blog oreye - Page 3

  • Voici l'alphabet des cambrioleurs: ces signes ne sont pas un mythe et sont déchiffrés par nos policiers.

    67513304_B976304003Z.1_20150817142425_000_GKA51FV86.1-0.jpgParmi les techniques utilisées par les bandes itinérantes de cambrioleurs, l’utilisation de codes apposés sur les maisons est toujours d’actualité : l’alphabet des cambrioleurs. Parfois considérée comme un mythe au sein même de la police, cette technique existe bel et bien. Nos policiers ont même un inventaire pour déchiffrer ces codes. Voici les derniers signes utilisés par les cambrioleurs.

    Selon les zones locales de police, l’une des techniques utilisées par certaines bandes itinérantes et plus précisément les bandes de gitans, est l’utilisation de codes pour signaler différentes caractéristiques à propos des maisons ciblées. Si vous repérez ces signes devant votre habitation, vous êtes probablement la cible d’une bande de cambrioleurs ! Une multitude de signes existent qui ont chacun une signification bien précise. Présence d’un chien dangereux, maison inoccupée ou femme veuve, ces codes ne manquent pas et ont été répertoriés par la police…

    Pourtant, au sein même de la police, ces signes font débat. Pour Pascal Gillot, porte-parole de la police de Liège, il s’agit tout simplement d’une légende urbaine.

    Un avis que ne partagent pas la majorité des policiers interrogés pour qui l’alphabet des malfrats est bel et bien une réalité. « Ils indiquent ces codes avec de la craie, de la bombe ou dessinent les signes avec des cailloux de manière peu visible sur ou devant les façades », explique Jean-Yves Schul, commissaire divisionnaire de la zone de police de Gaume. « Si les gens rencontrent ce genre de signe suspect sur leur habitation, celle de leurs voisins ou en promenant leur chien, il faut directement alerter la police locale afin que les agents de police puissent mener une enquête. »

    Capturer.JPG

    Un clic sur l'image pour agrandir

    Capturer.JPG

  • La Chaussée Romaine entre Waremme et Oreye est en travaux depuis le 2 juillet ! Attention à votre vitesse.

    IMG_20150703_114729.jpg

    Depuis ce jeudi, des travaux de réparation de la Chaussée Romaine sont en cours au niveau du cimetière entre Waremme et Oreye. La vitesse est limitée à 70km/h avant et 50 km/h dans les travaux.

    Prudence !

  • L'administration communale d'Oreye est passé en horaire été !

    image_preview.jpgDu 1er juillet au 31 août, l'administration communale appliquera son horaire d'été. Les bureaux seront accessibles à la population du lundi au vendredi de 8h00 à 13h00 (idem pour le CPAS). La permanence tardive chaque 1er lundi du mois sera assurée le lundi 06 juillet et le lundi 3 août jusque 19h.

  • A proximité: Un restaurant de Waremme recherche un collaborateur restauration service rapide.

    Collaborateur restauration service rapide / Waremme

    Capturer.JPGAu sein du restaurant vous êtes chargé des tâches suivantes : accueil et conseil à la clientèle, prise et préparation des commandes (comptoir et drive), caisse, cuisson des frites, entretien du poste de travail, rangement et nettoyage.

    Vous débutez par 3 semaines de stage. CDD 3 mois avec possibilité long terme.

    Profil recherché :
    -Bonne présentation
    -Bon contact clientèle
    -Dynamisme
    -Fiabilité et motivation
    -Flexibilité horaires
    -Résistance physique
    -Gestion du stress
    -Travail en équipe
    -Accepter les remarques
    -Respect des règles d'hygiène
    -Respect des consignes
    -Etre disposé à s'investir dans un processus formatif

    Temps partiel : 20 ou 25h/semaine

    Intéressé? Veuillez nous transmettre par email cv et lettre de motivation à murielle.velkeneers@mirhw.be

  • Deux cérémonies dans la commune d'Oreye pour se souvenir des soldats qui ont perdu la vie durant la guerre.

    11 mai 2015 (10).JPG

    Le Groupement Régional de Hesbaye de la Fédération Nationale des Combattants et les dirigeants des Sections Patriotiques ont organisé les cérémonies du Relais Sacré ce 8 et 11 mai 2015 à Oreye.

    Le temps d’un discours, d’une gerbe de fleurs déposée et de l’interprétation de la Brabançonne, toutes les générations se souviennent des soldats qui ont perdu la vie pour que nous puissions vivre en paix.

    Le 11 mai 1940, le bombardier bimoteur LéO451 n°46, touché par les tirs de l’Armée allemande, s’écrasait sur le territoire de notre commune, proche du rond-point dit « Ramkin », entrainant la mort de 3 occupants de l’appareil. Un seul d’entre eux avait survécu.

    A cette occasion, nous avons eu l’honneur de compter parmi nous le Lieutenant-Colonel MICHEL, représentant le « Souvenir français » ainsi que Monsieur Daniel DONEUX, Vice-Président National de la F.N.C.

    11 mai 2015 (22).JPG

    Découvrez les photos des cérémonies - 8 et 11 mai 2015.

  • Un concept aromatique orétois unique en Belgique. Dégustez de bons produits en respirant des arômes capturés dans des bulles de verre !

    Capturer.JPGUn concentré d’arômes dans un socle en verre : c’est le concept novateur et unique en Belgique que lance Christophe Nihon pour déguster du vin, du whisky ou de la moutarde. L’Orétois va inaugurer ses douze « AromaSphères » au salon du vin de Bergilers ce week-end.

    Grâce à son concept unique en Belgique, intitulé « AromaSphère », Christophe Nihon va agrémenter la foire aux vins de Bergilers d’une exposition olfactive et visuelle. « Douze bulles de verres, soufflées par un artisan verrier, servent d’écrin à douze catégories d’arômes. C’est un nouveau concept original et ludique pour découvrir des senteurs en rapport avec un produit particulier», explique-t-il. « Cette idée provient de Bourgogne. Une exposition similaire m’a épaté et j’ai voulu la reproduire pour notre salon du vin de Bergilers qui se déroule ce week-end», déclare Christophe Nihon. Car c’est à l’occasion du seizième salon du vin de Bergilers que l’Orétois va étrenner son concept.

    Capturer2.JPGCes « AromaSphères » permettent de découvrir de façon ludique les arômes du vin, du whisky, du café, du miel, des cigares, des confiseries, des moutardes et même des humus. Christophe Nihon se base sur une roue de 88 arômes divisés en différentes catégories et sous-catégories : « Ces sphères en verre révèlent chacune une famille aromatique, comme les chocolats, fruits, végétaux, épices, et offrent la possibilité d’en déceler les nuances représentées dans un produit. Les senteurs rappellent aussi des souvenirs et nous replongent à des moments de la vie.» Au-delà de l’aspect olfactif, le concepteur a également voulu rendre son idée visuelle : «Contenir les arômes dans un socle installé sur un tonneau de bois représente un bon moyen pour en apprendre davantage sur les senteurs et les odeurs. Les produits sont installés avec soin et disposés de sorte qu’ils soient aussi beaux à voir.» Chapeau pour l’odeur de cuir ou bouquet floral pour les senteurs de rose. Et Christophe Nihon ne manque pas d’idées.

    POUR ENTREPRISES ET AMATEURS

    Capturer3.JPGInaugurées à Bergilers, ces « AromaSphères » serviront à différentes animations : « Elles permettent d’expliquer les subtilités des arômes et ainsi renvoyer les visiteurs vers les stands des vignerons. Deux bouteilles sont installées à côté de chaque sphère qui reflète le mieux les arômes de leur vin. Par exemple, les arômes de fruits rouges contenus dans la sphère numéro 3 renvoient vers un Vacqueyras rouge. Autre exemple, les agrumes et fruits frais à chair blanche de la sphère 1 se rapportent à un Quincy», détaille Christophe Nihon.

    Capturer4.JPGSi le vin figure à l’honneur, la découverte de l’« AromaSphère » peut se décliner sous d’autres nombreuses formules, selon la demande et l’attente de chacun. « Nous proposons, par exemple, une combinaison dégustation-mise en évidence des subtilités des arômes d’un produit, commentée par des professionnels, le tout au cœur du Moulin de Bergilers, un lieu alliant charme et histoire.

    Nous nous adressons notamment aux groupements d’entreprises, associations, grossistes alimentaires, ou groupes d’amateurs avertis. Mais je m’adresse à des spécialistes pour présenter ces produits. Pour le vin, je boirai les paroles de l’œnologue Jacques Lemoine», conclut Christophe Nihon.