Bientôt une dizaine de caméras pour lutter contre les incivilités à Oreye. (29 décembre 2020)

Des caméras pour lutter contre les incivilités. Cela fait plusieurs mois que le bourgmestre d’Oreye en parle, et le projet se concrétise petit à petit. « On a inscrit au budget 2021 une somme de 40.000€ pour acquérir des caméras. Il n’y en a actuellement pas sur le territoire de la commune », commente Jean-Marc Daerden (MR). Et cadeau de Noël des instances régionales : la commune vient tout juste de recevoir la somme de 17.374€ du SPW Environnement pour l’installation de dispositifs de surveillance.

Contre dépôts et vandalisme

Selon le mayeur, cette mesure s’impose à cause des multiples dépôts sauvages, et également des dégradations volontaires.

« On veut mettre ces caméras un peu partout dans le village. Les endroits sensibles ont été identifiés : le Clos Marchal, les abords des bulles à verre, des écoles, du hall omnisports », détaille le mayeur orétois. Des caméras mobiles seront également placées dans les campagnes à des emplacements stratégiques pour lutter contre les dépôts sauvages.

Selon une première étude de marché, la commune pourrait acquérir une dizaine, voire une quinzaine de dispositifs de vidéo-surveillance. Le collège est à la recherche de modèles munis de batteries performantes, d’un système de géolocalisation et d’un mécanisme de recharge à l’énergie solaire.

Outre les dépôts clandestins, ces dispositifs permettront indirectement de lutter contre les phénomènes de vandalisme et également contre les soucis de parking aux abords des écoles de l’entité. Notons que d’autres communes, comme Huy, ont déjà recours à ces systèmes de vidéo-surveillance. De même, la zone de police de Hesbaye, qui couvre la commune d’Oreye, a également la volonté d’équiper des agents de bodycams à partir du second semestre 2021. 

08:49 | |  Facebook | |