• Coronavirus: voici le nombre de cas détectés dans chaque commune.

    La Belgique compte mardi 2.035 décès liés à une contamination au nouveau coronavirus, ont indiqué le SPF Santé publique et le Centre de crise lors de leur bulletin quotidien. Il s’agit d’une forte augmentation de 403 morts supplémentaires, qui s’explique par la notification de 241 décès dans des maisons de repos en Flandre survenus entre le 1er et le 4 avril.

    Vous pouvez retrouver dans les cartes et les tableaux ci-dessous combien de personnes ont été testées positives dans votre commune depuis le début de l’épidémie en Belgique, jusqu’à ce jour.

    Un clic sur ce lien pour découvrir le nombre dans chaque commune.

     

  • Oreye: l’école Immaculée Conception de Lens-sur-Geer vandalisée.

    Des pots de peintures de couleur ont été projetés sur les murs de l’établissement de Lens-sur-Geer et de l’huile de friteuse a été déversée sur les appuis de fenêtre.

    L’Immaculée Conception est la seule école installée sur le territoire d’Oreye, en plus de l’école communale. L’institutrice a contacté le mayeur, Jean-Marc Daerden, qui est venu constater les dégâts.

    « Les faits ont sûrement eu lieu entre dimanche et lundi, probablement pendant la nuit, déclare le bourgmestre. J’ai demandé qu’on appelle la police. Vu qu’on n’a aucune piste, ils ont demandé si c’était nécessaire de porter plainte. J’ai insisté. Il faut qu’il y ait un rapport de police pour que les assurances jouent leur rôle. »

    B9723153253Z.1_20200407110531_000+GJRFRIPBB.1-0.jpg

    Des pots trouvés dans un garage à proximité

    Les pots de peintures ont été pris dans un garage situé derrière l’école, de même que les fûts d’huile, qui dataient d’une ancienne festivité.

    Trois garages sont situés derrière l’établissement. Le premier est utilisé par l’école pour stocker du matériel, le second sert de garage à un riverain et le troisième est inoccupé, devenant occasionnellement un lieu de réunion pour des groupes de jeunes.

    « Je ne veux pas incriminer ces personnes, précise Jean-Marc Daerden. Mais ce sont forcément des gens de la région parce qu’il faut connaître les lieux. L’école est accessible depuis la rue Laide, qui donne accès à la réserve naturelle. À droite, il y a une barrière de service de l’école qui est facilement franchissable. »

    Selon le bourgmestre, c’est la première fois qu’une école de l’entité est touchée par ce type d’actes de vandalisme. Néanmoins, l’école communale a subi un vol d’argent avec effraction il y a 4 ans.

    B9723153253Z.1_20200407110531_000+GJRFRIPDM.1-0.jpg