• Un mariage un peu particulier s’est déroulé ce samedi à Oreye. Le bourgmestre a marié... sa fille.

    Capture.JPGC’est un mariage un peu particulier qui s’est déroulé ce samedi à Oreye. Le bourgmestre de la commune, Jean-Marc Daerden mariait en effet… sa fille.
     
    Vêtue d’une jolie robe en dentelle, Manon 28 ans a dit oui à Mathieu Fastré, 31 ans, sous le regard ému de son papa. « Pour moi qui suis nouveau bourgmestre, marier ma fille, ce n’est pas commun a glissé Jean-Marc Daerden. J’ai déjà procédé à 3 ou 4 mariages, mais clairement pour celui de ma fille, je suis plus stressé… » D’autant plus ému que le bourgmestre mariait sa petite dernière, celle née quelques années après ses triplés.
     
    Comme le mentionne une loi de 1803, le mayeur n’a pas pu prononcer l’acte officiel de mariage. C’est l’échevine de l’instruction, Magali de Leeuw qui s’est chargée de lire aux époux leurs droits et devoirs. Le bourgmestre-papa a cependant accueilli les mariés. Une présence qui a rassuré Manon : « C’est un bonheur pour nous d’être entourés par toutes nos connaissances, qu’elles se trouvent parmi les invités ou parmi les représentants officiels de la commune ! Avec Mathieu, nous nous sommes rencontrés il y a quatre ans. C’est une amie commune qui nous a présenté lors d’une soirée. À l’époque, nous ne pensions pas du tout au mariage, Mathieu me trouvait trop jeune !, et jamais je n’aurai imaginé que ce serait mon papa qui nous unirait… » La vie réserve parfois de belles surprises ! (Article La Meuse du jour A.BT.)