• Les Belges, sixièmes plus gros pigeons d’Europe!

    thumbnail_IMG_2104.jpgTrop chère, l’électricité en Belgique ? Les consommateurs sont nombreux à tirer la tête en recevant leur facture d’énergie, surtout depuis que la TVA qui la frappe est repassée de 6 à 21 %.
     
    Et selon les dernières statistiques d’Eurostat, la direction générale de la Commission européenne chargée de l’information statistique en Europe, force est d’ailleurs de constater que les consommateurs belges paient parfois beaucoup plus que leurs voisins européens.
     
    Le gaz ? Ça va…
    En Belgique, on est ainsi à une moyenne de 0,23 € par kW heure, contre une moyenne européenne de 0,21 € par kW heure. Cela fait de nous le 6 e pays le plus cher de l’Union au niveau de l’électricité, derrière le Danemark, l’Allemagne, l’Irlande, l’Italie et l’Espagne. Nos voisins français ne sont que 15 es , tandis que les Luxembourgeois arrivent 14 es .
     
    Pour ce qui est du gaz par contre, les Belges n’ont pas trop à se plaindre. Ils paient en effet un prix légèrement inférieur à la moyenne européenne pour le gaz naturel, puisque notre pays n’arrive qu’en 13 e position quant au prix réclamé aux consommateurs, derrière la France mais encore une fois, devant le Luxembourg.

  • Attention, la rue des Clercs reste en sens unique malgré la manifestation locale sur la Place de Bergilers!

    13672035_10210197079508775_869048399_n.jpg

    Depuis ce jour, la traditionnelle fête foraine a pu prendre ses quartiers sur la Place de Bergilers, empêchant toute circulation dans cette partie de la rue Louis Maréchal vers Oreye.

    De nombreux conducteurs, peu scrupuleux n'hésitent donc pas à prendre la rue des Clercs, pourtant en sens unique afin de ne pas faire un détour via la Chaussée Romaine.

    thumbnail_IMG_2104.jpg

  • Tentative de vol sur un chantier à Oreye. Une course-poursuite s’est engagée dans la campagne hesbignonne avec la police!

    569153f23570ed3895027e51.jpgDans la soirée de samedi, un habitant d’Oreye a observé un étrange manège dans une maison en construction située à côté de chez lui : deux individus étaient visiblement en train de tenter de voler de l’outillage sur le chantier. Le témoin a appelé la police. Il a donné le signalement de la voiture : une VW Polo immatriculée aux Pays-Bas. Une patrouille de la zone de police de Hesbaye a alors tenté d’intercepter le véhicule, mais les voleurs à bord de la VW Polo ont tenté de forcer le barrage.
     
    Une course-poursuite s’est engagée dans la campagne hesbignonne. Les deux voleurs ont finalement été interceptés. Stéphane, 25 ans et Grégory, un ressortissant roumain de 18 ans, ont été interpellés vers 1 heure du matin. En aveux, ils ont été relâches et feront l’objet d’une comparution accélérée devant le tribunal correctionnel de Liège le 8 août prochain. (La Meuse de ce jour G.W& A.BT)

  • Un cambriolage a été commis cette nuit à Oreye. Les voleurs droguent le chien et fouillent la maison pour repartir avec la voiture !

    6.JPGUn vol a été commis cette nuit dans une habitation de la rue des Combattants à Oreye. Pour commettre leur cambriolage, ils n'ont pas hésité à droguer le chien qui montait la garde, selon le frère du propriétaire. Le propriétaire, dormant à l'étage, n'a rien entendu !

    Ils sont repartis avec le portefeuille, le sac, des appareils multimédias ainsi que la voiture. L'inventaire des biens n'est pas encore terminé. La police de Hesbaye a constaté les faits.

    Description de la voiture:

    Marque RENAULT MEGANE cabriolet gris foncé, immatriculation 1-FNQ-800. (signes distinctifs; trappe cache réservoir manquant et 1 feu antibrouillard avant cassé, autocollants de "TAZ" sur les ailes à l'avant).

  • Venez faire bénir votre véhicule gratuitement le 31 juillet 2016 à Bergilers!

    DSC_0456.JPGComme depuis plusieurs décennies, le Comité local d’animation et de promotion de Bergilers organise sa traditionnelle bénédiction de la Saint-Christophe, le 31 juillet prochain lors des Eaux’Reyades. Un rendez-vous qui réunit plusieurs centaines de conducteurs venus des quatre coins de la Belgique.  

    Que vous soyez à vélo, à moto en voiture, en camionnette, en tracteur ou en camion, avoir un peu de chance n’est jamais de refus. Afin de vous assurer une année bénite et pleine de protection, le C.L.A.P (Comité local d’animation et de promotion) de Bergilers organise, depuis plusieurs décennies, la bénédiction de la Saint-Christophe. Celle-ci aura lieu le dimanche 31 juillet . « Cela s’adresse à tout type de véhicule. Le but de la bénédiction est qu’elle protège les conducteurs. C’est une tradition dans le village », explique Monique Kellen, présidente de l’ASBL CLAP. Les participants viennent parfois de loin: « Lors de cette journée, les transporteurs du coin et d’autres conducteurs venus des quatre coins de la Belgique viennent au rendez-vous. » Peu importe la conviction, bon nombre de personnes sont attirées par cette bénédiction. « On attend entre 400 et 500 véhicules. » Il y aura donc du travail pour le curé Jérôme.
     
    Afin de laisser une trace de cet acte, l’association vend des bracelets, médaillons et autres souvenirs.
     
    Les personnes intéressées peuvent venir de 11h jusque 14h grand maximum. Une matinée céleste qui débutera la dernière journée de la seconde édition des « Eaux’Reyades » organisée par l’ASBL. Une journée festive placée sous la bonne humeur. « Des petites restaurations seront prévues ainsi qu’une kermesse et des feux d’artifice. »
     
    Envie de faire bénir votre bolide ? Rendez-vous le dimanche 31 juillet dans la prairie et sous le chapiteau situé rue du Bailly, 24 à Bergilers. Infos au 0472/46.90.16 ou au 0477/68.88.31 (La Meuse 22-07 C.L)
     
    Evènement Facebook: ICI

  • Météo: les grosses chaleurs sont déjà derrière nous. Pour l’instant…

    13669060_1798200750412331_3761052311812679057_n.jpgC’était prévu, c’était exact : vous avez eu très très chaud mercredi. Il n’y avait plus moyen de déposer le moindre essuie autour des piscines de plein air qui ont été littéralement prises d’assaut. Et le littoral affichait complet sous une chaleur suffocante. Même si une seule journée de grosse chaleur ne suffit pas pour pouvoir parler de canicule. C’est que, mercredi soir, c’était déjà fini. Et que si le 21 juillet a évité la traditionnelle drache nationale, on ne peut pas dire qu’il ait fait « mourant », comme on dit en Belgique.
     
    Et la suite, c’est quoi ? Ce vendredi, il faut s’attendre à des nuages, à quelques pluies (ça faisait longtemps) et même à quelques orages en soirée avec des maxima de 26 degrés dans le centre. Samedi, on prend les mêmes et on recommence : de l’air instable sur l’est, quelques pluies possibles au centre, de la grisaille sur l’ouest et des maxima de 24 ou 25 degrés au centre.
     
    Et dimanche, toujours un risque d’averses sur l’est, et puis des nuages et des éclaircies avec des températures de saison.
     
    Bref, pas de catastrophe en vue sur la Foire de Libramont mais plus de quoi parler de grosses chaleurs non plus…

  • Le "Burger House" situé sur la Grand'Route à Oreye, c'est fini!

    thumbnail_IMG_3750.jpg

    Le "Burger House" situé sur la Grand'Route à la station Welcome (Pallen) a fermé définitivement ses portes selon un message posté sur leur page Facebook:

    "Chers clients,

    c'est avec un grand regret que nous vous annonçons la fin de Burger House. En effet, comme vous avez pu le remarquer, nous sommes fermés depuis fin juin.
    Nous avons été ravis de vous servir pendant quatre années.
    Au plaisir de vous resservir peut-être un jour...

    Toute l'équipe du Burger House."

  • La collecte des déchets aura lieu ce samedi 23 juillet dans la commune d'Oreye.

    poubelle.jpgLes collectes de déchets en porte à porte n’ont pas lieu les jours fériés, donc pas ce jeudi 21 juillet 2016! Les camions passeront récolter vos déchets verts, les tout-venant, les PMC et cartons ce samedi 23 juillet aux heures habituelles.

  • N'oubliez pas le plan canicule pour les personnes plus sensibles!

    soleil.jpgCes dernières jours ont été marqués par des vagues de très fortes chaleurs dont les conséquences peuvent parfois s'avérer dramatiques pour les personnes les plus sensibles, en particulier les plus âgées d'entre nous. Cette semaine encore, il fait très chaud !

    Le CPAS d'Oreye souhaite prévenir au maximum de tels risques dans la commune, c'est pourquoi un service d'appel téléphonique est mis en place pendant les périodes de canicule d'été.

    Chaque jour de forte chaleur, les services du CPAS contacteront par téléphone les personnes d'Oreye qui s'estiment en danger durant cette période.

    L’inscription au plan canicule est gratuite. Elle peut se faire par téléphone au CPAS d'Oreye au 019/67 77 15

  • Le nouveau Groupe d’Action Locale à un premier projet subsidié: 106.332 € de la Région!

    Capture.JPG

    Dans le cadre du programme wallon de développement rural, le gouvernement régional a retenu un projet du nouveau Groupe d’Action Locale « Je suis Hesbignon.be », dont la commune d'Oreye fait partie.

    La nature des actions concerne le projet « Vieillissons bien en Hesbaye ». Pour un budget total admissible de 207.275 €, la Wallonie intervient à concurrence de 106.332 €, soit une part wallonne de 51 %. Après la reconnaissance du GAL, l’octroi de ces subsides représente un second motif de satisfaction pour Vincent Mignolet, l’échevin waremmien qui s’occupe de coordonner le projet de GAL : « C’est une première fiche-projet à développer, car notre région a besoin de structures d’accueil alternatives pour nos aînés. Nous devons réfléchir à des moyens pour permettre à la population, croissante en Hesbaye, de vieillir dans son village. Il faut donc mettre en place de nouvelles structures comme les résidences-services, mais aussi développer de nouveaux services en matière de mobilité par exemple. » Le projet social « UP’citoyens » d’insertion et de mixité du GAL Burdinale-Mehaigne, est aussi retenu avec une part régionale de 126.967 € (sur 247.500).

    Découvrez le site ici: http://www.jesuishesbignon.be/

  • Les dates de fermeture de la bibliothèque communale d'Oreye.

    Capture.JPGDu lundi 11 juillet au samedi 30 juillet inclus

    Du lundi 15 août au samedi 20 août inclus

    Du lundi 30 octobre au samedi 5 novembre inclus

    Du samedi 24 décembre au samedi 31 décembre inclus.

  • Bergilers: les Eaux’reyades surfent sur la vague du 1er succès !

    DSC_0217.JPG

    Après une première édition pluvieuse, mais réjouissante, les Eaux’reyades reviennent un an après. Ces jeux d’eau, organisés par le Comité Local d’Animation et de Promotion (CLAP) de Bergilers, se tiennent les 30 et 31 juillet à Oreye.
     
    « L’ambiance de la première édition, ainsi que le sourire des participants malgré la pluie, voir les candidats s’amuser même en l’absence de spectateurs : tous ces éléments nous ont poussés à organiser ces deuxièmes olympiades orétoises sur le thème de l’eau. Et si le soleil répond présent, on peut s’attendre à voir un public nombreux venir assister aux jeux », déclare Christophe Nihon, membre du comité organisateur.
    Ces Eaux’reyades s’intègrent au programme des festivités de la Saint-Christophe. Le CLAP répond aux attentes du public : « Il s’agit d’activités intergénérationnelles et d’épreuves familiales. Par rapport à 2015, nous conservons le matériel (catapulte, piscine, radeau) pour en faire d’autres jeux. » Pour rappel, les membres du CLAP ont élaboré plusieurs activités : une course de radeau sur le Geer, des combats de cotons-tiges dans une piscine, un concours de lancer de ballons remplis d’eau à l’aide d’une catapulte, etc.
     
    Dans tout le village
    DSC_0261.JPGÀ la différence d’il y a un an, les organisateurs étendent les activités à tout le village. « On veut relier les deux sites, celui des Eaux’reyades et celui de la fête foraine, en un seul. On prévoit des activités en dehors de la prairie, c’est-à-dire vers la rue Louis Maréchal. »
     
    En plus des épreuves précitées modifiées, le CLAP en prépare de nouvelles : « Nous changeons les épreuves, mais le système reste identique avec deux après-midis, les 30 et 31 juillet, de 14 à 19 heures. Nous accueillons 24 équipes de six personnes, douze le samedi et autant le dimanche. Neuf sont d’ailleurs déjà inscrites. Nous voulons rendre ces journées familiales et amusantes, c’est pourquoi nous acceptons la participation dès l’âge de 8 ans », précise Christophe Nihon qui lance d’ailleurs un concours pour faire gagner un fût de bière à une des soirées de la Saint-Christophe. Comment gagner ? Réaliser un bateau en origami avec des pages du journal La Meuse et le prendre en photo (voir infos ci-dessous).
     

    Capture.JPG

  • Fin de la dernière phase du plan de lutte contre les inondations à Oreye.

    13567406_10154221991935120_3721918022557785926_n.jpg

    Oreye a entamé la dernière phase de son plan de lutte contre les inondations, pour un montant de 75.000 euros. « Nous avons déjà bénéficié d’un subside du Contrat Rivière, puis nous avons réalisé des aménagements rues des champs, de Looz et de la Centenaire l’année passée », explique d’emblée l'échevin orétois en charge de la lutte contre les inondations.
     
    Comme ce fut déjà le cas dans les rues précitées, la commune a commencé l’installation de grilles transversales pour éviter les coulées de boue. « Nous posons deux grilles en travers de chaque chaussée, dans le but de filtrer la boue qui pourrait s’écouler. Nous équipons actuellement de ce dispositif les rues de Saint-Trond, de la Westrée, de Liège et de Crisnée, tandis que nous entreprenons d’autres travaux rue d’Opheers », précise l’échevin.
     
    Le Conseil communal a adopté ces travaux en sa séance du 26 mai 2015 et la commune a prévu ces travaux sur fonds propres.
     
    Travaux Terminés fin août
    Leur réalisation a récemment débuté, mais la finalisation ne devrait pas intervenir avant le 15 août 2016. « L’entreprise Balaes a obtenu le marché et a débuté les travaux avant les congés du bâtiment. Nous avons programmé la fin des différents chantiers pour la fin du mois d’août au plus tard », complète Michel Masset.
    Le dégrèvement (une réduction d’impôts de plus de 2 millions d’euros) subit par la commune en faveur de l’entreprise Beneo-Orafti a causé l’annulation ou le report de plusieurs projets orétois, mais l’échevin en charge de la lutte contre les inondations se veut confiant : « Nous avons déjà réussi à obtenir des subsides, européens par exemple pour le bassin d’orage d’Otrange avec le plan Aquadra, et nous avons dernièrement nettoyé le Geer grâce au Contrat Rivière. Nous allons donc continuer à travailler et à faire notre maximum. Nous avons réglé la situation de huit lieux particulièrement touchés par les coulées de boue ou la montée des eaux, mais, malgré l’événement regrettable pour les finances communales, nous comptons poursuivre sur cette lancée », conclut-il. (article la Meuse du jour J.M)

    13625158_10210031845458027_1037252438_n.jpg