• Un Orétois récolte du matériel de protection pour les hôpitaux et les infirmières à domicile.

    90562361_2894113513971877_5776489970965413888_n.jpgL’Orétois Geoffrey Moies a été sensible aux multiples appels aux dons lancés par les centres hospitaliers de la région. « J’ai vu via les réseaux sociaux que les hôpitaux cherchaient du matériel. Je me suis dit que je devais apporter ma pierre à l’édifice », indique le jeune homme de 30 ans, qui a lancé un grand appel aux dons à Oreye.
     
    Gros dons de Beneo-Orafti
    Geoffrey Moies a déjà récolté environ 700 salopettes, une centaine de lunettes de protection, des litres de gel désinfectant, des gants, des centaines de masques… « Je distribue tout à la fin de journée aux deux cliniques de Waremme, à savoir le Bois de l’Abbaye et le CHC », indique l’Orétois, qui apportera aussi du matériel à des infirmières et des infirmiers à domicile.
     
    Geoffrey Moies a pris contact avec des entreprises de la commune.
    Son plus grand donateur est actuellement la société alimentaire Beneo-Orafti, qui a entre autres offert des masques, des gants, des salopettes et du gel. « On a une responsabilité sociétale. Quand on a du matériel, on doit venir en aide », lance Philippe Dumont, directeur du site d’Oreye pour Beneo-Orafti. De même, l’entreprise de construction Balaes a fourni une belle quantité de matériel à l’Orétois.
     
    Beaucoup de citoyens d’Oreye ont également participé à l’action. « J’ai reçu des petites choses. Des gens qui n’avaient qu’une boîte de gants par exemple, c'est déjà très bien! », épingle Geoffrey Moies.
     
    Une Page Facebook
    Une page Facebook (« Nos soignants ont besoin de nous face au Covid-19. Dons de matériel ») a d’ailleurs été créée pour centraliser les offres. (Article La Meuse 27-03-2020 Ro. Ma.)