• Patinoire synthétique unique en Belgique! À découvrir dès ce vendredi dans le centre indoor « L’Univers de Marine » chaussée Romaine à Waremme.

    Capture.JPGNouveauté à Waremme chaussée Romaine : un centre récréatif indoor avec une patinoire synthétique unique en Belgique ouvre ses portes ce vendredi.  

    Nouveauté à Waremme avec l’arrivée sur la chaussée Romaine, 240, à côté du Bowling, d’un centre récréatif indoor baptisé « L’Univers de Marine ».
     
    « C’est un nouveau projet et une grande première pour nous. Nous avons toujours été indépendants. Ma femme a travaillé un peu dans l’horéca et moi dans différents secteurs. Nous avons décidé de concevoir un centre récréatif indoor avec une patinoire synthétique permanente, dernière génération, de 300 m². C’est unique en Belgique », indique Frédéric Charlier, concepteur du projet avec son épouse Joëlle, tous deux installés à Berloz.
     
    « Nous avons visité de nombreuses plaines de jeux en compagnie de notre fille, Marine et tout ce que nous avons installé dans notre centre à Waremme, c’est ce que Marine aime bien. C’est la raison pour laquelle nous avons baptisé notre centre « L’Univers de Marine » », précise encore Frédéric Charlier.
     
    « Ce centre est conçu pour l’ensemble de la famille, pour que tout le monde participe en même temps et prenne du plaisir ensemble. C’est un tout nouveau bâtiment de 1.000 m² avec des modules de jeux qui peuvent atteindre jusqu’à 4,5 m de haut pour les enfants de quatre à douze ans. Il y a aussi un petit module de jeux pour les plus petits de zéro à trois ans, quatre trampolines et un terrain multisports de 50 m² pour la pratique du football, du basket ou du tennis. Il y a également 300 places assises ainsi qu’un bar avec de la petite restauration », ajoute Frédéric Charlier.
     
    « Nous sommes idéalement situés, près de la sortie d’autoroute. Il y a la possibilité de privatiser le centre pour des entreprises, des groupes ou des écoles. Différentes fêtes peuvent s’y organiser comme des anniversaires, des communions… », précise encore Frédéric Charlier.
     
    Les heures d’ouverture seront le mercredi de 11h30 à 19h, le vendredi de 15h30 à 19h et les samedi et dimanche de 10h à 19h mais des soirées thématiques peuvent être organisées sur la patinoire synthétique les vendredi et samedi de 19h à minuit. Ouverture aussi tous les jours fériés et durant les congés scolaires de 10h à 19h. Prix d’entrée : 10€ pour les enfants (tous les modules et la patinoire). Entrée gratuite pour les adultes ou les accompagnants sauf s’ils vont sur la patinoire.
     
    « Ils devront louer les patins pour 5€ avec des patins spécialement conçus pour cette patinoire synthétique, avec des lames en forme de rollers inline avec de petites roues. « Plus tard, des stages seront organisés », prévient Frédéric Charlier. Plus d’infos sur la page Facebook « L’Univers de Marine » ou sur le site internet www.luniversdemarine.com.
     
    L’inauguration est prévue ce jeudi soir et des portes ouvertes sont organisées ces vendredi, samedi et dimanche.

  • Ses 3 chats morts dans d’étranges circonstances au clos Marchal. L’Orétoise soupçonne un empoisonnement.

    Capture.JPGQue se passe-t-il au clos Marchal à Oreye? Mardi dernier, Béatrice Colson, 38 ans, une maman de deux petites filles a retrouvé 3 de ses 5 chats morts. Elle soupçonne un empoisonnement. Elle a déposé plainte à la police de Waremme.  

    Béatrice Colson a emménagé au Clos Marchal à Oreye voici un an. Elle y vit seule avec ses deux petites filles et ses 5 chats dont 3 viennent de décéder dans des circonstances mystérieuses qui n’ont pas encore été élucidées à ce jour.
     
    Les faits remontent à une semaine. Encore secouée, l’Orétoise nous raconte: « Je suis aide-ménagère. Mardi dernier, j’étais chez un client lorsqu’une de mes filles m’a appelée pour me prévenir que notre petite Poppy était en train de mourir. »
     
    En arrivant chez elle, Béatrice Colson découvre sa petite chatte de 6 mois en train d’agoniser sous la table du salon où elle s’était réfugiée. « Elle était prise de convulsion et de la bave blanche sortait de sa bouche », explique-t-elle.
     
    Deux heures plus tard, en se rendant à la cave, elle est confrontée à un second décès, celui de Duchesse. Sa belle femelle blanche âgée d’à peine un an gît sans vie sur une des marches de la cave. En fin de journée, c’est sa chatte Lilou qu’elle découvre à l’extérieur, à proximité de son domicile, sans vie, elle aussi.
    Trois morts inexpliquées en une journée. Elle ne se connaît pas d’ennemis et affirme s’entendre bien avec tous les gens du quartier.
     
    L’Orétoise soupçonne néanmoins un empoisonnement. Pour en avoir la confirmation, elle a sollicité une autopsie auprès la clinique universitaire de Liège. Elle attend les résultats qui hier, lundi, n’avaient toujours pas été communiqués à son vétérinaire. En attendant, elle a déposé plainte contre X à la police de Waremme.