Oreye lance un concours d’écriture sur le confinement.

Capture.JPGÀ l’initiative de son échevine de la Culture, Magali De Leeuw, la commune d’Oreye a lancé un concours d'écriture sur la thématique du confinement. La période étant propice aux anecdotes cocasses et aux sentiments troublants, le défi poétique
 
« Tous à vos plumes » invite les citoyens à exprimer des moments drôles, absurdes, engagés ou encore sensibles, tirés de leurs journées de confinement.
 
« Le but n’est pas de commenter l’actualité politique, précise le bourgmestre Jean-Marc Daerden. On invite les citoyens à mettre leur ressenti sur papier, de manière lyrique, par rapport au confinement. Le concours est avant tout destiné aux Orétois, mais vu qu’on a eu quelques demandes, on fera peut-être une catégorie pour les personnes extérieures. »
 
Publiés dans le bulletin communal
Les oeuvres seront réparties en trois catégories : les poètes de moins de 12 ans, les poètes entre 12 et 18 ans et les poètes de plus de 19 ans. La forme est libre mais doit contenir entre 9 et 30 lignes maximum.
« Les plus beaux textes seront publiés en juin dans notre bulletin communal. Vu qu’il sera pauvre en photos d'événements, c’est une manière culturelle de le meubler. Le jury sera composé de la bibliothécaire Bernadette Dewez, l’échevine de la culture, le bourgmestre et un ou deux autres membres du collège. »
En plus de leur parution dans le bulletin communal, les lauréats pourraient bénéficier d’un bon d’achat d’une valeur de plus ou moins 100 € à dépenser chez des artisans orétois.
 
Pour le 30 mai
« C’est une façon d’exprimer qu’à la fin du confinement, il faudra relancer l’économie », explique le bourgmestre.
 
>Envoyez votre poème au plus tard le 30 mai à l'adresse suivante : deleeuwmag@hotmail.com .

Commentaires