- Page 4

  • Gros succès pour la brocante dans les rues de la commune d'Oreye avec 260 brocanteurs ! Découvrez les photos.

    DSC_0013.JPG

    Le dimanche 2 août se déroulait la brocante annuelle du MF Central 5 (Mini foot Oreye) dans quelques rues de la commune. 260 brocanteurs ont répondu à l'appel ainsi que les nombreux amateurs d’antiquités et de bonnes occasions... Le rendez-vous est à nouveau pris pour l'année prochaine !DSC_0061.JPG

    Découvrez l'album photos de la brocante: ICI

  • Les fermiers Orétois profitent du beau temps pour moissonner !

    DSC_0070.JPG

    Les fermiers Orétois profitent du beau temps pour moissonner !

    DSC_0076.JPG

  • Ce qui change à partir du 1er août: les salaires minimums seront majorés de 19 euros nets

    Le 3 juillet dernier, le conseil des ministres avait approuvé un arrêté royal de la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block, concrétisant une série de mesures de la loi portant diverses dispositions en matière sociale approuvée à la Chambre. Cet arrêté octroie notamment un bonus social et fiscal entraînant une revalorisation des salaires minimums et des salaires nets les plus bas.

    
Ce qui change à partir du 1er août 2015

    Ce qui change à partir du 1er août 2015

    Concrètement, tous les salariés ne sont pas visés par cette mesure. Seuls sont dont le salaire se situe entre 1.272 et 1.547 bénéficieront de la mesure.

    Avec un montant global de 127 millions d’euros, la mesure permettra de revaloriser le pouvoir d’achat des salaires minimums de 19 euros net par mois (1.291 euros au lieu de 1.272 euros). Globalement, tous les salaires nets compris entre 1.272 et 1.547, 4 euros nets sont visés par la mesure avec une revalorisation minimale de 3 euros nets par mois. 850.000 salariés sont concernés.

    Objectif : faire en sorte que les personnes qui disposent d’un bas salaire optent davantage pour un emploi plutôt qu’une allocation de chômage. Le gouvernement de Charles Michel ne cesse de répéter que la priorité de sa formation est l’emploi.

    Indemnités en hausse pour les personnes en incapacité de travail

    Les personnes qui sont en incapacité de travail en raison d’une maladie professionnelle ou d’un accident de travail verront leurs indemnités augmenter. Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la concertation sociale et de la répartition de l’enveloppe bien-être. 162.700 personnes sont concernées.

    Les pensionnés en incapacité de travail à la suite d’une maladie professionnelle ou un accident du travail survenus lors de leur carrière verront leurs minima et montants forfaitaires relevés de 2 % à partir du 1er septembre 2015.

    Par ailleurs, les indemnités augmenteront également de 2 %, respectivement à partir du 1er septembre prochain et du 1er septembre 2016, pour les personnes qui ont été mises en incapacité de travail en 2009 et en 2010 à cause d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail. (article de la Meuse.be)