Drame à Liège: Bilan à 23h20 - 5 morts et 123 blessés


Information exceptionnelle
!
 

bilan attentat liège,attentat liège,bilan à 15h30 liège,liège fusillade,palais des princes évêques liege,secours,numéro vert 0800 94 000

Les faits se sont produits vers 12h30. Un individu, juché sur la plate-forme au-dessus d'une boulangerie ("Le Point Chaud") a lancé plusieurs engins explosifs, notamment en direction d'un abribus, situé sur la Place Saint-Lambert, où de nombreuses personnes étaient présentes.

Quatre déflagrations ont été entendues. Plusieurs déflagrations minimes, pouvant être des coups de feu, ont également été entendues.

Un seul tireur, Nordine Amrani

Un premier bilan provisoire faisait état d'un mort et d'une dizaines de blessés. Il a ensuite été revu à deux morts et une quinzaine de blessés avant de grimpé à 4 morts (Pierre Gerouville (17 ans), Medhi Nathan Belhadj (15 ans), une dame de 75 ans et un bébé de 17 mois) et 123 blessés dont au moins 6 graves. Une des victimes est l'auteur de l'attaque. Il s'est suicidé.

Ce dernier s'appelle Nordine Amrani. Ce Liégeois de 32 ans avait été condamné en 2008 à un total de 58 mois de prison ferme pour avoir détenu 9.500 pièces d'armes et une dizaine d'armes complètes, ainsi que pour la culture de 2.800 plants de cannabis dans le cadre d'une association de malfaiteurs.

D'autres personnes ont été suspectées d'avoir participé à l'attaque. On a évoqué entre deux et quatre auteurs et des chasses à l'homme à travers la ville. Vers 14h40, le procureur du roi a assuré qu'il n'y avait qu'un seul tireur, celui qui s'est suicidé. Il pourrait s'agir d'une tentative d'évasion du palais de Justice.

La panique s'est rapidement emparée du centre de la Cité ardente. De nombreux passants courraient dans les rues à la suite des détonations. Un large périmètre de sécurité a été établi avant d'être totalement levé à 15h.

MINUTE PAR MINUTE...

19h30: Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a adressé ses condoléances aux familles des victimes de la fusillade. Reynders a exprimé "une pensée pour les victimes des événements tragiques à Liège", rappelant qu'il s'agissait de "sa" ville, dont il est conseiller communal pour le compte du MR.
19h02: Quatre personnes, dont l'auteur, sont décédées dans l'attentat qui a frappé le centre de Liège ce midi. Un nouveau bilan fait état de 123 blessés.
18h23: Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy s'est dit "complètement bouleversé par les meurtres atroces" commis en début d'après-midi sur la place Saint-Lambert à Liège.
17h34: Une personne est actuellement hospitalisée dans un état critique au CHU du Sart-Tilman. La victime, un jeune homme de 20 ans, souffre d'un traumatisme crânien grave.
Trois personnes souffrant de traumatismes abdominaux ont été admises. Dix autres personnes ont été admises dans les deux hôpitaux. Ces quatorze personnes, âgées entre 18 et 22 ans, essentiellement originaires de la Hesbaye (Crisnée, Oreye), mais également de Wanze et Andenne, restent hospitalisées.
17h20: La circulation des bus a repris à Liège vers 16H, a annoncé le porte-parole de la Société Régionale Wallonne du Transport, Stéphane Thiery, à l'agence Belga.Toute circulation des bus a été interrompue dans le centre de Liège après l'attentat meurtrier.
17h19: Deux des victimes, âgées de 15 et 17 ans, sont des étudiants qui sortaient de leurs examens, a commenté le bourgmestre liégeois, Willy Demeyer, mardi, après l'attentat survenu mardi midi à Liège.Le bourgmestre précise qu'il s'agit bien "d'un acte isolé qui a semé la désolation au coeur de la Ville".
16h58: Aucune information ne confirme à ce stade un quelconque lien avec le terrorisme. Il s'agit apparemment d'un acte isolé aux conséquences dramatiques, a indiqué la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet, dans une première réaction à la tuerie.
16h40: Quatre personnes, dont l'auteur, sont décédées dans l'attentat de Liège et 75 ont été blessées, selon le procureur du Roi de Liège
16h22: Selon RTL, Nordine Amrani devait comparaître ce mardi matin pour des faits de moeurs. On apprend aussi qu'il avait bénéficié d'une libération conditionnelle en octobre 2010.
16h18: Le Roi et la Reine se rendront au palais provincial de Liège à 17H.Le Premier ministre, Elio Di Rupo, la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, et le ministre-président wallon, Rudy Demotte, se rendront également sur les lieux vers 16H45
16h10: Un site norvégien (!) propose un direct vidéo des événements à Liège. On peut actuellement y constater le retour au calme autour du palais de Justice.
16h05: Le calme revient progressivement dans la Cité ardente. Des snipers de la police sont toujours postés sur les toits du Quick entre la place Saint-Lambert et la place de la République française sous le regard des badauds. Parmi ceux-ci, ils sont nombreux à attendre de pouvoir accéder au parking de la place Saint-Lambert afin de récupérer leur véhicule.
15h55:
Di Rupo et Milquet seront à Liège vers 17h.
15h38: Les démineurs d'Heverlee ont été appelés à Liège et vont faire sauter le véhicule d'Amrani, qui se trouve place Saint-Lambert. Un nouveau périmètre de sécurité a été mis en place.
15h38: Les démineurs d'Heverlee ont été appelés à Liège et vont faire sauter le véhicule d'Amrani, qui se trouve place Saint-Lambert. Un nouveau périmètre de sécurité a été mis en place.
15h38: Le bilan s'alourdit et passe à quatre morts, dont l'auteur, Nordine Amrani. Ce dernier se serait donné la mort en se tirant une balle de révolver dans la tête, après avoir lancé des explosifs et vidé un chargeur de kalashnikov vers la foule. Le nombre de blessés est toujours de 64.
15h20: Le Premier ministre Elio Di Rupo va rejoindre Liège avec Joëlle Milquet.
15h20: Le Centre fédéral de crise confirme que les faits n'auraient été commis que par un auteur
et il n'y aurait également aucun lien entre ces faits et une affaire judiciaire en cours ou une action terroriste. Aucune fusillade n'a par ailleurs eu lieu dans une rue parallèle à la Place Saint-Lambert.
15h19:
Le bilan est encore revu à la hausse: 2 morts et 64 blessés.
15h19:
L'auteur de la fusillade est Nordine Amrani. Ce Liégeois de 32 ans avait été condamné en 2008 à un total de 58 mois de prison ferme pour avoir détenu 9.500 pièces d'armes et une dizaine d'armes complètes, ainsi que pour la culture de 2.800 plants de cannabis dans le cadre d'une association de malfaiteurs.
15h08:
Les hôpitaux Saint-Joseph et de l'Espérance ont accueilli 16 personnes dont 3 dans un état grave. L'un d'eux est un enfant.
L'hôpital de la Citadelle a vu arriver 19 personnes, dans des états de blessures diverses.
Des victimes ont également été transportées au CHU du Sart-Tilman, où on ne peut donner de chiffre précis sur le nombre de blessés.
15h07:
Joëlle Milquet, désormais ministre de l'Intérieur, devrait se rendre sous peu à Liège.
15h05: Témoignage: "J'ai cru que j'allais perdre la vie"
15h00: Vidéo postée sur YouTube montrant l'évacuation de la place Saint-Lambert vers la place de la République française:

14h56:
Le bourgmestre de Liège, Willy Demeyer, revoit le bilan encore à la hausse. Il parle de 2 morts et 56 blessés. "L'auteur aurait agi seul. Il avait des grenades et une kalachnikov. Il a tiré dans la foule sur la place Saint-Lambert vant d'être tué lui-même par une grenade", a-t-il dit à Sudpresse. "L'auteur est connu de la Justice, notamment pour des faits de drogue.
14h51:
"Tout est désormais sous contrôle", annonce la police liégeoise.
14h47:
Trois ambulances en provenance du Limbourg néerlandais sont en route pour Liège afin d'aider à administrer les premiers soins aux victimes.
14h45:
le bilan fait donc état de 2 morts et 47 blessés dont 7 graves. Les deux morts seraient l'auteur de la fusillade et un jeune qu'il a abattu.
14h40:
Le peloton anti-banditisme affirme qu'il n'y avait finalement qu'un seul tireur, celui qui s'est suicidé. Les autres seraient nés de rumeurs dues à la panique.
14h40:
Les réseaux téléphoniques auraient en fait été volontairement coupés afin d'empêcher les malfrats de communiquer entre eux.
14h38:
Le procureur du roi de Liège, Cédric Visart de Bocarmé, revoit le bilan à la hausse. Il annonce 47 blessés dont 7 graves.
Il ajoute qu'un auteur s'est suicidé après avoir tiré à la kalachnikov.
14h25:
les personnes qui voudraient des renseignements sur les victimes éventuelles peuvent appeler la police au 0800 - 94000.
14h05: Les auteurs auraient utilisé des explosifs de type thunderflash et une arme kalashnikov.
14h05:
Parmi les blessés, il y aurait un enfant de 2 ans qui serait hospitalisé à l'l'hôpital Saint-Joseph.
14h00:
Le Peloton Anti-Banditisme fouille le palais de Justice.
14h00:
Des objets qualifiés de "suspects" ont été découverts sur la place Saint-Lambert. Les démineurs d'Heverlee vont se rendre sur place.
14h00:
Des coups de feu viendraient de retentir place Saint-Paul. La police a par contre tenu à démentir une course-poursuite sur la place Cathédrale.
13h55:
La Ville de Liège a déclaré au Nouvel Observateur que ce tragique fait divers trouve son origine dans le fait que trois hommes auraient tenté de faire évader une personne du palais de Justice.
13h52:
Un des tireurs serait caché dans les annexes du palais de Justice.
13h49:
Le porte-parole du Centre de crise des Affaires intérieurs : "Nous sommes actuellement occupés à rassembler des informations via nos différents canaux. Nous prendrons éventuellement des mesures par la suite."
13h47:
Selon plusieurs sources, le périmètre de sécurité est levé peu à peu. 
13h42: Toute la circulation routière menant à la Cité ardente est déviée.
13h40:
Le (ou les) auteur(s) seraient des évadés du Palais de Justice.
13h38:
Les blessés sont transférés vers les hôpitaux de la région. Certains sont soignés au palais de Justice et à l'archéoforum qui jouxte la place Saint-Lambert.
13h35:
Il est difficile de joindre les gens sur place. Les réseaux GSM sont saturés.
13h33:
Il y aurait au moins 5 blessés rue Saint-Paul.
13h32:
Des échanges de tirs seraient en cours sur la place Saint-Lambert.
13h30:
On parle désormais de quatre agresseurs. Trois d'entre eux seraient toujours en fuite.
13h28: Un deuxième décès serait acté selon la RTBF et RTL.
13h26:
une dizaine d'ambulances sont sur la place Saint-Lambert. Une hélicoptère survole la zone.
13h25:
le périmètre de sécurité a entraîné la fermeture de nombreux commerces, avec les clients bloqués dedans.
13h24:
un corps sans vie gît toujours sur la place Saint-Lambert. Sans doute celui de l'auteur de l'attaque.
13h20:
un poste médical d'urgence a été dressé au palais de Justice, situé juste en face de la place Saint-Lambert.
13h20:
Tous les bus des TEC ont quitté le centre-ville.
13h15:
Il y aurait un 2e tireur en fuite. La police serait en pleine chasse à l'homme près de la place Cathédrale. Les policiers sont armés et ont bloqué les accès et demandent à la population de ne pas sortir en rue.
13h10:
Certaines sources évoquent le décès d'une deuxième personne.
13h00:
Suite à l'attaque, la panique s'est emparée du centre-ville. De nombreuses personnes ont pris leurs jambes à leur cou.
12h52:
Le premier bilan fait état d'au moins un mort et dix blessés. La victime serait l'auteur de l'attaque. Elle se serait suicidée.
12h40:
On apprend l'explosion. On évoque quatre grenades lancées sur un abribus place Saint-Lambert.

Commentaires