• Canicule en Belgique: voici les chaudes températures qui frappent votre région dès ce mardi !

    blog 2.jpgLa canicule va frapper la Belgique dès ce mardi avec des températures frôlant les 30 degrés dans plusieurs régions du pays avant des pics à 36ºC, annoncés dès jeudi. Suivez en direct l’évolution des températures dans votre région grâce à notre outil interactif.

    Dès ce mardi, le mercure va grimper sur tout le territoire belge avec des températures frôlant déjà les 30 degrés durant l’après-midi. Une alerte « canicule » a déjà été lancée par l’Institut Royal de Météorologie (IRM) qui estime que la température risque de dépasser les 30 degrés durant trois jours consécutifs à Uccle, en Région bruxelloise. Il est ainsi conseillé de bien s’hydrater mais aussi d’éviter les longs efforts physiques, surtout entre 12h00 et 18h00.

    Vous souhaitez tout de même profiter de ce beau temps ? Qui ne le souhaiterait pas ! Découvrez ci-dessous les températures prévues ce jour et durant cette prochaine semaine dans votre commune, ainsi que la météo prévue sur la Côte belge, où l’alerte « canicule » sera tout de même un cran en dessous sur l’échelle de l’IRM.

    Découvrez également sur notre carte interactive les températures attendues ce mardi et ces prochains jours dans les grandes villes belges et près de la mer du Nord.

    blog 2.jpg

    > Cliquez ici pour découvrir la météo en direct ainsi que les prévisions dans votre commune.

  • Deux poneys ont été découverts sur la route à Bergilers (Oreye). Ils attendent leur propriétaire !

    blog 2.jpg

    Deux poneys ont été découverts samedi sur la route à Bergilers (Oreye).

    Contact: 0476/433207

    blog 2.jpg

  • Un chien a été trouvé ce dimanche dans la rue de Ramkin à Oreye. Le reconnaissez-vous?

    blog 2.jpg

    Ce chien a été trouvé ce dimanche en début d'après-midi dans la rue de Ramkin à Oreye.

    Contact: 0471/729397 

  • Plusieurs incendies volontaires déclarés ce samedi dans nos campagnes Orétoises. Les pompiers sont intervenus en nombre !

    blog 2.jpg

    Les sapeurs-pompiers de Waremme sont intervenus ce samedi peu avant 19 heures à Oreye, au lieu-dit « Thier de Horpmael » (dans les campagnes derrière la rue de Horpmael) , pour éteindre un incendie. Le feu avait pris dans un tas de fumier. Les secours ont circonscrit le sinistre par noyade.

    Hier vers 23h, les pompiers sont revenus dans les campagnes entre la Chaussée Romaine et la commune de Heers pour éteindre trois à quatre gros tas de fumier de plusieurs m2 qui ont pris feu. Une épaisse colonne de fumée était visible à plusieurs kilomètres.

    Aucun bâtiment n’a été touché et il n’y a pas de victime. L’origine est sans aucun doute volontaire.

    blog 1.jpg

  • Ans/Alleur: Déviation des lignes 175 et 88 des TEC Oreye pour une durée indéterminée.

    Capturer.JPG

    Ans, rue F. Dehousse : travaux routiers
    Déviation des lignes 88 et 175

    A partir du mercredi 1er juillet et pour une durée indéterminée, les autobus seront déviés dans les deux sens de circulation entre les rues du Parc et du Fort. Les arrêts seront reportés comme suit :

    Ligne 88
    Les arrêts « Ecole Moyenne » et « Alleur Eglise » seront reportés à l’arrêt « Coopérative ».
    L’arrêt « Coopérative » en direction du centre sera reporté à un arrêt provisoire implanté en vis-à-vis de l’arrêt du même nom en direction de la  banlieue situé rue du Fort.
    L’arrêt « Hombroux Château » sera reporté  à l’arrêt  « Firme Makro ».
    L’arrêt « Firme Makro » en direction du centre sera reporté à un arrêt provisoire implanté en vis-à-vis de l’arrêt du même nom en direction de la banlieue situé avenue de l’Energie.

    Ligne 175
    L’arrêt « Alleur Eglise » sera reporté  à l’arrêt  « Coopérative ».
    L’arrêt « Coopérative » en direction du centre sera reporté à un arrêt provisoire implanté  en vis-à-vis de l’arrêt du même nom en direction de la banlieue situé rue du Fort.
    L’arrêt « Ecole Moyenne » sera reporté à un arrêt provisoire implanté à l’entrée de la rue de la Résistance.

  • Concert de l'Ecole de Musique Orétoise ce samedi 27 juin dès 17h00.

    affiche_concert_19_juin_2014_web.jpg

    Ce samedi 27 juin dès 17h00, l'Ecole de Musique Orétoise vous invite à la représentation des élèves dans les locaux de l'école communale d'Oreye (rue de la Cité, 20).

    Le prix d'entrée est fixé à 3 euros par personne.

    Des pains saucisses seront également à votre disposition à un prix démocratique !

    On vous attend nombreux !

  • Plus de cinq mois d’arrêt pour le chantier orétois. Des difficultés de sol empêchent de relier le collecteur d’eau.

    Plusieurs riverains d’Oreye ne se réjouissent pas de l’arrêt d’un chantier dans leur rue. Arrêtés en mars, les travaux pour relier le collecteur d’eaux de Crisnée à la station d’épuration d’Otrange ne reprennent pas avant le mois de septembre. 

    5665.jpg

    Au grand regret des riverains de la rue de Thys, à Oreye, le chantier qui se trouve dans leur rue est à l’arrêt. « Ces travaux s’intègrent dans le chantier des collecteurs de Crisnée, qui doivent permettre de ramener les eaux usées de la commune de Crisnée vers la station d’épuration d’Otrange. L’objectif est de faire subir un traitement aux eaux pour leur conférer, avant rejet dans le Geer, une qualité conforme aux normes européennes et régionales en la matière », explique d’emblée Anne-Lise Laval, l’ingénieur de l’AIDE en charge de ce projet d’assainissement des eaux.
     
    Mais depuis mars, le chantier prend du retard en raison de problèmes au niveau du sous-sol. « Pour poser l’égouttage, nous devons faire face à des difficultés liées à la nature du terrain. Trois kilomètres ont déjà été réalisés, sur les neuf nécessaires pour relier le collecteur à la station », décrit Rémy Pirson, conducteur de chantier pour la société JMV de Crisnée. « Nous avons commandé plusieurs essais pour définir le meilleur type de pose ou le matériau le plus adapté. Nous avons proposé ces solutions à l’AIDE, maître d’ouvrage du projet », poursuit-il.
     
    « Le prix de ces travaux entamés en mai 2014 s’élève à 2.975.000 euros hors TVA. La campagne d’essais géotechnique réalisée lors de l’étude montrait la faible capacité portante du sol dans la région. À l’époque, il avait alors été décidé de poser les canalisations en béton d’un diamètre 40 centimètres sur des pilots de bois », rappelle Anne-Lise Laval.
     
    « garantir la stabilité de la zone »
    IMG_20150617_132132.jpgC’est en mars dernier, à l’approche de la rue de Thys que d’importantes venues d’eaux souterraines ont été constatées, lors de l’enfoncement des pilots de bois. « Ces eaux indiquent la présence d’une nappe artésienne à moyenne profondeur. De ce fait, la pose sur pilots de bois n’est plus adaptée, ou alors elle doit s’accompagner de précautions supplémentaires pour garantir la stabilité des habitations toutes proches et du collecteur », précise l’ingénieur de l’AIDE.
     
    En raison du mauvais état du terrain qui occasionne des contretemps, l’entrepreneur crisnéen a déjà demandé un délai supplémentaire. « Les travaux ont été interrompus pour permettre la réalisation d’une campagne d’essais géotechniques complémentaire qui permettra de déterminer l’étendue de la nappe, le niveau du sol rocheux s’il y en a, et la présence ou non de lentilles tourbeuses aux abords de cette nappe. » Une fois les résultats connus, il restera à définir la technique de pose afin de garantir la stabilité de la zone.
     
    Les travaux devraient reprendre au mois d’août 2015 et plusieurs mois seront nécessaires pour relier le collecteur posé rue de Thys aux deux tronçons déjà posés depuis la N3 à Crisnée.
  • Accident au rond-point sur la Grand'Route à Oreye. Le conducteur était ivre !

    DSC06022s.jpg

    Un accident s’est produit durant la nuit de mardi à mercredi au rond-point d’Oreye. Un habitant d’Ixelles, qui allait en direction de Saint-Trond est passé à travers le rond-point, qu’il a endommagé malgré les hautes bordures. L’homme était ivre.

  • Agression à Liège: 9 jours d'incapacité de travail pour un chauffeur TEC de la ligne 175

    DSC06022s.jpgUn Liégeois de 29 ans a été déféré, ce mercredi, au parquet de Liège pour avoir menacé un chauffeur de bus de la ligne 175, et pour avoir détérioré un véhicule du TEC Liège-Verviers. Le chauffeur est en incapacité psychologique pour 9 jours.

    Le Liégeois est monté ce mardi, vers 17h15, dans un bus du TEC Liège-Verviers avec une cannette ouverte. Le chauffeur lui a signalé que c’était interdit. L’individu, sous l’emprise de la boisson, a alors donné deux coups de pied dans la porte vitrée de la cabine du chauffeur. Celui-ci a ouvert les portes du bus permettant ainsi à des clients de quitter le véhicule.

    Le conducteur a alors appelé le dispatching afin de signaler l’incident. Le Liégeois en a profité pour quitter le bus mais a, au passage, cassé le rétroviseur droit avant de cracher à trois reprises sur le pare-brise. Il a ensuite repris un bus de la ligne 12 et en est sorti rapidement. Il était attendu par des contrôleurs puis par la police.

    Il sera finalement interpellé non sans mal après avoir tenté de prendre la fuite. Il s’est également montré menaçant envers les forces de l’ordre, affirmant avoir sur lui une grenade.

    Le chauffeur, pris à partie par le Liégeois, est en incapacité psychologique pour une durée de neuf jours.

  • Manifestation chez Intradel ce mercredi : Découvrez la liste des parcs ouverts et fermés.

    2.JPG

    Intradel souhaite avertir les citoyens qui souhaiteraient se rendre dans un recyparc ce mercredi que des perturbations (fermetures) sont attendues suite à la manifestation prévue.

    Si une large majorité des recyparcs seront ouverts, voici, par zone, les 17 (sur 49) qui seront fermés et les 33 qui seront ouverts aux heures habituelles.

    Remicourt: OUVERT

    Waremme: FERME

    Les autres parcs: ICI

  • TEC: Déviation des lignes 84, 145, 147, 245, 445 et 283 à Waremme centre.

    2.JPG

    Waremme, centre : Braderie et festivités
    Déviation des lignes 84, 145, 147, 245, 445 et 283

    Depuis ce lundi 22 juin et jusqu’au mardi 30 juin, les autobus des lignes 84, 147 et 445 sont déviés, dans les deux sens de circulation, entre la rue E. Vandervelde et l’avenue du Prince Régent.

    Les arrêts « Avenue Vandervelde » et « Athénée » sont reportés à un arrêt provisoire implanté à l’entrée de l’avenue E. Vandervelde.
    Les arrêts « Rue des Fabriques » et « Avenue du Prince Régent » sont reportés à un arrêt provisoire implanté dans l’avenue du Prince Régent.

    Les autobus des lignes 145, 245 et 283 ne desserviront pas l’Athénée.

  • Décès de Madame Chantal Rose ce 21 juin 2015.

    Décès.jpg

    Décès de Madame Chantal Rose, conjoint de Monsieur Guillaume Yans. Née le 6 décembre1956  à Waremme et décédée à Liège ce 21 juin 2015 à l'âge de 58 ans.

    La défunte repose au funérarium Jean-François de Crisnée (Chaussée Verte) où les visites sont souhaitées à partir du mardi 23 juin de 17 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles sera célébrée en l'église Saint-Servais à Grandville le jeudi 25 juin à 14h30. Réunion à l'église.

  • 8 points à l'ordre du jour du conseil communal d'Oreye de ce 22 juin 2015. Découvrez-les !

    3949036956.JPGCe lundi 22 juin 2015 à 20 heures aura lieu la séance du conseil communal. Cette réunion publique se déroulera à l'administration communale (rue de la Westrée 9).

    A l'ordre du jour:

    1.   Compte communal pour l’exercice 2014.

    2.   PUBLIFIN scrl – assemblées générales du 29 juin 2015.

    3.   NEOMANSIO – assemblée générale du 25 juin 2015.

    4.   Maison de Grandville – vente – attribution – décision définitive.

    5.   Ratification arrêtés de police.

     

    HUIS-CLOS

    6.   Ratifications désignations institutrices primaires temporaires.

    7.   Ratification désignation maître d’éducation physique temporaire.

    8.   Demandes d’interruptions de carrière institutrices primaires.

  • Bergilers: un étalon massacré en pleine nuit dans une prairie, il a succombé à ses blessures.

    11411704_1784411335118710_1364817611529643192_o.jpg

    C’est une horrible découverte qu’a faite José Derwa, agriculteur à Bergilers (Oreye). Mercredi, vers 6 h 30 du matin, alors qu’il arrivait dans son exploitation, il a découvert son jeune étalon mort au milieu de sa prairie. La pauvre bête avait été massacrée durant la nuit, et avait succombé à ses blessures. Son propriétaire raconte :  « Il y avait du sang, sur le sol, près du hangar. Mon cheval se sera sans doute traîné jusqu’au milieu du pré. Il était coupé au tendon, à la jambe arrière. Il y avait un trou de 10 cm à cet endroit. Son poitrail était lacéré. Il avait un coup au-dessus de l’œil. Il a dû se vider de son sang. Même s’il avait survécu à toutes ses blessures, on n’aurait quand même pas su le soigner », déplore-t-il. « C’est clairement un acte criminel. C’est impossible qu’un cheval se coupe comme ça tout seul » , ajoute l’Orétois.

    Le jeune étalon, qui a depuis été transporté au clos d’équarrissage, vivait dans cette prairie avec son père et son demi-frère. José nous parle de lui comme d’un cheval très gentil et pas peureux. Des qualités qui l’ont conduit à sa perte. « Il était super brave. C’est le seul qu’on savait approcher et voilà... on en a profité » , raconte l’agriculteur.

    « HONTEUX »

    Le jeune étalon avait toute la vie devant lui puisqu’il était âgé de seulement 20 mois. Il s’agissait d’un appaloosa léopard qui était né au cœur de l’exploitation. José Derwa ne lui avait pas encore donné de nom car l’animal était destiné à la vente.

    L’agriculteur a toujours été passionné par les équidés. Il en possède d’ailleurs huit, juste à Oreye. Ses chevaux passent été comme hiver au pré, mais reçoivent du foin et de la nourriture, et peuvent aussi s’abriter dans le hangar. Malgré le crime crapuleux dont sa bête a été victime, l’agriculteur ne compte pas changer ses habitudes. « C’est la première fois qu’on s’attaque à un de mes chevaux, mais on est déjà venu voler chez moi à deux reprises. Mes portes avaient été forcées. Même si je rentre  mes chevaux, si on veut leur faire du mal, on y arrivera, on rentrera dans le hangar.

    J’ai aussi décidé de ne pas déposer plainte à la police. Je pense que cela ne sert à rien ». Cet amoureux des bêtes a cependant demandé aux voisins s’ils avaient vu quelque chose de suspect durant la nuit de mardi à mercredi. Aucun résultat. Et José Derwa n’a aucune idée de qui aurait pu faire ça.  « Mais si quelqu’un m’en veut, qu’il vienne directement s’attaquer à moi. C’est tellement petit de s’en prendre comme ça à un animal sans défense »,  conclut-il

    Découvrez ICI le reportage de la RTBF