• L’Orétois Tom Jenné suit la coupe du monde de football en Russie! Il nous raconte son voyage...

    Capture.JPG

    La plupart des Belges suivent la Coupe du Monde à la télévision, ou via les journaux et internet. D’autres ont choisi de se rendre directement en Russie pour vivre l’événement de l’intérieur. C’est le cas de Tom Jenné, Orétois d’origine et ancien collaborateur de La Meuse Huy-Waremme, qui voyage avec un de ses amis. Sur place depuis le 21 juin, il multiplie les kilomètres pour assister aux rencontres des Diables Rouges mais également des plus grandes nations du ballon rond. Malgré des réseaux téléphoniques et internet instables, nous avons abordé différents thèmes avec lui.  

    1 La Belgique, le Brésil, l’Espagne et l’Argentine en 5 jours
    Depuis son arrivée sur le sol russe, Tom a assisté à Brésil-Costa Rica et à Belgique-Tunisie. Ce lundi, place à Espagne-Maroc et ce mardi à Argentine-Nigéria avant de retrouver les Belges, jeudi, face à l’Angleterre. « On avait acheté nos places avant le tirage au sort, en nous concentrant sur Kaliningrad et Saint-Pétersbourg, qui sont proches. On ne savait donc pas qui on verrait, à part les Belges. On verra aussi un des huitièmes de finale, sans doute celui du Mexique, qui devrait terminer premier du groupe F. On rêve que ce soit contre le Brésil. Si les Belges vont en quart, j’y serai également, tout comme la finale s’ils y accèdent. »
     
    2 Un voyage en train de 22 heures entre Moscou et Kaliningrad
    Bien sûr, pour pouvoir admirer tous ces cadors, il faut faire des sacrifices. Les déplacements, dans ce pays gigantesque sont extrêmement longs et peu reposants. « Dimanche, on a pris le train pendant 22 heures entre Moscou et Kaliningrad. En fait, on a fait Bruxelles-Amsterdam-Saint-Pétersbourg-train jusque Moscou-train durant 22 heures jusque Kaliningrad puis ce sera avion jusque Saint-Pétersbourg, avion vers Kaliningrad, train jusque Moscou puis train vers Saint-Pétersbourg. C’est compliqué (surtout que certaines indications ne sont inscrites qu’en cyrillique) mais c’est assez marrant. Les gardes-frontières sont comme dans les films : ils ne sourient pas, ne parlent que le russe et donc on ne comprend rien (rires). Quant à Kaliningrad, c’est très soviétique, avec des vieilles voitures et des bus des années 90. »
     
    3 Une ambiance extraordinaire et des rencontres inattendues
    Ces voyages, s’ils sont fatigants car les heures de sommeil se comptent sur les doigts de la main, permettent de faire connaissance avec d’autres cultures. « Pendant nos 22 heures train, on a longuement discuté avec un couple de Sibériens. Ils venaient de la ville la plus froide du monde : -65º en hiver et de la neige 8 mois par an. C’est enrichissant. Dans les villes, ce qui m’épate le plus, c’est le rassemblement de cultures différentes, des supporters issus du monde entier avec drapeaux et écharpes. Cela donne une super ambiance. Quant à la sécurité, elle est bien présente, avec des policiers et des militaires partout. »
    Quid des Russes, qui ne sont pas réputés pour être les plus sympathiques ? « Ils ne sont pas souriants, c’est clair, mais ils sont serviables. Ils aident les supporters et essaient de donner une bonne image de leur pays. »
     
    4 La Belgique très populaire et pointée parmi les grands favoris
    Il est encore trop tôt pour dire si la Belgique sera championne du monde, par contre elle a une cote de sympathie évidente auprès des fans des autres nations. « Beaucoup de supporters demandent pour faire des selfies avec nous. Samedi, j’ai vu beaucoup d’Asiatiques portant une vareuse belge. J’ai même rencontré trois Anglais supporters des Diables (rires). Des Russes, des Français et des Péruviens nous disent qu’on a une équipe incroyable, qu’on va aller loin et qu’on peut gagner. »
    Sur ce point, notre ancien collaborateur est beaucoup moins enthousiaste. « C’est bien ce qu’on fait jusque maintenant mais évitons d’avoir trop confiance. La dernière fois qu’on s’est emballé ainsi, c’était après notre succès face à la Hongrie, à l’Euro. Au tour suivant, on était sorti par le Pays de Galles. Face à la Tunisie, tout était en notre faveur : des espaces, de la profondeur pour Lukaku… Contre une défense plus regroupée, on a plus de mal. Avant le début de la compétition, je nous voyais aller jusqu’en quarts. Je n’ai pas changé d’avis. L’important, c’est d’être en forme en quarts, en demi et en finale. On a beaucoup de potentiel mais restons les pieds sur terre, ce n’était que le Panama et la Tunisie. Depuis qu’elle évolue ensemble, notre génération dorée a perdu ses trois matches référence : l’Argentine, l’Italie et le Pays de Galles. »
    Croisons les doigts pour que Tom soit, cette fois, à côté de la vérité… et qu’il assiste à l’apothéose pour nos Diables, le 15 juillet, à Moscou. (Article L.M 26-06-2018)
  • Crisnée: un jeune de 20 ans heurté sur un passage pour piétons

    Capture.JPGUne soirée bon enfant entre amis a viré au drame, à Crisnée, dans la nuit de mardi à mercredi. Un jeune de 20 ans s’est fait percuter par une voiture alors qu’il traversait sur un passage pour piétons le long de la Grand-Route. Il répondait alors à un gage: celui de sortir, dehors, en slip. Mercredi fin d’après-midi, ses jours étaient toujours en danger.  

    Un dramatique accident s’est déroulé à Crisnée, dans la nuit de mardi à mercredi. Contrairement à ce qui était annoncé au départ par le parquet de Liège, avisé, les faits se sont déroulés peu avant 23h.
     
    Selon les premiers témoignages recueillis, après une soirée entre amis pour fêter la fin des examens, un jeune homme de 20 ans a dû se soumettre à un gage « bon enfant », celui de se montrer en slip, dehors, avec deux autres de ses comparses. « On a fait un petit match de volley entre nous et c’était le gage de l’équipe perdante », explique un ami de la victime.
     
    Alors qu’il était le premier à circuler, après avoir marché le long du trottoir de la rue Jean Stassart, c’est au moment de traverser la Grand-Route (Nationale 3) que le Crisnéen de 20 ans s’est fait renverser par une voiture provenant de Liège et qui se dirigeait vers Tongres, alors qu’il se trouvait sur un passage pour piétons. Une information rapportée par des témoins et confirmée par la zone de police de Hesbaye, appelée sur place et qui a constaté les faits.
     
    Le conducteur du véhicule a affirmé ne pas l’avoir vu surgir sur le passage clouté mais s’est immédiatement arrêté et inquiété de l’état de santé de la victime.
     
    Cette dernière a été emmenée à l’hôpital de la Citadelle de Liège, dans un état critique.
    Ce mercredi après-midi, ses jours étaient toujours considérés comme en danger, elle se trouvait toujours dans le coma, mais son état était visiblement stationnaire.
     
    « Je tiens à préciser qu’il n’avait pas bu du tout et qu‘il trottinait… à peine plus vite que de la marche », a tenu à témoigner l’un de ses amis, présent sur place. Une enquête est en cours.

  • Grande brocante le dimanche 5 août 2018 à Oreye.

    dv.JPG

    Un clic pour agrandir

  • Votre 7 dimanche est disponible gratuitement sur le blog Sudpresse d'Oreye.

    Capture.JPG

    Comme chaque dimanche, découvrez gratuitement le journal 7 dimanche sur votre blog Sudpresse d'Oreye.

    Bonne lecture!

    Lire le journal: ICI

  • Manifestation pour l’emploi du lundi 25 juin 2018: risque de fortes perturbations au TEC Liège-Verviers!

    Capture.JPG

    Manifestation pour l’emploi du lundi 25 juin 2018
    Risque de fortes perturbations

    En raison de la participation d’une partie de notre personnel à la manifestation pour l’emploi, organisée par la CGSP et la CSC, ce lundi 25 juin, le réseau du TEC Liège-Verviers risque d’être fortement perturbé durant toute la journée.

    La situation estimée, par dépôt, est la suivante :

    • Bassenge :           50% des services assurés ;
    • Eupen :                15% des services assurés ;
    • Jemeppe :            50% des services assurés ;
    • Omal :                 67% des services assurés ;
    • Oreye :                50% des services assurés ;
    • Robermont :         60% des services assurés ;
    • Rocourt :              58% des services assurés ;
    • Verlaine :             50% des services assurés ;
    • Verviers :             100% des services assurés ;
    • Wanze :               50% des services assurés ;
    • Warzée :              95% des services assurés.


    Pour les loueurs, seules les lignes du dépôt de T.C.M. seront impactées. Pour connaître le dépôt dont dépend votre ligne, consultez la liste.

    La situation pouvant évoluer, vous pouvez vous tenir informé pour tout déplacement via la page spéciale, laquelle sera régulièrement mise à jour.

    Tous les services seront à nouveau assurés normalement le mardi 26 juin 2018.

  • Ce petit chat a disparu depuis plusieurs jours de son domicile à Bergilers. Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Ce jeune chat mâle castré de 1 an a disparu la nuit du 21 au 22 juin rue d'Opheers à Bergilers. Il répond au nom de Bambou, il est craintif et ne se laisse pas facilement manipuler en présence d'un inconnu.

    Contact: 0470/303058

  • Le concert de l'Ecole de Musique Orétoise aura lieu ce samedi 23 juin dès 17h00 dans la petite salle du hall omnisports.

    affiche_concert_19_juin_2014_web.jpg

    Le concert de l'Ecole de Musique Orétoise aura lieu ce samedi 23 juin dès 17h00 dans la petite salle du hall omnisports

    Entrée: 3 euros

  • Ce petit chat a disparu depuis plusieurs jours de son domicile à Bergilers (Oreye). Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Ce jeune chat mâle castré de 1 an a disparu la nuit du 21 au 22 juin rue d'Opheers à Bergilers. Il répond au nom de Bambou, il est craintif et ne se laisse pas facilement manipuler en présence d'un inconnu.

    Contact: 0470/303058

  • Conseil communal le lundi 25 juin 2018 à 20h00 à l'administration communale d'Oreye.

     

    Capture.JPG

    Ce lundi 25 juin 2018 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1. Charte d’urbanisme – adoption.
    2. Compte du CPAS 2017.
    3. Conseil communal – rapport de rémunération.
    4. Travaux plan PIC 2017-2018 – approbation CSC et conditions du marché.
    5. Logiciel Etat civil – achat.
    6. Règlement de travail personnel enseignant.
    7. Convention avec la Province de Liège portant sur la réalisation, la maintenance et la promotion d’un réseau vélo de points-nœuds.
    8. Ressourcerie du Pays de Liège – convention.
    9. Neomansio – assemblée générale du 27 juin 2018.
    10. Publifin – assemblée générale du 26 juin 2018.
    11. Spi – assemblée générale du 29 juin 2018.
    12. Compte communal 2017.
    13. Ratifications arrêtés de police.

    HUIS-CLOS

    1. Désignation maître d’éducation physique/psychomotricité à titre temporaire.
    2. Désignations institutrice maternelles à titre temporaire.
    3. Interruptions de carrière à mi-temps institutrices primaires.
    4. Mises en disponibilité pour cause de maladie – institutrices primaires.
  • N'oubliez pas de déclarer votre remorque ou de la révoquer...

    35345554_2168693166742497_6428793712502898688_n.jpg


    Avec le retour des beaux jours, vous êtes nombreux à effectuer des activités de jardinage, quelques travaux ou un nettoyage de printemps. Vous êtes donc peut-être amenés à utiliser une petite remorque pour transporter des déchets verts ou autres objets encombrants.

    Mais saviez-vous que votre remorque doit faire l’objet d’une déclaration dès son usage sur la voie publique ?

    En effet, les remorques d’une masse maximale autorisée (MMA) jusqu’à 750 kg font partie des véhicules non automatisés. Cela signifie qu’ils ne font pas l’objet d’une immatriculation à la DIV et doivent donc être déclarés afin de pouvoir s’acquitter de la taxe de circulation annuelle.

    Le montant de la taxe s’élève à 37,62 € pour une MMA jusqu'à 500 kg et à 78,28 € pour une MMA comprise entre 501 et 750 kg. Ces tarifs seront indexés dès le 1er juillet 2018.

    Comment déclarer votre remorque ?
    Il suffit d'utiliser le formulaire en ligne prévu à cet effet.
    www.wallonie.be

    Pour mettre fin à la taxation si vous n’utilisez plus votre remorque, vous devez révoquer votre déclaration au moyen du même formulaire en indiquant la date de « mise hors d’usage ». Si votre remorque n’est pas déclarée et que vous faites l’objet d’un contrôle sur la voie publique, vous serez soumis à la perception immédiate de la taxe augmentée d’une amende de 100 € minimum.

  • Où regarder les Diables sur écran géant? Découvrez quelques endroits dans la région...

    35488782_2239780796284003_1350854694485884928_n.jpg

    > Amay : C’est l’une des communes à proposer une grosse infrastructure, selon Laurent Minette. « On dispose des 1.600m² de terrain au Clos du Tennis », étaye-t-il. « Il y aura un coin pour les enfants avec des grimages et un château gonflable. » Les matches des Diables rouges seront retransmis sur un écran géant de 12m², les autres à la cafétéria.
     
    > Faimes : Les matchs des Belges seront retransmis sur un écran géant de 15m² sur le terrain de foot de la rue Cortil Jonet. « Le site est 100 % outdoor », commente-t-il.
     
    > Fraitures (Tinlot) : Un écran géant de 15m² permettra de voir les matchs du vendredi au dimanche lors des matchs de poules. Tous les matches des Belges seront retransmis « sur la place du village », rue Gommeray.
     
    > Marchin : Le Café chez Ruelle retransmettra tous les matchs. « C’est 100 % place assise », dit Laurent Minette. « L’écran géant mesure 8m². »
     
    > Vierset (Modave) : Tous les matchs seront retransmis au format café la Grande Chope. « Chaque match des Belges sera diffusé sur la place de Vierset sur un écran de 8m² la présence de avec Marc Delire et Benoit Thans. »
  • Distributeurs fermés entre 23h et 6h du matin. La mesure est prise par toutes les banques.

    Capturesdvv.JPGLes agences bancaires font face à une vague de vols violents. En concertation avec le cabinet de Jan Jambon, une décision radicale a été prise.  
    Aux grands maux les grands remèdes. Le secteur bancaire s’est concerté avec le cabinet du ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) ainsi que la police et la Justice, ce vendredi après-midi. Décision y a été prise de fermer tous les distributeurs de billets situés à l’intérieur des agences bancaires la nuit.
    Les grandes banques, à savoir BNP Paribas Fortis, KBC, ING et Belfius ainsi que bpost banque ont pris cette décision de commun accord au cours de la réunion en question.
     
    De 23h à 6h
    La mesure sera effective tous les soirs entre 23 heures et 6 heures du matin. Exceptionnelle, elle fait suite à une vague d’attaques à laquelle les institutions bancaires sont confrontées. La dernière en date a eu lieu à Seneffe, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s’agit du cinquième fait similaire en Belgique en l’espace de quelques semaines seulement. Mais le premier en Wallonie !
    Vendredi, il était environ 2 heures lorsqu’un distributeur de billets de l’agence ING situé à l’avenue Motte Baraffe à Seneffe a explosé. Des malfrats ont, en effet, bouté le feu à cet appareil qui a été fortement endommagé.
     
    Selon les informations en possession de la bourgmestre de Seneffe, des personnes se sont introduites dans le sas de l’agence bancaire et ont tenté de faire exploser les deux distributeurs de billets. Seul un appareil est sorti de son encastrement lors de l’explosion. Il y a des dégâts importants au niveau du sas.
    D’après le commissaire de la zone de police de Mariemont, Dominique Ramet, il n’est pas possible de savoir si les malfrats ont réussi à repartir avec un butin. « Comme l’appareil a explosé, il est impossible de pouvoir obtenir plus de précisions à ce sujet »
     
    En bande ?
    Pas d’informations non plus sur les auteurs. Selon certaines sources, il se pourrait que ce soit une bande différente de celle qui a déjà commis des faits du genre. Celle qui a « opéré » à Seneffe aurait un modus operandi différent et serait plus « amateur ».
    Le commissaire Dominique Ramet ne nous a pas confirmé cette information. « Bien qu’il y ait des caméras, il est impossible d’exploiter des images vu l’incendie. Pour le moment, nous ne sommes pas en possession de la moindre information sur les auteurs. Nous savons juste qu’une bande hollandaise a commis plusieurs faits similaires récemment. »

  • Inscription des européens et non-européens pour pouvoir voter aux élections communales d'octobre 2018? Voici les démarches à faire.

    Quelles sont les démarches à accomplir pour les personnes venant d'un état membre de l'Union européenne ou non et qui veulent voter en Belgique aux prochaines élections communales d'octobre?

    29595432_10216872041052447_4168856107415442392_n.jpgLes personnes venant d'un état membre de l'Union européenne doivent être inscrits(es) sur la liste des électeurs de la commune pour pouvoir voter.

    Pour être inscrits, il faut avoir introduit une demande comme électeur(trice) avant le 1er août de l'année au cours de laquelle se tiennent les élections communales ou s'être inscrit(e) aux précédentes élections communales.
    Si ce n'est pas le cas, il faut donc compléter, obligatoirement, un formulaire de demande à obtenir gratuitement à l’administration communale-service population de la résidence principale ou à télécharger ici..
    Les personnes inscrites sur la liste des électeurs, lors des précédentes élections communales de 2006, seront automatiquement inscrites pour les prochaines élections communales.Attention, si la personne a déjà voté aux élections européennes, elle n'est, cependant, pas inscrite sur la liste des électeurs pour les élections communales.

    Les personnes venant d'un état non-membre de l'Union européenne doivent être inscrits(es) sur la liste des électeurs de la commune pour pouvoir voter.
    Pour être inscrit, il faut avoir introduit une demande comme électeur(trice) en complétant un formulaire de demande avant le 1er août de l'année au cours de laquelle se tiennent les élections communales, à obtenir gratuitement à l'administration communale- service population ou à télécharger ici

    Dans le formulaire d'inscription, les non-européens déclarent respecter la Constitution, les lois du peuple belge et la Convention européenne des droits de l'Homme.

    Ces formulaires, dûment complétés, doivent être remis contre accusé de réception (daté, signé, estampillé du sceau de la commune)  ou envoyés à la maison communale (l'accusé de réception sera alors envoyé par courrier par la commune). L’administration communale examinera la demande sur la base des informations communiquées. Si la personne est reconnu(e) comme électeur(trice) par le Collège des bourgmestre et échevins, la commune l'en informera officiellement.

    Cependant, les personnes inscrites sur la liste des électeurs, lors des précédentes élections communales de 2006, seront automatiquement inscrites pour les prochaines élections communales.

    Pour ce qui concerne les élections communales, entre la date à laquelle la liste des électeurs est arrêtée et la date du scrutin, on ne peut plus introduire de demande d’inscription sur la liste des électeurs. Cependant, une demande pourra être introduite en vue de participer aux prochaines élections communales.

    Toutes ces démarches seront à effectuer au Service population de l'Administration communale par la personne.
    Lorsqu'ils auront accompli cette démarche, le vote deviendra obligatoire pour eux comme il l'est pour les Belges.

  • La fête Saint-Christophe est de retour du 27 au 30 juillet à Bergilers avec les Eaux'Reyades, 2 soirées, un feu d'artifice et la bénédiction des véhicules!

    Capture.JPG

    Evènement Facebook: ICI

    34536704_1102776353203798_1276308811145019392_n.jpg

    Evènement Facebook: ICI

    Capture.JPG

    Inscription: ici

    Le programme complet sur le site du CLAP Bergilers