• Florent Pevee, un Orétois de 22 ans, décède après avoir été heurté par un bus

    Capturer.JPGUn dramatique accident s’est déroulé, ce vendredi matin, aux environs de six heures, sur le ring à Hasselt. Florent Pevee, 22 ans, a été percuté par un bus. Pour une raison inconnue, le jeune homme se trouvait couché sur la bande de circulation réservée aux transports en commun. Originaire d’Oreye, ce musicien laisse derrière lui sa famille, ses amis, et les membres de ses deux groupes.

     

    « Florent se destinait à une belle carrière, mais le destin en a décidé autrement… », nous explique Jean-Marc Pevee. Ce papa a appris vendredi matin la mort tragique de son fils de 22 ans, Florent Pevee, originaire d’Oreye. C’est là qu’il est allé à l’école maternelle. Il habitait en partie dans cette commune, et en partie chez sa mère, à Tongres. Parfait bilingue Français-Néerlandais, il résidait actuellement dans un kot, à Hasselt. La ville où il avait décidé d’étudier la musique, et où sa vie s’est brutalement arrêtée. « C’est sa maman qui m’a prévenu, ce vendredi matin, de cette triste nouvelle. Elle m’a dit qu’il avait été fauché par un bus. Apparemment, il était tout seul, et rentrait d’une fête. A-t-il traversé sans regarder ? Je ne sais pas, et je n’ai pas envie d’en savoir plus.

    De toute façon, cela ne changera rien. Mais je pense que c’est un accident, et que personne n’est à mettre en cause », poursuit son père.

     

     

    1461080_763973693628187_692690266_n.jpgD’après les premières constatations, Florent se trouvait couché sur la bande réservée aux transports en commun, sur le ring à Hasselt. Deux automobilistes ont d’abord vu le garçon se trouvant dans le couloir de bus. Ils ont réussi à l’éviter. Mais vers six heures du matin, un véhicule De Lijn l’a percuté, et le drame n’a pu être évité. D’après nos collègues de Het Nieuwsblad, la police locale de Hazodi a réalisé le constat de l’accident. La police a aussi proposé l’aide de l’assistance aux victimes pour le chauffeur de bus, très impressionné, et les proches du jeune homme. Le laboratoire judiciaire et un médecin légiste sont également descendus sur les lieux pour enquêter sur les circonstances exactes du drame. Mais selon les premiers éléments, l’Orétois serait décédé sur le coup.

     

    Ce que sa famille retiendra de lui ? Assurément son talent. Florent Pevee semblait vivre pour sa passion de la musique. « On peut dire qu’il avait toujours un instrument en main, souvent une guitare », indique d’ailleurs son papa. Talentueux, il faisait même partie de deux groupes de musique : Kaboul Golf Club et The Rott Child. « Il était imprégné par la musique. L’avenir se présentait très bien pour ses deux groupes. Ils ont même joué à l’Ancienne Belgique. Son frère, Simon joue aussi. Quant à sa petite amie, elle est chanteuse. Évidemment, nous sommes tous anéantis », poursuit Jean-Marc Pevee. Les funérailles de Florent se dérouleront, ce mardi, dans la ville de sa maman, à Tongres.

    Florent repose chez son papa, rue des Combattants, 148 à Otrange, où les visites sont souhaitées de 16 h à 19 h. La liturgie des funérailles sera célébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste à Tongres, le mardi 3 décembre 2013 à 10 h 30. Réunion à l’église. L’inhumation aura lieu dans le caveau de la famille au cimetière d’Otrange à 12 heures. Vos condoléances sur : www.enaos.net

  • Incendie à la Raffinerie Bénéo-Orafti ce vendredi soir !

    oreye3.jpgCe vendredi vers 18h15, un incendie s'est déclaré à l'usine Bénéo-Orafti d'Oreye. Le feu a pris dans un isolant. De nombreux secours sont arrivés rapidement sur les lieux. Il n'y a pas de blessés à déplorer.


    Une explosion avait déjà eu lieu dans la même partie de l'usine il y a 15 jours.

  • Grève du TEC : Poursuite du mouvement tout ce week-end !

    669423250_B971506597Z.1_20131129111401_000_G3G1J7I35.1-0.jpgRéuni en assemblée générale aux dépôts de Robermont et de Jemeppe ce matin, le personnel du TEC-Liège a décidé la poursuite du mouvement de grève durant tout le week-end jusqu'à lundi 9h (minimum). Il n’y aura donc pas de bus pour l’ouverture du village de Noël à Liège.

    Ils étaient une centaine ce matin au dépôt de Robermont. La discussion a été tendue entre les partisans et les opposants à la poursuite du mouvement de grève entamé jeudi matin. Mais ce sont les premiers qui ont été majoritaires.

    Le conflit est né d’un problème de circulation des bus dans les travaux du centre de Herstal. Couverts par leurs syndicats, 18 chauffeurs ont décidé de changer d’itinéraire, ce qui a été assimilé par la direction à une faute grave. Ils ont été convoqués personnellement pour recevoir un avertissement, ce que dénoncent les syndicats concernés.

    Par solidarité, les chauffeurs du TEC à Charleroi ont également débrayé ce matin.

    La direction de la SRWT (dont dépend le TEC-Liège) ne décolère pas et son administrateur-délégué, Jean-Marc Vandenbroucke pose clairement la question : « faut-il encore continuer avec un opérateur public quasi unique en Wallonie. 30 % de nos lignes sont déjà assurées par des sociétés privées et elles roulent toutes. »


    La nouvelle réunion a débuté à 15h30. «Nous avons demandé à la direction de renouer le dialogue pour essayer de trouver une issue au conflit social et refaire rouler les bus le plus vite possible», explique Gonzague Milis, de la CGSLB.

    FIN DE LA GREVE !! Reprise normale dès ce samedi ! 

    Attestation de grève : ICI

  • Grève sauvage des bus à Liège: le dépôt d'Oreye est aussi à l'arrêt !

    DSC_0223.JPG

    Les principaux dépôts du TEC Liège-Verviers sont toujours bloqués ce jeudi par des piquets de grève.

    Les dépôts de Robermont, Rocourt, Jemeppe, Bassenge, Oreye, Omal, Verlaine, Wanze et Warzée étaient toujours à l’arrêt à la mi-journée. Seuls les bus venant des dépôts de Verviers et Eupen roulent normalement.

    Cette grève sans préavis a été décrétée par les syndicats suite à une décision de la direction du TEC Liège-Verviers de considérer comme faute grave la déviation d’itinéraire décidée par les chauffeurs de leur propre initiative, pour éviter les travaux.

    Attestation de grève (pour l'école, travail,...) ICI


    La direction a refusé de suspendre la convocation des 18 agents concernés par le changement d’itinéraires dans les travaux de Herstal. Et elle a exigé que les syndicats ne défrayent pas ses agents car il s’agissait d’une grève sauvage. Ce que la CGSP et la CGSLB ont refusé. la grève des bus à Liège et Verviers se poursuivra jusqu'à vendredi 9h... au moins!

  • Gros succès pour la brocante du volley-ball à Oreye !

    298263492.JPGLe dimanche 17 novembre se déroulait  entre la brocante annuelle du volley-ball dans le hall omnisports de la commune. 80 brocanteurs ont répondu à l'appel ainsi que les nombreux amateurs d’antiquités et de bonnes occasions...

    Le rendez-vous est déjà pris pour l'année prochaine !

  • Le Rallye Jean-Louis Dumont à Oreye en photos !

    Rallye Jean-Louis Dumont

    Voici quelques clichés du Rallye Jean-Louis Dumont dans notre commune d'Oreye pris par un passionné Orétois de véhicules et de photographie !

    Photos du Rallye Jean-Louis Dumont

  • Le froid est arrivé... Et c'est le rush pour acheter son jeu de pneus hiver !

    pneus hiver,hiver,pneus 4 saisonsPour beaucoup, les pneus “ hiver” ne représentent pas une obligation. Confiance en soi ou très bon pilote, quoi qu’il en soit, l’avis des garagistes est unanime: il faudrait que tout le monde ait son jeu de pneus “hiver”. “Ce n’est pas parce que je travaille là dedans que je le dis mais c’est plus sécurisant pour tout le monde. Surtout pour ceux qui ont peur de rouler sur la neige ”, souligne Julien,un employé dans un garage de pneus. “En Allemagne, c’est obligatoire et c’est mieux comme ça. Mais tous mes clients me le disent, quand tu les essayes, tu ne sais plus t’en passer... ”, ajoute Sébastien, patron d'un magasin de pneus à Huy.

    Mais malgré l’utilité de ce genre de pneus, en acheter laisse un trou certain dans le budget. En moyenne, il faut compter 500€ pour un jeu de quatre pneus “hiver” de qualité correcte. “C’est cher, c’est certain mais vous les avez pour +-40.000 km. Vous n’en achèterez pas toutes les années

    Quelques chiffres...

    3/4jours : C’est en moyenne le délai d’attente pour faire placer des pneus “hiver” sur sa voiture. Le délai pourra vite monter à une semaine si tous les conducteurs se rendent dans leur garage.

    500 € : En moyenne le prix qu’il faudra débourser pour faire placer quatre pneus “hiver” avec jantes sur sa voiture.

    : En dessous de cette température, il est conseillé d’utiliser des pneus “hiver” qui ont une meilleure adhérence que les pneus “été”.

    35.000km : C’est en moyenne le nombre de kilomètres que vous pouvez effectuer avec vos pneus “hiver”. Cela équivaut à quatre hivers.

  • Vérifier votre production de déchets en quelques clics sur internet

    intradel, production de déchets, oreye poubelle

    A Oreye, nous sommes passé au nouveau système de collecte en conteneurs à puce et à la collecte séparée des déchets organiques depuis un petit temps déjà... Vous pouvez accéder aux informations sur vos collectes et connaître votre production de déchets tout au long de l’année via le site internet d’Intradel ou sur simple appel téléphonique.

    Depuis votre ordinateur, consultez l’état de vos levées et de vos kilos collectés. Grâce à un login et un mot de passe, qui vous sont propres et confidentiels, vous avez accès à des informations utiles relatives à votre production de déchets et à l’utilisation de vos conteneurs. Le nombre de levées ainsi que le poids de vos conteneurs sont repris pour chaque pesée. Retrouvez également un graphique prévisionnel sur base des productions précédentes. Cet outil vous permet d’estimer votre production de déchet sur l’année en se basant sur vos collectes passées et ainsi agir afin de réduire vos déchets au quotidien.

    Comment faire ?

    Capturer10.JPGVous vous rendez tout simplement sur le site internet d’Intradel : www.intradel.be . Une fois, sur la page d’accueil, vous trouverez un onglet au centre de la page : « Ma production
    de déchets en ligne ». Cliquez sur la partie « en savoir + ».

    Une nouvelle page apparaît. Vous y entrez votre nom d’utilisateur (login) et votre mot de passe reçus par courrier. Cliquez ensuite sur le bouton « Login ». Mot de passe oublié ou perdu ? Contactez Intradel au 04/240.74.74.

    Une nouvelle page s’affiche avec vos informations personnelles (nom, prénom, adresse...). Définissez votre période de collecte.

    Afin d’accéder à vos informations sur les collectes cliquez sur l’insigne « + » qui se trouve à coté de votre nom.

  • Téléphone, GSM, internet, TV : osez comparer ce lundi à Oreye !

    SKY20121211043537lemirea.jpg

    50 % des Belges ont un abonnement mal adapté à leurs vrais besoins. Même pour un GSM fonctionnant avec une carte prépayée, on peut trouver moins cher. Pourquoi pas vous ?

     

    Le CPAS, en synergie avec la commune, vous aide à comparer les offres des différents opérateurs de votre région de sorte que vous puissiez faire votre choix selon vos besoins.

     

    Une campagne d’information ? Pour qui ?

    • Vous ne comparez pas les différents opérateurs ?
    • Vous utilisez le même abonnement ou la même carte prépayée depuis longtemps ?
    • Vous ne connaissez pas vos besoins réels pour l’utilisation de votre téléphone fixe, de votre GSM, de votre connexion internet et de votre TV numérique ?
    • Vous n’avez pas accès à internet ou vous ne savez pas comment utiliser les outils de comparaison mis à votre disposition sur internet ?

     

    Venez à la permanence qui se déroulera dans les locaux de votre commune, une équipe vous aidera à faire cette comparaison !  Ensuite, vous ferez votre choix en toute connaissance de cause.

     

    Une campagne ? Où et quand ? Venez à la permanence qui se déroulera, sur rendez-vous (tel au 019/67.77.15), dans les locaux du CPAS le 25 novembre 2013 de 14h à 19h.

     

    Munissez-vous, si possible, des dernières factures mensuelles de votre opérateur et une équipe vous aidera à effectuer la simulation et à comparer les différentes options ! 

    Attention ! Le but de cette entrevue est de vous aider à réaliser cette simulation, de vous donner les renseignements exacts vous permettant d’obtenir l’abonnement qui correspond à votre vraie utilisation.

     

    Nous ne pourrons pas répondre à toutes vos questions concernant les problèmes que vous rencontrez en matière de télécommunications. Si tel est le cas, nous essaierons cependant de vous aider en vous communiquant les coordonnées des services les plus à même de vous porter assistance.    

     

    ·         Pour plus d’informations : http://economie.fgov.be

    ·         Comparateur de tarif : http://www.meilleurtarif.be/

  • Comment planter un arbre correctement? Tout savoir ici !

    • Préparation de l'arbre: 2 opérations doivent être conduites pour favoriser une bonne reprise:
      • La première est "l'habillage" des racines, qui consiste à tailler l'extrémité des grosses racines ainsi que le haut des branches (+- 1 cm).
      • La deuxième consiste à plonger tout le système racinaire dans un seau de pralin, solution vendue toute prête ou préparée par vos soins avec de la boue. Le but est double: fertilisation et maintien des racines à l'humidité.
    • Mise en place: Pour pousser bien droit, un jeune fruitier a besoin d'un tuteur. Celui-ci doit être enfoncé dans le trou avant la mise en place de l'arbre. (à un metre du mur)
    • La profondeur à laquelle placer les racines est déterminée par le bourrelet de greffplantation d'un arbre fruitiere (renflement cicatriciel bien visible sur le tronc), qui doit arriver juste au niveau du sol. Pour vous en assurer, vous pouvez vous aider d'un bâton jeté en travers du trou.

      Rebouchez ensuite le trou avec un mélange composé de la terre extraite, à laquelle vous aurez incorporé un bon fumier. Secouez les racines pour ne pas laisser de poche d'air, très préjudiciable.

    • Pour finir: Accrochez soigneusement l'arbre à son tuteur; ne serrez pas trop les liens, qui pourraient abîmer le tronc pendant la croissance. Ménagez au pied de l'arbre une cuvette, qui facilite les arrosages. Vous commencerez d'ailleurs ceux-ci immédiatement, en humidifiant généreusement la terre de façon à bien la tasser

  • De nombreux travaux réalisés dans la commune d'Oreye pour lutter contre les inondations (+photos)

    IMG_4951.JPGDepuis quelques semaines, la commune d'Oreye a effectué de nombreux travaux dans la commune pour lutter contre les inondations grâce aux subsides de 25.000 euros du Contrat de Rivière:

    - Un terrassement pour dévier l'eau dans le bassin d'orage situé Chaussée Romaine à Oreye

    - Création d'un merlon (une digue) sur 300 mètres au niveau des champs vers le bassin d'Oreye situé à Otrange

    IMG_4950.JPG- Création d'une barrière de ballots en paille à deux endroits dans la rue de Liège (Oreye)

    - Création d'une barrière de ballots en pailles rue des Champs à Lens-sur-Geer

    - Création d'une barrière de ballots en pailles rue de Pousset à Bergilers

    - Création d'un terrassement rue Xavier Dunain à Bergilers

    - Pose d'un avaloir + un tuyau de 200mm à travers les champs vers le Geer rue Sous-la-Motte (Bergilers)


    Album photos: Lutte contre les inondations à Oreye

  • Des chiques 100 % Diables rouges ! P. Renard (Oreye) et son Lion’s Club vous proposent des cuberdons « noir-jaune-rouge »

    Soutenez les Diables rouges et faites en même temps une bonne action, en achetant les cuberdons aux couleurs de la Belgique qui sont à vendre dans toute la région. C’est Patrick Renard, l’Orétois, président du Lion’s Club Ans Légia qui est à l’origine de cette initiative.

     

    Capturer.JPGToute la Belgique est derrière son équipe nationale de football ! Certains ont décidé de surfer sur la vague d’engouement autour des Diables rouges pour inciter les gens à faire une bonne action. Patrick Renard, négociant en bois à Oreye, est aussi le président du Lion’s Club Ans Légia. « Mon fils est placé dans un centre de jour pour personnes handicapées, le Tabuchet à Liège. J’avais envie de faire quelque chose pour aider cette institution. Avec mes collègues du service club, nous avons décidé de fabriquer des petits cuberdons en forme de lions, pour les vendre au profit du Tabuchet ».

     

    Au départ, Patrick et ses amis du Lion’s club devaient s’arrêter là. « Lors d’une réunion de zone avec d’autres services club, l’idée a été proposée de faire une opération dans le même style que Cap 48. J’ai trouvé que c’était fantastique. Nous avons donc décidé de produire de plus grandes quantités qui seront vendues dans une grande partie de la Province.Et bien sûr, pour surfer sur la mode des Diables rouges, nous avons eu l’idée de les faire produire aux couleurs de la Belgique».

     

    C’est donc une entreprise sérésienne qui a été chargée de la production : « Ils ont créé un moule exprès et ont prévu trois parfums. Cerise, ananas et fraise et nous avons imaginé le packaging. Les adultes handicapés du Tabuchet auront aussi leur part de travail puisqu’ils sont chargés de remplir les sachets qui seront vendus. «Nous avons fait un packaging simple, avec un nombre défini de chiques de chaque couleur à mettre chacune à leur tour, pour donner les couleurs du drapeau. Ils vont travailler à la chaîne ». Les sachets de chiques seront bientôt disponibles à la vente, notamment dans la région de Hesbaye. Tout d’abord, on pourra en trouver chez Renard Bois à Oreye, mais aussi dans le magasin Plaisir Di... Vin de Waremme, la libraire Lemme ou encore au Carrefour Mestdagh de Hannut. «Nous les vendons au prix de 3,50 euros et évidemment, tous les bénéfices de la vente seront reversés au centre le Tabuchet », conclut Patrick Renard.

  • Saint-Nicolas sera ce 24 novembre au Hall Omnisports d'Oreye !

    saint%20nicolas%20et%20fouettard[1].gifA tous les enfants du village

    L'année passée, Saint-Nicolas a vécu un bon moment parmi les enfants. Cette année, il a décidé de revenir ce dimanche 24 novembre dès 15h00 !

    Avant son arrivée, les enfants pourront s'amuser grâce à la transformation du Hall Omnisports en véritable fête foraine ! Châteaux gonflables, pêche aux canards, barbes à papa, clowns, histoires contées et boum musicale te seront proposés ! Après quoi, Saint-Nicolas offrira des bonbons et des cadeaux aux enfants sages !

    • Histoires contées: de 15h15 à 16h15 pour les enfants de 6 à 8 ans et de 16h15 à 17h15 pour les enfants de 3 à 5 ans.
    • Boum musicale pour les plus grand assurée par DJ Adrien de 15h à 17h30.

    N'oubliez pas une carotte pour son âne ainsi que la carte pour retirer le cadeau de votre enfant ! (Reçue via voie postale)