La Nationale 3 à Crisnée sera rouverte jeudi soir !

10352296_474205032726410_667902571269761278_n.jpg« Une couche de finition et de roulage doit encore être posée sur la Grand-Route. Il reste le marquage au sol et ces travaux seront terminés. La route devrait donc être accessible jeudi en fin de journée », se réjouit Philippe Goffin, bourgmestre de Crisnée.

Cette Nationale 3 était en mauvais état et les vibrations dues au trafic posaient des problèmes aux habitations puisque des fissures étaient apparues. « La route n’avait pas été refaite en quarante ans. Des trous avaient fait leur apparition, avec des conséquences pour les pneus des voitures et les maisons des riverains lors du passage de poids lourds. Il s’avérait donc plus que nécessaire d’installer un nouveau revêtement.», explique le mayeur crisnéen. Il reste à poser une couche de finition et ce nouveau tarmac sera terminé, les automobilistes pourront ainsi se diriger vers Hognoul et Ans sans emprunter l’autoroute.

L’ÉGOUTTAGE ÉGALEMENT REFAIT

Comme des travaux devaient être réalisés sur toute la route, les autorités en ont profité pour refaire tout l’égouttage de la Grand-Route : « Il était également nécessaire d’effectuer des travaux d’égouttage sur cette portion de la Grand Route et nous avons fait d’une pierre deux coups », souligne Philippe Goffin.

Pour 500.000 euros, les travaux ont pu être réalisés avec une part communale de 50.000 euros. Quant au nouveau revêtement, son coût a été intégralement pris en charge par la Région wallonne.

Avec un début du chantier et l’installation d’un nouveau revêtement initialement prévus en 2012, les travaux auront pris du retard. «Les délais ont été bien trop longs, mais maintenant que les travaux sont terminés, c’est de l’histoire ancienne », conclut Philippe Goffin.

Commentaires