La jolie Orétoise peaufine son concours Miss Belgique sous le soleil du Maroc

charlotte verjans,oreye,miss belgique 2013Charlotte Verjans, 22 ans, d’Oreye, est parmi les 20 finalistes du concours Miss Belgique. Elle prépare la finale au Maroc. L’occasion pour nous de l’interroger sur sa famille, son avenir mais aussi sur ses hobbies. Ici, au Maroc, je me sens super bien. On a énormément d’activités, on est très occupé mais je m’amuse beaucoup, confie la jolie brune qui a des origines croates par sa maman. On découvre les autres filles au quotidien. Il paraît que des frictions se créent au fur et à mesure que la semaine avance mais, pour le moment, tout va bien , ajoute-t-elle.

Comment en est-elle arrivée là ? Je n’aurais pas osé m’inscrire seule. Je connaissais bien Chloé Saive, qui a été première dauphine de Miss Belgique il y a 2 ans. Personnellement, je suis l’élection de Miss Belgique à la télé depuis que je suis toute petite. C’est finalement mon papa (NDLR: Thierry Verjans, très connu dans le monde du foot) qui m’a incitée à m’inscrire. Il fallait qu’il le propose pour que j’ose le faire mais là, je suis prête à relever le challenge , confie-t-elle amusée.

A-t-elle un fiancé?  “Non!  Et je ne suis pas un coeur à prendre non plus, même si j’ai vu ma demande d’amis sur Facebook grimper en flèche ces derniers temps. Là, j’ai envie de me consacrer à l’élection, c’est tout , explique Charlotte.

charlotte verjans, oreye, miss belgique 2013, charlotte verjansSon soutien, elle le trouve ailleurs, notamment au sein de sa grande famille puisque Charlotte fait partie d’une famille recomposée: sa maman avait eu un enfant et son papa en avait eu six autres avant d’avoir Charlotte et son frère de 10ans. L’occasion aussi pour la finaliste de se rapprocher de sa grande soeur, qui la soutient beaucoup dans cette belle aventure.

A propos des qualités d’une bonne Miss Belgique, Charlotte en voit plusieurs. Elle doit être belle et élégante mais il ne faut pas voir que la beauté plastique. Il y a aussi la beauté intérieure. Elle doit aller vers les gens et donner de son temps .

Pour l’heure, la jeune femme est repartie vaquer à ses occupations: séances-photos, préparation d’un défilé en caftan (costume traditionnel) et test en live (devant un public) de l’acte public qu’elle présentera le soir de l’élection (NDLR: le 6 janvier prochain, au casino de Knokke),interviews avec la presse francophone et néerlandophone mais aussi quand même un peu de bronzette (si le temps le permet) au bord de la piscine du Mazagan Beach Resort, le magnifique complexe hôtelier où le groupe est descendu, à 90 kilomètres de Casablanca.

Commentaires