Six nouveaux motards pour la zone de police Hesbaye.

high_d-20120920-W5GTY4.jpgD’ici la mi-septembre, la zone de police de Hesbaye va accueillir deux nouvelles motos, qui seront affectées au service circulation. « Les véhicules sont arrivés chez le constructeur, ils sont en attente du montage de système de communications », explique l’inspecteur Vincent Huet, responsable de la brigade motos de la zone.
 
Au total, six motards, dont l’inspecteur Huet, ont été désignés dans cette brigade spéciale. « La zone a vraiment de nouveaux objectifs en matière de sécurité routière. Déjà, nous allons renforcer nos collaborations, que ce soit avec l’Onem par exemple ou avec d’autres zones de polices locales et le fédéral lors de gros contrôles. Mais cette équipe de motards va aussi avoir plusieurs missions sur la Hesbaye, tant de circulation, que de prévention et de répression. On pourra donc porter assistance durant un accident avec dégâts matériels ou avec blessé, par exemple, en assurant la fluidité de la circulation dans une éventuelle déviation. On pourra aussi s’occuper du service « Police veille », pour aller de maison en maison et regarder que tout se passe bien. En matière de prévention, les motards peuvent se placer aux abords des écoles afin de sensibiliser les parents au comportement qu’ils peuvent mal adopter près des établissements scolaires. On pourra aussi procéder à l’escorte de personnes, des VIP qui viennent sur le territoire. Et puis la répression, avec les contrôles, comme je l’ai dit », décrit l’inspecteur principal.
 
Les six motards engagés avaient préalablement posé leur candidature. Ils ont été engagés sur la base de leur expérience et de leurs aptitudes, par le chef de zone. Ce sont toutes des personnes qui faisaient déjà partie de la zone de police, mais dans d’autres services (le roulage, l’intervention, la proximité…). « Elles détenaient déjà toutes des permis moto depuis un certain temps. C’était un atout indispensable car, un accident de moto, souvent, ça ne pardonne pas. On avait donc besoin de policiers qui disposaient déjà d’une certaine expérience à ce niveau. Des formations seront, peut-être, données plus tard en internes… mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour. L’important est la sécurité de tout le monde ».
 
Attendez-vous, donc, à apercevoir, bientôt, de nouveaux motards sur nos routes !
 
(Journal La Meuse 27/08/2015 -

Commentaires