bergilers - Page 2

  • Un week-end festif sous le signe de Noël au CLAP Saint-Christophe de Bergilers ! (+photos)

    DSC_0751.jpgLe CLAP proposait une balade à travers le village. À chaque étape, une partie du repas était proposée aux promeneurs de la balade gourmande. Le principe est simple: Les participants font une promenade d’environ 3,5 km dans les rues du village de Bergilers. Ils emmènent avec eux un questionnaire à remettre complété en fin de parcours. Plusieurs haltes sont prévues chez des habitants volontaires pour déguster les apéritifs et amuses-bouches et participer à des jeux. Cette année, ils étaient une bonne centaine à participer.

    Après cette balade, les promeneurs ce sont rendus à la Salle Saint-Christophe pour déguster la suite du repas. Des animations pour les enfants étaient également prévues ainsi que la visite du Père Noël. Le vendredi, le traditionnel bingo était également à l'honneur depuis de nombreuses années !

    DSC_0738.jpgUn concours était organisé pour la première fois avec les 120 sapins distribués gratuitement dans l'entité de Bergilers sur simple demande (via l'affiche sur la vitre des riverains). Le but de ce concours est d'avoir la plus belle décoration du "sapin gourmand".

    Deux conifères gourmands ont été mis à l'honneur suite aux votes des riverains et participants à la salle Saint-Christophe (exposition photos de tous les arbres).

    Album photos: Week-end festif au CLAP !

  • Isabelle, notre glacière Orétoise depuis des années reçoit un contrôle très positif de l'AFSCA. Découvrez son atelier en photos !

    DSC_0016.JPGDepuis le 18 janvier 1998, la glacière Isabelle, originaire de Bergilers sillonne chaque jour des dizaines de kilomètres dans les rues de l'entité grâce à sa camionnette pour satisfaire les jeunes et les moins jeunes ! Une quinzaine de goûts sont prévus lors de sa tournée, avec un nouveau parfum par semaine.

    DSC_0022.JPGAu fil des saisons, sa clientèle ne cesse de grandir !  Sa spécialité reste le mélange de trois goûts pour former une seule boule avec quelques petits granulés de couleurs par-dessus tout. Depuis début juin, le « Salidou » (caramel au beurre salé) est également créé à Bergilers.  

    Sa saison s’est terminée ce 19 octobre. Le snack (glaces et friterie) de la rue du Geer à Bergilers restera quant à lui ouvert aux heures habituelles. Il sera également possible de commander de la glace ainsi que les bûches et gâteaux de fin d'année !

    Un contrôle de l’AFSCA (Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire) a eu lieu très récemment dans l’atelier d’Isabelle à Bergilers. «  Il n’y a pas le moindre problème dans mes installations. J’ai donc reçu à nouveau l’autorisation de poursuivre mes activités.» explique notre glacière.

    Je me suis également rendu sur place pour y découvrir l’atelier et le mode de préparation des différentes glaces vendues aux orétois. (Et goûter par la même occasion…)

    Découvrez le reportage photos :

    Isabelle, notre glacière Orétoise depuis des années !

  • Les voisins d'un chantier de la rue Louis Maréchal à Bergilers se plaignent des désagréments. Découvrez cette histoire !

    Rue Louis Maréchal.JPGEn 2010, l’entreprise de construction orétoise Balaes a débuté des travaux rue Louis Maréchal à Bergilers. Depuis, les voisins du chantier se plaignent des désagréments engendrés. «En été il y avait de la poussière partout dans la maison, on devait vivre avec les volets fermés. Maintenant il y a de la boue partout et, à peine nettoyées, tant la maison que les voitures redeviennent sales. Il a fallu interpeller un échevin et aller trouver trois fois l’entrepreneur avant qu’un camion de nettoyage ne daigne passer », relate Mélissa. «On nous avait dit que les travaux dureraient deux ans et on a déjà dépassé la troisième année. Combien de temps allons-nous encore devoir supporter toute cette crasse ? », se demande cette voisine directe du chantier.

     

    André Sprimont, entrepreneur de la rue Maréchal se plaint aussi de la situation : «Des engins de plus de 2,50 mètres de large passent tous les jours et projettent de la terre partout. On a continuellement l’impression de respirer de la poussière et d’avoir de la terre en bouche. C’est sûr que tout le monde doit travailler, mais le nettoyage proposé est insuffisant. Pourtant, à la sortie de certains chantiers, il existe un système de bain qui nettoient les roues des camions pour éviter de salir les routes.» «Nous nettoyons plusieurs fois par jour avec un camion à brosse», se défend la société Balaes. L’entrepreneur assure faire tout pour que les camions n’empruntent pas les rues du village. «Dans le cadre de ces travaux visant à réduire les inondations de certains champs, nous avons dû amener beaucoup de terre provenant d’autres chantiers. Mais toutes nos machines sont agréées pour effectuer ce type de transport. Les travaux devraient d’ailleurs se terminer dans le courant de l’année 2014. »

     

    «Ce chantier est une collaboration entre la société et des agriculteurs», raconte la bourgmestre d’Oreye, Isabelle Albert qui a pris connaissance de la problématique : «Un riverain s’est récemment plaint auprès de moi. Auparavant, deux courriels m’avaient été adressés pour que la rue Louis Maréchal soit nettoyée. Après des contacts avec la société de travaux, il m’avait été signifié que le nécessaire serait fait. Mais vu les plaintes, je vais me renseigner pour que le nettoyage soit intensifié.»

  • Le Père Noël sera dans la commune d'Oreye ce dimanche !

    1497801_394343187363239_1956202244_n.jpg

    Une organisation du groupe "OSEZ"

    (un clic pour ouvrir le flyers en grand)

  • Des chiques 100 % Diables rouges ! P. Renard (Oreye) et son Lion’s Club vous proposent des cuberdons « noir-jaune-rouge »

    Soutenez les Diables rouges et faites en même temps une bonne action, en achetant les cuberdons aux couleurs de la Belgique qui sont à vendre dans toute la région. C’est Patrick Renard, l’Orétois, président du Lion’s Club Ans Légia qui est à l’origine de cette initiative.

     

    Capturer.JPGToute la Belgique est derrière son équipe nationale de football ! Certains ont décidé de surfer sur la vague d’engouement autour des Diables rouges pour inciter les gens à faire une bonne action. Patrick Renard, négociant en bois à Oreye, est aussi le président du Lion’s Club Ans Légia. « Mon fils est placé dans un centre de jour pour personnes handicapées, le Tabuchet à Liège. J’avais envie de faire quelque chose pour aider cette institution. Avec mes collègues du service club, nous avons décidé de fabriquer des petits cuberdons en forme de lions, pour les vendre au profit du Tabuchet ».

     

    Au départ, Patrick et ses amis du Lion’s club devaient s’arrêter là. « Lors d’une réunion de zone avec d’autres services club, l’idée a été proposée de faire une opération dans le même style que Cap 48. J’ai trouvé que c’était fantastique. Nous avons donc décidé de produire de plus grandes quantités qui seront vendues dans une grande partie de la Province.Et bien sûr, pour surfer sur la mode des Diables rouges, nous avons eu l’idée de les faire produire aux couleurs de la Belgique».

     

    C’est donc une entreprise sérésienne qui a été chargée de la production : « Ils ont créé un moule exprès et ont prévu trois parfums. Cerise, ananas et fraise et nous avons imaginé le packaging. Les adultes handicapés du Tabuchet auront aussi leur part de travail puisqu’ils sont chargés de remplir les sachets qui seront vendus. «Nous avons fait un packaging simple, avec un nombre défini de chiques de chaque couleur à mettre chacune à leur tour, pour donner les couleurs du drapeau. Ils vont travailler à la chaîne ». Les sachets de chiques seront bientôt disponibles à la vente, notamment dans la région de Hesbaye. Tout d’abord, on pourra en trouver chez Renard Bois à Oreye, mais aussi dans le magasin Plaisir Di... Vin de Waremme, la libraire Lemme ou encore au Carrefour Mestdagh de Hannut. «Nous les vendons au prix de 3,50 euros et évidemment, tous les bénéfices de la vente seront reversés au centre le Tabuchet », conclut Patrick Renard.

  • Isabelle, glacière depuis 15 ans dans notre commune !

    DSC_0265.JPGDepuis le 18 janvier 1998, la glacière Isabelle, originaire de Bergilers sillonne chaque jour des dizaines de kilomètres dans les rues de l'entité grâce à sa camionnette pour satisfaire les jeunes et les moins jeunes ! Une quinzaine de goûts sont prévus lors de sa tournée, avec un nouveau parfum par semaine.

    Au fil des saisons, sa clientèle ne cesse de grandir !  Sa spécialité reste le mélange de trois goûts pour former une seule boule avec quelques petits granulés de couleurs par-dessus tout.

    Sa saison se terminera ce dimanche 29 septembre 2013. Le snack (glaces et friterie) de la rue du Geer à Bergilers restera quant à lui ouvert aux heures habituelles. Il sera également possible de commander de la glace ainsi que les bûches et gâteaux de fin d'année !

  • Gros succès ce week-end pour la soirée Trojka et les autres animations du CLAP Bergilers (+photos soirée Trojka)

    DSC_0055.JPGCe week-end, le CLAP organisait pour la 22ème fois, la traditionnelle fête à Bergilers, dans l’entité d’Oreye. Entre la soirée Bingo du vendredi avec ses nombreux participants, la soirée Trojka du samedi soir avec ses 500 jeunes, le Thé dansant, la présentation de l'écopaturage,  la fête foraine et pour finir en beauté, le grand feu d’artifice du dimanche, le temps était également de la partie pour la brocante, les différents concerts ou encore la bénédiction des nombreux véhicules par Monsieur le Curé…

    trojka, soirée bergilers, bergilers, soirée oreye, blog oreye, soirée trojka bergilers, bergiler, geoffrey moies, la meuse oreyeDes incidents ont entaché la soirée de la Saint-Christophe organisée le samedi soir. Les fêtards ont d’abord eu une première grosse frayeur lorsque le vent a soulevé l’une des bâches du chapiteau. « Il y a eu un petit moment de panique, raconte un témoin. Certains ont craint de revivre un événement semblable à celui survenu au Pukkelpop.  (En 2011, à cause d’une tempête, un chapiteau et des armatures métalliques s’étaient effondrées causant la mort de cinq personnes NDRL), mais finalement, le vent s’est calmé et le chapiteau a tenu ».

    trojka, soirée bergilers, bergilers, soirée oreye, blog oreye, soirée trojka bergilers, bergiler, geoffrey moies, la meuse oreyeUn autre incident est survenu plus tard dans la nuit : une bagarre entre plusieurs protagonistes a éclaté sous le chapiteau. La police de la zone de Hesbaye a été appelée sur place. Pour maîtriser les jeunes excités, les forces de l’ordre ont dû employer du gaz lacrymogène. Suite à ces affrontements, quelques personnes ont été légèrement blessées. Une ambulance a notamment pris en charge une victime blessée à l'arcade. Une enquête a été ouverte.

    Quelques heures plus tard, les protagonistes étaient de retour  pour détruire les installations à l’entrée du chapiteau. La police est revenue sur les lieux.

    Photos de la soirée Trojka : ICI

    >> Les photos seront en ligne sur la page Facebook "Geoffrey Moies Photography" très prochainement pour vous identifier ! <<

  • Vol à la buvette du club de foot de Bergilers

    470820174_small.jpgLa police de Hesbaye est allée, ce mercredi à 15h30, constater un vol au terrain de foot du Royal Club Bergilers, situé rue de Waremme à Oreye. Arrivés sur place, les policiers ont vu que la porte d’entrée de la buvette avait été forcée.

    Heureusement, les cambrioleurs n’ont pas réussi à pénétrer dans ce local et rien n’a été volé. Mais ils ne se sont pas arrêtés à cet échec, puisqu’ils ont cherché un autre butin. Ils sont finalement repartis avec un bidon d’essence ainsi qu’une boîte à outils, appartenant au club de football. On ignore encore à combien s’élève le préjudice.