Animaux

  • Un cheval se promène seul rue Louis Maréchal. A qui appartient-il?

    75543678_10215053840567966_6244669525380300800_o.jpg

    Attention !
     
    Un cheval se promène seul rue Louis Maréchal (22h00).
     
    Prudence et réduisez svp votre vitesse afin de ne pas l'effrayer !
  • Un chien se promène seul dans la commune d'Oreye. Le reconnaissez-vous?

    77257967_10220977264803603_7026410503043809280_n.jpg

    Ce chien est seul en promenade dans la commune.

    Il a été vu à 13h10, rue sur les Thiers à Lens-sur-Geer.

    Il ne se laisse pas approcher.

  • Olaf, ce petit chat d'un an n'est plus rentré depuis 3 semaines à son domicile, Clos Marchal à Oreye. Avis de recherche.

    Capture22.JPG

    Olaf, ce petit chat d'un an n'est plus rentré depuis 3 semaines. Il porte un collier rouge et n'est malheureusement pas pucé. Il est domicilié Clos Marchal à Oreye.

    Contact: 0491 08 60 35

  • Un Jack Russell a été trouvé ce matin entre Crisnée et Otrange. Le reconnaissez-vous?

    Capture2.JPG

    Ce Jack Russell (mâle) a été trouvé ce matin dans le chemin de remembrement entre Crisnée et Otrange.
     
    Il a été déposé chez le vétérinaire Leys à Oreye.

     

  • K'Linka, cette chienne est en fuite depuis ce dimanche à Oreye. Avis de recherche.

    70343942_124874462199381_486627675901788160_n.jpg

    K'Linka est craintive. Elle s'est enfuie ce dimanche de la rue de la Cité à 4360 Oreye.

    Merci de contacter sa propriétaire au 0497109567 si vous avez la moindre information.

    Chien retrouvé! Merci pour vos nombreux partages.

  • Oreye: des chats empoisonnés par un insecticide interdit!

    Capture.JPG

    Les faits survenus Clos Marchal à Oreye remontent à la fin du mois d’avril. Aide-ménagère, Béatrice Colson est chez une cliente lorsqu’elle reçoit un appel affolé d’une de ses deux petites filles.

    La gamine explique en larmes que sa petite chatte Poppy, 6 mois, est allongée sous la table du salon, aux prises avec des spasmes violents. « Quand je suis arrivée à la maison, elle était prise de convulsion et de la bave blanche sortait de sa bouche», raconte l’Orétoise qui deux heures plus tard, découvrent que deux autres de ses 5 chats ont subi le même sort: Duchesse, sa belle femelle blanche âgée d’un an, est retrouvée sans vie sur les marches de la cave. Lilou, gît à l’extérieur, à proximité de la maison.

    Trois morts inexpliquées en une journée. Béatrice Colson ne se connaît pas d’ennemis et affirme « s’entendre avec tous les gens du quartier ».

    Duchesse, 1 an, a été retrouvée sans vie sur les marches de la cave.
    Duchesse, 1 an, a été retrouvée sans vie sur les marches de la cave. - DR

    D’où ses soupçons d’empoisonnement. Ils viennent d’être confirmés. L’Orétoise a reçu cette semaine, les résultats de l’analyse toxicologique qu’elle avait commandée à la clinique vétérinaire de la faculté de Liège. Le rapport conclut à la présence de Carbofuran, un insecticide interdit en Belgique. « Ce pesticide ayant fait l’objet d’une procédure de retrait d’agréation en date du 13 décembre 2007, son utilisation à l’heure actuelle est donc interdite », indique les deux auteurs qui ont analysé le contenu stomacal des chats. Ils précisent aussi les conditions strictes de détention qui avaient été imposées à l’époque de son utilisation: « Il ne pouvait être détenu, ni utilisé en dehors des conditions définies dans l’agréation délivrée par le Service Public Fédéral de la Santé Publique, de la Chaîne Alimentaire et de l’Environnement. »

    Les symptômes constatés chez les chats agonisants confirment cette présence de Carbofuran. Selon ce vétérinaire, elle se manifeste par la dilatation des pupilles avec vision trouble, des tremblements musculaires, une salivation et une lacrimation importantes, tous phénomènes constatés par Béatrice Colson.

    Ce rapport scientifique sera joint à la plainte que l’Orétoise a déposé contre X, au lendemain de la découverte de ses chats.

    A l’heure actuelle, rien ne permet cependant de conclure à un acte de malveillance. C’est ce que l’enquête ouverte à la zone de police de Hesbaye devra éventuellement démontrer. (M-C G)

  • Ses 3 chats morts dans d’étranges circonstances au clos Marchal. L’Orétoise soupçonne un empoisonnement.

    Capture.JPGQue se passe-t-il au clos Marchal à Oreye? Mardi dernier, Béatrice Colson, 38 ans, une maman de deux petites filles a retrouvé 3 de ses 5 chats morts. Elle soupçonne un empoisonnement. Elle a déposé plainte à la police de Waremme.  

    Béatrice Colson a emménagé au Clos Marchal à Oreye voici un an. Elle y vit seule avec ses deux petites filles et ses 5 chats dont 3 viennent de décéder dans des circonstances mystérieuses qui n’ont pas encore été élucidées à ce jour.
     
    Les faits remontent à une semaine. Encore secouée, l’Orétoise nous raconte: « Je suis aide-ménagère. Mardi dernier, j’étais chez un client lorsqu’une de mes filles m’a appelée pour me prévenir que notre petite Poppy était en train de mourir. »
     
    En arrivant chez elle, Béatrice Colson découvre sa petite chatte de 6 mois en train d’agoniser sous la table du salon où elle s’était réfugiée. « Elle était prise de convulsion et de la bave blanche sortait de sa bouche », explique-t-elle.
     
    Deux heures plus tard, en se rendant à la cave, elle est confrontée à un second décès, celui de Duchesse. Sa belle femelle blanche âgée d’à peine un an gît sans vie sur une des marches de la cave. En fin de journée, c’est sa chatte Lilou qu’elle découvre à l’extérieur, à proximité de son domicile, sans vie, elle aussi.
    Trois morts inexpliquées en une journée. Elle ne se connaît pas d’ennemis et affirme s’entendre bien avec tous les gens du quartier.
     
    L’Orétoise soupçonne néanmoins un empoisonnement. Pour en avoir la confirmation, elle a sollicité une autopsie auprès la clinique universitaire de Liège. Elle attend les résultats qui hier, lundi, n’avaient toujours pas été communiqués à son vétérinaire. En attendant, elle a déposé plainte contre X à la police de Waremme.

  • Ce petit chat, très calme et gentil aborde depuis quelques jours, une habitation de la rue de Saint-Trond à Oreye.

    53500029_2259116441014018_6355746519345266688_n.jpg

    Ce petit chat, très calme et gentil aborde depuis quelques jours, une habitation de la rue de Saint-Trond à Oreye.

    Si son propriétaire le reconnait, merci de contacter le blog d'Oreye.53233369_307998823247813_7163826727548878848_n.jpg

    Le reconnaissez-vous?