- Page 2

  • Ordre du jour du Conseil communal d'Oreye du 24 octobre 2016.

    Capture.JPG1.     Modifications budgétaires n°1 de la Fabrique d’église de Bergilers pour 2016.

    2.     Modifications budgétaires n°1 du CPAS  pour l’exercice 2016.

    3.     Présentation des comptes de l’asbl Centre culturel et sportif au 31/12/2015.

    4.     Octroi de cadeaux aux enfants des écoles.

    5.     Enseignement communal : organisation sur base du capital-périodes.

    6.     SAC - Protocole d’accord avec le Parquet de Liège.

    7.   Règlement communal sur la prévention des incendies.

    8.     Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS :

    9.   Ratification désignation directrice d’école à titre temporaire.

    10. Ratification désignations institutrices maternelles temporaires.

    11. Ratifications désignations instituteurs primaires temporaires.

    12. Ratification désignations maîtres spéciaux d’éducation physique temporaires.

    13. Ratification désignations maîtresses de religion catholique temporaire.

    14. Perte partielle de charge maîtresse de morale et réaffectation à titre temporaire en qualité de maîtresse de cours de citoyenneté.

    15. Ratification désignation maîtresse de morale non confessionnelle temporaire.

    16. Ratification désignation maîtresse cours de citoyenneté temporaire.

    17. Ratification désignations maîtresse de seconde langue temporaire.

  • Campagne de dératisation ce mercredi 26 octobre 2016 dans la commune d'Oreye.

    Tir.jpgDes animaux nuisibles tels que les rats et les souris vous causent des soucis?

    L’administration communale vous propose un service de dératisation !

    Un véhicule de la société "Insectira" muni d’un haut parleur procédera à la distribution et à la mise en place de produits de dératisation le mercredi 26 octobre 2016.

    Ainsi, nous souhaitons votre collaboration pour signaler tout foyer d’infection, en téléphonant à l’administration communale - service population  au 019/67 70 43 ou au 019/67 74 00

  • Découvrez les prévisions climatiques de la semaine ! (du 24 au 29 octobre 2016)

    Tir.jpgLundi 24-10-2016: Une zone de pluie traversera le pays mais ondulera toute la journée sur les régions méridionales. C'est là qu'il pleuvra le plus tandis qu'ailleurs, une tendance au temps sec s'affirmera graduellement l'après-midi mais sous un ciel restant très nuageux à couvert. Il fera légèrement plus doux.

    Mardi 25-10-2016: La perturbation sera loin et elle laissera derrière elle un temps calme mais aussi une très importante chape nuageuse. Celle-ci perdurera toute la journée dans l'est alors qu'ailleurs, des éclaircies se dessineront très progressivement.

    Mercredi 26-10-2016: Le champs de pression sera fortement anticyclonique, si bien qu'aucune perturbation ne pourra s'approcher. En d'autres termes, il fera calme et le soleil finira par briller généreusement après la dissipation des plaques de grisaille de la matinée.

    Jeudi 27-10-2016: Une importante barrière anticyclonique veillera au grain et garantira la poursuite d'un temps calme et plutôt ensoleillé après la traditionnelle dissipation de la grisaille matinale. L'après-midi, il fera encore plus doux que dernièrement.

    Vendredi 28-10-2016: Un apport d'humidité en provenance de la mer provoquera une météo nettement plus grise, une météo qui restera cependant toujours aussi sèche et douce.

    Samedi 29-10-2016: Plus que probablement, ce temps très calme et anticyclonique perdurera. De fait, les nuages bas auront bien du mal à se disperser.

  • Encore un dépôt d'immondices rue Louis Maréchal à Grandville !

    Capture.JPG

    Ce samedi, un nouveau dépôt d'immondices a été déposé autour des bulles à verres de la rue Louis Maréchal à Grandville.

    Espérons que les services communaux découvrent une preuve dans ce tas de déchets.

    Pour rappel, cet acte incivique est sévèrement puni par la loi !

  • Oreye: les voleurs repartent avec la VW Polo GTI blanche !

    Capture.JPGUn vol garage a été constaté ce jeudi matin, à Oreye, rue des Prés. Pendant que les occupants dormaient, les voleurs sont entrés dans la maison pour s’emparer des clés de la VW Polo GTI blanche avec kit sport garée devant l’habitation. Ils sont partis avec elle.

  • Sais-tu à quelle heure tu es né ? Cette donnée devra figurer au Registre national à partir du 6 décembre prochain!

    5618b0dd3570b0f19f436710.jpgÀ partir du 6 décembre prochain, l’heure de votre naissance et celle de votre mort (le plus tard possible…) devront figurer dans le Registre national. C’est une information de plus sur vous, qui permettra de vous identifier et qui s’ajoute aux 17 autres données déjà obligatoires. Quel intérêt et où s’arrêtera-t-on ? Allez, on vous dit tout sur vous !  

    Forcément, vous ne connaissez pas encore votre date de mort et encore moins l’heure à laquelle vous trépasserez mais vous connaissez peut-être l’heure de votre naissance. Si vous l’ignorez, sachez que votre acte de naissance, qui se trouve à la commune, la mentionne. Mais jusqu’ici, cette information restait cantonnée au niveau communal, elle n’était pas transmise au Registre national.
     
    Cela va donc changer. À partir du 6 décembre, les heures de naissance et de décès devront être communiquées au Registre national. Les organismes qui y ont accès (les CPAS, le fisc, la sécurité sociale, les notaires, la police, les communes…) auront donc cette information en plus sur vous, permettant de mieux vous identifier.
     
    Pour mieux lutter contre les fraudes à l’identité ? Aurait-on peur de confondre deux Alain Dupont, nés le même jour au même endroit ? Ou est-ce pour mieux lutter contre le terrorisme que cette précision horaire figurera dans le registre ?
     
    « Cette nouvelle obligation vise la cohérence », répond Peter Grouwels, du service communication du SPF Intérieur. « L’heure de naissance ou de décès était le dernier élément figurant sur l’acte de l’état civil qui n’était pas encore enregistré au Registre national. Ces éléments seront désormais enregistrés au Registre national : les informations seront ainsi exhaustives ».

    Bravo donc pour l’exhaustivité ! Mais qui donc peut s’intéresser à cette donnée. Nous avons interrogé un policier et un membre de la Sûreté de l’État, ni l’un ni l’autre n’en voient l’intérêt. Au Registre national, on ajoute que ces infos pourraient peut-être s’avérer utiles dans des questions très précises d’héritage, dans des familles recomposées avec enfants. Qui est mort en premier dans l’accident : le père ou la mère ? Quant à l’heure de naissance, elle indique qui est l’aîné en cas de jumeaux.
     
    Et les communes, qui disposent déjà de ces données, sont-elles parfois interrogées sur l’heure de naissance des individus ? Nous avons posé la question à Bernadette Toussaint, employée au service État Civil à la ville de Huy. « Les heures de naissance et de décès sont toujours certifiées par des médecins et si l’information manque, nous la sollicitons car c’est obligatoire », nous dit-elle. « Sur le plan administratif, je ne sais pas à quoi cela peut servir mais je sais que cela intéresse très fort les gens. Je reçois régulièrement des appels de personnes qui veulent connaître leur heure de naissance, afin de déterminer leur signe astral, chercher leur ascendant, etc. » Les communes devront désormais communiquer ces infos « capitales » au Registre national, pour les prochaines naissances et décès. Ce ne sera donc pas rétroactif.

  • Elections communales 2018 : le retour des chantiers préélectoraux !

    Capture.JPGApprêtez-vous ! Les bulldozers vont revenir dans les rues dans les prochains mois. À deux ans des élections communales, nous avons sondé le secteur de la construction. Et ce dernier s’attend à se frotter les mains avant le scrutin.
     
    « À nouveau, nous allons connaître un pic avec les élections communales », estime Jean-Pierre Liebaert, directeur du département économique de la Confédération construction. « En toute logique, 2017 et 2018 seront des années où les investissements des communes vont augmenter. Si l’on se base sur les perspectives du bureau fédéral du plan, la série de prévisions dans les investissements des pouvoirs locaux est très claire. Ils s’attendent à une augmentation de 13 % pour 2018. Hélas, celle-ci sera suivie d’une diminution des investissements de 10 % en 2019. ».
     
    Un pic, suivi d’une chute. Voilà qui ne fait pas forcément les affaires des entrepreneurs. « Comme pour n’importe quel secteur, nous aimons faire face à des trajectoires croissantes et stables », ajoute Jean-Pierre Liebaert. « Le volume supplémentaire d’activité qui peut-être réalisé a l’occasion des élections communales est évidemment une bonne chose à prendre. Maintenant, les entreprises ont du mal à préparer cet afflux, notamment en matière d’engagements, en sachant qu’il sera sans lendemain. Il serait plus intéressant pour le secteur de connaître des investissements lissés dans le temps. Enfin, les pouvoirs publics belges devraient prendre exemple sur les pays voisins où l’on investit proportionnellement plus dans les travaux publics. »
     
    Un classique
     
    Les travaux préélectoraux sont, en fait, devenus un classique de campagne au même titre que les « préaccords » ou encore les « trahisons post-électorales »
     
    « Ces travaux qui précèdent les élections communales, c’est une règle qui n’a jamais été mise en défaut, à l’exception de l’année 1982. Ce scrutin arrivait peu après la dévaluation du franc belge et l’économie belge connaissait alors une période d’exception. » Rappelons qu’en 2011, 6 milliards d’euros avaient été investis dans des travaux de génie civil et qu’il s’agissait, pour l’époque, d’un record. Mais si les prévisions du bureau fédéral du plan sont claires, ce climat d’austérité budgétaire alimente toutefois des craintes. « Il existe des observateurs qui estiment que les pouvoirs locaux ne pourront pas faire leur traditionnel effort suite à l’ensemble des problèmes budgétaires », concède Jean-Pierre Liebaert. « Mais pour savoir ce qu’il en sera exactement, je vous donne rendez-vous après les élections. » C’est noté ! (La Meuse H-W 17-10-16)

  • Ouverture du "Wel'snack" dès ce 16 octobre 2016, nouvelle friterie à la Station Welcome à Oreye !

    12921062_10209277268554076_1951177070_n-thumb.2.jpgCe dimanche 16 octobre dès 11 heures, grande ouverture de la nouvelle friterie à la station Welcome (Pallen) sur la Grand Route à Oreye.

    Venez découvrir la friterie rénovée avec son nouveau chef !

    L'occasion de venir déguster un bon cornet de frite, un délicieux hamburger ou tout simplement les traditionnelles bouchées à la reine en famille ou entre amis !

    Horaires: du lundi au dimanche de 11h00 à 14h00 et de 17h30 à 21h30. Fermeture le mardi et le samedi midi.

    Un espace restauration ouvrira également ses portes dans les semaines à venir...

    14628072_10155323215943032_389971682_n.jpg