Oreye

  • Un petit chat a été trouvé rue sur les Thiers à Lens-sur-Geer et a été déposé à la SRPA de Cointe au vu de son état.

    Capture.JPG

    "Bonsoir, j'ai trouvé un petit chat noir, très maigre avec la tête penchée et un œil dans un très mauvais état rue sur les Thiers à Lens-sur-Geer.
    Vu son état tout tremblant et les conditions climatiques. J ai préféré le prendre et le déposer à la SRPA de Cointe. Il est au chaud et nourrit. Et verra vite un vétérinaire.
    Si jamais quelqu’un le reconnaît, contactez la SRPA."
  • Rouki, ce petit chat a disparu depuis plusieurs jours de son domicile situé Clos Marchal à Oreye. Avis de recherche.

    Capture.JPG

    Rouki, ce petit chat a disparu depuis plusieurs jours de son domicile situé Clos Marchal à Oreye. Avis de recherche.

    Contactez-nous si vous le voyez!

  • Le "plan froid" est actif au CPAS d'Oreye pour les personnes s'estimant plus vulnérables.

    Capture.JPGLa période hivernale se manifeste!  Les conséquences de ces conditions climatiques peuvent parfois s’avérer dramatiques pour les personnes les plus sensibles et les plus isolées, en particulier pour les plus âgées d’entre nous.

    Afin de prévenir ce type de risques au sein de notre commune, Le Centre Public d'Action Sociale d'Oreye met en œuvre un service d’appel téléphonique spécial durant la période comprise entre le 1er novembre et le 31 mars.

    Lors des journées particulièrement froides, les services du CPAS contacteront par téléphone les personnes s’estimant plus vulnérables en cette période.

    Si tel est votre cas, vous pouvez en faire expressément la demande au CPAS (rue de la Westrée, 7) ou en téléphonant au : 019/67 77 15

  • Un véhicule a été volé la nuit la nuit du 19 au 20 novembre 2020 à Bergilers. Avis de recherche.

    126463762_416194516072391_4300146047530503897_n.jpg

    Un vol de véhicule a eu lieu la nuit de jeudi à vendredi rue Louis Maréchal à Bergilers. Il s'agit d'un VW Corrado bordeaux très foncé (métallique) de 1992.

    Le pare-brise est fêlé, présentant quelques coups, le toit ouvrant est scellé avec du silicone.

    Si vous avez le moindre renseignement sur ce véhicule, merci de contacter le 101 ou la police de Hesbaye.

  • Décès de Monsieur Odilon Coremans le 18 novembre 2020, époux de Jacqueline Pipeleers.

    Jacqueline PIPELEERS,

    son épouse;

    Martine COREMANS et Patrick VANHANDENHOVEN,

    ses fille et beau-fils;

    David GILLON et Marie COLLARD,
            Samuel, Mathis, Juliette, Louis,
    Nicolas KUPPENS,
    Marie KUPPENS,

    ses petits-enfants et arrière-petits-enfants;

    Joseph et Josée COREMANS-RAHIER,

    ses frère et belle-sœur;

    Ses beaux-frères et belles-soeurs,

    Ses neveux et nièces,

    Les familles COREMANS-HERTEN, PIPELEERS-MAES
    et apparentées

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Monsieur

    Odilon COREMANS

    Epoux de Jacqueline PIPELEERS

    né à Oreye le 18 juillet 1937 et décédé
    à Waremme ce 18 novembre 2020.

    Le défunt repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    Chaussée Verte, 86 à Crisnée où la famille sera présente
    les dimanche 22 et lundi 23 novembre
    de 18 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération
    dans la plus stricte intimité, sera célébrée
    en l'église Saint-Clément à Oreye,
    le mardi 24 novembre 2020 à 13 heures 30.

    Le dépôt de l'urne cinéraire dans le columbarium
    de la famille se fera au cimetière d'Oreye,
    le mercredi 25 novembre à 14 heures.

    La famille remercie particulièrement les infirmières,
    les kinés et les voisins pour leur dévouement.

    Les visites et les funérailles seront organisées
    conformément aux mesures prises
    par les autorités fédérales.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

    Cet avis tient lieu de faire-part.

  • La commune d’Oreye veut acheter le terrain de l’entreprise Bonnechère.

    Lors du conseil communal de ce jeudi, les élus orétois se sont penchés sur une modification budgétaire concernant l’acquisition d’un terrain situé à l’arrière de la maison communale.

    Le bien en question appartient à l’entreprise de vente de matériaux de construction Bonnechère, véritable institution à Oreye, mais qui va fermer ses portes prochainement. « Cela fait 100 ans qu’on était là. Trois générations qui se sont relayées. Mais on a une volonté de changement », nous explique une des responsables de l’établissement.

    Le collège communal se montre intéressé par ce terrain d’environ 4.000 m². « C’est une opportunité pour la commune. Cela permettra d’agrandir l’espace derrière la maison communale, et on pourrait avoir un accès direct via la Grand’Route. On pourrait utiliser l’espace pour un parc récréatif, voire pour une nouvelle maison communale… », explique le bourgmestre Jean-Marc Daerden (MR). La commune a estimé le terrain à 310.000€, mais attend désormais la réponse du comité d’acquisition.

    L’opposition Oreye 2024 s’est montrée « dubitative » sur ce projet considéré comme flou. « On se questionne sur le bien-fondé de cet achat », indique la conseillère Happart (PS).

    Article de Ro.Ma 23/10/20

  • Décès de Monsieur Philippe Biets le 15 novembre 2020.

    "Sa volonté et son courage furent
    un exemple pour tous."

    Giuseppa SALERNO,

    sa compagne;

    Olivier et Françoise BIETS-SERVAIS,
            Lara,

    ses enfants et petite-fille;

    Alain et Sylvie BASTIN-DECKERS,
            Andy et Maurine,

    ses beaux-enfants et petits-enfants;

    Jean-Pierre et Simone BIETS,
    Joseph (†) et Myriam BIETS,

    ses frères et belles-soeurs;

    Martine VANGELDER,

    Les familles apparentées

    ont la profonde tristesse de vous faire part du décès de

    Monsieur

    Philippe BIETS

    né à Waremme le 10 janvier 1954 et
    décédé à Alleur ce 15 novembre 2020.

    Le défunt repose au funérarium Jean FRANCOIS,
    Chaussée Verte, 86 à Crisnée où la famille sera présente
    les jeudi 19 et vendredi 20 novembre
    de 18 heures à 19 heures.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'incinération
    dans la plus stricte intimité, sera célébrée en
    l'église Saint-Servais à Grandville,
    le samedi 21 novembre 2020 à 9 heures 30.

    L'inhumation de l'urne cinéraire dans le caveau
    de la famille se fera au cimetière de Grandville,
    le lundi 23 novembre à 13 heures 30.

    Les visites et les funérailles seront organisées
    conformément aux mesures prises
    par les autorités fédérales.

    Vos condoléances sur : www.pf-jfrancois.net

  • Décès de Madame Léonie Balaes le 14 novembre 2020 à l'âge de 104 ans, veuve d'Albert Pire.

    La famille et les proches ont la profonde tristesse de vous annoncer le décès de

    Madame

    Léonie BALAES

    Veuve de Monsieur Albert PIRE

    Née à Lens-sur-Geer le mardi 15 août 1916 et décédée à Villers-l'Evêque ce samedi 14 novembre 2020 à l'âge de 104 ans.

    Léonie repose au funérarium d'Oreye des P.F VALÉ, rue des Combattants, 4 à 4360 Oreye.
    Les visites se dérouleront le mercredi et jeudi de 17h à 19h.

    La liturgie des funérailles, suivie de l'inhumation dans le caveau familial du cimetière de Lens-sur Geer, sera célébrée à l'église Saint-Clément d'Oreye, le vendredi 20 novembre 2020 à 10 h 30.

    Réunion au funérarium pour 10h00

    Maximum de 15 personnes sont autorisées à participer aux funérailles

    Merci de respecter TOUTES les règles liées au "COVID 19"

  • Le film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeilles arrive à Oreye et dans 69 autres communes grâce à Intradel.

    visu__film_alimentaire_site.jpg

    Vous souhaitez faire entrer la démarche Zéro Déchet dans votre cuisine, c'est ici, avec Intradel ! Grâce au film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille.

    Un premier pas vers le Zéro Déchet…

    Dans le cadre des actions locales de prévention en vue de réduire la quantité de déchets, Intradel et 70 communes participantes dont Oreye ont décidé de vous proposer une alternative Zéro Déchet aux films alimentaires jetables.

    Objectif zéro déchet

    Les objectifs visés par cette action sont multiples :

    • sensibiliser à la problématique des déchets
    • proposer une approche ludique et accessible du zéro déchet
    • réduire la quantité de déchets liés aux emballages à usage unique 

    EX : aluminium, cellophane…

    Le film alimentaire réutilisable enduit à la cire d'abeille. kesako ?

    Il permet de recouvrir un plat, un bol mais aussi d'envelopper directement les aliments pour les conserver sainement et durablement. ​ Il évite l'utilisation de films alimentaires jetables. C'est un emballage imperméable et respirant à base de cire d’abeille qui est un antiseptique et antifongique naturel. Il protège votre concombre, recouvre vos plats… mais ne remplit pas vos poubelles!

    SIMPLE D'UTILISATION : EMBALLER, LAVER ET RÉUTILISER.​..

    Pour en savoir plus suivez le guide sur le lien suivant: ICI

    C'est du local !

    Dans le cadre de ce projet, Intradel a fait la part belle à une entreprise belge pour la conception des films alimentaires réutilisables enduits à la cire d’abeille, en choisissant la société WRAPI situé à Leuze-Eghezée.

    200 films sont disponibles au service population de l'administration communale d'Oreye.

  • Un nouveau dépôt clandestin de déchets et apparu ce week-end dans nos campagnes!

    125467451_10224892693165545_6980874610856679961_n.jpg

    C'est un promeneur qui nous a contacté pour nous avertir d'un nouveau dépôt clandestin Chemin de la Bruyère, près de la chaussée Romaine. Triste spectacle...

    125185550_10224892692605531_393107888314847572_n.jpg

    125327829_10224892692725534_981044609217179707_n.jpg

  • Pour les amateurs de balades à vélo: 50 km ajoutés au réseau points-noeuds dont Oreye.

    Capture.JPGLes amateurs de balades à vélo vont pouvoir profiter de 50 km supplémentaires en Hesbaye grâce à la Province de Liège et à Liège Europe Métropole.

    Un point-noeud est un croisement de routes qui facilite la pratique du vélotourisme. Il guide votre parcours à l’aide d’un numéro et d’un panneau pour vous indiquer la direction à emprunter. La distance moyenne entre chaque point-noeud est de 5 à 8 km.

    50 km de balades à vélo sont dont ajoutés au réseau hesbignon et autour de Waremme. Ils complètent des travaux entamés en 2017 dans la région de Remicourt-Oreye, en 2018 en Burdinale-Mehaigne et en mai dernier dans le sillon de la Vallée du Geer. « Désormais, il est possible de remonter le cours du Geer à vélo depuis Maastricht jusqu’à Lens Saint-Remy en passant par Bassenge, Tongres et Waremme. Un roadbook est à l’étude, notamment pour nos voisins du nord, très friands de ce genre d’escapade », indique Niels Antoine, chargé du projet à Liège Europe Métropole.

    « Le réseau points-noeuds en Hesbaye est un tracé relativement plat qui s’adresse parfaitement à un public familial, qui s’articule sur la promenade du Geer et sur le RAVeL de la ligne 127 entre Landen et Moha et qui valorise les chemins de remembrement. Nous remercions Mr Laroche du GAL (Groupe d’action locale) de la Burdinale, Mr Macourt, citoyen de Remicourt et la locale du GRACQ (Groupe de recherche et d’action des cyclistes quotidiens) de Hannut », se félicite Robert Meureau.

    Lire l'article complet: ICI
  • Voici à quoi ressemblera le futur bâtiment du service voirie de la commune d’Oreye.

    C’est un des plus grands projets orétois de l’année 2021. Le collège communal compte construire un nouveau bâtiment pour les services de la voirie (rue Louis Maréchal). Une « annexe » qui viendrait en complément du hangar communal et servirait principalement pour le personnel.

    « Au rez-de-chaussée, il y aura des vestiaires, des WC et douches pour les hommes et les femmes. À l’étage, on aura un réfectoire avec une cuisine et un bureau pour le brigadier », explique le bourgmestre d’Oreye Jean-Marc Daerden (MR).

    Attendu en 2021

    Les plans ont été transmis à la Région pour la deuxième fois. « On a d’abord envoyé un premier projet, qui a été refusé car on avait prévu un toit plat végétalisé. On a donc refait un nouveau plan avec un autre toit et une terrasse couverte », explique le mayeur.

    Les autorités espèrent que le bâtiment sera terminé pour l’été 2021. Un budget de 200.000€ sera prévu pour ce projet et indiqué au budget de l’année 2021… une somme jugée nécessaire par la majorité. « La situation était inadmissible. La médecine du travail avait déjà fait des remarques. Il y avait un manquement du côté l’ancienne majorité à ce niveau ».

  • Le 11 novembre, un devoir de mémoire.

    1918.JPG"Chaque année, le 11 novembre sonne le glas du souvenir de la guerre 14- 18, des souffrances et des vies sacrifiées pour libérer notre patrie de l'ennemi.
    Chaque année, nous accomplissons notre devoir de mémoire afin d'espérer que l'on n'oublie jamais...
    Cependant, un autre ennemi invisible cette fois nous oblige à annuler la cérémonie religieuse et la réception d'hommage.
    C'est en comité très réduit que nous irons fleurir les 6 monuments communaux et nous recueillir.
    Afin de vous associer à l'hommage, la célébration sera filmée et retransmise via les réseaux sociaux et le site communal." comme l'explique le bourgmestre d'Oreye.

  • Un Orétois offre du matériel de protection au CHC de Waremme.

    Capture.JPGDepuis le début de la crise sanitaire, l’Orétois Geoffrey Moies est particulièrement sensible aux différents appels aux dons des hôpitaux de la région de Huy-Waremme. Et il a déjà fait preuve de solidarité au mois de mars. Le jeune homme avait récolté environ 700 salopettes, une centaine de lunettes de protection, des litres de gel désinfectant, des centaines de masques… pour le personnel soignant, alors en pénurie d’équipements de protection.
     
    « Cela me tient à coeur »
    Si les stocks ont été renfloués ces derniers temps, pour faire face à la 2e crise, les dons sont toujours les bienvenus dans les hôpitaux. Geoffrey Moies a encore fait preuve de solidarité ce mercredi en allant déposer de nouveaux dons.
     
    « J’ai repris contact avec la responsable du stock des équipements au CHC de Waremme. J’ai reçu de nouveaux dons et il me restait des stocks de la première vague. Je les avais promis à des infirmières qui ne sont jamais venues les chercher », nous explique-t-il.
     
    Au total, l’Orétois a déposé 150 nouvelles salopettes, une vingtaine de paires de lunettes, une vingtaine de visières et une cinquantaine de masques en tissu confectionnés par une dame en quarantaine. « Les gens sont relativement réceptifs mais je remarque qu’ils le sont tout de même un peu moins qu’en mars. Je remercie les entreprises qui sont toujours prêtes à offrir des équipements. Je suis toujours disponible pour réceptionner et stocker le matériel que je répartis ensuite ».
     
    L’Orétois ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il continue de faire appel aux dons. Car même si les hôpitaux ne sont pas en pénurie, ils serviront toujours. « Cela me tient à cœur de le faire. C’est une petite pierre à l’édifice ».