- Page 2

  • Oreye fête la journée mondiale de l'eau ce samedi 23 mars!

    DSC_0251.JPGA l'occasion de la journée mondiale de l'eau, le Collège communal, en collaboration avec Natagora et le Contrat rivière Meuse-Aval vous convie à la ballade guidée dès 14h00 aux Prés d'Otrange. (Au carrefour entre la rue des Prés et le chemin de Nomérange)

    Durant cette balade, vous découvrirez les Prés d'Otrange, un site à haut potentiel écologique dans lequel le Geer agrémente des paysages bucoliques. Deux guides évoqueront l'écologie, la biodiversité ou encore l'eau au sein du paysage.

    Pour toute information:

    • Sigrid Delvaux - Echevine de l'environnement : 0476/84 05 53
    • Michel Masset - Echevin de la Propreté: 0477/37 20 15
  • Le 14ème salon du Vin est de retour du 29 au 31 mars à Bergilers !

    salon du vin 2013.jpg

    Un rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs de vin et de gastronomie: «Le salon du Vin à Bergilers», commune d’Oreye, organisé par l’ASBL C.L.A.P. (Comité Local d’Animation et de Promotion du quartier de Bergilers).Ce 14ième salon sera entièrement consacré à la découverte, à la dégustation et, pourquoi pas, à l’acquisition de vins produits par des vignerons venus spécialement de France pour l’occasion: Vin de Cahors, Alsace, Loire Touraine Amboise, Bergerac Pécharment, Bourgogne, Beaujolais, Quincy, Côtes du Rhône, Champagne, Côtes du Lubéron,… Ils sont tous là! Mais aussi des vins d'Afrique du Sud, d'Italie, Sicile, et Toscane.

    Vous pourrez également y déguster du foie gras, des rillettes, de la truffe, du fromage, des saucissons, de la gelée de pommes, …

    Renseignements: Monsieur Jules BAIRIN au 019/67.78.36

  • Les Marcheurs Orétois visitent Argenteau !

    1.JPGLe dimanche 17 mars, 21 marcheurs (audacieux en connaissant les prévisions météorologiques) sont partis de l’église de Cheratte hauteur pour effectuer une promenade longue de +/- 8 km. à la découverte de Mittéi, dessinateur local réputé (24 panneaux sont disposés le long du parcours).

    Capturer2.JPGIls furent récompensés par une météo printanière et une promenade très agréable qui sillonne la commune de Cheratte et qui les amenât par des sentiers boisés et vallonnés aux Etangs de la Julienne à Argenteau.Leur culture s’est enrichie tout en découvrant les jolis paysages de cette région.A midi, un bon repas les attendait dans une ambiance agréable au resto « le Pam-Pam » à Visé.

    La journée s’est terminée par une promenade digestive dans la ville de Visé.Rendez-vous est déjà pris le 21 avril à Eupen.

  • L'hiver joue les prolongations: Les températures chutent encore !!

    DSC_0026.JPGIl va de nouveau faire très froid dans les prochains jours avec une température moyenne qui avoisinnera 4,3 degrés. Alors que normalement, la moyenne est de 6,8. Et il y a 12 mois, elle était déjà de... 8,9 degrés !

    Le temps sera couvert et des chutes de pluie et parfois de neige fondante sont prévues mercredi dans l’est du pays. A l’ouest et à la Côte, le temps devrait cependant être plus sec. Le vent de secteur nord sera modéré tandis que les maxima seront compris entre 2 degrés dans les Hautes Fagnes et 5 degrés ailleurs. Après janvier et février, le mois de mars est à nouveau plus froid que les normales saisonnières.

    Durant la soirée et la nuit de mercredi, les éclaircies seront plus nombreuses. Des averses hivernales sont toutefois encore possibles dans l’est du pays, ailleurs le temps devrait rester sec. Les minima oscilleront entre -2 et 3 degrés.

    Jeudi, le temps sera toujours sec et le soleil fera parfois son apparition. Le vent, de direction variée, sera faible. Les maxima seront compris entre 1 et 6 degrés. La journée de vendredi devrait d’abord être sèche et ensoleillée, mais les nuages reviendront dès l’après-midi et des chutes de pluies ne sont pas à exclure en soirée ainsi que samedi.

    Dimanche et au début de la semaine prochaine, les passages nuageux et les éclaircies alterneront.

    La température moyenne avoisine pour l’instant 4,3 degrés, soit moins que la normale pour cette période qui est située à 6,8 degrés. L’année dernière, la température moyenne en mars était de 8,9 degrés.

    (La Meuse)

  • Une semaine de sensibilisation contre les pesticides !

    semaine_sans_pesticide.jpgCette année, la Semaine sans Pesticides se déroule du 20 au 30 mars 2013. Pour la sixième fois consécutive, partout en Wallonie, et pour la deuxième fois en Région de Bruxelles-Capitale, des hommes et des femmes vont se mobiliser pour débattre d'un avenir sans pesticides.

    Ce samedi 23 mars, le Comité régional PHYTO en collaboration avec les intercommunales wallonnes de gestion des déchets (COPIDEC) et avec le soutien de la Wallonie mènera une campagne de sensibilisation dans les recyparcs d’Intradel.

    L’objectif de cette action est double. Il vise d’une part à inviter les citoyens à apporter leurs emballages de pesticides, herbicides, insecticides,…, qu’ils soient vides, abîmés ou périmés, au recyparc plutôt que de les jeter à la poubelle, dans les égouts, WC,… Les propriétés de ces produits peuvent être altérées avec le temps et sont donc inutiles. Ils seront ainsi éliminés en conformité avec la législation dans des filières de traitement agréées pour ce type de produit.

    Mais l’objectif est également de sensibiliser les citoyens à la prévention de ces déchets. C’est pourquoi,  Intradel distribuera dans tous ses recyparcs le 23 mars prochain une brochure de sensibilisation abondant de conseils pratiques pour éviter les pesticides et autres produits chimiques pour le jardin.

    En cadeau, chaque visiteur se verra remettre un sac réutilisable et un sachet de graines.

    Le saviez-vous ?

    -  En plantant certains types de plantes (phacélie, rue, ciboulette chinoise,…) plus besoin de pesticides, elles repoussent naturellement certains nuisibles.

    -Il existe des simples recettes à base de plantes qui permettent de fortifier les plantes tout en éloignant les nuisibles.

    -Déposez les emballages de vos produits phytopharmaceutiques au recyparcs pour qu’ils soient correctement éliminés dans des filières de traitement agréées.

    Vous trouverez un tas d’autres conseils au sein de la brochure.

  • De la pluie en vue toute la semaine sur la Belgique?

    Capturer.JPGLundi 18 mars: Le champ de pression demeurera largement dépressionnaire. Ce lundi, une petite pause sera toutefois observées avant que nébulosité et risque d'averses n'augmentent depuis l'ouest en cours d'après-midi. Les températures évolueront peu.

    Mardi 19 mars: La situation n'évoluera pas beaucoup et verra toujours les conditions largement dépressionnaires régner et générer un temps perturbé avec de nouvelles averses, lesquelles se multiplieront l'après-midi et resteront hivernale sur les sommets. Les températures se tasseront légèrement.

    Mercredi 20 mars: La situation demeurera quasiment inchangée et verra le temps perturbé continuer sur sa lancée. Dans une ambiance assez fraîche, de nouvelles ondées (hivernales sur le relief) balaieront rapidement le pays depuis le sud-ouest.

    Jeudi 21 mars: Les précipitations s'estomperont nettement sans pour autant disparaître totalement. C'est ainsi qu'après une matinée égayée de nombreuses éclaircies, les nuages se multiplieront et pourront engendrer une petite ondée dans l'intérieur du pays.

    Vendredi 22 mars: Malgré des voiles d'altitude s'épaississant graduellement depuis le sud-ouest, le temps restera sec et même globalement assez lumineux. Il ne fera pas pour autant bien doux.

  • Les chèques repas seront valables un an !

    cheques.jpgOubliez le délai de trois mois. Et surtout cette terrible frustration lorsque, quelques jours ou semaines après leur date d’expiration, vous retrouvez au fond d’un tiroir un petit matelas de chèques repas devenus tout simplement bons à jeter à la poubelle...

     

    La Chambre a en effet voté à l’unanimité ce jeudi la proposition de loi du député David Clarinval (MR) qui permet de faire passer leur durée de validité à douze mois.  « Cette loi ne nécessitant pas d’arrêtés d’exécution, elle sera en application dix jours après sa publication au Moniteur », se réjouissait hier l’élu libéral.

     

    Au-delà du confort qu’elle offre aux travailleurs, la réforme vise aussi à réparer une large incongruité dont bénéficient les sociétés émettrices de ces chèques.

     

    Lorsqu’ils sont remis aux salariés, ils ont déjà été payés par ce dernier et par son employeur. Mais s’ils ne sont pas dépensés dans les délais, cet argent devient... un bénéfice net pour les sociétés d’émission. Selon le député, elles empocheraient ainsi quelque 10 millions d’euros chaque année. Un bonus injuste, qu’elles pourront donc bientôt oublier.

  • Les services de garde du week-end (16 et 17/03)

    Valable pour les habitants de: AWANS - FEXHE - DONCEEL - REMICOURT - OREYE - CRISNEE - OTHEE - VILLERS L'EVEQUE - XHENDREMAEL

    4174458801.pngPharmacie de garde: Jacob Eddy - Rue Joseph Wauters, 30 - 4300 Waremme - 019/32 21 59

    Ambulance et pompiers: 100 (ou 112)

    Médecin de garde: 019/54 48 40

    Vétérinaire de garde: Dr Mélon - 019/33 07 77

    Police: 101 (ou 112)

    Ecoute-Enfants: 103

    Croix-Rouge: 105

  • Goûter crêpes du Canari X Bouvreuil ce dimanche à Grandville

    crc3a8pes.jpgLe Canari X Bouvreuil a le plaisir de vous inviter à l'après-midi crêpes qu'il organise ce dimanche 17 mars 2013 dès 14h00 à la salle des fêtes de Grandville (rue de la Centenaire).

  • La police a perquisitionné l’ancien presbytère à la recherche de drogues !

    Presbythère Grandville.JPGCe mardi, la police a perquisitionné l’ancien presbytère situé dans la rue Louis Maréchal, face à l’église de Grandville. De nombreux chiens étaient également présents pour tenter de découvrir de la drogue.

    Cette maison appartenant à la commune d’Oreye et vide depuis le décès de son occupant a été une opportunité pour réaliser un exercice de découverte de stupéfiants.

    La maison sera prochainement rénovée ou mise en vente. Le sujet reste à débattre...

  • 24 courageux marcheurs oretois ont fait le déplacement vers Zoutleeuw

    Capturer.JPGLe dimanche 24 février dernier, malgré les conditions hivernales difficiles, 24 courageux marcheurs oretois ont fait le déplacement vers Zoutleeuw (Brabant flamand) pour parcourir le domaine provincial de 130 hectares « Het Vinne ». Autrefois asséché et exploité pour la tourbe puis planté de peupliers pour alimenter la société « Union allumetière », il a été rendu à son état primitif: le plus grand plan d’eau naturel de Flandre.

    Capturer1.JPGLors de la boucle autour des étangs en partie gelés, un couple de bernaches nous salue en nous survolant pour atterrir dans une prairie voisine. Plus loin, des oies cendrées rejoignent les canards, les foulques  et les cormorans sur les eaux libres. Sortant du domaine, nous allons à la découverte de la Petite Gette. La journée se termine par une promenade digestive le long du ruisseau Cicindria à Saint-Trond, par le Volmolen et le Staaienveld.

    Rendez-vous est déjà pris le 17 mars pour un circuit à Hermalle-sous-Argenteau.

  • Le TEC Liège-Verviers devrait être perturbé ce jeudi !

    tec.jpgEn raison de la participation importante du personnel à la manifestation européenne de ce jeudi, l’ensemble du réseau du TEC Liège-Verviers devrait être perturbé durant toute la journée.

    Des retards et/ou suppressions de services sont à prévoir.
    Les clients sont invités à prendre leurs dispositions s’ils doivent se déplacer ce jeudi 14 mars.

    La Direction du TEC Liège-Verviers présente d’ores et déjà ses excuses à sa clientèle pour les désagréments occasionnés.

    L’ensemble des services circulera normalement dès le vendredi 15 mars.

    INFOTEC: 04 361 94 44

  • Enlèvements d'enfants: psychose à Oreye !

     oreye ecole.JPG« Je suis venu chercher ma petite fille juste après l’école. D’habitude, elle reste plus tard à la garderie », nous confie Albert Leduc, devant l’école communale d’Oreye. Ce papa ne perd pas une seule minute. Dès que sa petite Elsa pointe le bout de son nez, il l’accompagne jusqu’à la voiture. Il faut dire qu’Albert Leduc a de quoi être tracassé. Ce vendredi, lui et les autres parents d’élèves ont découvert dans le cartable de leur petite tête blonde un courrier plus qu’alarmant. « Voici une information de la plus haute importance de la police judiciaire section pédophile. Une camionnette tente d’enlever les enfants aux abords des écoles. L’homme a des traits africains et un nez fort écrasé », énonce ce document.

    Évidemment, les parents ne sont pas restés insensibles à cette lettre. Beaucoup de ces Orétois croient dur comme fer que des pervers rôdent près de l’école de leurs enfants. Puisque, apparemment, la direction et la police relayent l’information... Bref, il ne s’agirait pas que d’une simple rumeur. «Au départ, mon mari disait que ce n’étaient que des histoires, des mensonges. Mais si c’est un communiqué officiel de l’école, on se dit que c’est la vérité. En plus, le professeur de mon fils lui a expliqué ce qu’est un pédophile pendant ses cours. Depuis, il voit cette fameuse camionnette partout. Les vôtres aussi ?», interpelle Geneviève Roulxiaux.

    Les autres parents d’élèves acquiescent directement. Albert Leduc enchaîne : « En tout cas, si c’est une rumeur, c’est très grave. Les enfants ont vraiment été choqués par cette histoire». La preuve, sa petite Elsa pose beaucoup de questions et a du mal à trouver le sommeil. «Je savais qu’il y avait des méchants, mais pas près de mon école », nous confie la petite fille. De son côté, son papa boulanger est de plus en plus suspicieux. « Ce dimanche après-midi, un gars est venu frapper à ma porte. Il voulait des batteries pour sa voiture. Vous auriez dû voir son véhicule : une camionnette, justement. Avec plein de choses étranges à l’intérieur. En plus, sa plaque d’immatriculation était étrangère. J’aurais dû appeler la police...», glisse-t-il.

    1.JPGHeureusement, jusqu’à présent, aucun de ces parents n’a aperçu de pervers essayer d’enlever les élèves. Mais ils en sont certains : il n’y a pas de fumée sans feu. Dans les couloirs de l’école, c’est d’ailleurs LE sujet de conversation de leurs enfants. «Mon petit-fils m’a même demandé si les pédophiles voulaient l’attraper. Je ne suis pas vraiment favorable à ce courrier car il inquiète les enfants», indique Henriette. Mais même si cette mamy semble moins alarmiste que d’autres, elle est allée chercher son enfant juste devant l’école.

    En effet, le terrain de foot, où les enfants sortaient d’habitude, juste à côté de l’établissement, est considéré comme dangereux. «C’est là qu’on aurait vu les pédophiles. Depuis, l’école a fermée la barrière pour qu’on ne puisse plus y accéder», nous montre Albert Leduc, bien décidé à protéger sa petite Elsa.

    La directrice réagit

    Lire la suite