Une tondeuse et du matériel pour plus de 30.000 euros. Test concluant de la nouvelle tondeuse orétoise par le bourgmestre.

Capture.JPGOreye reçoit sa nouvelle tondeuse. Du nouveau matériel d’entretien arrive à la commune avec des investissements supérieurs à 30.000 euros.  
Du nouveau matériel arrive au service des travaux de l’administration orétoise.
 
Les investissements communaux se réceptionnent, à l’image de la nouvelle tondeuse testée ce vendredi par le bourgmestre, Jean-Marc Daerden. « Les ouvriers disposent enfin de matériel performant. C’est une promesse faite au personnel de voirie que le collège tient. Cette grosse machine succède à un petit tracteur inadapté. La grosse tondeuse représente un investissement de 30.000 euros », explique le bourgmestre orétois, apparemment satisfait après un test de la machine. « La tondeuse sert à l’entretien des pelouses et accotements. On l’utilise pour tous les espaces verts, en particulier derrière les écoles et au Clos Marchal. »
 
Jean-Marc Daerden précise que cette tondeuse « permet aux ouvriers d’accomplir leur tâche plus rapidement et dans de meilleures conditions ergonomiques que le vieux tracteur. » Le bourgmestre tacle la précédente majorité : « À Oreye, on a mis beaucoup d’argent de côté pendant des années, mais personne n’a réalisé d’investissements. Nos prédécesseurs ont géré les finances en bon père de famille, or le matériel est déglingué. La majorité précédente n’a pas anticipé certains investissements. On a d’ailleurs acheté du nouveau mobilier comme des chaises et fauteuils pour le personnel communal », estime Jean-Marc Daerden.
 
À ce propos, il convient de rappeler qu’Oreye a subi un dégrèvement en 2016, c’est-à-dire une réduction d’impôt du ministère des finances accordée à un contribuable (en l’occurrence l’usine au détriment de la commune à concurrence de 2,4 millions d’euros), qui a forcé les précédents mandataires à imposer des mesures d’économie et à reporter tout investissement.
 
Souffleur et brûleur aussi
D’autres investissements, moins onéreux, viennent aujourd’hui s’ajouter à la tondeuse : « La commune dispose désormais de brûleur et souffleur neufs, d’une nouvelle benne et, prochainement, de deux nouvelles camionnettes. Une des deux camionnettes roule au gaz naturel et la commune bénéficie d’un subside dans le cadre de cette acquisition », termine Jean-Marc Daerden.

Commentaires