Oreye: Le potager, les abeilles et les autres générations...

2014-05-06 17.12.34.jpgEn 2011, un Conseil communal des Enfants a vu le jour à Oreye et, depuis, chaque année des élections sont organisées au dernier degré de l’enseignement primaire au sein des deux écoles de la commune. Chaque élu siège deux ans. Les onze élus sont attentifs à la sécurité, à la conservation du patrimoine, aux relations intergénérationnelles et à l’environnement ; les têtes sont pleines de projets à mettre sur pied et si possible à réaliser.

En ce début de mai 2014, un projet de « chantier » est prêt d’aboutir. Depuis quelques mois, des enfants cherchaient un petit lopin de terre pour y créer un espace nature, y semer, y planter. Une parcelle du potager communautaire, rue des Fontaines, a été attribué aux enfants du CCE. Pommes de terre, haricots, herbes aromatiques, capucines, bourraches y ont trouvé place. La ciboulette à fleurs violettes y attire déjà le bourdon gourmand.

Depuis l’an dernier, Oreye est devenue Commune « Maya », elle participe donc à la protection des abeilles en veillant à développer la culture de fleurs mellifères. En mars, lors de la journée « Printemps Grandeur Nature », un grand terrain, jouxtant le potager, a été ensemencé par une équipe d’adultes et d’enfants enthousiastes.

2014-05-06 17.07.47.jpgLors de la séance du mardi 6 mai 2014, chaque élu du CCE s’est vu offrir un sachet de précieuses graines de fleurs. Ils en feront profiter leurs proches. Quelques plantations ont été aussi faites ce mardi.

Maintenant, ils vont être attentifs à leur parcelle, aux fleurs, aux légumes, remuer le sol, désherber, arroser… pour l’arrosage, guère de problème, on se bouscule, on ne manque pas de volontaires à la pompe, qui fournit l’eau de la fontaine.

Une rencontre avec des personnes du 3ème âge est programmée pour juin. Les aînés seront peut-être intéressés par une visite du potager ; ce serait bien de les y mener, d’écouter leurs conseils de jardinage, leurs anecdotes et souvenirs, quelques recettes et… pourquoi pas, en septembre, préparer de bons petits plats et les déguster en leur compagnie. Miam !

Le plus grand souhait serait d’intéresser les enfants des écoles. Ce serait avec un immense plaisir  que l’on verrait enfants, enseignants, parents, grands-parents et voisins sillonner les allées et profiter de cet espace 100% nature.

Commentaires