• Démission de Olivier Jeuris du PS d’Oreye: la riposte de l’USC.

    ps.JPGSuite aux différentes déclarations et attaques d’Olivier Jeuris envers le PS orétois lors de l’annonce de sa démission du groupe socialiste, l’USC a réagi. Elle n’est pas tendre avec le désormais élu indépendant.

    « Menacé d’écartement, contesté par le Groupe PS Oreye dans certains de ses débordements, recadré unanimement pour son jeu anti-collectif, amer face à un score personnel qui n’a pas pu lui offrir le poste à responsabilité qu’il convoitait, aigri et revanchard par rapport à des faits passés qu’il n’a pas pu digérer, Mr Jeuris est manifestement au bout du rouleau (et d’arguments) et préfère jouer la victime plutôt que de se remettre en question », indique le président de l’USC, Freddy Hellings. « Un comportement réactionnel rageur et de vengeance ciblée que le Groupe PS Oreye ne peut tolérer. Outre cette frustration exacerbée par un jeu de dupes mal mené, Mr Jeuris cultive le « culte du moi » de façon quasi obsessionnelle et a, ainsi, préféré se réfugier dans le déni et s’isoler d’un Groupe soudé plutôt que d’engager la discussion. Cet isolement volontaire témoigne d’une immaturité politique flagrante et des plus handicapantes lorsque l’on désire être au service du citoyen et agir dans l’intérêt collectif. Un comportement individualiste que le Groupe PS Oreye ne peut tolérer. »

    L’USC évoque ensuite des « faits toxiques » qu’elle lui reproche depuis un certain temps.

    « - Une inertie et une nonchalance dans les projets/missions qui lui étaient confiés. Quoi qu’en dise Mr Jeuris, le Groupe PS Oreye, ouvert et demandeur d’actions de la part de Mr Jeuris, attend toujours sa 1ère réalisation : à part essayer d’y semer la discorde, qu’a-t-il déjà fait ?

    – Des comportements inadaptés et répréhensibles via SMS et autres envers bon nombre des membres du Groupe. Le Groupe PS Oreye s’insurge fermement contre ces vils errements ;

    – Un charlatanisme et une soif de reconnaissance individuelle incompatibles avec la ligne de conduite du Groupe PS Oreye ;

    – Des déclarations inexactes voire mensongères quant à des faits et des propos du Groupe commodément démontrables puisque le Groupe PS Oreye a toutes les preuves écrites que Mr Jeuris ment et abuse de la confiance du citoyen. »

    Pour terminer, le président Hellings annonce les décisions prises à l’issue de la réunion de l’USC.

    « Nous avons décidé à l’unanimité :

    – d’exclure Mr Jeuris de sa formation politique ;

    – d’informer la Fédération PS de Huy – Waremme du déroulement d’une situation bien déplorable ;

    – de rejeter et condamner intellectuellement les accusations de Mr Jeuris. »

    Article du site Lameuse.be