Unique en Wallonie: un premier distributeur automatique de bouteilles de gaz à Oreye!

C’est une première en Wallonie ! La société Antargaz a installé un distributeur automatique de bouteilles de gaz sur le parking du magasin Carrefour Market d’Oreye.

« Auparavant, je collaborais avec le magasin Aveve qui était voisin du mien et qui vendait des bouteilles de gaz. Je suis resté en bons contacts avec le délégué commercial, Damien Feron, qui m’a contacté pour voir si cela m’intéressait d’installer un tel distributeur. J’ai trouvé l’idée pas mal et j’ai accepté. Tout s’est déroulé rapidement », explique Alain Cloesen, gérant du Carrefour Market d’Oreye.

« C’est en effet une première en Wallonie. La société Antargaz a déjà installé plus de 1.000 distributeurs automatiques de bouteilles de gaz en France. Elle a constaté que les ventes étaient en augmentation durant ces neuf derniers mois suite au coronavirus et au confinement. Nous avons dès lors décidé d’installer dix distributeurs automatiques en test en Belgique et aux Pays-Bas. Nous en avons installé quatre aux Pays-Bas, cinq en Flandre et un seul en Wallonie à Oreye. Nous allons tester ce système innovant durant six à neuf mois et s’il est rentable, nous installerons des distributeurs automatiques dans toute la Belgique mais aussi au Grand-Duché de Luxembourg », annonce Kristof Laenen, responsable et relation avec les clients pour le Benelux.

Gestion à distance et sécurité

Le distributeur automatique de bouteilles de gaz est donc situé le long de la Grand Route, 118 à Oreye, devant le parking du Carrefour Market qui loue un emplacement à Antargaz.

« Un emplacement facilement accessible, 24h sur 24 et totalement sécurisé. Tout est automatisé », rassure Alain Cloesen, le gérant du Carrefour Market.

« Le distributeur est installé depuis le 24 novembre dernier à Oreye. Comme tous les autres distributeurs automatiques, il est géré à distance par le bureau central d’Antargaz. Il y a une application liée à chaque distributeur qui permet de connaître l’état du stock en temps réel. Un signal d’alarme est aussi envoyé lorsque le distributeur ne compte plus beaucoup de bouteilles. Chaque distributeur renferme 47 bouteilles de gaz pleines et il reste un 48e emplacement vide. Car le public peut venir y déposer une bouteille de gaz vide, sans en acheter une nouvelle. Le public peut aussi échanger une bouteille de gaz vide avec une pleine ou simplement venir acheter une nouvelle bouteille de gaz. Le paiement s’effectue par carte bancaire et une fois que le paiement est réalisé, la fenêtre de l’emplacement s’ouvre et le client peut prendre la bouteille en la remplaçant par une vide s’il le souhaite », détaille Kristof Laenen.

Commentaires