- Page 3

  • "Ils ont tiré dans ma voiture sans raison" explique l'orétois.

    Dans la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de 2h du matin, l’Opel Corsa d’un jeune Orétois a été la cible d’un tir d’arme à feu. Sans aucune raison, selon lui. Résultat : sa voiture est au garage et l’Orétois doit aller travailler à vélo.

     

    auto.JPG« J’étais chez moi samedi soir. Aux alentours de 2h du matin, j’ai entendu un bruit, pas un coup de feu, plutôt un bruit de compression métallique », témoigne l’Orétois qui tient à garder l’anonymat. « Sur le coup, je ne me suis pas plus tracassé que ça. J’ai pensé qu’on avait accroché mon rétroviseur. Je me suis dit que je verrais bien le lendemain ».

     

    Sauf qu’en se réveillant, le jeune homme a tenté d’allumer le contact de son Opel Corsa et qu’il n’a pas réussi à démarrer. « Je n’ai pas compris tout de suite. J’ai fait le tour de mon véhicule et j’ai vu qu’il y avait un trou dans le capot. J’ai compris que c’était un impact de balle. J’ai donc appelé la police ».

     

    Les enquêteurs arrivés sur place ont confirmé qu’il s’agissait bien d’un impact fait par le projectile d’une arme à feu. « Les experts sont venus. Ils ont retrouvé la douille et m’ont dit que c’était une arme de gros calibre ».

     

    L’Orétois est âgé de 22 ans. Il travaille, il a une voiture d’un modèle tout à fait ordinaire. Il ne comprend qui aurait pu vouloir lui nuire : « On a entendu plusieurs coups de feu dans le village la même nuit. Il est tout à fait possible que des gens pas très malins se soient amusés avec leur fusil. Je ne me connais pas d’ennemis. Je ne pense que j’ai été visé personnellement. Et puis, j’ai appris qu’il y avait eu des cas similaires dans la région ces derniers temps ».

     

    Depuis les faits, la voiture de l’Orétois est au garage : « Les dégâts sont moins importants que ce qu’on aurait pu craindre, mais bon, elle ne fonctionne plus à l’heure actuelle. Et c’est moi qui vais devoir payer la facture. Quand je me suis rendu compte qu’on avait tiré sur ma voiture, je n’ai pas vraiment ressenti de peur. Par contre, je suis assez énervé. Je dois aller travailler.

     

    Heureusement, mon boulot n’est pas trop loin, je peux faire le trajet à vélo. Mais je dois assumer les conséquences de ce qu’on a fait tout seul, alors que je n’en suis pas responsable. C’est un acte totalement gratuit et c’est ça qui est énervant ».

     

    L’enquête est en cours pour retrouver les auteurs de ces tirs qui ont inquiété les Orétois ce week-end., (Article du journal la Meuse de ce jour)

  • Trois coups de feu tirés sur une voiture rue de la Westrée à Oreye !

    602102407_B972445297Z.1_20140409121332_000_GNN28LEJU.1-0.jpgCe week-end, un habitant de la rue de la Westrée à Oreye a été victime d’un tir sur sa voiture.

    Le jeune Orétois, propriétaire d’une Opel, a publié sur sa page Facebook, un commentaire indiquant que des tireurs fous s’en étaient pris à son véhicule, sans raison.

     
     

    On aurait tiré avec une arme de calibre 7.62, c’est-à-dire du même calibre qu’un AK47. Isabelle Albert, la bourgmestre de la commune nous confirme : « J’ai entendu des bruits samedi. J’ai pensé qu’il s’agissait de pétards. J’ai appris plus tard, de la police, qu’il s’agissait de coups de feu. Je n’en sais pas plus à l’heure actuelle ».

    La voiture de l’Orétois a été dépannée. Une balle aurait endommagé le moteur, comme en témoigne la tâche d’huile laissée sur la voirie. Fort heureusement, il n’y a pas eu de blessés lors de la fusillade. Une enquête est en cours.

    La victime a décidé d’inviter ses voisins à la prudence via un message sur Facebook. (Journal la Meuse de ce jour)

  • Déviation de la ligne 75 des TEC à Villers-l’Evêque, rue G. Lemeer

    Logo_fond_transparent.gif

    Villers-l’Evêque, rue G. Lemeer : travaux routiers
    Déviation de la ligne 75

    Le mercredi 9 avril, de 8h00 à 16h30, les autobus seront déviés, dans les deux sens de circulation, entre les arrêts « Rue Petit Roua » et « Odeur, Monument ».

    Les arrêts « Eglise » et « Rue G. Lemeer » seront reportés à un arrêt provisoire implanté rue du Roua.

  • L'envol du papillon s'associe avec Plaisir Di Vin pour vous proposer un atelier "Vin et Tarot".

    443-tarot.jpgVirginie Caprasse (L’envol du papillon) est passionnée par le tarot de Marseille, avec son mari passionné par le vin, il mette sur pied le concept des ateliers « Vin et Tarot ». Olivier Croes (Plaisir Di Vin) entend parler du concept et accroche…. De là nait une collaboration entre Virginie et Olivier.

    Ils vous proposent une expérience toute particulière de dégustation de vins accompagnée des cartes de Tarot. Afin de découvrir le vin autrement. Arrêtez-vous un moment pour faire fonctionner vos sens en vous laissant guider par les cartes du Tarot. Découvrez une approche différente de la dégustation du vin.

    Le principe de base est très simple, le tarot est composé de 22 lames majeures. Chaque lame porte une illustration constituée de nombreux symboles. La connaissance de ces symboles va permettre de les associer à des mots clés. De nombreux mots clés.... sont aussi utiliser pour décrire un vin.

    Notre proposition est de vous offrir une dégustation différente, afin de découvrir la synergie qui existe entre les mots du Tarot et les mots du Vin.

    Lors des 3 soirées proposées, 22 vins seront dégustés en liens avec les 22 lames majeures du Tarot. Il y aura 7 ou 8 vins soigneusement sélectionnés et dégustés par soirée.

    N’ayez aucune crainte, cette dégustation est ouverte à tous, aucune connaissance œnologique ou du tarot n’est requise pour y participer. Le but est de voyager pour découvrir le vin autrement.

    Les prochaines dates : les mercredis 7, 14 et 21 mai 2014 à 19h30.

    Pour plus d'info:

    * 0470 27 55 17 Virginie Caprasse - Envol du papillon-
     vcaprasse@skynet.be www.envoldupapillon.be

    * 019/32.86.36 Olivier Croes - Plaisir Di Vin

    Prix pour les 3 soirées: 75 € L’inscription est obligatoire : www.plaisirdivin.be/fr/actualités ou 019/32.86.36 Olivier Croes – Plaisir Di Vin

  • Alerte aux orages et à la grêle sur toute la Belgique ce soir: "des dégâts locaux ne sont pas exclus", selon l'IRM

    1841168731_B972433427Z.1_20140407192002_000_GJN28F0US.1-0.jpgL’Institut Royal belge de Météorologie (IRM) a lancé une alerte orange de 18h00 jusqu’à minuit sur toute la Belgique en raison d’un risque d’orages et de chutes de grêle. Vous risquez donc de voir le retour d’éclairs sur l’ensemble du pays ce lundi soir.

    L’IRM indique ainsi que les orages arrivent de la mer du Nord et vont traverser le pays d’ouest en est. Les dernières précipitations sont attendues dans les province du Hainaut et de Namur vers 22h00 et sur les provinces de Liège et de Luxembourg vers minuit. L’alerte orange pourrait être prolongée jusque 3h00 selon la violence des précipitations, explique l’IRM sur son site.

    L’institut ajoute que « des dégâts locaux ne sont pas exclus », suite notamment à la grêle et aux éclairs attendus. A 18h30, des premiers orages étaient déjà annoncés sur la côte belge.

  • Compte-rendu de la quatrième activité de la saison 2014 à Eijsden le dimanche 16 mars 2014

    1.JPGNous étions 50 marcheuses et marcheurs, (encore record battu !) à 10h00, sur le vrijthof de cette commune hollandaise voisine de Visé, pour une marche de plus de 8 km, sous un ciel clément et une température presque printanière, à travers une réserve naturelle dans les méandres de la basse Meuse.

    2.JPGCette promenade était guidée et commentée par un de nos marcheurs, Serge Boni qui a souligné l’engagement écologique pour cette région riche de son biotope et de son patrimoine touristique.

    Après un repas aussi copieux que convivial dans un restaurant riverain de cette Meuse, une promenade digestive nous conduisait dans une ferme d’élevage bovin modèle et primée par la Hollande respectant tant les animaux que la nature dans laquelle est établie cette ferme. Un dernier crochet par le parc du château pour clôturer une journée apprécié de tous, qui se prolongera le mois prochain par une promenade dans la même région mais qui par la traversée de la Meuse avec le bac local nous amènera à Lanaye.

  • Situation des TEC Liège-Verviers ce vendredi 4 avril

    Euromanifestation de ce vendredi 4 avril
    Situation à 16h00

    Grève TEC.JPGEn raison de la participation de notre personnel à la manifestation européenne organisée à Bruxelles, le réseau du TEC Liège-Verviers est fortement perturbé ce vendredi 4 avril. La situation est la suivante :

    Dépôt de Robermont : 40% de services assurés
    Dépôt de Jemeppe : aucun bus n'est sorti
    Dépôt de Rocourt : 30% de services assurés
    Dépôt de Bassenge : 65% de services assurés
    Dépôt de Oreye : aucun bus n'est sorti
    Dépôt de Verlaine : aucun bus n'est sorti
    Dépôt de Stembert : 45% de services assurés
    Dépôt d'Omal : 40% de services assurés
    Dépôt de Wanze : aucun bus n'est sorti
    Dépôts d'Eupen : tous les bus sont sortis
    Dépôts de Warzée : tous les bus sont sortis

    Cette situation n'est plus appelée à évoluer en cours de journée : les clients sont invités à prendre leurs dispositions et à se tenir informés via cette page avant d'effectuer leur déplacement

    Par ailleurs, la Maison de la Mobilité située Place St-Lambert sera exceptionnellement ouverte de 9h à 17h ce vendredi 4 avril, les autres Maisons de la Mobilité fonctionnant selon l’horaire habituel.

    Pour toute information relatives aux dépôts loueurs (privés), vous trouverez les coordonnées ici.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

    L’ensemble des services circuleront normalement dès le samedi 5 avril.

  • Jean-Marc Lefèvre quitte définitivement le conseil communal orétois et laisse sa place à Marie-Christine Warnant !

    Capturer (2).JPG« Si la commune est riche, c’est grâce au libéralisme ». Comme annoncé il y a un mois, Jean-Marc Lefebvre, conseiller communal de l’opposition qui siégeait sous l’étiquette MR, a fait ses adieux au conseil communal orétois lundi soir. Il sera remplacé dès le prochain conseil par Marie-Christine Warnant, qui siégeait au conseil du CPAS depuis janvier 2013. Jean-Marc Lefebvre en a profité pour revenir sur ses nombreuses années passées en tant que conseiller communal. « C’est avec une certaine émotion que je vous dis au revoir. J’ai vécu de bons moments et je garderai de bons souvenirs. Et si je quitte le conseil, c’est vraiment parce que j’ai trop de choses à faire au niveau de mon travail »  a notamment expliqué ce chef d’entreprise.

    Au-delà de ces mots en direction de ses collègues, il a également voulu faire valoir une dernière fois son point de vue. « J’ai appris qu’un pouvoir qui dure trop longtemps ce n’est jamais très bon car de mauvaises choses peuvent alors se mettre en place. Je pense qu’il est aussi temps de tous s’écouter et de prendre les idées de tout le monde pour mieux gérer la commune. Même si je reconnais qu’il y a une différence entre le PS d’aujourd’hui et celui d’il y a 30 ans, notamment au niveau de l’aide aux mouvements de jeunesse », poursuit l’homme qui veut inviter de nouvelles têtes à s’impliquer dans la gestion communale.

    Puis son discours a pris une tournure idéologique, avec la défense du libéralisme comme étendard. « L’an passé j’ai lu dans un tract du PS que le libéralisme était la cause de tous les maux. Cela m’a choqué. Si aujourd’hui la commune d’Oreye est si riche, c’est grâce aux plus-values réalisées par le Crédit communal via un mécanisme de marché. Merci le libéralisme. Ce système a permis le bien-être qu’on connaît, malgré quelques catastrophes » . Et de reprendre. «En Région wallonne, on est trop encadré. L’initiative personnelle n’est presque plus possible à cause d’un ensemble d’organismes différents qui existent et dans lesquels on ne s’y retrouve plus. De plus en plus, votre pouvoir (NDLR, en s’adressant à la majorité) est réduit car il y a trop de législations »

  • Dernière réunion citoyenne sur l’Opération de Développement Rural ce jeudi 3 avril à Bergilers.

    Capturer.JPG

    Pour rappel, l’Opération de Développement Rural est une opération par laquelle la commune s’engage à faire participer la population dans une réflexion stratégique, globale et cohérente sur des projets qu’elle souhaite voir se concrétiser.

    La participation citoyenne est au coeur de la démarche et tous les acteurs du territoire sont concernés : citoyens, élus communaux, entreprises, commerçants, agriculteurs, jeunes, associations,…

    Le but de cette opération est de dynamiser la commune et d’améliorer le cadre et la qualité de vie des habitants.

    Les autorités communales et la FRW organisent des séances d’information dans les cinq villages de l’entité.

    Venez donc nous faire part de vos idées et de vos propositions pour Oreye de demain !

    Prochain et dernier rendez-vous: ce jeudi 3 avril à 20h00 à la salle Saint-Christophe (Bergilers)

  • A la recherche d'un appartement à Oreye ? Toutes les infos ici !

    Capturer.JPG

    Libre le : 01/04/14

    Quartier ou lieu-dit : Oreye - campagne

    Première occupation

    Largeur façade à rue : 11 m

    Remis à neuf

    Nombre de façades : 3

    Nombre d'étages : 2

    Nombre d'annexes : 0

    Etage du bien : 1

    Télédistribution

    Parlophone

    Porte blindée

    Parkings extérieurs : 2

    Lien IMMOWEB

    Description intérieure

    Living : 25 m²

    Salle a manger : 20 m²

    Cuisine : 20 m²

    Cuisine : équipée

    Chambre 1 : 20 m²

    Chambre 2 : 15 m²

    Chambre 3 : 15 m²

    Dressing

    Salles de bains : 1

    Salles de douches : 1

    Toilettes : 2

    Petits animaux admis

  • Exclusif: Le couple royal en visite ce 2 juin 2014 à Oreye !

    bonnemathildeiso21152795-600x399.jpgLe Roi Philippe et la Reine Mathilde seront reçus en visite officielle ce 2 juin, à Oreye. Le programme, minuté, prévoit un bain de foule dans le centre du village puis une visite à l’école communale d'Oreye dont la formule d’enseignement a séduit le couple royal.

    Ce 2 juin 2014 sera une date historique pour Oreye. Les Souverains seront en effet en visite officielle dans la capitale sucrière. La population est invitée à leur réserver un accueil digne de l’événement.

    C’est un véritable honneur pour le Village et pour ses concitoyens d’accueillir leurs Majestés le Roi et la Reine sur le territoire communal ”, confie avec une grande fierté Yvon Bienrire, Gouverneur de la province de Liège.

    À 10h30, après un bain de foule, le Roi Philippe et la Reine Mathilde seront reçus à l’Administration communale pour une visite des entreprises. Ensuite, vers 11h45, les Souverains prendront la direction de l’école communale d'Oreye. Ils seront accueillis par les élèves et par leurs institutrices.

    >Tous les détails de la royale visite prochainement sur le blog Sudpresse d'Oreye ainsi que sur le journal La Meuse Huy-Waremme