Marie-Christine Warnant entre au collège communal d'Oreye à la place de Jean-Pierre Radoux.

Un changement a eu lieu ce jeudi au sein du collège communal d’Oreye. Jean-Pierre Radoux quitte son poste d’échevin. C’est Marie-Christine Warnant qui remplace l’élu Ensemble au sein de l’exécutif orétois.

Jean-Pierre Radoux dévoile les raisons de sa démission :

« C’est un scénario prévu dans la foulée des élections. J’ai rempli le rôle d’échevin, car Marie-Christine Warnant a siégé comme parlementaire régionale quand la nouvelle majorité communale s’est installée. Cette dernière n’a pas cumulé son mandat wallon et un échevinat. »

Jean-Pierre Radoux.
Jean-Pierre Radoux. - DR

Cette démission s’inscrit dans la suite logique du pacte de majorité.

L’intégration de Marie-Christine Warnant au collège communal permet le respect de la parité. « Les règles liées au décumul des mandats sont respectées, tout comme la parité du collège communal. Le mandat régional de Marie-Christine Warnant est terminé et mon départ est prévu jeudi. » Le 26 septembre, la démission de Jean-Pierre Radoux a inauguré conseil communal. La prestation de serment de la nouvelle échevine est intervenue dans la foulée.

Jean-Pierre Radoux demeure conseiller communal.

« J’ai pris cette responsabilité en connaissant le caractère temporaire de mon investissement au collège. J’ai rempli une fonction d’échevin qui m’est apparue tout à fait nouvelle, surtout après quarante ans de travail dans le privé », explique cet électricien évoluant dans le développement de projets chez Beneo Orafti.

Jean-Pierre Radoux évoque son année en tant qu’édile, riche en découvertes : « Je regrette parfois la lenteur administrative du secteur public. Un dossier avance au niveau communal, mais il faut parfois patienter pour le traitement par les autres instances. Je suis content de cette expérience, mais un échevinat demande beaucoup de temps. Un aménagement du temps de travail s’avère nécessaire, car le mandat implique de nombreuses réunions. »

 

Marie-Christine Warnant.
Marie-Christine Warnant. - DR

L’Orétois garde son siège à la table du conseil, mais l’homme cède ses compétences : travaux, troisième âge, patrimoine et plan inondation. « Je reste actif et je suis certains dossiers, comme les dispositions prises avec les agriculteurs contre les inondations. Cette thématique me passionne. Quant au troisième âge, le comité fonctionne très bien. Enfin, le domaine des travaux demeure très important et on revalorise les ouvriers. La commune rééquipe ce service et le collège réalise des investissements. Comme d’autres communes, Oreye vit sa première année sans produits phytosanitaires, donc la charge de travail reste conséquente pour les ouvriers. Enfin, la remise en ordre des cimetières figure aussi dans les plans. »

Commentaires