Ses 3 chats morts dans d’étranges circonstances au clos Marchal. L’Orétoise soupçonne un empoisonnement.

Capture.JPGQue se passe-t-il au clos Marchal à Oreye? Mardi dernier, Béatrice Colson, 38 ans, une maman de deux petites filles a retrouvé 3 de ses 5 chats morts. Elle soupçonne un empoisonnement. Elle a déposé plainte à la police de Waremme.  

Béatrice Colson a emménagé au Clos Marchal à Oreye voici un an. Elle y vit seule avec ses deux petites filles et ses 5 chats dont 3 viennent de décéder dans des circonstances mystérieuses qui n’ont pas encore été élucidées à ce jour.
 
Les faits remontent à une semaine. Encore secouée, l’Orétoise nous raconte: « Je suis aide-ménagère. Mardi dernier, j’étais chez un client lorsqu’une de mes filles m’a appelée pour me prévenir que notre petite Poppy était en train de mourir. »
 
En arrivant chez elle, Béatrice Colson découvre sa petite chatte de 6 mois en train d’agoniser sous la table du salon où elle s’était réfugiée. « Elle était prise de convulsion et de la bave blanche sortait de sa bouche », explique-t-elle.
 
Deux heures plus tard, en se rendant à la cave, elle est confrontée à un second décès, celui de Duchesse. Sa belle femelle blanche âgée d’à peine un an gît sans vie sur une des marches de la cave. En fin de journée, c’est sa chatte Lilou qu’elle découvre à l’extérieur, à proximité de son domicile, sans vie, elle aussi.
Trois morts inexpliquées en une journée. Elle ne se connaît pas d’ennemis et affirme s’entendre bien avec tous les gens du quartier.
 
L’Orétoise soupçonne néanmoins un empoisonnement. Pour en avoir la confirmation, elle a sollicité une autopsie auprès la clinique universitaire de Liège. Elle attend les résultats qui hier, lundi, n’avaient toujours pas été communiqués à son vétérinaire. En attendant, elle a déposé plainte contre X à la police de Waremme.

Commentaires