Environnement - Page 3

  • Une cabine de douche et des télévisions dans nos campagnes !

    DSC_0001.JPGD’une manière générale on peut constater que les gestes de malpropreté se sont largement banalisés. La plupart des pollueurs n’ignorent pas que jeter son mégot dans la rue, laisser son chien se soulager sur le trottoir, y jeter un emballage… constitue un comportement incivique. Beaucoup sont parfaitement au courant de l’illégalité de ses gestes. Mais trop peu de personnes adoptent un comportement DSC_0002.JPGirréprochable.

    DSC_0003.JPGAu-delà de l’incivisme, il s’agit avant tout d’irrespect :

    • irrespect pour les gens qui jour après jour travaillent pour rendre la ville plus propre ;
    • irrespect pour les gens qui habitent la rue qu’on souille, qui fréquentent les parcs qu’on pollue…

    Malheureusement, voici encore un exemple d'individu qui préfère souiller nos campagnes que de se rendre au parc à conteneurs...

    « Finalement l’ordure c’est celui qui pollue...»

  • Nettoyage de l'Yerne, découverte de la station d'épuration et promenade à Otrange, tout un programme ! (+ photos)

    Blog Oreye (2).JPGIl y a un mois, quelques courageux étaient présents pour nettoyer les berges de l’Yerne entre Lens-sur-Geer et Hodeige malgré la neige qui était toujours présente à cette période. De nombreux déchets ont été collectés. La commune d’Oreye collabore avec le Contrat rivière Meuse aval, présent également pour ce nettoyage. Des sacs en plastiques, un micro-onde, des pneus, … un vrai dépotoir dans ce petit affluent du Geer !

    Blog Oreye (20).JPGUne vraie journée sur le thème de l’environnement et sur la nature à Oreye : nettoyage des berges de l’Yerne le matin avant de visiter la station d’épuration. Ensuite, après-midi, une balade dans le fond d’Otrange en compagnie d’un guide nature de « Natagora »

    Album photos: ICI

  • Le tri sélectif des déchets verts: attention aux mains noires !

    mains noires sur les poubelles organiques,mains noires poubelles,déchets organiques,intradelSur les 31 communes de l’arrondissement Huy-Waremme, 21 disposent d’un système de collecte dedéchets organiques. Mais dans ces conteneurs verts, certains jettent n’importe quoi. Au départ assez coulant, Intradel a décidé de serrer la vis. Des mains noires sont apposées sur les poubelles non conformes. En cas de récidive, la puce du conteneur est désactivée. Les mains rouges sur les sacs PMC,on connaît. Attention, voici à présentles mains noires sur les conteneursverts.Il y a quatre ans, la société de collecteet de retraitement Intradel a mis enplace un système de collecte de déchetsorganiques. Toutes les communesn’ont pas adhéré au système,mais à Huy-Waremme, elles sont tout de même 21 sur 31 à disposer de ce nouveau dispositif de tri.

    Les plus anciennes ont embrayé dés le départ, d’autres se sont inscrites l’année passée seulement. On constate la même évolution partout, précise Christophe Claes, secrétairegénéral d’Intradel. Au départ, les gens sont vigilants. Ils trient leurs déchets consciencieusement et puis, après un petit moment, certains recommencent à jeter n’importe quoi. Les déchetsverts collectés sont destinés à la fabrication de compost ou orientés vers une unité de biométhanisation. Retrouver des morceaux de plastique ou des cannettes dans ces filières pose de réels problèmes. Il y a quelques semaines, Intradel a donc décidé de sévir et de mettre en place, comme pour les sacs PMC, un système de contrôle. Les jours de collecte, cinq surveillants sillonnent ainsi les différentes communes concernées et soulèvent le couvercle des poubelles. En cas de non conformité du contenu, ils apposent une main noire et envoient un courrier d’avertissement au propriétaire.

    « Avant de punir, notre objectif est de sensibiliser le contrevenant, affirme Stéphane Kaluza, surveillant. On lui rend la liste des déchets autorisés et on l’invite à faire un effort ». Une main noire n’estpas accompagnée d’amende mais en cas de récidive, la puce du conteneur vert est désactivée. Le fraudeur est donc obligé de placer tous ses déchets dans son conteneur classiqueet cela lui coûte plus cher en taxes.

    Voici le pourcentage de mains noiresapposées par les surveillants dans l’arrondissement suite aux derniers contrôles.

    >Amay: 3,7%  >Anthisnes: 2,59%  >Berloz: 3,4%  >Braives: 3,14%  >Burdinne: 1,81%  >Clavier: 5,71%  >Engis: 3,77%  >Faimes: 5,40%  >Fexhe: 6,08%  >Hamoir: 6,09%  >Hannut: 3,30%  >Lincent: 4,54%  >Marchin: 2,5%  >Modave: 3,33%  >Nandrin: 1,44%  >Oreye: 4,34%  >Remicourt: 3,17%  >Saint-Georges: 3,7%  >Wanze: 4,47%  >Waremme: 5,8%  >Wasseiges: 1,12%

  • 10 nouvelles nasses à déchets dans la commune d'Oreye

    nasses à canettes,nasses à déchets,oreyeDepuis peu, la commune d’Oreye a acheté dans 10 nouvelles nasses à déchets supplémentaires pour réduire les dépôts de déchets. C’est avant tout un outil pédagogique qui permet d’influencer le comportement des irrespectueux de l'’environnement et aussi une manière ludique de motiver jeunes et moins jeunes à jeter les déchets aux endroits prévus à cet effet. Tout cela a un coût: 304,92 TTC pièce.

    Elles sont placées à la hauteur des casses vitesses et des carrefours, aux rond points c'est-à-dire partout où les usagers de la route circulent lentement. A l’entrée et à la sortie de nos villages, le long des sentiers touristiques, à proximité des terrains de sport, des écoles ou encore des plaines de jeux. En fait, chaque fois que l’on constate un problème environnemental.

    Evidemment, certaines personnes profitent des nasses pour y jeter des sacs poubelles, des dizaines de canettes, des bidons, des couches pour bébé ou encore des déchets ménagers en tout genre…

  • Oreye, la nouvelle capitale des poulettes !

    poules à oreye,poulettes oreye,oreye,isabelle albertCe samedi, la commune d'Oreye a distribué 850 poules brunes aux habitants. Cette initiative est venue de la Bourgmestre en lisant un article dans le magazine "Femme d'aujourd'hui". Le but est de réduire la production globale de déchets ménagers et de faire également un geste pour l'environnement.

    La commune a informé les habitants par un toutes-boîtes un mois avant cette grande opération. Chaque ménage pouvait recevoir gratuitement sur simple réservation à l'administration une ou deux poules. Le budget était prévu, au départ, pour 400 volailles mais au total, la commune a reçu 850 demandes ! La facture se chiffre à 5735,3 €, soit 6,75 € par poule.  

    Une autre satisfaction de la Bourgmestre est de collaborer avec le commerce local. Le Moulin de Crisnée, qui a fourni les poules, possède également tout le matériel pour accueillir des volailles. Un marchand de graines habitant la commune était également présent ce samedi matin. 

    Cette initiative pourrait se réitérer dans le futur..

    La nourriture et les poules...

    La poule possède une organisation physique trés active, un sang chaud. Son appareil digestif fonctionne avec une étonnante rapidité, ainsi que ses organes reproducteurs. Une poignée de 30 gr de grains avalés le matin à la première heure, descend immédiatement dans le jabot. Deux heures aprés, le jabot est vide et la nourriture en train de se transformer en un oeuf que la poule pondra 24h plus tard. Le poids des oeufs pondus par une poule dans une année est équivalent à trois / quatre fois sont poids.

    poules à oreye,poulettes oreye,oreye,isabelle albertPour commencer, les jeunes poulettes Orétoises ont surtout besoin de "farine poules pondeuses" pendant plusieurs semaines. d'après Marc, un responsable du Moulin de Crisnée

    Il faut habituer les volailles à leur servir deux repas par jour à heures fixes. L'eau pure sera également renouvelée deux fois et donnée chaude en temps de gelée. Le maïs, le blé, l'avoine, l'orge, le sarrasin, les navets, les salades, les choux, les os, un peu de viande sont nécessaires à la bonne santé des volailles ; le colza et la moutarde, trés riches en souffre, sont indispensables aux poules dont ont attend un nombre d'oeufs. Au moment de la ponte, nous donnons des feuilles d'oseille pour que la coquille d'oeuf soit bien résistante.  En été, nous donnons à volonté de la salade, des choux de l'oseille, des épinards, les sarclages des jardins.

    Vidéo du journal de la RTBF

    Vidéo du journal de la RTC

    Photos de la distribution des 850 poulettes

  • Achat groupé de fûts de compostage à Oreye

    Toujours dans l’optique de la réduction de déchets, le compostage à domicile, c’est toutCapturer.JPG bénéfice pour l’environnement mais aussi pour votre portefeuille !

    En effet, grâce au compostage, vous réduirez de moitié le poids de vos déchets ménagers…

    Nous vous rappelons que vous pouvez réserver un fût de compostage. Celui-ci coûte 48€, la commune prendra en charge la moitié du prix, soit 24pour tout ménage de la commune.

    Afin d’obtenir cet avantage considérable, il vous suffit de compléter le formulaire de commande disponible au service population ou sur le site www.oreye.be.

    Pour tout renseignement complémentaire, contactez le 019/67 70 43 ou le 019/67 74 00.

  • Le Commissaire fait un rappel du règlement communal …

    Capturer1594789.JPGMonsieur Pluymers rappel quelques règles utiles concernant l'entretien de votre jardin.

     

    A cette période de l’année, où tout reprend vie, il n’est pas rare de trouver des terrains et des jardins mal entretenus… Que pensez-vous de ce constat ?

    En effet, en plus de provoquer une dévalorisation de l’habitation et d’être peu esthétique, la problématique de l’entretien des plantations et des habitations est souvent une source de conflit de voisinage. Il ne faut pas oublier que ce type d’entretien saisonnier est imposé par le règlement communal.

     

    Que faut-il retenir afin d’éviter tout problème ?

    Tout d’abord, pensez à tailler les plantations situées à rue ou en bord de parcelle. Ce geste évitera bien des désagréments aux passants.

     

    Qu’entend-t-on par désagréments ?

    On considère qu’il y a « trouble anormal de voisinage » quand celui-ci dépasse la mesure des inconvénients acceptables du voisinage. Tout est souvent affaire d’appréciation et les dégâts ne sont pas toujours apparents, même s’ils existent réellement.

     

    Que conseillez-vous aux personnes qui subissent ce type de désagréments ?

    En cas de nuisance et afin d’éviter les conflits de voisinage, retenez que rien ne remplace le dialogue et que

    bien souvent, vous êtes amené à vivre longtemps auprès de votre voisin … Interpellez le, expliquez lui calmement

    votre point de vue.

     

    Avez-vous d’autres conseils utiles pour nos concitoyens ?

    Je pense que la meilleure manière d’’éviter que le conflit n’éclate est certainement de connaître ses droits et ses

    obligations. Commencez par vérifier et respecter les distances légales de plantation. Entretenez votre jardin mais soyez conscient qu’il ne suffit pas d’avoir planté vos arbres et vos haies à la distance réglementaire pour éviter les nuisances… un jardin est une source d’agréments, mais, s’il n’est pas entretenu, il peut déranger vos voisins.

     

    Avez-vous un conseil particulier en matière d’entretien des jardins ?

    L’important dans un jardin, c’est de surveiller la croissance des différentes plantations et, au besoin, de les tailler… Avant tout, pensez aux branches qui surplombent exagérément le terrain voisin et aux racines qui s’étendent démesurément dans les sous-sols voisins. Un autre point essentiel est d’éviter l’encombrement des toitures, des gouttières et des terres cultivées, souvent provoqué par la chute des feuilles et des branchages.

    Vous aimez le soleil ? Pensez que votre voisin l’aime aussi ! Évitez lui une perte d’ensoleillement trop importante et des zones d’ombres excessives…

     

    Afin d’éviter toute nuisance, rien de tel qu’un entretien régulier de votre parcelle. Élaguez vos haies, rabattez vos arbres et ramassez les feuilles mortes ! Si malgré l’entretien, un problème subsiste, optez pour le dialogue !

    (Bulletin communal)

  • Collecte des anciens pesticides et emballages au parc à conteneur

    image.jpgSelon le Tableau de bord de l’environnement wallon 2010, 21% des usages de produits phytophar- maceutiques en Wallonie sont consacrés aux domaines privés. Les jardiniers amateurs bien qu'utilisateurs ponctuels sont, de par leur nombre, de grands consommateurs de produits phytopharmaceutiques à l'échelle nationale.

    Bon nombre de particuliers conservent un stock de produits chez eux. Ceux-ci datent parfois de bien des années et ne sont peut-être plus autorisés ou leurs propriétés sont altérées. L’élimination de ce type de produits et de leurs emballages ne peut se faire que via les déchets spéciaux dans les parcs à conteneurs afin de réduire leur impact sur l’environnement.
     
    Afin d’inciter le jardinier amateur à adopter une attitude responsable et à limiter son impact sur l’environnement, la Wallonie par l’intermédiaire du Comité régional PHYTO et d’Adalia, en partenariat avec les intercommunales wallonnes de gestion des déchets (CoPIDEC), organise durant, le mois de mars, une campagne de collecte des anciens pesticides et de leurs emballages. A cette occasion, un sac réutilisable et un sachet de graines de fleurs seront distribués le samedi 24 mars dans les parcs à conteneurs de Wallonie.
     
    Votre geste pour l’environnement, 
    les anciens pesticides et leurs
    emballages au parc à conteneurs !
  • 5 éoliennes le long de la Chaussée Romaine?

    eoliennes.jpg 

    Le point principal du Conseil Communal de ce lundi a été la signature d'un accord de coopération avec Tecteo pour un projet éolien. En bref, la commune s'engage avec Tecteo pour lancer les démarches afin d'implanter cinq éoliennes au nord de la Chaussée Romaine (pour aller vers Tongres) dont une sera au profit de la commune et de ses habitants. Monsieur Dumont de chez Tecteo était présent pour présenter les grandes lignes financières mais les détails concrets du projet seront dévoilés au cours d'une séance d'information publique qui aura lieu en décembre.

  • Aux alentours de la collecte des verres...

    lgbul[1]6.jpgLes sites de collecte des verres dans le village sont souvent pris pour des dépôts de déchets en tout genre.

    Petit rappel:

    Verre incolore et coloré autorisé:

    • Bouteilles
    • Flacons
    • Bocaux

    Enlevez toujours les capsules et couvercles métalliques avant de jeter vos bouteilles et bocaux en verre dans la bulle (déposez-les dans le sac bleu PMC).

    Verre incolore et coloré non autorisé:

    • Verre résistant aux hautes températures
      (ex. plats allant au four, plaques vitrocéramiques)
    • Porcelaine et céramique
    • Verre plat tel que vitres et miroirs
    • Ampoules et tubes néon
    • Récipients en terre cuite

    La seule bonne destination : le recyparc le plus près de chez vous (Waremme ou Momalle)

    Lorsque la bulle est remplie, il est interdit de déposer les bouteilles et flacons par terre. Interdiction également de déposer des déchets en tout genre !

    La propreté et la pureté de la couleur sont importantes pour le recyclage du verre. Le verre blanc ne supporte pratiquement aucun mélange avec une autre couleur. D'autre part, le verre ne peut être recyclé sans problème que dans la mesure où il ne contient qu'un très faible pourcentage d'impuretés telles que la céramique, le grès ou la porcelaine, le fer, l'aluminium, le plastique ou les étiquettes.

    Une concentration trop élevée de ces impuretés accroît les coûts de traitement et engendre des vices de fabrication dans le nouveau verre soufflé ou risque d'endommager les fours.