Une septuagénaire et ses deux fils tabassés pour... des pétards durant la nuit de la Saint-Sylvestre à Lens-sur-Geer!

Capturer.JPGUne mère de famille et ses deux fils ont été violemment agressés durant la nuit du Réveillon de la Saint-Sylvestre par deux individus. L’une des victimes avait demandé à l’un des voyous de cesser de lancer des pétards devant son domicile. Les deux auteurs présumés ont été déférés ce week-end au parquet de Liège.

Les faits ont été perpétrés dans la nuit de mardi à mercredi dernier à Lens-sur-Geer (Oreye) à proximité du domicile de Daniel Defawes (41 ans) et de ses parents. Une voiture Citroën C2 est alors garée deux maisons plus loin, chez Didier Defawes, le frère de Daniel. A son bord se trouve un prénommé Gaëtan, né en 1988 et domicilié à Dison. Son comparse Nicolas, né en 1987 et domicilié à Crisnée, se trouve à ce moment dans l’habitation située entre les deux propriétés des Defawes.

«Vers 3 heures du matin, je venais de rentrer de mon réveillon et suis allé me coucher, se souvient Daniel Defawes.  La fenêtre de ma chambre, située côté rue, était ouverte. J’ai alors entendu des pétards et des coups de klaxon. L’individu qui se trouvait dans la voiture, assis au volant, jetait effectivement des pétards ‘pirates’ par la fenêtre de son véhicule. Mon frère est sorti de chez lui pour lui demander de cesser ce vacarme, précisant que sa fille adolescente souhaitait dormir.»

Manifestement très excité, le Disonnais sort aussitôt de son véhicule. «Il s’est rué sur mon frère etl’a jeté à terre, poursuit Daniel Defawes.  Je suis ensuite intervenu pour demander à l’individu pourquoi il avait ainsi agressé mon frère. En réponse, le jeune homme s’est également rué sur moi avant que son complice ne vienne à son tour me rouer de coups

Capturer1.JPGEntendant ce remue-ménage, la mère des deux frères, Christiane Laurent (70 ans), survient pour défendre ses proches. « Maman est simplement venue demander aux voyous de cesser leurs agissements, mais ceux-ci l’ont violemment jetée au sol avant de prendre la fuite, ajoutant qu’ils n’avaient peur de rien», précise encore Daniel Defawes.

Résultat des courses, les deux frères sont blessés et subissent une incapacité de travail d’une dizaine de jours. Quant à leur maman, plus grièvement touchée, elle souffre d’une fracture de la hanche. Transportée à la clinique Joseph Wauters de Waremme, elle a été transférée au Bois de l’Abbaye à Seraing où elle a subi une intervention chirurgicale. Une prothèse de hanche a dû lui être posée. La septuagénaire devrait revenir à la clinique waremmienne ce lundi pour y passer quelques semaines de revalidation et de convalescence. Recherchés par la police, les deux auteurs présumés de ces coups et blessures volontaires ont été interpellés ce week-end et déférés au parquet de Liège.

Commentaires