• Grève suivie aussi par les ouvriers de l'usine Bénéo-Orafti

    DSC_0015.JPG

    Seulement une trentaine d'ouvriers travaillaient à la raffinerie Benéo-Orafti ce lundi suite à la grève générale qui touchait entièrement le pays. L'usine tournait donc au ralentit. Reprise normale ce mardi.

  • Pickpokets au Carrefour Market d'Oreye !

    3399496322.jpgSamedi dans l'après-midi, alors qu’elle était à la caisse du supermarché Carrefour Market d'Oreye, une retraitée s’est faite aider pour le rangement des courses par un homme et une femme. Au moment où elle payait ses achats par carte de crédit, les individus ont profité pour regarder son code bancaire. Ils ont ensuite quitté le magasin pour se diriger vers un véhicule immatriculé en France.

    Toute la scène a été filmée par les nombreuses caméras de surveillance du magasin. La police s'est rendue rapidement sur les lieux.

    D'après Alain Cloesen, gérant du magasin, il pense que ce sont les mêmes pickpockets qu'il y a quelques mois. Il conseille également de ne jamais se faire aider par des inconnus, surtout à la caisse.

  • Le verglas est très dangereux à Oreye

    DSC_0013.JPG

    Carambolages, glissades et passages difficiles, l'apparition de la neige et d'une couche de verglas ont provoqué de nombreux embarras de circulation sur le réseau routier ce lundi.

    A Oreye, pas d'accidents à dépolorer mis à part quelques glissades. Le verglas est encore bien présent donc rouler prudemment et freiner par petits coups et pas brusquemment !DSC_0002.JPG

  • Pharmacies de garde (30/01 au 03/02)

    30 - 31.JPG

    1-2-3.JPG

    (Un clic pour agrandir)

  • L'amour floral est à Oreye !

    DSC_0037.JPGCe cours d'art Floral est à l'initiative du Conseil consultatif des Aïnés. Il abordera le thème de la Saint-Valentin le mercredi 8 février à 19h30 au Club La Jeunesse d'Otrange. Il vous permettra des réaliser votre montage en quelques heures seulement !

    Du matériel sera utile pour ce cours: une paire de ciseaux, un petit couteau à pomme de terre, un sécateur et une pince à fil de fer (facultatif).

    Un inscription est obligatoire à l'Administration communale ainsi que son payement avant le lundi 06 février 2012. (Orétois, 10 euros et non-orétois, 20 euros sur le compte BE71 0910 0044 0569) 

  • Basket-Ball d'Oreye en P2: Démission de Michaël Markowicz

    Basket-Ball P2

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgAprès un an et demi passé au coaching de l’équipe d’Oreye, Michaël Markowicz a remis son ballon. « J’en avais assez de l’ambiance et du comportement des joueurs, explique t-il. À Hannut, on n’a même pas eu l’orgueil pour tenter de sauver l’average. Jeudi, après l’entraînement, j’ai entendu que plusieurs joueurs étaient contre moi. J’en ai profité pour arrêter car je ne veux pas continuer à tout porter sur mes épaules. L’équipe n’a pas d’encadrement, les joueurs viennent ou ne viennent pas, j’en ai assez… »

    Quel avenir donc pour l'équipe d'Oreye ? ...

  • Qui sera en grève ce lundi 30 janvier ?

    Logo Oreye.JPGVoici le récapitulatif des perturbations déjà connues ce samedi, à 2 jours de la grève. Des actions de sensibilisation, des barrages filtrants et des "piquets volants" sont annoncés. Dans tout le pays les arrêts de travail vont se multiplier. Des piquets de grève vont empêcher les personnels d'accéder à leur lieu de travail  

    • Carrefour Market: Ouvert normalement
    • Banque ING: Ouvert normalement
    • Banque Dexia: Ouvert normalement
    • Banque Fortis: Ouvert normalement
    • Bénéo-Orafti: En grève + grèvistes devant les entrées
    • La poste: En grève
    • Tec Oreye et Liège-Verviers: En grève
    • Administration communale d'Oreye: Ouvert normalement
    • Voirie communale d'Oreye: En grève
    • Ecole Immaculée Conception de Lens-sur-Geer: En grève (garderie pour les enfants)
    • Ecole communale d'Oreye: En grève (garderie pour les enfants de 8h30 à 15h40)
    • Pizzeria Cimino: Ouvert normalement
    • Station essence Pallen + magasin Welcome: Ouvert normalement
    • Le Vaudrée 8: Ouvert normalement
    • Librairie Lemme: Ouvert normalement
    • Restaurant Chinois: Ouvert normalement
    • Boulangerie Lowette: Ouvert normalement
  • Carnaval à l'Immaculée Conception !

    Affiche Cotillons.JPG

    Photos sur le blog dès le lundi 6 février !

    Un clic sur l'image pour l'ouvrir en grand.

  • Traditionnel repas du nouvel an de la commune

    IMG_1795.jpg 

    fête personnel.jpg
     
     
     
    Le 20 janvier dernier, les autorités et le personnel communal se sont retrouvés à la salle des fêtes de Grandville pour leur traditionnel repas de nouvel an.
     
    L’occasion de mettre à l’honneur, après bien des années passées au service de la commune, Artémise qui s’occupait du nettoyage du hall omnisports depuis sa création en 1979 ainsi qu’au service de la cuisine de l’école. Aujourd’hui s'offre à elle une vie de plaisir, où le travail est un choix, voire un loisir... !

    IMG_1799.jpg

  • Services de garde (28 et 29/01)

    Valable pour les habitants de: AWANS - FEXHE - DONCEEL - REMICOURT - OREYE - CRISNEE - OTHEE - VILLERS L'EVEQUE - XHENDREMAEL

    telephone%20image.jpgPharmacie de garde:

    • Le 28 & 29/01: Ph. Linotte - Grand-Route, 85 - 4367 Crisnée - 019/67 70 85

    Ambulance et pompiers: 100 (ou 112)

    Police: 101 (ou 112)

    Ecoute-Enfants: 103

    Croix-Rouge: 105

    Vétérinaire de garde: 019/33.15.33

  • Baisse des prix du diesel et du mazout de chauffage dès samedi !

    phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpgBonne nouvelle pour celles et ceux qui roulent en diesel. Le prix de ce carburant sera, comme la semaine dernière, à la baisse ce samedi matin. Le prix du mazout de chauffage est également en diminution.

    Le prix maximum du diesel à la pompe atteindra ainsi 1,4980 euro le litre, en baisse de 1,8 centime.

    Le mazout de chauffage, lui, verra son prix maximum passer à 0,8679 euro le litre pour les commandes de plus de 2.000 litres, ce qui constitue un recul de 1,53 centime.

  • Un orétois se tue en tombant d'un toit

    un orétois se tue en tombant d'un toitVendredi après-midi, Willy Cabay, 62 ans s'est tué alors qu'il travaillait sur un toit de la rue Cortembos, au Roeulx.

    La victime, originaire d'Oreye (Bergilers), plaçait des panneaux photovoltaïques sur la toiture d'une habitation de la rue. La victime, qui apportait du câble à ses collègues, a soudainement chuté d'une hauteur entre 10 et 12 mètres à la suite de l'affaissement de la structure de la toiture où il se trouvait. L'homme s'est écrasé au sol sur une dalle en béton et a été tué sur le coup.  

    Les causes de l'affaissement de la charpente ne sont pas encore connues mais, a priori, il s'agit bien d'un accident. Le parquet doit néanmoins descendre sur place. Les policiers ne se sont cependant pas exprimés sur les raisons de l'affaissement. 

  • Les voeux d'Isabelle Albert, Bourgmestre d'Oreye

    403710_3092795488445_1520778016_32908958_1704062758_n.jpg

  • Oreye va se refroidir !

    dyn004_original_640_480_pjpeg_2552561_804143e1c2d099a261d3a6754b989c64.jpgDès samedi soir, le gel va refaire son apparition en Belgique. Et l’hiver va s’installer toute la semaine prochaine: les minima oscilleront entre -3 degrés à la mer et -9 degrés en Ardenne.

    Les jours qui suivront, le mercure pourrait encore descendre un peu plus bas.

  • Explosion à Liège, deux ans après...

    Ce vendredi à 1h48 du matin, ça fera deux ans que l’explosion d’un immeuble de la rue Léopold, à Liège faisait 14 morts et de nombreux blessés. Deux ans aussi que les familles des victimes attendent la désignation d’un responsable. Mais manifestement, ce ne sera pas encore cette fois...

    Deux ans après le drame, la rue Léopold a également conservé la plupart de ses cicatrices. Les immeubles qui se sont effondrés n’ont en effet toujours pas été reconstruits. Et d’autres sont aujourd’hui abandonnés. La Ville a pourtant un projet pour tout le quartier, mais il peine à se concrétiser.

    Bref, deux ans plus tard, rien n’a encore bougé dans la rue Léopold. Au lendemain de la catastrophe la ville voulait acquérir les parcelles pour reconstruire au plus vite. Mais les propriétaires des maisons n'acceptent pas les montants proposés, insuffisants à leurs yeux. Une procédure d'expropriation est en cours.