Accident de la route dans la rue des Sorbiers à Oreye

164105544_B97205835Z.1_20130305102653_000_GTBJ0BL6.1-0.jpg Jérôme Bronckart, un jeune habitant de Donceel de 23 ans, a eu un terrible accident durant la nuit de vendredi à samedi. Ce conducteur circulait sur un chemin de remembrement, situé à l’arrière des décanteurs d’Oreye. Pour une raison encore inconnue, il a perdu le contrôle de son véhicule. Hospitalisé à la Citadelle, ses jours sont considérés comme en danger. Dans le club de foot où le Donceelois évoluait, à Momalle, c’est l’émoi.

Sportif, extrêmement gentil, serviable et poli : c’est en ces termes que Jean-Marie Heyne, ancien bourgmestre de Remicourt et président du club de foot de Momalle parle de Jérôme Bronckart. «Je le connais depuis tout petit. Je l’ai vu grandir. C’est un garçon vraiment très apprécié dans notre club de football». Un club de foot qui est encore sous le choc. Ce samedi Jean-Marie Heyne et ses joueurs ont appris que Jérôme Bronckart avait été victime d’un terrible accident de la circulation.

Durant la nuit de vendredi à samedi, vers 1 h du matin, ce Donceelois a perdu le contrôle de son véhicule alors qu’il circulait sur un chemin de remembrement, la rue des Sorbiers, situé derrière les décanteurs de la sucrerie à Oreye, nous informe la zone de police de Hesbaye.

Que s’est-il passé cette nuit-là ? Impossible à dire pour le moment. Jérôme était seul en cause. Tout d’un coup, sa voiture a fait plusieurs tonneaux et a terminé sa course sur le toit, dans un champ. « ll a été éjecté de sa voiture. Le choc a été très violent. Heureusement pour lui, des personnes qui passaient par là ont vu l’accident et se sont arrêtées. Une de ces personnes était urgentiste, elle lui a prodigué les premiers soins», poursuit le président du club de foot.

Directement transporté à l’hôpital de la Citadelle, à Liège, les jours du jeune homme sont considérés comme étant en danger par les médecins. Il a plusieurs vertèbres, dont des vertèbres cervicales cassées. Ses côtes ont aussi été fracturées et son poumon a été perforé. « D’après les dernières informations, sa moelle épinière n’aurait pas été atteinte... On espère tous qu’il ne gardera pas de séquelles de ce grave accident » continue Jean-Marie Heyne.

Commentaires