• Ramassage des branchages dans la commune d'Oreye. Il s'agit d'un service gratuit mais une inscription est obligatoire.

    Capture2.JPGComme chaque année, la commune d'Oreye vous propose un service gratuit de ramassage de vos branchages.

    Quelques règles à respecter:

    • Déposer les branche chaque premier jour de la semaine retenue.
    • Evitez les branches de plus de 15 centimètres de diamètre. Pour ce type de branchages, adressez-vous aux citoyens qui utilisent le chauffage au bois !
    • Ne déposez pas de branches avec des clous.
    • Ne déposez pas de feuilles mortes, fleurs ou petites branches de sapins (les pointes)
    • Un maximum de 3m³ sera autorisé.

    Calendrier 2019 à respecter:

    • Oreye & Otrange: du lundi 21 octobre au vendredi 25 octobre
    • Bergilers: du lundi 28 au mercredi 30 octobre
    • Lens-sur-Geer & Grandville: du lundi 4 novembre au vendredi 8 novembre

    Inscription préalable OBLIGATOIRE: Marc PINT, responsable de la voirie, 0486/67 64 95 ou marc.pint@oreye.be

    Dans l'intervalle, le parc à conteneurs vous accueille du mardi au vendredi (9h à 12h30 et de 13h à 17h) et le samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h à 17h

    Vous souhaitez récupérer vos copeaux ? Pas de problème, signalez-le aux agents.

  • Marie-Christine Warnant entre au collège communal d'Oreye à la place de Jean-Pierre Radoux.

    Un changement a eu lieu ce jeudi au sein du collège communal d’Oreye. Jean-Pierre Radoux quitte son poste d’échevin. C’est Marie-Christine Warnant qui remplace l’élu Ensemble au sein de l’exécutif orétois.

    Jean-Pierre Radoux dévoile les raisons de sa démission :

    « C’est un scénario prévu dans la foulée des élections. J’ai rempli le rôle d’échevin, car Marie-Christine Warnant a siégé comme parlementaire régionale quand la nouvelle majorité communale s’est installée. Cette dernière n’a pas cumulé son mandat wallon et un échevinat. »

    Jean-Pierre Radoux.
    Jean-Pierre Radoux. - DR

    Cette démission s’inscrit dans la suite logique du pacte de majorité.

    L’intégration de Marie-Christine Warnant au collège communal permet le respect de la parité. « Les règles liées au décumul des mandats sont respectées, tout comme la parité du collège communal. Le mandat régional de Marie-Christine Warnant est terminé et mon départ est prévu jeudi. » Le 26 septembre, la démission de Jean-Pierre Radoux a inauguré conseil communal. La prestation de serment de la nouvelle échevine est intervenue dans la foulée.

    Jean-Pierre Radoux demeure conseiller communal.

    « J’ai pris cette responsabilité en connaissant le caractère temporaire de mon investissement au collège. J’ai rempli une fonction d’échevin qui m’est apparue tout à fait nouvelle, surtout après quarante ans de travail dans le privé », explique cet électricien évoluant dans le développement de projets chez Beneo Orafti.

    Jean-Pierre Radoux évoque son année en tant qu’édile, riche en découvertes : « Je regrette parfois la lenteur administrative du secteur public. Un dossier avance au niveau communal, mais il faut parfois patienter pour le traitement par les autres instances. Je suis content de cette expérience, mais un échevinat demande beaucoup de temps. Un aménagement du temps de travail s’avère nécessaire, car le mandat implique de nombreuses réunions. »

     

    Marie-Christine Warnant.
    Marie-Christine Warnant. - DR

    L’Orétois garde son siège à la table du conseil, mais l’homme cède ses compétences : travaux, troisième âge, patrimoine et plan inondation. « Je reste actif et je suis certains dossiers, comme les dispositions prises avec les agriculteurs contre les inondations. Cette thématique me passionne. Quant au troisième âge, le comité fonctionne très bien. Enfin, le domaine des travaux demeure très important et on revalorise les ouvriers. La commune rééquipe ce service et le collège réalise des investissements. Comme d’autres communes, Oreye vit sa première année sans produits phytosanitaires, donc la charge de travail reste conséquente pour les ouvriers. Enfin, la remise en ordre des cimetières figure aussi dans les plans. »

  • Le prix des timbres augmentera dès l’an prochain!

    Capture2.JPGLe prix des timbres poste va augmenter à partir de l’année prochaine. Le timbre Prior va passer à 1,21 euro alors que les non prioritaires passent à 1,01 euro.

    Les timbres-poste seront plus chers à partir du 1er janvier 2020, annoncent bpost et l’Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT). Le timbre prior sera vendu au prix unitaire de 1,21 euro, soit une hausse de 21% par rapport à 2019 et de 53,2% par rapport à 2017. Le timbre non prior passera lui à 1,01 euro (+6,32%).

    Cette adaptation des tarifs doit compenser partiellement l’augmentation des frais fixes causée par la forte diminution du courrier, précise bpost. En moins de 10 ans, l’entreprise postale a perdu un tiers de ses volumes de correspondance.

  • Ordre du jour du Conseil communal du 26 septembre 2019 à 20h00.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpgCe jeudi 26 septembre 2019 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    1. Démission échevin – JP RADOUX.
    2. Adoption avenant au pacte de majorité.
    3. Installation et prestation de serment de Mme M.C. Warnant en qualité d’échevine.
    4. Programme stratégique transversal – prise d’acte.
    5. Démission membre du conseil de l’action sociale.
    6. Désignation nouveau membre du conseil de l’action sociale.
    7. Aides à la promotion de l’emploi – cession/réception de points.
    8. Budget Fabrique d’Eglise de Bergilers pour l’exercice 2020.
    9. Budget Fabrique d’Eglise de Grandville pour l’exercice 2020.
    10. Budget Fabrique d’Eglise d’Oreye pour l’exercice 2020.
    11. Budget Fabrique d’Eglise d’Otrange pour l’exercice 2020.
    12. Enseignement : organisation scolaire au 1er septembre 2019.
    13. Cession de voirie Clos Petite Waide.
    14. Achat véhicule au CNG pour la voirie – décision de recourir à la centrale d’achat du SPW.
    15. Règlement des cimetières.
    16. Règlement pour l’indemnisation des agriculteurs dans le cadre de la lutte contre le ruissellement érosif.
    17. Règlement communal – véhicules abandonnés – mesures d’office.
    18. Avenant au contrat de bail antenne gsm KPN.
    19. Adhésion à RESA – communication de l’approbation de la tutelle.
    20. Communication de la vérification de la caisse du receveur régional au 30 juin 2019.
    21. Ratification arrêtés de police.

                    HUIS-CLOS :

    1. Ratification désignation institutrice maternelle temporaire.
    2. Ratification désignation maître spécial de psychomotricité.
    3. Ratification désignations instituteurs primaires temporaires.
    4. Ratification désignation maître spécial d’éducation physique temporaire.
    5. Ratification désignation maîtresse de langue temporaire.
    6. Ratification désignations maître de morale temporaire.
    7. Ratification désignation maîtresse de religion islamique temporaire.
    8. Ratification désignation maîtres de cours philosophique et de citoyenneté temporaires.

    Réception des étudiants qui ont travaillé à Pâques et aux grandes vacances.

  • Décès de Madame Eliane Vanlessen le 21 septembre, veuve de Henri Swerten.

    Angélique SWERTEN,

    sa fille;

    Kévin L'HOEST,
    Alicia DESIRON,

    ses petits-enfants;

    Greta VANLESSEN,
    Linda VANLESSEN,

    ses sœurs;

    Les familles VANLESSEN, SWERTEN et apparentées,

    Marcelle,

    sa meilleure amie

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Capture.JPG

    Madame

    Eliane VANLESSEN

    Veuve de Henri SWERTEN

    née à Lowaige le 24 octobre 1951
    et décédée à Waremme ce 21 septembre 2019.

    La défunte repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    Chaussée Verte, 86 à Crisnée,
    où la famille sera présente à partir
    de ce mardi 24 septembre 2019
    de 17 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération
    dans l'intimité familiale, sera célébrée en l'église
    Saint-Clément à Oreye,
    le vendredi 27 septembre 2019 à 10 heures 30.

    Réunion à l'église.

    L'inhumation de l'urne cinéraire dans le caveau
    de la famille aura lieu au cimetière d'Oreye
    à 15 heures 30.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

  • Décès de Madame Marie Hellings le 20 septembre 2019, veuve de Victor Piron.

    "Dans le coeur de ceux qui t'aiment,
    tu vivras toujours."

    Myriam PIRON,

    sa fille;

    Nancy DELCHAMBRE, sa filleule
            et Philippe LALLEMAND,

    sa petite-fille;

    Vicky CRENIER,
    Kelly CRENIER,

    ses arrière-petites-filles;

    Gaby (†) et Odette HELLINGS-LEFEBVRE,

    ses frère et belle-sœur;

    Nadine HELLINGS,

    sa filleule;

    Ses neveux et nièces,

    Les familles HELLINGS-DERWA, PIRON-LAURENT et apparentées

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Madame

    Marie HELLINGS

    "Mimie"

    Veuve de Victor PIRON

    née à Bergilers le 5 décembre 1931 et décédée
    à Pousset ce 20 septembre 2019.

    La défunte repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    rue des Prés, 140 à Waremme où la famille
    sera présente de 17 heures à 19 heures.

    Un dernier recueillement, suivi de l'inhumation
    dans le caveau familial au cimetière de Bergilers,
    aura lieu en la salle des cérémonies du funérarium,
    le mardi 24 septembre 2019 à 14 heures 30.

    Réunion au funérarium.

    La famille remercie particulièrement l'ensemble
    du personnel de la maison de repos
    "La Ferme Blanche" à Pousset.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

  • Des odeurs dues au début de la campagne de traitement de chicorées à Oreye.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpgCes derniers jours, certains riverains ont perçu des odeurs nauséabondes provenant de la Raffinerie Beneo-Orafti, rue Louis Maréchal. Les responsables ont communiqué sur ces émanations via la page de la commune d’Oreye : elles sont dues au début de la campagne de traitement de chicorées.
     
    Une période qui peut se révéler désagréable, même pour les citoyens habitués à cette atmosphère particulière : « les riverains ont pu percevoir ces derniers jours des odeurs plus marquées en provenance des bassins de décantation de l’usine. Ce phénomène est lié à l’activité de début de campagne du traitement de chicorées, où les eaux de lavage et les eaux issues du procédé de fabrication sont souvent plus chargées en matières organiques que la normale ».
     
    Les responsables affirment que l’équipe technique de l’usine travaille activement pour limiter le phénomène, tant au niveau des bassins de décantation eux-mêmes que dans la station d’épuration afin de régulariser la situation le plus rapidement possible.
     
    La Raffinerie Beneo-Orafti s’excuse pour les désagréments occasionnés et se tient à la disposition des personnes souhaitant recevoir de plus amples explications.

  • Ce petit Yorkshire a été trouvé le lundi 16 septembre. Elle se trouve chez le vétérinaire Leys à Oreye.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpg

    Ce petit Yorkshire a été trouvé le lundi 16 septembre. Elle se trouve chez le vétérinaire Leys à Oreye.

    Propriétaire retrouvé!

  • Sécurité routière: un enfant sur cinq ne porte pas la ceinture! Et le vôtre?

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpg

    Les Belges marquent un intérêt croissant pour les nouvelles technologies destinées à la prévention des accidents. Paradoxe, beaucoup n’adoptent pas le réflexe de base pour sauver des vies : la ceinture de sécurité. 
     
    « Il est consternant de constater qu’un adulte sur cinq admet qu’il n’attache pas ses enfants dans la voiture. Cela signifie qu’il reste encore du travail en termes de sensibilisation et de contrôle. Chaque conducteur doit assumer ses responsabilités. Les systèmes d’aide à la conduite ne peuvent jamais être un refuge sûr pour les imprudents », estime Lorenzo Stefani, porte-parole de Touring.
     
    AG Insurance avait demandé le soutien de Touring pour mener une grande enquête sur l’aptitude des Belges à prendre des mesures de prévention lorsqu’ils circulent. Les résultats montrent que, malgré la multiplicité des campagnes de prévention, de nombreux Belges demeurent d’irréductibles nonchalants quand il s’agit de leur propre sécurité ou celle des leurs. Dans une famille sur cinq, les enfants ne portent donc pas, ou pas systématiquement, la ceinture. Pire dans 7 % des ménages, personne à bord ne l’utilise, ni la personne interrogée, ni son partenaire, ni leur progéniture. Plus généralement, 7 % des Belges (un sur quatorze) ne la bouclent ou pas systématiquement.
     
    À l’échelle plus locale, les habitants des provinces de Namur, Liège et Luxembourg sont les moins assidus avec un taux d’« oubli » de 10 %. En Flandre-Orientale, il n’y a que 5 %. Concernant les profils, les plus mauvais élèves sont les jeunes de 18-24 ans avec 13 % d’infraction, tout comme les indépendants (13 %). À l’inverse, 97 % des 55 ans et plus portent la ceinture. « Les résultats de notre enquête montrent que nous pouvons encore faire mieux en partant systématiquement des accessoires de sécurité simples mais efficaces, comme le casque de vélo, les vêtements fluorescents ou même la ceinture », réagit Edwin Klaps, d’AG Insurance.
     
    Toujours selon l’enquête de l’assureur, seulement 50 % des cyclistes déclarent porter le casque, ce taux est de 60 % pour les enfants. Le port de vestes et d’accessoires fluorescents n’est pas du tout une démarche naturelle. Une petite majorité des répondants (54 %) affirme en user (55 % pour les enfants).
    Par contre, les Belges marquent un intérêt croissant pour les nouvelles technologies en matière de sécurité. Sept personnes sur dix trouvent que la présence de systèmes d’aide à la conduite comme le détecteur d’angle mort est plutôt – voire très – importante lors de l’achat d’une nouvelle voiture.
     
    Ok pour la boîte noire
    78 % des Belges ne voient pas d’inconvénient aux boîtes noires ou aux applications qui enregistrent leur comportement au volant. Une bonne partie d’entre eux (43 %) serait d’accord d’en avoir une en échange d’un avantage (financier ou non). Les néerlandophones y sont plus favorables que les francophones (84 %-71 %). « Nous étions les premiers à proposer une réduction sur la prime pour assurer une voiture qui dispose de systèmes d’aide à la conduite et nous avons signé une charte afin de mieux les promouvoir. Mais la prévention commence par le comportement individuel de chacun », insiste Edwin Klaps d’AG Insurance.
    Dernier enseignement de l’étude, 16 % des Belges sont convaincus que la voiture autonome ne fera pas baisser drastiquement le nombre d’accidents et 59 % ont de gros doutes à ce propos.
  • K'Linka, cette chienne est en fuite depuis ce dimanche à Oreye. Avis de recherche.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpg

    K'Linka est craintive. Elle s'est enfuie ce dimanche de la rue de la Cité à 4360 Oreye.

    Merci de contacter sa propriétaire au 0497109567 si vous avez la moindre information.

    Chien retrouvé! Merci pour vos nombreux partages.

  • Greg Vigneron, Chef du restaurant Time Out et traiteur de plusieurs écoles de la région.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpg

    Le chef du restaurant waremmien Time Out est aussi traiteur pour les écoles. Le cuisinier rend ludique le repas scolaire. La vision du chef, à base de produits frais et de cuisine saine, séduit les écoles de la région.
     
    Les élèves de l’école Saint-Dominique, à Crisnée, goûtent de nouveaux plats succulents depuis la rentrée scolaire. L’école fonctionne désormais avec le traiteur orétois Gregory Vigneron. Ce dernier n’est autre que le chef aux fourneaux du Time Out, au pôle ballons de Waremme.
     
    Le chef vit un double défi original au quotidien : cuisiner dans un restaurant en même temps que mitonner des plats pour les élèves de plusieurs écoles. « Tout est parti d’une demande il y a trois ans, quand le fils d’une connaissance s’est dit déçu du dîner chaud précédent à l’école d’Oreye. J’ai proposé mes services, je suis tombé d’accord avec la direction et j’ai livré les repas. » Gregory Vigneron aime les bonnes choses et le travail bien fait : « Le cuisinier entame la préparation des diners scolaires le matin puis on lance la cuisine du restaurant. La logistique et l’organisation restent complexes, mais mon métier me passionne. » Le chef privilégie les légumes et utilise des produits frais. « On prépare tout le jour-même. L’idée, c’est de réapprendre aux enfants comment manger correctement, toujours avec un fruit et un laitage en plus. J’essaye de rendre la cuisine ludique. Mon filet de poisson à la crème aux oignons s’accompagne d’une purée... de poireaux et d’épinards, des légumes que les enfants mangent volontiers sous cette forme. Grâce au restaurant, rien ne traîne dans le frigo et je compose les plats en fonction des ingrédients frais dont je dispose. »
     
    D’où vient ce partenariat ? La directrice de l’école Saint-Dominique, Marie-Astrid Jacquemotte, raconte : « La ferme de Hepsée a arrêté son service dans les écoles en fin d’année passée. Dès lors, nous avons cherché un nouveau traiteur répondant un cahier des charges très précis. Nous avons reçu trois offres et celle du traiteur Comme Chez Vous nous est apparue la plus adaptée. » Plusieurs éléments ont séduit la direction de l’établissement scolaire : « Nous avons examiné les menus. Les plats proposés sont équilibrés, reconnus de qualité et à des prix raisonnables », précise Marie-Astrid Jacquemotte. Le travail de produits frais constitue un autre atout de la cuisine de l’Orétois.
     
    L’enfant dont les parents choisissent le dîner chaud reçoit ainsi un potage, un plat et un dessert. « Les légumes sont variés, tout comme les plats qui sont également consistants sans être gras. » En moyenne, 65 enfants (25 en maternelle et une quarantaine en primaire) de l’école Saint-Dominique mangent un repas chaud du nouveau traiteur maison. Certains optent pour le potage du jour en accompagnement des tartines. Le traiteur Comme Chez Vous livre aussi les écoles de Remicourt et d’Oreye. À l’école Saint-Dominique de Crisnée, la cuisine plaît déjà aux enfants et cette formule tente même désormais certains enseignants...
  • Découvrez les ateliers d'écriture pour adultes "mot à mot" à la bibliothèque communale d'Oreye.

    2.jpgDès ce 24 septembre, l’atelier d’écriture recommencera à la bibliothèque communale !! Partant pour 4 séances dédiées à l’écriture ? (5€ par séance, matériel compris)

    Écriture ludique, création, recherche et enrichissement personnel sont les maîtres mots de cet atelier ! Vous voulez écrire et partager un moment de convivialité avec d’autres personnes ? Vous débutez et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous avez simplement envie de vous exprimer, de partager vos idées ? Venez éveiller les images, les idées, les mots, les sensations...

    Le chemin de l’écriture est parsemé de techniques, d’outils et de jeux qui vous libéreront afin de colorer le papier de vos plus belles phrases ! Les ateliers vous offriront un regard nouveau, un approfondissement de votre travail et l'exploration de vos possibilités…

    Information à l'administration communale d'Oreye ou via bibliothèque@oreye.be

    A vos agendas !

    Les 24 septembre, 22 octobre, 19 novembre & 17 décembre 2019 (de 19h00 à 20h30)

  • Décès de Madame Véronique Léonard le 7 septembre 2019, épouse de Marc Amel.

    Marc AMEL,

    son époux;

    Gaëtan et Julie AMEL-DE COOMAN
            et les enfants,

    ses enfants et petits-enfants;

    Pol et Magda LÉONARD,

    son papa;

    Les familles apparentées

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Madame

    Véronique LÉONARD

    Epouse de Marc AMEL

    née à Saint-Trond le 16 août 1966 et décédée
    à Oreye ce 7 septembre 2019.

    La défunte repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    Chaussée Verte, 86 à Crisnée où la famille
    sera présente de 17 heures à 19 heures.

    Les funérailles civiles, suivies de l'inhumation
    dans le caveau familial, auront lieu au cimetière
    de Grandville, le mardi 10 septembre 2019,
    dans l'intimité.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.