Parc éolien à Oreye: nouveau rebondissement dans le projet Elicio.

La société Elicio, responsable du développement de projets éoliens en Région Wallonne, souhaite construire un parc de 6 éoliennes à Oreye, au nord de la Chaussée Romaine. Une première demande de permis avait été déposée en 2014, avant d’être refusée l’année suivante par la Région Wallonne. Finalement, le ministre wallon de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Carlo Di Antonio , a infirmé la décision et a octroyé le permis unique le 18 mars 2016.
 
Au mois d’octobre dernier, le Conseil d’Etat a annulé ce permis, une décision motivée par l’association orétoise « Face au Vent ».
 
Suite à cette annulation, Elicio a introduit un recours en proposant un complément de l’étude d’incidences sur l’environnement, qui sera soumis à une enquête publique d’un mois. Un avis à la population a été lancé et le dossier pourra être consulté du jeudi 14 novembre au lundi 16 décembre à l’administration communale d’Oreye et de Crisnée. « Dans l’étude qui a été menée, on voit que toutes les normes sont respectées pour les habitations aux alentours du parc éolien, » rassure Heidi Thoms, chargée du projet chez Elicio. Il ne devrait donc pas y avoir de nuisances sonores pour les Orétois.
 
Toutefois, les avis positifs comme négatifs qui ressortiront de l’enquête publique devront être pris en compte dans la suite du processus.
 
« Nous ne sommes pas contre l’éolien, affirme Marie-Christine Warnant, échevine des travaux à Oreye. C’est l’emplacement qui pose problème, à proximité des villages et de la Chaussée Romaine, qui est un lieu historique. On a gagné le recours et le promoteur est immédiatement revenu à la charge. »
 
L’association « Face au Vent », fermement opposée au projet, a l’intention d’introduire un « recours en suspension » dès le début des travaux.
 
Pour eux, ces six éoliennes de 150 mètres pourraient avoir des conséquences irréversibles sur la commune et les villages avoisinants.

Commentaires