Athlétisme: Florence De Cock (WACO) vice-championne de Belgique sur 10.000m! (05 octobre 2020)

C’était dimanche, en soirée. Temps pluvieux sur Braine l’Alleud. Assez froid. Un 10.000 féminin avec 41 ( !) athlètes au départ, mêlant les seniores et les masters. Au final, un écart énorme entre la première et la dernière classées (34.29 et 56.38). D’où une course où il fallait être attentive pour éviter un faux pas et pour réussir ses dépassements. « Dès le départ, j’ai failli chuter une nouvelle fois », nous explique Florence De Cock, l’athlète du Waremme Athletic Club Oreye (WACO), originaire de Thisnes et entraînée par Roger Igo. « Il y avait beaucoup trop de monde. Heureusement, il ne m’est pas arrivé la même chose que voici un mois lors du National sur 5.000 m (chute de tout son long). Après m’être très vite repositionnée dans la foulée des meilleures, j’ai suivi un petit groupe de trois qui a pris le large. Le rythme était confortable et j’étais bien dans ma tête. Je m’étais fixée le top 6 comme objectif, tout en espérant secrètement un podium et un chrono sous les 35 minutes, donc tout roulait bien. Sur la fin, on n’était plus que trois. Je me suis dit que je n’avais rien à perdre et j’ai attaqué à 600 mètres de l’arrivée. Hanne Verbruggen (victoire en 34 : 39.98) ne m’a dépassée qu’à l’entrée de la dernière ligne droite… »

« Plus de vélo pendant l’été »

Qu’importe, finalement. Pour son premier 10.000 mètres sur piste, la demoiselle enlevait sa première médaille nationale en toutes catégories, après plusieurs titres de championne de Belgique de course de montagne en catégories d’âge et un titre de championne LBFA du 10 km sur routes conquis l’an dernier. « C’est toujours chouette de voir que le travail paie », sourit-elle encore. « Sortir s’entraîner après le boulot, dans la pluie ou le froid, ce n’est en effet pas toujours une partie de plaisir. Mais on le fait pour avoir ce genre de résultat, ce genre de joie en montant sur le podium. Je suis passée au 5000 dans un chrono inférieur à mon record personnel sur 5000 mètres. Mon entourage savait que j’allais bien. On me parlait d’un chrono possible sous les 35’, voire 34’40 pour ces championnats. Là, c’est encore mieux. Le travail a bien payé. Pendant l’été, j’ai fait plus de vélo. Et aussi plus de qualitatif à l’entraînement. Cela a marché et j’en suis hyper-heureuse… »

La suite ? Le championnat de Belgique du 10 km sur routes dans deux semaines à Lokeren, en présence d’un plateau bien relevé (Diane Van Es, Nina Lauwaert, Hanne Verbruggen, Alexandra Tondeur, et Amelie Saussez seront là).

Puis, après un petit repos, reprise traditionnelle sur les cross, avec éventuellement un 10 km relevé en fin d’année pour la nouvelle vice-championne de Belgique.

14:40 | |  Facebook | |