Performances énergétiques: les normes vont évoluer en 2017...

Capture2.JPGL ’an prochain, de nouvelles normes entrent en vigueur. Et dès 2021, chaque bâtiment neuf consommera deux fois moins qu’une construction de 2010.  

Quiconque construit ou rénove en Wallonie est tenu de respecter des normes en matière de performances énergétiques de son bâtiment. C’est ce que l’on appelle la PEB. Ces normes évoluent, quasi annuellement, au rythme d’impératifs environnementaux et d’exigences européennes.
En janvier 2017, les indicateurs PEB seront une nouvelle fois revus à la hausse. Cela signifie que les exigences se renforceront, pour des bâtiments toujours moins énergivores et toujours plus confortables.
 
Vraiment nécessaire ?
Si la PEB a pour objectif d’augmenter la qualité des bâtiments tout en diminuant leur consommation d’énergie, elle a pour conséquence de favoriser un plus grand respect de l’environnement. Elle permet une meilleure maîtrise des coûts liés à l’utilisation de l’énergie tout en veillant au confort de ses habitants.
La PEB est une contrainte réglementée, mais elle est aussi une belle opportunité : elle fait évoluer la qualité des matériaux du marché, valorise les innovations technologiques et crée des débouchés pour les professionnels du secteur.
 
La réglementation PEB s'applique à tous les bâtiments à construire, reconstruire ou rénover. Sa méthode consiste à calculer les consommations d'énergie pour le chauffage, l'eau chaude sanitaire et les équipements électriques, dans le cadre d'un usage standardisé du bâtiment.
 
Ce calcul est effectué sur base des caractéristiques techniques du bâtiment et de ses équipements, grâce à un logiciel PEB mis à la disposition des auteurs de projet.
 
La réglementation PEB impose une valeur maximale pour chacun des critères qu’elle contrôle et tout projet doit respecter les exigences en vigueur à la date du dépôt de la demande de permis d'urbanisme.
 
Qu’est-ce qui change en 2017 ?
Plusieurs changements sont programmés. Les niveaux d’exigence existants seront renforcés ( voir tableau chiffré p.3). Ensuite, les exigences globales de niveau Ew s’étendront à davantage de bâtiments. Sans oublier que depuis le 1 er mai 2016, de nouvelles exigences ont vu le jour concernant les systèmes techniques des bâtiments. Ces modifications sont guidées par la nécessité de maintenir le niveau de réchauffement climatique en dessous de 2 degrés à l’échelle mondiale.
 
Un récent arrêté du Gouvernement wallon a fixé de nouvelles exigences pour les bâtiments à construire dites « NZEB » (Nearly Zero Energy Buildings ou « Bâtiments Quasi Zéro Energie » en français) qui entreront en vigueur dès 2021. À cet horizon, la consommation d’énergie de tous les bâtiments neufs devra être quasi nulle. Pour atteindre sereinement cet objectif ambitieux, un jalon intermédiaire a été fixé au 1 er janvier 2017. Les bâtiments publics à construire devront montrer l'exemple dès 2019.

Commentaires