Le PS a tranché: l’Orétois Olivier Jeuris est exclu du parti.

jeuris.JPG

En avril dernier, le PS orétois s’était déclaré « soulagé » du départ d’Olivier Jeuris. À peine élu (avec 220 voix), le conseiller socialiste fraîchement élu s’était « fritté » avec ses colistiers à qui il reprochait les méthodes et le fonctionnement. De leurs côtés, l’ancienne bourgmestre d’Oreye, et l’ex président du CPAS lui reprochaient tous deux d’être trop proches du nouveau bourgmestre Jean-Marc Daerden, par ailleurs lui aussi ex membre du PS.

Ce dimanche, c’est au tour d’Olivier Jeuris de se déclarer « soulagé ». Pour celui qui a choisi de quitter le PS pour siéger comme indépendant, « une page se tourne », dit-il, après la décision de la commission de vigilance du PS de l’exclure du parti.

Il en a été informé par mail ce dimanche. Une méthode qui l’a surpris mais il se dit surtout déçu de ne pas avoir été réentendu par la Commision de vigilance. « J’avais appris que ses membres comptaient reprendre le dossier depuis le début » Il espérait être entendu une seconde fois « pour réaffirmer mes convictions », avance-t-il. Cela n’a pas été le cas.

En dépit de cette décision, il assure sa « motivation reste intacte » et annonce qu’en 2024, « il sera là. « Soit dans un nouveau groupe, soit en rejoignant un groupe existant et à Oreye, mais pour l’instant, c’est prématuré », conclut-il.

Article La Meuse Huy-Waremme M-C G.

Commentaires