• Quatre jours d’activités pour fêter la Saint-Christophe à Bergilers (Oreye). C'est du 26 au 29 juillet!

    66283105_2218942818161632_3341380377561268224_n.jpgBergilers fête Saint-Christophe pour la septantième fois du 26 au 29 juillet. Le CLAP prépare des activités qui s’adressent à tous les publics.  
     
    Les festivités de la Saint-Christophe se profilent à Oreye. Comme chaque année, le dernier week-end de juillet, le village de Bergilers vit au rythme des activités qu’organise le Comité Local d’Animation et de Promotion (CLAP).
     
    La septantième édition ne déroge pas à la règle : le programme s’annonce alléchant avec des activités qui s’adressent à toutes et à tous les 26, 27, 28 et 29 juillet.
     
    Une soirée inaugure la fête de la Saint-Christophe. La présidente du CLAP, Monique Kallen, présente les festivités. « Cet événement inaugural, la soirée Black Friday, vise surtout les jeunes avec une entrée à moitié prix entre 21 et 22 heures, puis une boisson offerte après 22 heures. »
     
    Le public cible du samedi atteint sans doute la trentaine puisqu’il s’agit d’une soirée rétro « Back to 80’s and 90’s », dès 21 heures avec Eddy Rocour aux platines. Un peu plus tôt le samedi, à 15 heures, la fête foraine ouvre.
     
    Les Eaux’Reyades, ces fameux jeux d’eau en équipes, se déroulent l’après-midi, de 14 à 19 heures. Le samedi, les participants ont 16 ans et plus. Dimanche, l’entrée du site est gratuite. Les Eaux’Reyades dominicales, aux mêmes heures que la veille, apparaissent dans un format plus accessible puisque chaque équipe comprend deux enfants.
     
    Dimanche matin, la messe se tient à 10 heures en plein air, avant la traditionnelle bénédiction des véhicules. Des animations musicales égayent l’après-midi, entre le dîner et le souper. La soirée dominicale clôture les festivités musicales avec un bal plus familial à 21 heures. Le feu d’artifice géant intervient à 22 heures, tandis que le bal se termine à 1 heure.
     
    La fête foraine se poursuit le lundi. « Les animations ressemblent à celles d’il y a cinquante ans avec un carrousel pour les petits enfants, les autos-tamponneuses, le tir à la carabine à plombs, la pêche aux canards, luna park et le lance-balles. Sans oublier la restauration et les traditionnels croustillons », conclut Monique Kallen.