téléphonique, détecteurs de mouvements, avec ou sans télécommande... Attention : le plus cher n'est pas forcément le plus efficace. Sachez d'ailleurs que la simple vue d'un système d'alarme suffit généralement à dissuader les cambrioleurs de pénétrer dans votre domicile...

     • Vérifier les portes et fenêtres : Renforcer les portes et fenêtres est également très important. L'idéal est alors d'opter pour des modèles blindés, notamment au rez-de-chaussée, un niveau beaucoup plus vulnérable que les étages. Pour les fenêtres, pensez aussi aux vitres anti-effractions. Veillez également à protéger les fenêtres sans volets (toilettes, salle d'eau...) avec des barreaux de protection pour éviter que quelqu'un puisse s'y faufiler.  Bien sûr, fermez les rideaux et les volets avant de quitter votre domicile. Il ne faut pas attirer l'œil, même si vous partez seulement pour le week-end.

    Renforcer les serrures : Les cambrioleurs ne passent pas toujours pas les fenêtres : ils peuvent aussi entrer par la porte d'entrée. En toute simplicité. Un carreau à casser, un verrou à ouvrir et le tour est joué ! Pour ne pas leur faciliter la tâche, veillez donc à faire vérifier votre porte et vos serrures par un professionnel. Vous pouvez par exemple opter pour un renforcement des paumelles et faire installer des charnières anti-effractions. Parfait pour renforcer la protection de la serrure et donc de la porte.

    Lire la suite

  • Explosion des pollens dans l'air ! Attention aux allergiques...

    pollen.JPGC’est à partir de 60 à 80 grains de pollen de bouleau par m3 d'air que les personnes sensibles peuvent commencer à présenter des symptômes allergiques. Or, le relevé effectué hier indiquait la présence de 783 grains de pollen de bouleau par m3 d'air. Inutile de dire que les allergiques n’y coupent pas ! « On a un décalage d’à peu près trois semaines par rapport à la normale », explique Monique de Tandt, chef du service mycologie-aérobiologie de l’Institut scientifique de santé publique (ISPP). « Généralement, la saison pollinique du bouleau démarre fin mars. Et c’est pareil pour tous les arbres qui fleurissent en début d’année. Normalement, leur pollinisation a lieu début février. Là, les premiers chatons ne sont apparus que début mars. Ces retards sont dus au fait que l’hiver a été beaucoup plus long».

    10 % DE LA POPULATION TOUCHÉE

    C’est toutefois le bouleau qui retient le plus l’attention. De tous, c’est en effet l’arbre le plus allergisant. Et tous ceux qui y sont sensibles ont commencé à ressentir ses effets depuis quelques jours : mardi, les relevés de l’ISSP indiquaient 155 grains de pollen par m3 , mais près de 800 hier. «On ne sait pas si on a atteint un pic », pour- suit Monique De Tandt, « le taux peut encore monter ».

    Pour toutes les personnes sensibles au pollen des arbres, soit 10 % de la population, selon une étude menée par l’université de Gand, c’est donc parti pour une période d’irritations, de nez qui coule, d’yeux qui pleurent et autres effets désagréables. Outre demander conseil à leur médecin généraliste, les personnes sensibles peuvent prendre quelques mesures de précaution : porter des lunettes quand elles sortent, éviter les activités de plein air, garder les fenêtres fermées, éviter de faire sécher le linge dehors, se laver les cheveux avant d’aller dormir et utiliser des mouchoirs en papier. Si c’est possible, il est recommandé de séjourner à la mer, où l’air est moins chargé en pollen.

  • Un bitume troué de partout aux quatre coins du village d'Oreye ! Quelques conseils en cas de dégâts avec votre véhicule...

    DSC_0002.JPGComme l'an passé, les nids de poule ont fait une massive réapparition sur nos routes. La vague de froid et les chutes de neige ont laissé un bitume troué de partout aux quatre coins du village, avec les dangers pour la sécurité que cela comporte.

    Les sols gorgés d’eau et le gel que nous avons connu : les ingrédients nécessaires à la formation de trous dans la chaussée sont réunis. Et toutes les communes sont touchées.

    Modérez votre vitesse afin de pouvoir repérer les nids-de-poule à temps et les contourner !

    4 conseils suite à un incident entre votre véhicule et un nid-de-poule.

    DSC_0004.JPG1er conseil, seule une assurance omnium couvrira entièrement les frais de réparation. Ceci, si et seulement si le client fournit la preuve que le sinistre provient de l’état dégradé de la route.

    2e conseil, recueillez un maximum d’informations sur votre mésaventure : recueillez des témoignages, photographiez les dégâts sur votre véhicule et le nid-de-poule assassin, faîtes dresser un procès-verbal par la police et, éventuellement, joignez le devis du garagiste dans votre dossier… Et envoyez le tout à la bonne personne.

    DSC_0008.JPG3e conseil, trouver la bonne personne. Il faut d’abord déterminer qui est le gestionnaire de la voirie concernée. La direction générale opérationnelle Routes et Bâtiments gère les autoroutes et les routes régionales. Mais les communes et dans une moindre mesure les provinces, possèdent également un réseau routier propre. Si vous habitez bien le long d’une route régionale, vous pouvez vous adresser à la direction des Routes dont dépend votre commune

    4e conseil, en cas de sinistre plus lourd, ne faîtes pas réparer votre voiture avant que les experts ne passent voir le véhicule et constater le nid-de-poule, pour autant que la commune ou la région ne l’ait pas déjà rebouché.

    Enfin, si vous êtes assurés au tiers, la seule issue passe par le dépôt d’une plainte contre la commune incriminée. Autant dire que vous risquez de poireauter longtemps avant de régler votre litige.

  • Comment protéger sa voiture du froid ? Tous les conseils sur le blog d'Oreye !

    Votre véhicule n’apprécie pas vraiment l’hiver d’autant plus s’il passe ses nuits dehors. Serrures bloquées, pare brise gelé, batterie épuisée…, autant de mauvaises surprises que vous auriez préféré éviter. Le blog d'Oreye vous donne quelques astuces pour entretenir votre voiture en hiver. 

    serrure.jpgProtégez l’extérieur de la voiture: La première chose à faire est de protéger l’extérieur de la voiture. Une bâche ou un carton feront l’affaire pour éviter que votre pare-brise ne gèle. Si vous avez oublié de le protéger et que vos essuie-glaces sont collés le matin à cause du verglas, première chose à faire : ne surtout pas les actionner ! Vous risqueriez de les casser. Utilisez un grattoir, et si vous n’en avez pas, sachez qu’une carte bleue ou de téléphone feront aussi bien l’affaire. De même, attention au choc thermique ! Ne dégelez jamais votre pare brise avec de l’eau très chaude, la différence de température pouvant fissurer votre pare brise ou agrandir un petit éclat que vous pourriez déjà avoir. 

    Prenez garde à votre serrure : Votre serrure de voiture peut parfois geler. La dernière des solutions étant celle de Bernard dans les Bronzés (impraticable pour les filles !), vous pouvez chauffer votre clé avec un briquet ou de l’eau chaude. Des produits dégivrants spécial serrure, moins écologiques, existent également. Vous en trouverez sous forme de bombes à vaporiser ou en flacons dans les magasins spécialisés et dans les supermarchés. Les joints des portières peuvent également coller avec le verglas. Des produits à base de silicone permettent d’éviter ces désagréments, ils sont en vente dans les enseignes citées ci-dessus.

    Capturer.JPGVérifiez les pneus et la batterie : En ce qui concerne les pneus, vérifiez leur pression. Les températures négatives font baisser la pression des pneus, un sur-gonflage est donc de mise. Le mieux est évidemment de changer pour des pneus neige qui assurent une meilleure adhérence à la route. Et d’avoir des chaînes dans son coffre au cas où. La batterie : si elle n’est plus toute jeune (la durée moyenne de vie est de 4 ans), pensez à allumer quelques secondes vos phares avant le moteur. Si votre batterie a vraiment du mal à démarrer avec le froid, gardez chez vous une autre batterie complètement chargée. Le moteur est également sensible au froid. Ne le torturez pas trop à l’allumage. Pour éviter que l’huile moteur ne se densifie et vous empêche de démarrer par manque de lubrification, choisissez une huile plus liquide. Enfin, le liquide de refroidissement doit également être antigel.

    N’oubliez pas les feux et les niveaux : Vérifiez vos feux et clignotants. La nuit durant plus longtemps, vous serez amené à faire plus de trajets nocturnes, il est important d’être bien vu ! Et pensez bien à jeter un coup d’œil à tous vos niveaux de liquides moteurs.

  • Quelques conseils pour éviter les cambriolages à votre domicile !

    7d9b1bc720038246.jpgDepuis plusieurs semaines, divers cambriolages se produisent dans la commune d'Oreye. Afin d'éviter ceux-ci, le blog SudPresse vous donne quelques conseils de prévention !

    • Verrouillez toutes les portes et fenêtres avant de partir, y compris le garage.
    • Laissez la radio ouverte, ainsi l'on croira que quelqu'un est à la maison.
    • Laissez une ou deux lampes allumées, de préférence branchées à une minuterie.
    • Demandez à quelqu'un de ramasser votre courrier et les journaux lors d'une absence prolongée.
    • Laissez un double de vos clés du domicile à une personne en qui vous avez confiance.
    • Gardez les entrées de votre domicile bien éclairées la nuit.
    • Ne laissez pas de signes évidents de votre absence, par exemple: accumulation de neige, de courrier, etc.
    • Les voleurs se fient à vos habitudes, changez-les fréquemment.
    • Ne gardez pas d'importantes sommes d'argent chez vous.
    • Rangez ou attachez vos échelles et outils de jardinage pour éviter aux voleurs de s'en servir.
    • Ne cachez jamais vos clés (pots de fleurs, au dessus de la porte,...)
    • Prévenez un voisin lors de vos longues absences.
    • Si vous avez un GPS, il faut éviter d’enregistrer parmi vos adresses, « maison »(en cas de vol de voiture)
    • Photographiez vos objets de valeur dans leur décor habituel et de garder toutes les factures et documents de preuves d’achat de ces biens.
    • Ne laissez pas de messages sur votre répondeur téléphonique ou sur internet.
  • Le rush des pneus hiver a commencé ! Et vous ?

    pneus hiver,hiver,pneus 4 saisonsPour beaucoup, les pneus “ hiver” ne représentent pas une obligation. Confiance en soi ou très bon pilote, quoi qu’il en soit, l’avis des garagistes est unanime: il faudrait que tout le monde ait son jeu de pneus “hiver”. “Ce n’est pas parce que je travaille là dedans que je le dis mais c’est plus sécurisant pour tout le monde. Surtout pour ceux qui ont peur de rouler sur la neige ”, souligne Julien,un employé dans un garage de pneus. “En Allemagne, c’est obligatoire et c’est mieux comme ça. Mais tous mes clients me le disent, quand tu les essayes, tu ne sais plus t’en passer... ”, ajoute Sébastien, patron d'un magasin de pneus à Huy.

    Mais malgré l’utilité de ce genre de pneus, en acheter laisse un trou certain dans le budget. En moyenne, il faut compter 500€ pour un jeu de quatre pneus “hiver” de qualité correcte. “C’est cher, c’est certain mais vous les avez pour +-40.000 km. Vous n’en achèterez pas toutes les années

    Quelques chiffres...

    3/4jours : C’est en moyenne le délai d’attente pour faire placer des pneus “hiver” sur sa voiture. Le délai pourra vite monter à une semaine si tous les conducteurs se rendent dans leur garage.

    500 € : En moyenne le prix qu’il faudra débourser pour faire placer quatre pneus “hiver” avec jantes sur sa voiture.

    : En dessous de cette température, il est conseillé d’utiliser des pneus “hiver” qui ont une meilleure adhérence que les pneus “été”.

    35.000km : C’est en moyenne le nombre de kilomètres que vous pouvez effectuer avec vos pneus “hiver”. Cela équivaut à quatre hivers.

  • Lutter contre les araignées chez vous...

    12480201-araignee-sur-le-web-pour-le-tatouage-vector-illustration.jpgEn pleine saison d'automne, les araignées montrent le bout de leurs pattes chez nous, provoquant quelques frayeurs chez certains ! Voici quelques astuces, quelques trucs naturels pour vous aider à préserver votre maison des araignées… plutôt que de les tuer.

    Nous sommes nombreux à avoir une sainte horreur des araignées. Non pas que nous nions l’utilité que ces petites bêtes peuvent avoir dans notre maison (nous débarrasser des moustiques et des mouches notamment), mais la vue d’une arachnide nous donne des frissons dans le dos et en tétanise plus d’un !

    En ce mois d'octobre, les araignées réapparaissent dans nos maisons, se logent dans un coin du mur. Si les arachnides vous font peur, ou si vous voulez simplement épargner votre maison des araignées, voici quelques conseils.

    Pour l’araignée, pensez aux marrons ou aux châtaigniers !

    Puisque les araignées s’invitent dans nos maisons au moment où les températures extérieures diminuent et au moment où les marronniers perdent leurs fruits, allez donc faire un tour à l’extérieur pour y ramasser quelques marrons encore munis de leur coquille verte.

    Coupez les fruits en deux et disposez-les dans les coins de votre maison, une astuce de grand-mère veut que le marron fasse fuir les araignées.

    l-araignee.jpgLe châtaignier dégagerait également une substance dont les araignées ont horreur ! Grâce à cette information, vous pouvez :

    • choisir une charpente en châtaignier si vous avez pour projet de faire construire prochainement
    • planter des châtaigniers dans votre jardin, plus ou moins à proximité des fenêtres
    • disposer sur les bords de votre fenêtre des branches de châtaigniers

    L’huile essentielle de marronnier d’Inde

    L’huile essentielle de marronnier d’Inde est également connue et reconnue comme étant un répulsif à araignées.

    Disposez quelques gouttes d’huile essentielle sur les cadres de porte, le tour des fenêtres pour éloigner les arachnides. En effet, l’odeur d’huile essentielle de marronnier d’Inde les fait fuir !

    Ainsi, un autre truc de grand-mère anti-araignée serait de semer un peu partout chez soi des feuilles de tomates pour éviter que les araignées n’entrent à l’intérieur de son domicile.

    Si vous disposez de pieds de tomates, ou lorsque vous achetez des tomates, prélevez quelques feuilles et quelques branches et formez des bouquets. Disposez ces derniers près des ouvertures (portes, fenêtres) ou près d’un radiateur afin que l’odeur se diffuse.

    Les feuilles sèchent assez vite, veillez donc à les changer régulièrement…