• Une page se tourne au Canari Bouvreuil d'Oreye...

    DSC_0369.JPGDepuis 1971, année de fondation de la société ornithologique du canari bouvreuil, nous nous retrouvons chaque année à l’exposition d’oiseaux dans les locaux de l'école communale d'Oreye.

    Depuis le commencement, la société a pour objectif de réunir des amateurs d’oiseaux, de donner des conseils sur l’élevage ainsi que sur la préparation des volatiles.

    Malheureusement, il n'y a pas eu de 44ème édition de l'exposition cette année car il n'y a tout simplement plus de comité.

    Une page se tourne à nouveau dans notre commune...

  • A Oreye, on fête les Noces d'or de Monsieur et Madame Chevremont !

    Capturer.JPG

    Le 6 décembre dernier, le Conseil Communal d'Oreye a reçu Monsieur Gilbert Chevremont et Madame Danielle Petitjean, qui ont contracté mariage à Oreye, le 4 décembre 1964. Pour l'occasion, ils se sont à nouveau dit "oui" à la messe de 16h30 à Grandville.

    Félicitations aux époux !

     

  • Rappel des obligations sur la voie publique en cas de neige ou verglas.

    deneigementrues.jpgLes averses hivernales ont recouvert l’ensemble du village. Des véhicules aux piétons, tout le monde a connu des difficultés. Si la situation semble assez bien rétablie du côté des routes, les trottoirs restent, eux, désespérément blancs. Alors qu’il y a une obligation légale de déneiger.

    Une simple promenade dans les rues permet de s’en rendre compte: les trottoirs sont loin d’être déneigés et donc praticables en toute sécurité.

    Mais au-delà du beau geste, il est important de rappeler que déneiger son trottoir est avant tout une obligation prévue par la loi. Pas tout le trottoir bien sûr mais une surface d’un mètre de largeur, le long de la façade. Car comme le désherbage où l’entretien, le déneigement est à charge du riverain, qu’il soit propriétaire ou locataire, sous peine d’amendes administratives.

    Pendant les gelées, il est défendu de verser de l'eau sur les trottoirs, les accotements ou toute autre partie de la voie publique. Le riverain ne respectant pas ses obligations peut voir sa responsabilité engagée lorsqu'un piéton est victime d'une chute sur son trottoir.

  • « Plan intempéries » 2014/2015 des TEC Liège-Verviers : Découvrez tous les itinéraires planifiés !

    1596336661_ID7203237_noctambus_205825_H3KRJV_0.JPGAfin de garantir la sécurité de son personnel et de ses clients, le TEC Liège-Verviers met à nouveau en place un « plan intempéries » pour la période hivernale.

    Afin de mettre à disposition de la clientèle un service adapté aux conditions rencontrées, des itinéraires de déviations ont été planifiés, pour chaque ligne, suivant 4 niveaux de difficulté, allant d’une situation normale (niveau 1) à une immobilisation complète du réseau (niveau 4) en raison du risque trop important de dommage physique ou matériel.

    Le tableau reprenant, ligne par ligne, les déviations prévues pour chacun des 4 niveaux peut être consulté et téléchargé en cliquant -> ici.

  • Une crèche vivante le jour de Noël à Oreye ! Elle sera également de retour le 4 janvier 2015.

    10868286_803962506317441_7796351876357987681_n.jpg

    Florine, Léa, Antoine, Maé, Eloïse, Coline, Florentin, Timothée, Erin, Anne-Lise, Chloé, Maurane, Julien, Bernard, Thierry et Florine se sont lancé dans la mise en scène d'une crèche vivante. Tous les paroissiens présents à la messe du dimanche 25 décembre ont pu vivre l'évangile différemment. La  chorale Saint-Paul a rehaussé la beauté de l’évènement par ses magnifiques chants.


    Rendez-vous ce dimanche 4 janvier à 10h30 à l'église d'Oreye pour l'arrivée des rois mages. Cette messe sera également animée par la chorale des enfants.

  • Les élus orétois ont voté le budget pour l’exercice 2015 avec un léger boni !

    Capturer.JPGLes élus orétois ont voté le budget pour l’exercice 2015. Si un léger boni se dégage à l’ordinaire, les dépenses à l’extraordinaire ont été présentées. Des investissements de plus d’1,5 million d’euros sont prévus, mais plusieurs réalisations dépendront des subsides obtenus.

    Réuni lundi soir, le Conseil communal d’Oreye a approuvé le budget 2015, avec un boni de 1.209 euros à l’exercice propre. «Par rapport au budget de 2014, les prévisions à l’exercice propre sont en augmentation de 2,1 %, tant au niveau des recettes que des dépenses. Quant au boni total, il s’élève à 365.874 euros», expose Freddy Hellings, échevin des finances. Quant au budget extraordinaire, il affiche un déficit à l’exercice propre d’1.595.053 euros qui s’explique comme suit : «Il s’agit d’un prélèvement issu du boni des exercices antérieurs à l’ordinaire et qui vise à financer des investissements en matière de travaux et d’achats», analyse l’édile socialiste.

    Parmi les investissements prévus en 2015, figurent plusieurs chan- tiers : «257.330 euros serviront  à l’entretien des voiries ruelle d’Elisabeth et Blise voie. 20.000 euros sont prévus pour l’égouttage de la rue du Vinâve. L’aménagement de la place de Bergilers est estimé à 58.000 euros. Les abords d’école pourraient aussi être aménagés. Quant au projet de nouvelle classe primaire, 300.000 euros sont prévus, et 150.000 euros le sont aussi pour un terrain de football synthétique», dé- taille Freddy Hellings, avant de rappeler : «Nous essayons de prévoir au mieux, mais tout ne sera pas dépensé, car nous budgétisons des projets dont la réalisation dépend des subsides, comme pour la salle polyvalente ou le terrain de football synthétique dont la réalisation est conditionnée à l’octroi de subventions.»

    Lors du vote, le budget a été voté à dix voix « pour » et deux « contre ». Parmi les deux votants qui ont marqué leur opposition à ce budget, Bernard De Sart s’est interrogé sur la direction prise par la majorité : «Je n’aperçois aucun changement politique alors que les frais augmentent, le boni diminue et le bas de laine fond. Quel signal attendez-vous ? Nous connaissons les mêmes difficultés depuis plusieurs années, nous vivons sur nos acquis et aucune évolution n’intervient.»

    «Les frais de fonctionnement ont été réduits de 26.000 euros. Impossible de gagner plus d’argent, sauf en renvoyant du personnel ou en augmentant les taxes», a répondu Isabelle Albert, la bourgmestre d’Oreye.

    Zone de police – Répartition inégale !

    Les élus orétois ont débattu de l’intervention communale au budget de la zone de police Hesbaye. «Notre participation s’élevait à 371.115 euros l’année passée. Nous avons prévu au budget une augmentation de 4,4 % alors qu’une hausse de près de 14 % nous est réclamée. Lors des Collèges de police, je discute de cette répartition avec mes collègues bourgmestres, car Oreye paye 92 euros par habitant, là où les autres mettent une soixantaine d’euros. Certes, il faudra compenser le vide financier et payer la différence, mais cette décision vise à marquer notre mécontentement», explique la bourgmestre.

  • Décès de Monsieur Freddy Claes, époux de Madame Christiane Moens

    Décès.jpgDécès de Monsieur Freddy Claes, époux de Madame Christiane Moens, né le 28 janvier 1955 à Oreye et décédé le 22 décembre à Waremme.

    Le défunt repose au funérarium Jean-François, Chaussée Verte, 86 à Crisnée où les visites seront reçues par la famille de 16h30 à 19h00.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération, sera célébrée en l'église Saint-Clément d'Oreye, le vendredi 26 décembre 2014 à 12h45.

    Le dépôt de l'urne cinéraire aura lieu au columbarium du cimetière d'Oreye à 17h15.

  • Feu de cheminée dans le Clos Marchal à Oreye. Les pompiers sont intervenus...

    Capturer.JPGLes pompiers de Waremme sont intervenus sur un feu de cheminée ce lundi vers 22h30 au Clos Marchal à Oreye. Pas de gros dégâts à déplorer.

  • Encore un vol dans une habitation orétoise !

    2684824055.217.JPGUne maison orétoise a été ciblée par des voleurs dans la nuit de dimanche à lundi. Les malfrats sont entrés par la porte-fenêtre arrière et ont dérobé des bijoux, avant de prendre la fuite.

  • Un week-end festif sous le signe de Noël au CLAP Saint-Christophe de Bergilers ! (+photos)

    DSC_0751.jpgLe CLAP proposait une balade à travers le village. À chaque étape, une partie du repas était proposée aux promeneurs de la balade gourmande. Le principe est simple: Les participants font une promenade d’environ 3,5 km dans les rues du village de Bergilers. Ils emmènent avec eux un questionnaire à remettre complété en fin de parcours. Plusieurs haltes sont prévues chez des habitants volontaires pour déguster les apéritifs et amuses-bouches et participer à des jeux. Cette année, ils étaient une bonne centaine à participer.

    Après cette balade, les promeneurs ce sont rendus à la Salle Saint-Christophe pour déguster la suite du repas. Des animations pour les enfants étaient également prévues ainsi que la visite du Père Noël. Le vendredi, le traditionnel bingo était également à l'honneur depuis de nombreuses années !

    DSC_0738.jpgUn concours était organisé pour la première fois avec les 120 sapins distribués gratuitement dans l'entité de Bergilers sur simple demande (via l'affiche sur la vitre des riverains). Le but de ce concours est d'avoir la plus belle décoration du "sapin gourmand".

    Deux conifères gourmands ont été mis à l'honneur suite aux votes des riverains et participants à la salle Saint-Christophe (exposition photos de tous les arbres).

    Album photos: Week-end festif au CLAP !

  • Découvrez la météo de la semaine ! Beaucoup de pluie au rendez-vous...

    Capturer.JPG

    Lundi 22/12: A nouveau, une pulsion atlantique perturbée fera l'actualité. Elle occasionnera un temps très venteux et maussade avec de petites pluies ou bruines particulièrement tenaces. Ce temps sera aussi ponctué d'une douceur en forte accentuation.

    Mardi 23/12: La situation n'évoluera que très peu, le pays se trouvant sur la trajectoire d'un courant océanique faiblement perturbé. Il faudra à nouveau compter sur un vent assez fort, de légères précipitations (surtout en matinée) et une forte dose de douceur.

    Mercredi 24/12: Rien ne changera, ou presque. De nouvelles précipitations feront l'actualité, d'abord faibles puis temporairement plus consistantes au passage d'une perturbation un peu plus structurée. La douceur ne nous quittera pas.

    Jeudi 25/12: Aucune réelle sensation hivernale ne sera à attendre pour ce Noël 2014 et ce, malgré un petit tassement des températures. Un Noël marqué par quelques ondées de faible intensité, éventuellement de neige fondante sur les sommets, et cantonnées principalement du nord à l'est.

    Vendredi 26/12: Vers l'affirmation d'une météo un peu plus fraîche, temporairement sèche à une ondée près et lumineuse avant le retour de faibles pluies dans le courant de la soirée.

  • Oreye a ses « Panini » ! Plus de 200 vignettes à collectionner pour les Sucriers (+photos)

    Capturer2.GIF

    Après le succès de la dernière Coupe du Monde, les célèbres vignettes autocollantes envahissent désormais nos clubs de foot. Après Templiers-Nandrin, c’est Oreye qui a  décidé de lancer son propre album (comme les célèbres Panini) auprès de la société BeStar.

    Cet été, les célèbres vignettes autocollantes Paninis ont envahi le monde entier à l’occasion de la Coupe du Monde. Un phénomène qui a touché la Belgique et sur lequel nos clubs de foot régionaux ont décidé de surfer en créant leurs propres albums.

    Vendredi dernier, à l’occasion de leur Saint-Nicolas, les jeunes orétois ont reçu leur album BeStar où ils retrouveront quelque 200 vignettes à collectionner. « L’idée est née il y a quelques mois. Le patron de la société BeStar est un ami de notre vice-président et il lui a proposé son concept. Comme on venait de sortir de la Coupe du Monde et que la plupart des enfants ont collectionné les vignettes durant cette période, nous nous sommes dit que ce serait un superbe souvenir pour eux de pouvoir faire la même chose avec les joueurs de leur club», explique Olivier Georges, le président orétois.

    Pour ce faire, les Sucriers ont tout d’abord dû trouver des sponsors afin de financer la production de l’album et des vignettes. «Le club a financé les livres que nous avons offerts lors de la Saint-Nicolas à tous les joueurs. Désormais, ils n’ont plus qu’à acheter les vignettes qui se vendent au prix de 5 euros pour 3 pochettes de 5 autocollants. Ces stickers sont en vente au club mais aussi à la librairie Lemme d’Oreye.»

    Olivier Georges tient à préciser que ces albums n’ont pas été réalisés afin de gagner de l’argent. « On espère rentrer dans nos frais mais le but était que les enfants gardent un bon souvenir et puissent apprendre à se connaître. » Contrairement à d’autres clubs, les Orétois n’ont pas intégré de vignettes à l’effigie de leurs équipes seniors. «Des photos de ces équipes ont été intégrées à l’album mais nous ne désirions pas créer des stickers en plus. Il y a déjà 200 vignettes et cela représente un coût pour les parents.»

    Un intérêt marquant puisque le club a déjà quasiment vendu 1000 pochettes rien que lors de la soirée de vendredi dernier. « Nous allons recommander deux caisses de pochettes. Nous ne nous attendions pas à un tel succès. Si cela marche bien et que les parents sont contents, nous envisagerons peut-être de le refaire l’année prochaine», termine le président.Capturer.GIF

    (Un clic sur l'image pour agrandir le texte)

    Découvrez l'album de Saint-Nicolas au Royal Oreye Union: ICI

  • Nouvelle baisse du prix de l'essence ce samedi 20 décembre!

    1437669540_B974338802Z.1_20141219103210_000_G6S3LR4UK.1-0.jpgLe prix maximum du litre d’essence baissera à nouveau demain/samedi. Le litre de Super 95 coûtera ainsi un maximum de 1,369 euro, en baisse de 1,7 centime. Quant à la Super 98, son prix maximum reculera de 1,6 centime, à 1,433 euro le litre, indique le SPF Economie.

    Il s’agit des prix les plus bas depuis début 2010 pour la Super 95 et depuis mi-février 2010 pour la Super 98.

    Ces prix résultent des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio-composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux, précisent les autorités.

  • Plus de 30.000 chômeurs francophones vont perdre leurs allocations à partir de janvier dont 22 à Oreye !: voici, en exclusivité, les chiffres, commune par commune

    Carte.GIF

    Les sections wallonne et bruxelloise de la FGTB ont refait leurs comptes. Et ils font froid dans le dos. À partir de janvier prochain, ce sont 31.500 chômeurs francophones qui vont perdre leur allocation d'attente, celle que l'on octroie à ceux qui multiplient les intérims et les temps partiels, et n'ont pas assez de jours de boulot à temps plein pour pouvoir prétendre à une allocation de chômage complète.

    En Wallonie, 22.614 demandeurs d'emploi seront ainsi exclus du système courant 2015, et 30.000 autres les rejoindront dans les deux ans.

    A Bruxelles, 8.938 exclusions seront prononcées en 2015, dont 5.315 dès le 1er janvier.

    En compensation, les cohabitants n'auront droit à rien. Les autres devront demander le minimex, avec souvent plusieurs semaines de délai avant de pouvoir toucher le premier centime.

    Découvrez ci-dessous les conséquences, commune par commune.

    (Un clic sur le lien ou sur l'image)