Une belle victoire qui montre la solidarité hannutoise face à Oreye

Capturer33.JPGDes ajustements tactiques ont permis au RFCH de s'imposer face à solide équipe sucrière. Hannut est bien rentré dans la rencontre après un but rapide de Vreven. Mais dès ce moment Pierre Longueville s’est dit que marquer trop rapidement dans un match est souvent difficile à gérer. Quelques minutes plus tard, alors que Vreven avait le 2-0 au bout de la tête, sur le contre, Oreye allait égaliser d’une phase limpide et rapide. Oreye en profitait alors pour reprendre confiance et ses joueurs gagnaient les duels de l’entrejeu et ses flancs très rapides faisaient très mal à la défense locale. Gallée sortait aussi un ballon très chaud sur un coup franc de Kremer.

A la mi-temps, Pierre Longueville sortait une gueulante et modifait son système de jeu en remettant Wladyka aux côtés de Praillet afin de bloquer d'avantage Avi et Kremer. Il remettait aussi Guadagagno à l’arrière gauche qui parvenait à bloquer beaucoup plus Bouveroux. Le jeu s’équilibrait, mais Oreye se montrait le plus dangereux en se retrouvant deux ou trois fois dans le rectangle en zone de finition. Malheureusement pour André Jamers, aucune de ces tentatives n’était cadrée et elles passaient toutes à côté du but de Gallée.

On sentait alors qu’Oreye commencait à payer sa débauche d’efforts. Hannut insistait et Longueville criait « On ne doit pas avoir de regret demain ! Il nous faut les 3 points ! ». Et a la 75ème, Vreven récupérait la balle, se jouait de son défenseur et la balle arrivait sur le goléador local Parthoens qui faisait 2-1. Le dernier quart était classique avec Oreye qui poussait et Hannut qui partait en rencontre. Parthoens avait encore le 3-1 au bout du pied, mais il échouait.

Une belle victoire qui montre la solidarité hannutoise même si Pierre Longueville reconnaissait que Oreye et Jamers méritaient mieux.

Commentaires